ls douleurs sont elles égales selon les individus?

16/11/2012 à 13:08

nicolas84rmc

Type : Homme
Messages : 1006
Membre depuis : 13/09/2012

stephyduclos a dit : 

nicolas84rmc a dit : 

 la douleur est propre à chacun mais aussi à la brutalité de l’événement, son anticipation ou non, l'expérience de la douleur, le vécu ou non d'un évènement similaire ...

On peut aussi y inclure les traumatismes de chacun, le moral sur le moment ou à moyen terme, le contexte émotif et sentimental, sa conception de sa vie, est elle réussie ou non jusqu'à là, la manière dont on perçoit un évènement, en gros sa personnalité propre, son éducation aussi pourquoi pas ....

 en fait Nico, avec tous le détails que tu as très justement énoncés,
on peut dire que chaque personne qui promulguera des conseils à une personne en attente d'aide, ne tombera pas forcément sur les conseils utiles, mais toujours par rapport à lui même...
je comprend mieux les thérapies de groupe ....

 Oui, chaque individu est unique et dynamique. Unique dans sa manière d'appréhender le monde et de ressentir des émotions, donc de les comprendre, les accepter et ensuite les exprimer. Enfin les guérrir, les traiter. Dynamique car comme dit Ambre, on n'est pas figé, on change dans le temps, dans le long terme et on change aussi à court terme. On est influencé par de petits évènements ponctuels (moral) et des évènements plus durables ou intenses (histoire, expériences, convictions). En résumé, pour bien aider une personne, il faut suffisamment l'écouter pour comprendre qui est cette personne (dans son vocabulaire, sa personnalité, sa manière d'être, son langage inconscient ...) dans quel moment de sa vie elle se trouve (moral, situation, émotions ...) Bien écouter, chaque détail compte. Et après seulement, on trouve les mots :)

16/11/2012 à 20:08

stephyduclos

Type : Femme
Messages : 4556
Membre depuis : 18/09/2012

nicolas84rmc a dit : 

stephyduclos a dit : 

nicolas84rmc a dit : 

 la douleur est propre à chacun mais aussi à la brutalité de l’événement, son anticipation ou non, l'expérience de la douleur, le vécu ou non d'un évènement similaire ...

On peut aussi y inclure les traumatismes de chacun, le moral sur le moment ou à moyen terme, le contexte émotif et sentimental, sa conception de sa vie, est elle réussie ou non jusqu'à là, la manière dont on perçoit un évènement, en gros sa personnalité propre, son éducation aussi pourquoi pas ....

 en fait Nico, avec tous le détails que tu as très justement énoncés,
on peut dire que chaque personne qui promulguera des conseils à une personne en attente d'aide, ne tombera pas forcément sur les conseils utiles, mais toujours par rapport à lui même...
je comprend mieux les thérapies de groupe ....

 Oui, chaque individu est unique et dynamique. Unique dans sa manière d'appréhender le monde et de ressentir des émotions, donc de les comprendre, les accepter et ensuite les exprimer. Enfin les guérrir, les traiter. Dynamique car comme dit Ambre, on n'est pas figé, on change dans le temps, dans le long terme et on change aussi à court terme. On est influencé par de petits évènements ponctuels (moral) et des évènements plus durables ou intenses (histoire, expériences, convictions). En résumé, pour bien aider une personne, il faut suffisamment l'écouter pour comprendre qui est cette personne (dans son vocabulaire, sa personnalité, sa manière d'être, son langage inconscient ...) dans quel moment de sa vie elle se trouve (moral, situation, émotions ...) Bien écouter, chaque détail compte. Et après seulement, on trouve les mots :)

 merci Nicolaï Wink

01/02/2013 à 13:45

Juteuse

Type : Femme
Messages : 34
Membre depuis : 25/12/2012
Certaines études tendraient a prouver que les hommes "digèrent" mieux les peines d'amour que les femmes et retombent amoureux plus facilement, à voir.....
01/02/2013 à 20:41

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970

Juteuse a dit : 

Certaines études tendraient a prouver que les hommes "digèrent" mieux les peines d'amour que les femmes et retombent amoureux plus facilement, à voir.....

