Rester et tenter d'oublier ou tout quitter ???

12/10/2014 à 17:51

FranckP

Type : Homme
Messages : 687
Membre depuis : 13/09/2012

missaud a dit : 

Jusqu'au jour où il est tombé dans une "dépression" que je n'ai pas admise car les raisons n'étaient pas valables à mes yeux. Du coup lui et moi nous sommes peu à peu éloignés : lui qui sombrait de plus en plus et se replier davantage sur lui même et moi ne comprenant pas son attitude et me détachant totalement de lui.

Ah bon !
Vous imaginez le ressenti quand vous allez mal et que votre compagne se détache juste au moment où vous avez le plus besoin d'elle ?
C'est comme une chute dans le vide avec rien pour se raccrocher , le vertige infernal ...
Je ne connais aucune personne qui ressentirait une telle blessure sans réaction évidente quand une autre lui donnera ce qui lui manque le plus dans ces moments , la compassion et l'écoute , la tendresse etc ...
Tout le reste maintenant c'est les conséquences de cette seule donnée de départ , rien d'autre ...

14/10/2014 à 07:49

missaud

Type :
Messages : 39
Membre depuis : 01/01/1970
J'aimerai remettre les choses dans leur contexte...
Certes, j'ai une part de responsablilité dans l'adultère de mon mari mais quand ce dernier vous dit lors d'une tentative de  conversation qu'il ne sait plus vous voir en peinture et que c'est physique alors oui excusez moi d'avoir pris mes distances car j'ai été blessée par ses propos et quand je lui ai demandé une explication il m'a dit j'aurai mieux fait de me taire...Lorsque vous avez un mur devant vous que voulez-vous faire ??? Quand il m'a tenu ses propos il venait d'entamer sa relation adultèrine : c'est clair que moi je ne faisais pas le poids. Tout début de relation est merveilleux et puis la maîtresse a le beau rôle : elle est là que pour partager des bons moments... Il a trouvé du réconfort ailleurs et ça j'en suis tout à fait consciente mais moi aussi j'ai traversé durant nos 25 ans de vie commune des grands moments de solitude et ce n'est pas pour autant que je me suis pris un amant : c'est un peu facile !!!
Alors je veux bien admettre ma part de responsabilité mais je ne veux pas tout endosser.
14/10/2014 à 09:47

FranckP

Type : Homme
Messages : 687
Membre depuis : 13/09/2012
C'est bien vous qui avez écrit ce que j'ai cité en encadré ?
J'ai juste répondu en fonction de vos écrits et je ne dis pas que vous êtes seule fautive  ...
Maintenant vous écrivez autre chose ou du moins vous révélez d'autres éléments , c'est comme des escaliers alors on fait comment pour vous répondre  ?
14/10/2014 à 10:00

missaud

Type :
Messages : 39
Membre depuis : 01/01/1970
oui, c'est bien moi
Je ne peux pas expliquer toute une vie de couple avec ses hauts et ses bas... Juste dire que oui j'ai sous estimé sa dépression car à mes yeux dépourvue de sens... Mais j'ai une fois voulu le faire parler et j'ai entendu ce qu'il y avait de pire donc avec le caractère que j'ai, je me suis retirée et je l'ai laissé s'enfoncer...
Il y plein d'éléments dans notre histoire que je ne peux dévoiler car ils nous sont personnels : je connais ma part de responsabilité dans notre naufrage l'adultère en lui même je le comprends plus ou moins. Ce qui est difficile pour moi ce sont les mensonges permanents de mon mari (toc a peut-être raison lorsqu'il dit que c'est pour ne pas me faire souffrir qu'il préférait continuer de me mentir). J'aime beaucoup ses propos d'ailleurs.
Mais le plus dur et c'est pour ça que je ne m'en sors pas aujourd'hui c'est que je suis confrontée au fait de les savoir quotidiennement ensemble : ils font partis de la même équipe et mon mari est son supérieur hiérarchique !
Je n'ai pas envie de faire de ma vie une compétition
Je n'ai pas envie de vivre dans la crainte dès que notre couple aura un coup de "mou"
je n'ai pas encore l'envie, la force, le courage de le quitter car je connais notre vécu, notre amour, notre passion, notre connivence...
14/10/2014 à 15:19

FranckP

Type : Homme
Messages : 687
Membre depuis : 13/09/2012
En tout cas cette pression que vous vous mettez et qu'il doit ressentir forcément , ne va pas aider dans le bon sens ...

