Sensualité

Publié le 25/03/2015 à 14:45

Définition par Bruno MARTIN

Aptitude à apprécier le plaisir des sens, à être à l'écoute des sensations physiques, dans le domaine sexuel en particulier. Les expériences fondamentales associées aux soins de la petite enfance (tétée, propreté, caresses, douceurs...) forment le prototype de la capacité de l'adulte à l'échange sensuel. Les individus, en fonction de leur environnement affectif et culturel, ne sont pas égaux devant l'acquisition des habiletés sensuelles. Les priorités d'éducation diffèrent : certaines familles, privilégiant l'intellect, voire réprimant la sensualité, privent l'enfant du développement de sa sensualité. Le rapport au corps masculin diffère de son versant féminin. Il semblerait que les hommes développent plus le sens visuel et donnent la priorité au toucher directement génital. Les femmes sont plus auditives et tactiles, et répartissent leur sensualité sur le corps tout entier. Elles apprécient beaucoup plus que les hommes les détails d'une ambiance stimulant tous leurs sens.

La parole à Brigitte LAHAIE

La sensualité est une qualité assez innée. Elle se découvre souvent très tôt. Certaines personnes sont très sensuelles mais s'ignorent. Si elles ont la chance de rencontrer à un moment de leur vie sexuelle un partenaire doué, elles pourront alors se révéler. D'autres en revanche ne sont pas vraiment sensuelles. Il serait faux de prétendre que la sensualité est présente chez chacun. Néanmoins, on peut améliorer sa capacité à être sensuel, tout d'abord en étant plus à l'aise dans son corps. Par exemple, la danse développe la sensualité, mais d'autres exercices physiques sont également efficaces ; ils consistent en des mouvements plus lents, plus ronds et plus amples.

Pour pouvoir réagir, nous invitons à vous connecter Se connecter

Le 28/03/2015 à 15:06

Réponse de CheyN

On peut aussi avoir peur de sa sensualité innée et de sa capacité d'attraction sur autrui : cela est une sorte de don qui peut s'apprivoiser et se maîtriser pour le plaisir de tous.