 Intéressant comme "statistique". Est-ce à dire que l'amour des hommes est moins profond ? Hihihihi....

01/02/2013 à 20:57

Juteuse

Type : Femme
Messages : 34
Membre depuis : 25/12/2012
Je n'ai pas dit cela mais, l'attachement et l'empathie semblent être peu présente chez les jeunes hommes, d'après un éthologue qui observe les primates, Franz de Waal. Mais cette capacité augmente avec la maturité, paraît-t-il.....
01/02/2013 à 21:13

stephyduclos

Type : Femme
Messages : 4556
Membre depuis : 18/09/2012
il est vrai que j'ai souvent constaté que les hommes se remettaient plus facilement avec une personne après une rupture...ptête pas "sérieusement" mais en tout cas ils passent sexuellement vite à autre chose....
ne dis t-on pas que les femmes doivent être bien dans leur tête pour faire l'amour alors que les hommes aiment faire l'amour pour "décompresser" Innocent...
01/02/2013 à 21:14

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970

Juteuse a dit : 

Je n'ai pas dit cela mais, l'attachement et l'empathie semblent être peu présente chez les jeunes hommes, d'après un éthologue qui observe les primates, Franz de Waal. Mais cette capacité augmente avec la maturité, paraît-t-il.....

 Et moi je rajouterai chez les "jeunes" tout court... Non tu ne penses pas que les jeunes femmes aussi peuvent être comme çà ?
Celles d'aujourd'hui bien entendu parce qu'il y a 50 ans, on y croyait encore au mariage pour la vie et au Prince Charmant.Tongue Out

01/02/2013 à 21:22

Juteuse

Type : Femme
Messages : 34
Membre depuis : 25/12/2012
C'est possible mais, je ne suis pas une jeune femmeTongue Out
01/02/2013 à 21:24

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970

Juteuse a dit : 

C'est possible mais, je ne suis pas une jeune femmeTongue Out

 Bien sur que si Tongue Out

01/02/2013 à 21:24

stephyduclos

Type : Femme
Messages : 4556
Membre depuis : 18/09/2012

Juteuse a dit : 

C'est possible mais, je ne suis pas une jeune femmeTongue Out

attendez,  vous pensez que la sensibilité des jeunes est différente que les nôtres à leur âge ???

01/02/2013 à 21:25

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970
Bien sur ! Et au niveau des relations amoureuses, tout a changé !
01/02/2013 à 21:27

stephyduclos

Type : Femme
Messages : 4556
Membre depuis : 18/09/2012

Ambre a dit : 

Bien sur ! Et au niveau des relations amoureuses, tout a changé !

 je ne comprends plus rien... ça voudrait dire qu'il y aura moins en moins de couples qui veulent fonder un foyer ?  la force d'être une Famille va disparaître ?

01/02/2013 à 21:35

diablotine

Type :
Messages : 482
Membre depuis : 01/01/1970

stephyduclos a dit : 

Juteuse a dit : 

C'est possible mais, je ne suis pas une jeune femmeTongue Out

attendez,  vous pensez que la sensibilité des jeunes est différente que les nôtres à leur âge ???

 Moi je ne pense pas les jeunes ont autant de sensibilitè que nous mais le montrent peut être differemment et si les hommes tombent plus vite amoureux que les femmes c est peut etre parce qu ils ont plus d amour a donner qui sait

01/02/2013 à 21:36

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970
Stéphy a dit : je ne comprends plus rien... ça voudrait dire qu'il y aura moins en moins de couples qui veulent fonder un foyer ?  la force d'être une Famille va disparaître ?

