se sentir aime ou pas

16/06/2013 à 20:02

bouclette

Type : Femme
Messages : 632
Membre depuis : 13/03/2013
Ben je sais pas ms je sais q c possible
16/06/2013 à 20:21

Nathy91

Type :
Messages : 60
Membre depuis : 01/01/1970
Ba ça reviens a dire que tu te ment à toi même alors??
Aimer c'est s'affirmer se laisser aller.
16/06/2013 à 20:31

bouclette

Type : Femme
Messages : 632
Membre depuis : 13/03/2013

Nathy91 a dit : 

Ba ça reviens a dire que tu te ment à toi même alors??
Aimer c'est s'affirmer se laisser aller.

 

je pense pas me mentir je pense mm qu on peut aimer sans s aimer et s oublier mm reporter l amour su on devrait avoir pr soi sur autrui enfants conjoint et les aimer plus q tout
28/06/2013 à 00:44

nicolas84rmc

Type : Homme
Messages : 1006
Membre depuis : 13/09/2012
Pour reprendre le début du sujet : "L'égoisme n'est pas forcément un défaut ou quelque chose à éviter" A force de dire et répéter (lucidement) que la société est trop individualiste, on en oublie de dire que l'ego à petite dose est vital !
11/07/2013 à 11:06

JFVersot

Type :
Messages : 371
Membre depuis : 01/01/1970

Je savais bien que je reviendrais sur ce sujet !!

 

Celui-ci étant complexe, redéfinissons-en le principe de l’amour, puisque c’est de cela dont il s’agit et qu’à défaut de le connaître nous égarerait.


L’amour c’est une force positive ou négative qui nous habite tous, c’est également l’essence de nos vies, l’énergie qui nous conduit de son début à sa fin, souvent en commettant des lenteurs, des excès, des infractions et des accidents.


L’amour se décline en trois émotions primaires donc majeures, émises et/ou reçues, consciemment ou non, plus ou moins chargées d’intensité, qui se révèlent lorsque nous sommes en présence d’un être, d’un objet ou d’un événement ; aimer, être aimé et s’aimer.


Ces trois émotions sont inconditionnellement présentes et pures en nous dès notre premier souffle.
Certains vont même à prétendre depuis que le fœtus est en capacité de penser !


Je sais pas je me souviens que de ma naissance !!


D’abord j’ai aimé du moins j’ai pas aimé qu’on vienne me tirer de mon cocon, qu’on vienne me faire chier, m’obliger à respirer en me tapant sur le cul dans un endroit glacial.


Puis je me suis aimé, me suis fait le plaisir d’une tétée.


Enfin j’ai senti qu’on m’aimait, car chaque fois que je gueulais, sans raison apparente, on me prenait dans les bras et on me berçait !

La belle vie quoi, le plus dur étant passé !!


Mais rapidement, ya des vieux, des biens pensants qui pour mon bien soi-disant, m’ont prodigué une éducation, certes nécessaire, mais qui a fait naitre en moi des émotions secondaires dont je me serais volontiers passés.


Terminé le temps du j’aime ou j’aime pas, il me fallait composer avec le sentiment, ses doutes, ses embrouilles et ses certitudes. Et ça encore aujourd’hui j’aime pas.

 

Pour revenir au sujet « se sentir aimé » if i translate correctly ce que j’ai dit précédemment, la question serait «  l’émotion que j’ai émise a-t-elle été correctement perçue ? ».
Et là je me marre, parce que pour se poser une telle question, c’est que le sentiment à atteint le niveau d’un piètre bien de consommation, un bien dont on n’a que faire.

 

Nathy91 a écrit :
On se sent aimé quand on s'ouvre aux gens, alors libère toi de tes préjugés et de tes chaines 
et tu te rencontrera que forcément quelque part il y a quelqu'un qui t'aime.

 

C’est d’une évidence tellement criarde car infantile !

Aurais-tu tout oublié de ton enfance Bouclette ?

11/07/2013 à 11:39

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970
Je suis obligée de rajouter quand-même que lorsqu'on n'a pas été un enfant désiré, voire choyé dans sa prime enfance, il est d'autant plus difficile de se sentir aimé ....