J'aurai tendance à dire de lâcher un peu l'affaire , d'alléger et dédramatiser car à tout vouloir contrôler on finit par créer ce qu'on redoute le plus .

Je ne dis pas que c'est facile à faire mais je pense que c'est ce qu'il faudrait faire pour le double effet kisscool ... Innocent
14/10/2014 à 16:10

missaud

Type :
Messages : 39
Membre depuis : 01/01/1970
Merci Franck, vous avez raison...
J'espère que le temps pansera mes blessures et que nous nous en sortirons car s'il y a une chose dont je suis sûre c'est que l'amour est intact.
Merci pour votre soutien
14/10/2014 à 17:37

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970

missaud a dit : 

Je sais que j'ai  ma part de responsabilité dans cet adultère ! Comme vous dites, tout est parti de là :  Il m'a dit s'être senti abandonné par moi et nos enfants... On ne savait pas quelle attitude adopter. Ce n'est pas quelqu'un qui se confie mais on savait que s'était lié à la rupture entre mon fils et sa copine et comme il était très attaché à cette jeune fille on a pensé que cela s'estomperait... Pour ma part, j'ai trouvé ça ridicule et j'avoue que ça m'a exaspérée (c'est mon fils qui aurait dû être accablé et pas lui) et aujourd'hui je m'en mords les doigts...Il me dit m'avoir tendu des perches mais je ne les ai pas vus ou je n'ai pas voulu les voir.
Sa collègue le courtisait depuis 4 ans et elle a profité de la situation. Elle a fait avec lui ce que mon mari attendait de moi : de l'écoute, de la compréhension, de la compassion... Et comme elle est malheureuse dans son couple et bien elle est arrivée à ses fins en le flattant, lui disant qu'il était trop beau...
J'aime mon mari plus que tout, la découverte de l'adultère m'a fait un véritable électrochoc ! Je pensais ne plus l'aimer car le mois juste avant ma découverte je lui ai dit que je n'en pouvais plus de notre situation et je lui ai dit que je voulais divorcer et malgré qu'il menait sa double vie depuis plus de 6 mois il m'a demandé d'y réfléchir et d'attendre que la situation se décampe. Quand j'ai découvert sa liaison j'ai compris que je ne voulais pas le perdre et je me suis donnée corps et âmes pour sauver notre couple mais lui a poursuivi sa double vie encore pendant six mois jusqu'au jour où il l'a appelait un samedi matin alors qu'ils partagent le même bureau pour lui dire que la situation ne pouvait pas durer et qu'il la quittait car il m'aimait toujours.
Aujourd'hui, je suis meurtrie : il n'y a pas une nuit où je ne les imagine. Savoir qu'elle a posé ses mains sur son corps me rend dingue...
Oui je suis en colère sur mon mari car il m'a menti même quand j'avais des preuves... A aucun moment il ne m'a dit la vérité. Il a fallu que je parte en vacances en Crête avec le CE de mon mari et donc avec elle (qui était sans son mari) pour que je comprenne que sa maîtresse n'était autre que sa collègue. Comme je disais à Brigitte j'aurai juste aimé lors de ma découverte en juin qu'il me réponde de manière honnête : où ? Qui ? Pourquoi ? Combien de temps ?

Maintenant je dois faire le deuil de ma vie d'avant et accepter que chaque jour il la voit lui parle...
Comment puis je vivre avec ça? Et comment lui faire confiance à nouveau alors qu'au sujet de cette liaison il a toujours tout nié ???

 Bonjour Missaud,

La confiance si dur à avoir et tellement facile à "abattre". Comme un château de sable... Qu'on met du temps à construire et qui est détruit par la première vague un peu forte.
Bref, il va falloir reconstruire ce château de sable, un nouveau, un peut-être plus beau, en tout cas différent. Arrêtez de vous torturer les méninges avec le fait qu'il travaille avec cette femme... Oui je sais c'est compliqué mais le seul moyen c'est de vous occuper de vous (si vous le pouvez) et de vous changer les idées : loisirs, sorties entre femmes, cinéma, esthéticiennes, boutiques.... Faites-vous des cadeaux et "souriez au bonheur". Le fait d'être toujours ensemble est déjà un grand bonheur... Alors, même si votre verre est à moitié plein, regardez ce qui est rempli et pas le reste.