Non, je n'ai pas dit çà. J'y crois encore à la notion de couple, de l'envie de fonder une famille, etc... Et à la radio ou ici, on le sent... Les gens ont envie d'aimer et s'unissent encore... Ce que je constate par contre, c'est le propension des "jeunes" à baisser les bras dès que le premier enfant arrive ou je ne sais quelle épreuve ou même sans épreuve... Plus de passion et donc plus de raison de rester ensemble.
Alors quoi ? Les jeunes vont trop vite peut-être (ou sont trop exigeants ?) : on s'aime vite, on vit ensemble, on fait un bébé, on se marie et on divorce au bout de deux ou trois ans....
Il y en a combien des enfants de 10 ans aujourd'hui qui vivent encore avec leur deux parents ?
Peut-être que plus tard ces adultes à trois ou quatre parents resteront vierges jusqu'à 30 ans et se marieront à 40 après avoir vécu un minimum ensemble (ne voulant pas revivre ce qu'ils ont vécu enfants)....
Tout çà pour dire que nous sommes entrain de construire aussi la société de demain (non, non je ne parlerai pas de politique ici Tongue Out)
01/02/2013 à 21:47

stephyduclos

Type : Femme
Messages : 4556
Membre depuis : 18/09/2012

Ambre a dit : 

Non, je n'ai pas dit çà. J'y crois encore à la notion de couple, de l'envie de fonder une famille, etc... Et à la radio ou ici, on le sent... Les gens ont envie d'aimer et s'unissent encore... Ce que je constate par contre, c'est le propension des "jeunes" à baisser les bras dès que le premier enfant arrive ou je ne sais quelle épreuve ou même sans épreuve... Plus de passion et donc plus de raison de rester ensemble.
Alors quoi ? Les jeunes vont trop vite peut-être (ou sont trop exigeants ?) : on s'aime vite, on vit ensemble, on fait un bébé, on se marie et on divorce au bout de deux ou trois ans....
Il y en a combien des enfants de 10 ans aujourd'hui qui vivent encore avec leur deux parents ?
Peut-être que plus tard ces adultes à trois ou quatre parents resteront vierges jusqu'à 30 ans et se marieront à 40 après avoir vécu un minimum ensemble (ne voulant pas revivre ce qu'ils ont vécu enfants)....
Tout çà pour dire que nous sommes entrain de construire aussi la société de demain (non, non je ne parlerai pas de politique ici Tongue Out)

 exigeants oui je pense, les jeunes sont dans la société du tout tout de suite.....
j'espère qu'ils trouveront tout de même un équilibre ça me fait peur pour eux, une famille unie est une force face à l'adversité. 
mon fils m'a dit un jour qu'il ne voulait pas aimer parce-que l'amour ça rend triste.
je lui ai répondu qu'il y a des couples pour qui ça se passe bien, et que dans ce cas c'est une grande force. .....sans lui expliquer que je n'en ai connu que deux dans ma vie qui s'aiment (mot bien pesé l'amour le vrai qui est de désirer finir sa vie ensemble)
bref, pourvue qu'ils soient heureux quelque soit la manière...

01/02/2013 à 21:49

stephyduclos

Type : Femme
Messages : 4556
Membre depuis : 18/09/2012

diablotine a dit : 

stephyduclos a dit : 

Juteuse a dit : 

C'est possible mais, je ne suis pas une jeune femmeTongue Out

attendez,  vous pensez que la sensibilité des jeunes est différente que les nôtres à leur âge ???