Si Bouclette est dans ce cas là, je comprends qu'elle ne "sache pas" Wink
11/07/2013 à 11:46

JFVersot

Type :
Messages : 371
Membre depuis : 01/01/1970
C'est pas faux, il faut admettre que pour certains "l'éducation" arrive trop tôt !

11/07/2013 à 14:36

florestan

Type : Homme
Messages : 2975
Membre depuis : 13/09/2012

Aillant était élever par ma grand mère je peut dire que j'ai était aimé, chouchouter, choyer mais aussi éduqué tout en douceur,

Ma mère c'est un jour marié, marre d'être mère célibataire, j'ai donc quitter ma douce et délicieuse grand-mère pour monter à paris Yell et la j'ai était aimé à coup de gifle et plus tard à coup de poing

par un beau père alcoolique et vicelard, mais à 16 ans j'en et eu marre et c'est moi qui lui et exploser ça sale gueuleInnocent et bizarrement il ne ma plus jamais toucherUndecided

Mais malgré une douloureuse adolescence, j'ai quand même eu de l'amour déjà de moi même en me construisant dans la rue, car débrouillard j’arrivai a l'époque de me faire 5 franc par jours, et donc cinéma et tout autres bonne choses offert de par moi même

J'éduque pas mes enfants comme j'ai était élever à l'âge de 7a je leurs donne autant d'amour que nécessaire et il on pas besoin dans demander je suis de ce coter la très généreux, mais aussi dans l'autorité juste se qui faut pas plus et je peut dire que je suis un père heureux et combler,

11/07/2013 à 14:42

JFVersot

Type :
Messages : 371
Membre depuis : 01/01/1970
Quand je fais référence à l'éducation j'entend qu'elle dénature les émotions primaires de l'amour. En aucune mesure elle ne saurait les détruire.
En te rebellant contre ton beau père, tu as répondu au besoin de t'aimer toi-même et à l'amour que tu portes pour ta mère (même si c'est pas facile à comprendre).
L'amour ne s'habille pas que de joliesse !
11/07/2013 à 14:48

Montagnardd

Type :
Messages : 3889
Membre depuis : 01/01/1970
je me suis aussi élevé tout seul a partir de 14 ans , parents divorcés, père devenu inconnu, mère à 500 km après l'école j'allais faire des petits boulots pour pouvoir bouffer, a cette époque ma mère m'avait un peu oublié et je me suis construit tout seul !
11/07/2013 à 15:28

florestan

Type : Homme
Messages : 2975
Membre depuis : 13/09/2012

JFVersot a dit : 

Quand je fais référence à l'éducation j'entend qu'elle dénature les émotions primaires de l'amour. En aucune mesure elle ne saurait les détruire.
En te rebellant contre ton beau père, tu as répondu au besoin de t'aimer toi-même et à l'amour que tu portes pour ta mère (même si c'est pas facile à comprendre).
L'amour ne s'habille pas que de joliesse !

 Je peut t’affirmai que j'ai pas retenue mes coups et put1 ça ma fait un bien tu peut pas imaginé!!!
En même tant je ne sais pas si j'avais besoin de m'aimer mais quand on en prend plein la face on fini toujours par le rendre!!

11/07/2013 à 19:51

Nathy91

Type :
Messages : 60
Membre depuis : 01/01/1970

Nathy91 a écrit :
On se sent aimé quand on s'ouvre aux gens, alors libère toi de tes préjugés et de tes chaines 
et tu te rencontrera que forcément quelque part il y a quelqu'un qui t'aime.

 

C’est d’une évidence tellement criarde car infantile !

Aurais-tu tout oublié de ton enfance Bouclette ?

Oui la vie est une tartine de merde mais si on s’arrête aux embuches eh bien autant se faire sauter la tête .
donc autant avancer et voir le côté positif .

11/07/2013 à 20:40

bouclette

Type : Femme
Messages : 632
Membre depuis : 13/03/2013

Nathy91 a dit : 

Nathy91 a écrit :
On se sent aimé quand on s'ouvre aux gens, alors libère toi de tes préjugés et de tes chaines 
et tu te rencontrera que forcément quelque part il y a quelqu'un qui t'aime.

 

C’est d’une évidence tellement criarde car infantile !

Aurais-tu tout oublié de ton enfance Bouclette ?

Oui la vie est une tartine de merde mais si on s’arrête aux embuches eh bien autant se faire sauter la tête .
donc autant avancer et voir le côté positif .