15/10/2014 à 09:49

Davy22

Type :
Messages : 926
Membre depuis : 01/01/1970

missaud a dit : 

J'aimerai remettre les choses dans leur contexte...
Certes, j'ai une part de responsablilité dans l'adultère de mon mari mais quand ce dernier vous dit lors d'une tentative de  conversation qu'il ne sait plus vous voir en peinture et que c'est physique alors oui excusez moi d'avoir pris mes distances car j'ai été blessée par ses propos et quand je lui ai demandé une explication il m'a dit j'aurai mieux fait de me taire...Lorsque vous avez un mur devant vous que voulez-vous faire ??? Quand il m'a tenu ses propos il venait d'entamer sa relation adultèrine : c'est clair que moi je ne faisais pas le poids. Tout début de relation est merveilleux et puis la maîtresse a le beau rôle : elle est là que pour partager des bons moments... Il a trouvé du réconfort ailleurs et ça j'en suis tout à fait consciente mais moi aussi j'ai traversé durant nos 25 ans de vie commune des grands moments de solitude et ce n'est pas pour autant que je me suis pris un amant : c'est un peu facile !!!
Alors je veux bien admettre ma part de responsabilité mais je ne veux pas tout endosser.

 
Créé la distance avec l'autre avec des mots dure pour ne pas dire blessant, ce n'est pas une relation normal de dépressif au contraire....Par contre ce genre d'attitude c'est assez typique de l'homme qui cherche à tromper...Puis ce n’est pas vous qui l'avez abandonné, c'est luis qui a fait en sorte de vous rejetez afin de se créer de meilleur condition pour vivre son aventure...Et il n'est d’ailleurs pas évident du tout que vous aillez une quelconque part de responsabilité dans sa démarche...D'un point de vu plus terre à terre, il avait envie de ça, avec toute la part d'aventure, de risque, d’adrénaline, de plaisir que sa comporte...Chose en soit très courante. Je dirais pas 'malheureusement', car je comprend même si je cautionne pas pour autant l'attitude qu'il à eu avec vous...

Maintenant qu'il sait fait son petit plaisir perso, il revient vers son foyer tout confort et la vie repart de plus belle...et si vous, vous vous accorderiez ce genre de plaisir ? Qu'en penserez vous ? Qu'en penserez t'il ?


15/10/2014 à 14:53

missaud

Type :
Messages : 39
Membre depuis : 01/01/1970
L'avenir me le dira Dany en tout cas c'est sur que j'y réfléchirai à deux fois à la prochaine opportunité...
Je lui avais demandé d'inverser la situation et il m'avait dit qu'il serait certainement parti à ma place
bref peu importe, je vie un peu au jour le jour avec des hauts et surtout des bas
mais comme dit brigitte il vaut mieux que je le quitte trop tard que trop tôt au moins ma décision sera mûrement réfléchie
15/10/2014 à 15:34

missaud

Type :
Messages : 39
Membre depuis : 01/01/1970
Merci Ambre pour votre message. Je vais essayer de suivre votre conseil, le plus gros travail à faire sur moi même est de me la sortir de ma tête car elle est un poison qui me détruit à petit feu et elle est trop présente dans ma vie mais comme vous dîtes, c'est dur très dur mais je me fais confiance. Le chemin est encore long mais jen ai marre de subir ma vie, j'ai envie d'être heureuse à nouveau.
15/10/2014 à 19:19

severine88

Type :
Messages : 28
Membre depuis : 01/01/1970
Très bonne initiative Missaud être heureuse est la meilleure des choses pour toi

19/10/2014 à 10:33

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970

missaud a dit : 

Merci Ambre pour votre message. Je vais essayer de suivre votre conseil, le plus gros travail à faire sur moi même est de me la sortir de ma tête car elle est un poison qui me détruit à petit feu et elle est trop présente dans ma vie mais comme vous dîtes, c'est dur très dur mais je me fais confiance. Le chemin est encore long mais jen ai marre de subir ma vie, j'ai envie d'être heureuse à nouveau.

