Loi d'abolition de la prostitution = loi de castra

31/10/2013 à 10:12

Elisa

Type : Femme
Messages : 1497
Membre depuis : 13/09/2012
oui c'est bien que les hommes s'en mêlent publiquement, je me demandais où ils étaient passés fou rire
Car faut pas rêver, la prochaine étape c'est d'interdire la pornographie.
31/10/2013 à 12:34

Isanybody

Type : Homme
Messages : 965
Membre depuis : 12/09/2012

Elisa a dit : 

oui c'est bien que les hommes s'en mêlent publiquement, je me demandais où ils étaient passés fou rire

J'ai entendu ce matin l'histoire du défilé des 343 salauds, en référence au défilé déjà lointain des 342 salopes réclamant à l'époque "le droit de disposer librement de leur corps". Or la ministre des droits d l'homme (et il me semble aussi des associations féministe) considère que les 343 salauds, qui initialement défilaient contre le projet de loi sur la prostitution, ont défilé pour réclamer "le droit de disposer du corps des autres".

Nous sommes malheureusement entré dans une ère de clivage, de confrontation d'un camp contre un autre, d'opposition de communauté... tout ça sous la belle couverture de l'ouverture, de l'égalité et du respect pour tous.

En matière des droits de l'homme en France, c'est tout dire, il me semble qu'il y a des sujets bien plus important et prioritaire que la prostitution.
 

Elisa a dit : 

Car faut pas rêver, la prochaine étape c'est d'interdire la pornographie.

Et la finalité, interdire le sexe... bah ouai, c'est horripilant, c'est pêché, c'est monstrueux que de vouloir partager à deux (ou plus) du plaisir). Surprised

01/11/2013 à 11:54

melusinefee

Type :
Messages : 1010
Membre depuis : 01/01/1970

Ambre a dit : 

3. Il faut donner un statut à ces femmes et ces hommes et leur laisser la possibilité d'assumer cette activité pleinement. A mon sens ce serait aussi un bon moyen d'enrayer le proxénétisme.

Je pourrai vous en mettre des tartines mais j'arrête là. On m'interpelle sur Twitter vite !Wink

 
Tout à fait d'accord sur l'ensemble du message mais c'est justement ce 3e point qui pose problème et qu'on ne peut pas poser en des termes aussi simples (ya-ka - fau-con): en effet, si l'on regarde de plus près, en grattant le vernis, les fameux modèles de prostitution légalisée comme il existe en Allemagne par exemple. On s'aperçoit que c'est une belle façade qui permet de développer en toute tranquillité (tout le monde préférant fermer les yeux et se focalier sur ce beau vernis bien rutilant) une ignoble et sordide exploitation de jeunes femmes des pays de l'est. Il faut en être conscient et ne pas penser que le "satut" est la panacée universelle.

01/11/2013 à 13:48

Venom

Type : Homme
Messages : 718
Membre depuis : 16/09/2012
Est il possible de concevoir une prostitution sans proxénétisme, c'est hypocrite de le penser.

En l'état actuel des choses les lois sont ainsi faîtes pour qu'il y ais toujours des personnes susceptible d'être poursuivies pour des faits de proxénétisme qui gravitent autour des prostituées ( Proxénétisme de soutien), ce qui se retourne contre elles alors que c'est censé les protéger.

Comme le maire d'un arrondissement Parisien qui n'a pas hésité à porter plainte contre les bailleurs de logements où exerçaient des prostituées, résultat elles se sont retrouvées à la rue. 

Quand on dénonce ces faits à ces pourritures de féministes elles rétorquent que si il n'y aurait pas de clients ça n'existerais pas...
01/11/2013 à 14:32

melusinefee

Type :
Messages : 1010
Membre depuis : 01/01/1970

Elisa a dit : 

oui c'est bien que les hommes s'en mêlent publiquement, je me demandais où ils étaient passés fou rire
Car faut pas rêver, la prochaine étape c'est d'interdire la pornographie.

 C'est bien que les hommes s'en mêlent, mais ceux-ci auraient pu le faire plus intelligemment. Ils ont peut-être voulu faire du 2nd degré mais c'est perçu autrement et pas seulement par les féministes "pro loi" mais également par beaucoup de personnes plutôt anti-abolitionnistes! Cela s'appelle se tirer une balle dans le pied.

02/11/2013 à 09:02

Venom

Type : Homme
Messages : 718
Membre depuis : 16/09/2012

Ambre a dit : 



LA PROSTITUTION DOIT ETRE RECONNUE COMME UNE ACTIVITE A PART ENTIERE ET PROBABLEMENT D'UTILITE PUBLIQUE.