 Moi je ne pense pas les jeunes ont autant de sensibilitè que nous mais le montrent peut être differemment et si les hommes tombent plus vite amoureux que les femmes c est peut etre parce qu ils ont plus d amour a donner qui sait

 tu penses qu'ils tombent plus vite amoureux ? si c'est le cas, je pense qu'ils des-aiment plus vite aussi Wink

12/02/2013 à 08:24

florestan

Type : Homme
Messages : 2975
Membre depuis : 13/09/2012
Il faut séparer la douleur physique de la douleur morale.
Ce que l'on peut ressentir physiquement et très différent.une douleur physique se soigne par un médicament.
Mais la douleur morale je l'apparente à celle de la souffrance et chaque individu ne la ressent pas de la même façon, ni la supportera de la même façon.
Je vais te parler de mon enfance stephy pour bien comprendre la douleur morale et physique que j'ai toujours en moi, je vais me dévoilé un peu en essayant de ne pas souffrir en répondant.
J'allais avoir 8 ans quand par un accident domestique j'ai perdu un œil (un an d'hospitalisation pour évité de perdre les deux ) un an scolaire donc perdu aussi, donc redoublement et pour un gamin qui venait d'arrivé a paris un ans avant, je peut dire que c'est très difficile, car perdu dans c'est repères de gosse.
en reprenant l'école mes parents prévienne le directeur et le prof de mon problème et leurs demande surtout de bien me mettre devant le tableau pour que l’œil valide ne se fatigue pas trop, et d'évité de parler de ma prothèse oculaire, que j'avais beaucoup de mal à accepté.
Oui mais voila une prof de merde sans conscience professionnelle, lors que je suis rentrez en classe à dit haut et fort " ah c'est toi qui à un œil de verre? mais toi au fond de la classe je m'occuperai de toi plus tard" un silence c'est fait dans la classe et j'ai sentir tout le regard de cette classe sur moi,moralement tu prend déjà un coup, elle c'est super bien occupé de moi car elle ma oublié tout le reste de l'année scolaire.
Alors maintenant la douleurs morale et physique, il et bien évident que parmi mes camarades de classe certain ne me parler pas , me regardez de travers ou rigoler de moi en imitant le capitaine crochet.
puis il y avais les gros cons de gosses qui eux m’insultai verbalement, me menacer de m'arracher mon œil de verre et de me crever l'autre et sans compté les coups en plus, ben oui c'est plus facile de taper sur un gamin diminué surtout quand on si mais à plusieurs, donc l'école je les vite zapper.
Les amours de gamins j'en parle pas les déjà fait sur un autre post, pour se qui et l'amour des parents, un mère plutôt conne qui a pas changer en vieillissant, un beau père alcoolique et violent, à qui j'ai exploser la tête à l'age de 16 ans et qui par la suite ne ma plus jamais toucher.
Le milieu professionnels difficile mais j'ai serré les poings j'ai réussi oh moins ça, puisque j'ai était chef d'entreprise, j'ai vendu pour des problèmes de santé.
Encore aujourd'hui dans ma profession certain ne comprenne pas que je puisse avoir des responsabilité de conduite professionnelle de hautes personnalités, et font en sorte pas le biais de paroles ou de peau de banane de prendre ma place.
Je vais avoir en septembre 54 ans, cela fera 46 ans que je souffre moralement et physiquement.
Pour se qui et du mariage quand ma femme a demander le divorce je les ressenti comme une trahison, j'ai mis dix ans à m'en remettre, une deuxième union que j'ai pris la responsabilité de rompre, mais j'en et souffert.
Chaque individu souffre de façon différente, on ne vie pas les douleurs ou les souffrances de la même façon.
En tant que papa, je suis un papa poule pas sévère mais exigeant, j'apporte enfin je l'espère l'amour et la tendresse que je n'est pas eu à mes enfants, je les soutiens les réconforte comme en se moment pour ma blondinette, et je souffre avec elle.
voila j'arrête la car les larmes arrive, j'espère que j'aurai apporter une réponse à une questions parmi toute celle que tu te pose.


12/02/2013 à 17:05

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970
gestion des émotions Flo, gestion de tes émotions...

Mais au fond, vu ce que tu as vécu, çà ne m'étonne pas.

