post poème sensuel destiné aux femmes.

07/10/2016 à 21:52

Edgard

Type :
Messages : 382
Membre depuis : 01/01/1970

Je vibre sur les cordes d'un corps ou se pâme mon aimée 

Quand de sa bouche sensuelle qui m'attire et m'apaise 

De son prénom que je n'ose vous  avouer , belle Émilie

Qui à fait de moi son esclave communiant  pour la vie. 

Je m'efforce pourtant pour ne pas glisser dans l'abime 

Ou tout mes songes qui ne sont que le reflet d'un instant 

Déchire ce cœur de n'être à tes cotés, douce Émilie

De n'être qu'une image dans ce miroir car c'est ainsi. 

Puis je à ce moment penser que pour amour il me faut 

Croire en ses jours ou tant d'espoir me mettent à genoux 

Dans l'espérance ou tu est-ce qui m'oblige à être  Émilie

Ton chevalier dans cette quête quand la mort me sourie. 

N'aurai je donc jamais de bien à m'assurer de ton plaisir 

Qu'il fut d'y croire et d'en consumer nos rêves les plus fou 

Car tu es ce qui est de plus beau et de plus pire , mon Émilie

Que d'une déchirure dont à jamais mon cœur en fut épris. 

Laissant ainsi à tout mes fantasmes le soin d'en écrire la trame 

Pour cette passion ou je meurt  bien loin des larmes de mon âme 

Que je me langui de ton absence  en m'abreuvant d'absinthe Émilie

Noyant ma raison pour que ma peine soit submergé  par la folie. 

J'aurai aimé de rimes en rimes sublimer tes hanches , tes seins 

M'enivrer de ta peau, me soumettre à la beauté de ton sexe 

Ensemencer ton sillon, labourer ton champ de plaisir, ma coquine Émilie

Puis venir, mourir et renaitre en toi, dans tes bras et ne plus souffrir ,
Sublime Émilie. 


A celle qui est chère à mon cœur, mon miroir.

07/10/2016 à 21:59

gabrielle

Type :
Messages : 1481
Membre depuis : 01/01/1970

Edgard a dit : 

A ma  belle et douce, délicieuse GabrielleRien que ce mot  j’avoue oui   m’ensorcelleQuand sur votre  peau je me sens  ainsi rougirPour dire mon sexe se meurt de ne s’assouvirPuis s’il met permit de soutirer quelques soupirsDe votre bouche en plaisir  pour tout un empireJe resterai votre ainsi  à l’instant même votre obligéModeste Egard et bien sur avec plaisir vous honorer.

voici ma modeste participation .

 Oh merci cher ami pour ce beau poème...c'est adorable de votre part...ça me fait très plaisir...je vous embrasse cher ami...

08/10/2016 à 06:08

mimilune

Type :
Messages : 107
Membre depuis : 01/01/1970
L'homme Loup ouvre son coeur

Et ses paroles m'envoutent
Peut-etre je n'ai plus peur
Car il retire tout mes doutes.....



Merci joli miroir.... ce poème est magnifique. tu as sublimer mon prénom si dur à porter....
Je porte un baiser papillon sur la partie la plus douce de toi.
Merci d'avoir écrit ceci pour moi.

Edgard a dit : 

Je vibre sur les cordes d'un corps ou se pâme mon aimée 

Quand de sa bouche sensuelle qui m'attire et m'apaise 

De son prénom que je n'ose vous  avouer , belle Émilie

Qui à fait de moi son esclave communiant  pour la vie. 

Je m'efforce pourtant pour ne pas glisser dans l'abime 

Ou tout mes songes qui ne sont que le reflet d'un instant 

Déchire ce cœur de n'être à tes cotés, douce Émilie

De n'être qu'une image dans ce miroir car c'est ainsi. 

Puis je à ce moment penser que pour amour il me faut 

Croire en ses jours ou tant d'espoir me mettent à genoux 

Dans l'espérance ou tu est-ce qui m'oblige à être  Émilie

Ton chevalier dans cette quête quand la mort me sourie. 

N'aurai je donc jamais de bien à m'assurer de ton plaisir 

Qu'il fut d'y croire et d'en consumer nos rêves les plus fou 

Car tu es ce qui est de plus beau et de plus pire , mon Émilie

Que d'une déchirure dont à jamais mon cœur en fut épris. 

Laissant ainsi à tout mes fantasmes le soin d'en écrire la trame 

Pour cette passion ou je meurt  bien loin des larmes de mon âme 

Que je me langui de ton absence  en m'abreuvant d'absinthe Émilie

Noyant ma raison pour que ma peine soit submergé  par la folie. 

J'aurai aimé de rimes en rimes sublimer tes hanches , tes seins 

M'enivrer de ta peau, me soumettre à la beauté de ton sexe 

Ensemencer ton sillon, labourer ton champ de plaisir, ma coquine Émilie

Puis venir, mourir et renaitre en toi, dans tes bras et ne plus souffrir ,
Sublime Émilie. 


A celle qui est chère à mon cœur, mon miroir.

 

08/10/2016 à 18:44

gabrielle

Type :
Messages : 1481
Membre depuis : 01/01/1970

mimilune a dit : 

L'homme Loup ouvre son coeur

Et ses paroles m'envoutent
Peut-etre je n'ai plus peur
Car il retire tout mes doutes.....



Merci joli miroir.... ce poème est magnifique. tu as sublimer mon prénom si dur à porter....
Je porte un baiser papillon sur la partie la plus douce de toi.
Merci d'avoir écrit ceci pour moi.

Edgard a dit : 

Je vibre sur les cordes d'un corps ou se pâme mon aimée 

Quand de sa bouche sensuelle qui m'attire et m'apaise 

De son prénom que je n'ose vous  avouer , belle Émilie

Qui à fait de moi son esclave communiant  pour la vie. 

Je m'efforce pourtant pour ne pas glisser dans l'abime 

Ou tout mes songes qui ne sont que le reflet d'un instant 

Déchire ce cœur de n'être à tes cotés, douce Émilie

De n'être qu'une image dans ce miroir car c'est ainsi. 

Puis je à ce moment penser que pour amour il me faut 

Croire en ses jours ou tant d'espoir me mettent à genoux 

Dans l'espérance ou tu est-ce qui m'oblige à être  Émilie

Ton chevalier dans cette quête quand la mort me sourie. 

N'aurai je donc jamais de bien à m'assurer de ton plaisir 

Qu'il fut d'y croire et d'en consumer nos rêves les plus fou 

Car tu es ce qui est de plus beau et de plus pire , mon Émilie

Que d'une déchirure dont à jamais mon cœur en fut épris. 

Laissant ainsi à tout mes fantasmes le soin d'en écrire la trame 

Pour cette passion ou je meurt  bien loin des larmes de mon âme 

Que je me langui de ton absence  en m'abreuvant d'absinthe Émilie

Noyant ma raison pour que ma peine soit submergé  par la folie. 

J'aurai aimé de rimes en rimes sublimer tes hanches , tes seins 

M'enivrer de ta peau, me soumettre à la beauté de ton sexe 

Ensemencer ton sillon, labourer ton champ de plaisir, ma coquine Émilie

Puis venir, mourir et renaitre en toi, dans tes bras et ne plus souffrir ,
Sublime Émilie. 


A celle qui est chère à mon cœur, mon miroir.

 

 Ma mimi tu as un si beau prénom faut pas penser ça...c'est aussi celui ou celle qui porte le prénom qui est important aussi...ta personnalité ton caractère ta gentillesse font que ce prénom te va si bien...bisouuuuuusssss ma chérie...