Nudité

Publié le 05/03/2013 à 09:32

Définition par Bruno MARTIN

État d'une partie ou de la totalité du corps qui n'est pas recouverte d'un vêtement ou qui l'est d'une manière insuffisante au regard de la bienséance dans une société ou une situation particulière. Parfaitement tolérée chez de nombreux peuples tropicaux ou équatoriaux, valorisée dans la Grèce antique chez les guerriers ou les sportifs lors des jeux Olympiques, ou encore dans l'art, elle fut en revanche mise à mal à d'autres époques, comme sous l'Angleterre victorienne. Les forces conservatrices, en particluluer religieuses, de nombreuses sociétés ont perçu la nudité comme dangereuse parce qu'invitant à la sexualité. Pourtant, plus la nudité est taboue, plus elle est érotisée. La nudité partielle est aussi soumise aux lois et aux modes des sociétés et des époques. Aujourd'hui, on tolère le topless et le string sur nombre de plages. Certaines, plus spécialisées, sont dévolues au naturisme et au nudisme. Dans l'intimité du couple, la confiance en soi et l'image du corps dessinent des limites dans l'aisance de chacun à se montrer nu. Il n'est pas rare que les femmes, très centrées sur leur image corporelle, n'acceptent le rapport sexuel qu'avec une lumière très tamisée ou éteinte. Les hommes, beaucoup plus visuels dans leur fantasmatique, n'apprécient en général guère ce camouflage.

La parole à Brigitte LAHAIE

Dès que nous abordons notre rapport à la nudité, nous entrons dans la sphère sexuelle, car ce qui dérange dans la nudité, c'est bien le désir qu'elle provoque. D'ailleurs, nudité et pudeur sont extrêmement liées : plus nous sommes pudiques, plus la nudité nous met mal à l'aise. La nudité est acceptable dans un rapport sexuel, mais celui-ci à peine terminé, nombreux sont ceux qui éprouvent le besoin de se rhabiller, comme s'ils se protégeaient de cette « mise à nue ».
À chacun de trouver le bon rapport à son corps, sans pudeur excessive mais sans provocation exhibitionniste non plus. Pour certains, voir leur partenaire à poil peut être interprété comme une provocation. Pour ceux qui ont un rapport difficile à la nudité, il est souvent utile de travailler l'esthétique. ourquoi un corps nu serait-il laid ? La photo a une action réparatrice, comme l'art. Parfois, un vêtement ou un éclairage discret suffisent à rassurer. En habillant un peu la nudité, on la rend moins violente.

Pour pouvoir réagir, nous invitons à vous connecter Se connecter

Le 19/08/2014 à 14:34

Réponse de vehuiah

il y a plusieurs sites hyper exitants qui s,intitulent CFNM ,dans lequel,les males sont nus,et se font féllationer (néologisme savoureux trouver sur l,instant ! décidément je m,aime !!!),voir plus par des femmes habillées...c,est hyper bandant,et ça a mis un coup de turbo à ma libido,quand j,ai découvert ça il y a quatre ans !!!
Le 31/05/2014 à 16:14

Réponse de CheyN

Plus j'avance en âge et plus ma nudité me parait être une tenue parmi d'autre, à nulle autre pareille.