 Belle route à vous. Je vous embrasse et n'hésitez pas à revenir nous voir.

10/04/2015 à 15:45

bedio

Type :
Messages : 235
Membre depuis : 01/01/1970
bon voilà Missaud, j'ai tout lu, il y'a des pavés... Désolé d'avance pour mon coté cash qui peut déstabiliser, je ne juge personne par contre...

Pour commencer, en relisant bien quelques passages, j'ai plus l'impression que la dépression sert d'excuse et qu'elle n'est pas due réellement aux raisons invoquées, nous les hommes, quand on peut se donner bonne conscience, on pratique de la sorte...

Je garde souvent de mes histoires uniquement le positif, c'est pour ça que quitter quelqu'un avec qui on a vécue autant et qui nous a trahi, n'est pas la solution qui me viendrait en premier... Par contre, dans ton récit, tu parles beaucoup de lui, de ses initiatives, de ses solutions, mais très peu de tes actions, à part la fouille que tu dois arrêter immédiatement, ça détruit et ça ne résous rien du tout... 

Je te rappelle, comme je le fais souvent que cet homme a eu le choix entre la facilité de s'installer avec une nouvelle femme ou tout est tout beau au début, ou de rester avec toi avec les conflits qui vont avec... Tu te rends compte!!! Il a choisi celle qu'il connait par coeur, celle ou il n'y a pas d'interdit, donc moins d'adrénaline, celle qui ne le fait pas toujours rire et qui l'espionne en permanence!!! Bah conclus en que ce mec t'aime par dessus tout, parce que nous les lâches, pardon, les hommes, on choisi souvent la facilité...

Et toi tu fais quoi??? Tu ressasse cette histoire en permanence, c'est comme si je volais une fois dans un magasin et que j'allais 20 fois en prison... Ok j'ai compris à la première peine, je vais pas le payer toute ma vie... C'est si dur de faire un choix??? Soit tu pardonnes et ok vous passez à autre chose, l'explication étant faite, soit tu ne pardonnes pas et alors tu n'as pas le choix de le quitter... On ne peut pas vivre en couple avec l'un suspicieux et l'autre se sentant coupable à la moindre minute...

Le projet doit être clair, oui tu quittes cette nana, oui tu changes de boulot et là, tu me prouves ton amour, et là tu prends, c'est à toi ce bonheur, il t'as choisi toi alors qu'il y'avait une concurrente toute fraîche, put1 soit fière...

Dernière chose, prends de l'aplomb et de l'assurance, tu es sa meilleure raison d'aimer, surprends le, prévois un week end, une sortie insolite, montre lui que tu es prête, il n'attend que ça...

Allé, bon courage, aime toi, aime le, aimez vous et cesse de perdre du temps à essayer de comprendre ce que nous les hommes ne comprenons pas toujours...
11/04/2015 à 13:33

missaud

Type :
Messages : 39
Membre depuis : 01/01/1970
Merci Belio pour ta réponse
J'aime ton franc parlé au moins y'a pas de langue de bois
11/04/2015 à 17:48

bedio

Type :
Messages : 235
Membre depuis : 01/01/1970
En général, je suis plutôt cash oui, ravi que ça te plaise, c'est pas toujours le cas, mais bon, la compassion, pour moi, je la trouve inutile et souvent hypocrite, ce n'est que mon avis...
12/04/2015 à 06:47

missaud

Type :
Messages : 39
Membre depuis : 01/01/1970
Bedio,
Je suis assez comme toi
j'ai tendance à toujours dire les choses telles que je les ressens et à donner une opinion parfois bien tranchée et ça ne plait pas à tout le monde.
Personnellement, je ne supporte pas l'hypocrisie  et les gens qui me polluent la vie (je les fuis)
après les gens qui n'aiment pas mon franc parlé je m'en fou c'est que l'on a rien en commun
Je n'ai pas besoin d'avoir beaucoup de personnes autour de moi juste les bonnes