Abstinence sexuelle

Publié le 25/10/2012 à 07:48

Définition par Bruno MARTIN

Absence volontaire ou involontaire d'activité sexuelle, définitive ou non.
L'abstinence volontaire est un état le plus souvent induit par des traditions religieuses et/ou éducatives. Il existe d'autres raisons de renoncement à la sexualité, souvent d'origine phobique (peur des maladies, de la relation à l'autre...) ou traumatique (abus, agression...).
L'abstinence involontaire peut résulter d'un célibat non désiré, d'une séparation (rupture, divorce, veuvage) ou d'une suite de maladie. Ce type d'abstinence peut également s'instaurer au sein d'un couple, lorsque l'un des deux partenaires décide unilatéralement l'arrêt des relations sexuelles, ce qui crée souvent un désaccord majeur.

La parole à Brigitte LAHAIE

Faire l'amour pour la première fois est un acte initiatique qui marque, en quelque sorte, le passage dans le monde adulte. Nous quittons définitivement notre statut d'enfant (avec l'attachement parental qui va avec) pour nous lier avec un autre adulte, étranger à notre famille. Pour la plupart d'emtre nous, ce passage se fait assez naturellement; pour certains, ce n'est pas le cas : ils resteront vierges ou puceau.
Derrière cette abstinence se cache parfois un évènement traumatique; cependant, la cause principale reste la peur du sexe, ou plutôt la peur de l'autre.
Pour sortir de cette impasse, je conseille de travailler sur son imaginaire sexuel. Lorsque vous vous masturbez, à quoi ou à qui pensez-vous ? Si vous ne vous masturbez pas, quel est votre rapport au corps ? Qui êtes-vous en tant qu'homme ou en tant que femme ? Comment vous êtes-vous construit et comment vous positionnez-vous face à l'autre ?
Lorsque l'abstinence est imposée par le partenaire dans le couple, il ne faut pas hésiter à provoquer le conflit pour sortir de cette situation ou alors accepter de reconnaître que cette frustration n'est pas si déplaisante.

Pour pouvoir réagir, nous invitons à vous connecter Se connecter

Le 19/08/2014 à 15:01

Réponse de vehuiah

si,je suis toujours "à l,état neuf",ce qui,pour mon age (43 ans !),reléve de l,exploit,surtout de nos jours (internet,emissions tv...),c,est que j,attend la femme de ma vie,ce qui n,inclu en rien toute notion religieuse ! (je suis athée par rapport à ça..),et en cela,la voyance (les bons voyants,j,entend !!),m,a aidé (et m,aide encore !) à y voir clair et à éviter des rencontres sans importances,en attendant la promise MA PROMISE !
Le 07/05/2014 à 21:50

Réponse de NINIQUE

j'ai arrêtée d'avoir des relations sexuelles avec les femmes , car je ne suis plus attirée par elles.

mais je me sens TOUJOURS pas prête pour avoir une relation avec un homme. Car, j'ai peur, c'est comme une première fois.

Et pour l'instant , je ne fais rien, bien que parfois, cela me manque
Le 22/04/2014 à 11:55

Réponse de CheyN

J'aimerai beaucoup pouvoir mieux comprendre certaines femmes pourtant très intelligentes et brillantes qui utilisent le sexe comme un moyen de s'attacher un homme mais qui sont foncièrement abstinentes.



Ce qui me fait penser cela est le discours qu'elles ont qui consiste à dévaloriser l'acte sexuel comme un acte peu noble et utilitaire.



Vous reconnaissez vous mesdames ?
Le 30/01/2013 à 01:01

Réponse de Manue

j'ai(nous ;)) rencontré l'abstinence pendant la grossesse et l'allaitement (plutôt long dans mon cas),

le désir peut ètre complètement absent pendant cette periode, ce qui, la première fois, peut faire peur et remettre le couple en question voir les sentiments, une fois cette phase plus ou moins longue passée,

le désir renait doucement, la sexualité reprend sa place, mais non sans discussion, compréhension de ce qu'a crée la maternité dans le corps, dans sa vie, réapprivoiser le corps de l'autre,

j'ai pu me sentir timide face à mon mari après cette phase d'abstinence, cela prend du temps de redevenir amante

Le corps de la femme connait un nouvel évènement dans sa vie sexuel, l'accouchement, car il en fait parti et modifie la sensibilité,

avec un peu de connaissance de soi et quelques conseils par des sage-femmes averties concernant la réeduc du périnée, on peut accéder à un savoir digne des enseignements des geishas ;) et sensations nouvelles et puissantes assurées, impossible de résister à l'envie de recommencer, le plaisir rejaillit et le désir :D

mais surtout quand on a eu peur de ce manque physique,

se dire que l'on s'aime toujours et que ce ne sont que des passages... ou des "épreuves".. si une femme devenant mère a des raisons physiques, les désirs de son chéri sont bien présents,

(à part quelques exceptions de couvade du futur papa où madame était du coup bien frustrée !!!)

Le 27/10/2012 à 23:32

Réponse de stephyduclos

super idée ce wiki de l'amour !