 

tout oublie? Et bien je me le demande car avec la therapie je dois bien me rendre compte q j ai une mere manipulatrice et qui n a jamais ete affectueuse avec moi et pourtant j ai que des images positives de mon enfance.
11/07/2013 à 20:47

Nathy91

Type :
Messages : 60
Membre depuis : 01/01/1970
Moi mon enfance a été horrible
j'ai grandie à l’abri jusqu’à mes 6ans, ensuite mes parents ont prit un commerce
donc ils m'ont reprit, de chez mes grands parents.

et engrandissant eh bien les choses se sont compliquées
jusqu'au jour où j'ai pu me sauver à mes 18 ans.
12/07/2013 à 05:23

bouclette

Type : Femme
Messages : 632
Membre depuis : 13/03/2013

Nathy91 a dit : 

Moi mon enfance a été horrible
j'ai grandie à l’abri jusqu’à mes 6ans, ensuite mes parents ont prit un commerce
donc ils m'ont reprit, de chez mes grands parents.

et engrandissant eh bien les choses se sont compliquées
jusqu'au jour où j'ai pu me sauver à mes 18 ans.

 

et pourtant tu te sens aime auj bravo a toi je pense q c parce q tu as su reaggir face a ceux qui te faisaient du mal
12/07/2013 à 05:29

bouclette

Type : Femme
Messages : 632
Membre depuis : 13/03/2013
Moi si je ne reagissais pas face aux mechancetes qu on m a fait c parce que ma mere m a tjrs empeche de me defendre si qq un me faisait du mal je devais etre parfaite et ne pas broncher et elle me culpabilisait...et j avais tellement peur de la decevoir et qu elle ne m aime pas que j ai laisse n importe qui me fr des horreurs je comprends q c en reussissant a ne plus obeir a ma mere que j arriverais a me proteger des personnes exterieures qui font du mal pr fr du mal ms la je les attire encore comme des aimants
12/07/2013 à 07:34

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970

bouclette a dit : 

Moi si je ne reagissais pas face aux mechancetes qu on m a fait c parce que ma mere m a tjrs empeche de me defendre si qq un me faisait du mal je devais etre parfaite et ne pas broncher et elle me culpabilisait...et j avais tellement peur de la decevoir et qu elle ne m aime pas que j ai laisse n importe qui me fr des horreurs je comprends q c en reussissant a ne plus obeir a ma mere que j arriverais a me proteger des personnes exterieures qui font du mal pr fr du mal ms la je les attire encore comme des aimants

 C'est exactement çà Bouclette. Votre mère est comme un poids, ce qu'on appelle un parent "toxique". Vous avancerez vraiment le jour ou vous aurez "coupé le cordon" avec elle, ou vous vous serez affranchie de son autorité et que vous oserez lui tenir tête :
"je ne suis pas d'accord" ou
"non"...
Tout simplement...

12/07/2013 à 09:32

bouclette

Type : Femme
Messages : 632
Membre depuis : 13/03/2013

Ambre a dit : 

bouclette a dit : 

Moi si je ne reagissais pas face aux mechancetes qu on m a fait c parce que ma mere m a tjrs empeche de me defendre si qq un me faisait du mal je devais etre parfaite et ne pas broncher et elle me culpabilisait...et j avais tellement peur de la decevoir et qu elle ne m aime pas que j ai laisse n importe qui me fr des horreurs je comprends q c en reussissant a ne plus obeir a ma mere que j arriverais a me proteger des personnes exterieures qui font du mal pr fr du mal ms la je les attire encore comme des aimants

 C'est exactement çà Bouclette. Votre mère est comme un poids, ce qu'on appelle un parent "toxique". Vous avancerez vraiment le jour ou vous aurez "coupé le cordon" avec elle, ou vous vous serez affranchie de son autorité et que vous oserez lui tenir tête :
"je ne suis pas d'accord" ou
"non"...
Tout simplement...

 

Merci Ambre vous m avez aide a comprendre!et donner des clefs
16/09/2013 à 15:20

stephyduclos

Type : Femme
Messages : 4556
Membre depuis : 18/09/2012

bouclette a dit : 

Jilgero a dit : 

me sens pas aimé par tout le monde.

 

c comme moi

 normal !!! si vous ressentiez l'inverse il faudrait vous poser des questions !!!  Wink