Je peux t'aider, je crois Wink
13/02/2013 à 18:27

stephyduclos

Type : Femme
Messages : 4556
Membre depuis : 18/09/2012

florestan a dit : 

Il faut séparer la douleur physique de la douleur morale.
Ce que l'on peut ressentir physiquement et très différent.une douleur physique se soigne par un médicament.
Mais la douleur morale je l'apparente à celle de la souffrance et chaque individu ne la ressent pas de la même façon, ni la supportera de la même façon.
Je vais te parler de mon enfance stephy pour bien comprendre la douleur morale et physique que j'ai toujours en moi, je vais me dévoilé un peu en essayant de ne pas souffrir en répondant.
J'allais avoir 8 ans quand par un accident domestique j'ai perdu un œil (un an d'hospitalisation pour évité de perdre les deux ) un an scolaire donc perdu aussi, donc redoublement et pour un gamin qui venait d'arrivé a paris un ans avant, je peut dire que c'est très difficile, car perdu dans c'est repères de gosse.
en reprenant l'école mes parents prévienne le directeur et le prof de mon problème et leurs demande surtout de bien me mettre devant le tableau pour que l’œil valide ne se fatigue pas trop, et d'évité de parler de ma prothèse oculaire, que j'avais beaucoup de mal à accepté.
Oui mais voila une prof de merde sans conscience professionnelle, lors que je suis rentrez en classe à dit haut et fort " ah c'est toi qui à un œil de verre? mais toi au fond de la classe je m'occuperai de toi plus tard" un silence c'est fait dans la classe et j'ai sentir tout le regard de cette classe sur moi,moralement tu prend déjà un coup, elle c'est super bien occupé de moi car elle ma oublié tout le reste de l'année scolaire.
Alors maintenant la douleurs morale et physique, il et bien évident que parmi mes camarades de classe certain ne me parler pas , me regardez de travers ou rigoler de moi en imitant le capitaine crochet.
puis il y avais les gros cons de gosses qui eux m’insultai verbalement, me menacer de m'arracher mon œil de verre et de me crever l'autre et sans compté les coups en plus, ben oui c'est plus facile de taper sur un gamin diminué surtout quand on si mais à plusieurs, donc l'école je les vite zapper.
Les amours de gamins j'en parle pas les déjà fait sur un autre post, pour se qui et l'amour des parents, un mère plutôt conne qui a pas changer en vieillissant, un beau père alcoolique et violent, à qui j'ai exploser la tête à l'age de 16 ans et qui par la suite ne ma plus jamais toucher.
Le milieu professionnels difficile mais j'ai serré les poings j'ai réussi oh moins ça, puisque j'ai était chef d'entreprise, j'ai vendu pour des problèmes de santé.
Encore aujourd'hui dans ma profession certain ne comprenne pas que je puisse avoir des responsabilité de conduite professionnelle de hautes personnalités, et font en sorte pas le biais de paroles ou de peau de banane de prendre ma place.
Je vais avoir en septembre 54 ans, cela fera 46 ans que je souffre moralement et physiquement.
Pour se qui et du mariage quand ma femme a demander le divorce je les ressenti comme une trahison, j'ai mis dix ans à m'en remettre, une deuxième union que j'ai pris la responsabilité de rompre, mais j'en et souffert.
Chaque individu souffre de façon différente, on ne vie pas les douleurs ou les souffrances de la même façon.
En tant que papa, je suis un papa poule pas sévère mais exigeant, j'apporte enfin je l'espère l'amour et la tendresse que je n'est pas eu à mes enfants, je les soutiens les réconforte comme en se moment pour ma blondinette, et je souffre avec elle.
voila j'arrête la car les larmes arrive, j'espère que j'aurai apporter une réponse à une questions parmi toute celle que tu te pose.


 qu'elle grosse "C...asse" cet instite de "M....!!!!" 
j'espère qu'elle en a bavé des ronds de serviettes !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! 

merci pour tes écrits bouchon KissCry