Il serait bien que nos féministes politiques le reconnaissent n'en déplaise à leur sacro-sainte morale pudibonde :


 
Il n'existe pas de conventions internationale déclarant le droit au rapport sexuel, par contre il en existe une contre la prostitution et le trafic d'êtres humains,  que la France à rallié en 1949.

C'est ce à quoi les abolitionnistes se retranchent..c'est aussi simple qu'un bout de papier fait par des technocrates. Comment ils comptent gérer une telle masse humaine à l'avenir qui devra forcément s'adapter à sa misanthropie ? Il faudra leurs poser la question.

02/11/2013 à 17:59

FLOREAL

Type :
Messages : 94
Membre depuis : 01/01/1970


Ambre a dit : LA PROSTITUTION DOIT ETRE RECONNUE COMME UNE ACTIVITE A PART ENTIERE ET PROBABLEMENT D'UTILITE PUBLIQUE. Il serait bien que nos féministes politiques le reconnaissent n'en déplaise à leur sacro-sainte morale pudibonde : 


Très chère Ambre,

Plaise à vous, comme aux esprit sérieux et sains, de bien vouloir reconnaître que les féministes, et très particulièrement celles qui sont investies du pouvoir de la puissance publique et qui tonnent sempiternellement contre la domination prétendue éternelle et universelle des hommes sur les femmes, en réalité n'ont d'autres intention et volonté que de dominer les femmes elles-mêmes.

Voilà leur hargne et le moteur de leurs projets législatifs.

Prenez cette clef de lecture, apparemment de réalité inversée, elle vous rétablira debout la réalité et la compréhension des faits et gestes de ces belles petites bourgeoises de la Bobohème, de fait assoiffées de domination.

Car, que peuvent-elles dominer d'autres sinon les femmes ?

À leurs yeux jaloux, honte aux femmes !
Honte aux femmes qui aiment les hommes !
Honte aux femmes parce qu'elles aiment les hommes !

Il leur faut dominer les femmes. Elles ne peuvent dominer que des femmes !

Pensez-vous vraiment que la loi instituant l'éradication de la prostitution vise à annuler la dominance masculine dans la sexualité ? Non, il s'agit de s'en prendre aux femmes, aux mœurs des femmes, à la sexualité des femmes, et secondement à celle des hommes dans leurs amours des femmes. La prostitution est la proie facile, à portée de leurs mains législatives et policières, sur laquelle on peut déverser des tombereaux d'eau bénite, de prêches et de basse police.

Regardez : les militantes lesbiennes de l'ultra-féminisme, qui ne se reconnaissent déjà plus dans le féminisme courant, affirment qu'elles ne sont pas des femmes, vitupèrent qu'elles refusent, y compris par la violence physique, qu'on les considère comme ayant quelque attache que ce soit avec les femmes, avec la masse des femmes.

Car, pour elles, une femme est un être qui aime les hommes.

Oui, les femmes aiment les hommes. Et les hommes aiment les femmes. Sous tous les genres et sous toutes les modes de l'amour et du sexe.

Mais, le féminisme est une politique. C'est une politique de domination des femmes par des femmes.

La loi sur la prostitution accomplit strictement cette politique de domination-là.

Qu'on se le dise.

LeMoine Cool



02/11/2013 à 19:32

Isanybody

Type : Homme
Messages : 965
Membre depuis : 12/09/2012
Ah ben tiens, ces jours ci, je me disais que ça faisait quelque temps que l'on avait plus vu le bout de la tunique de notre moine breton.

Je crains fort que quelque soit les pétitions contre cette loi n'aient pas grande incidence quant à sa parution.

Vers 13h00 en ce samedi, j'ai entendue la fin de l'émission de Wendy Bouchard sur Europe 1 concernant le manifeste des 343 salauds "Touche pas à ma pute".

Voici un extrait vidéo de cette émission avec comme invité Annie Sugier présidente de la ligue du droit international des femmes. Vous comprendre assez vite dans quel sens elle penche. Malheureusement, on ne peut réécouter l'émission en entier
http://www.europe1.fr/MediaCenter/Emissions/Europe-midi-votre-journal-wendy-bouchard/

Elle met en exergue l'exemple suédois avec une loi datant de 1999.

Bon, il semblerait que le manifeste est peu habilement rédigé. Proie facile médiatiquement pour créer un clivage pour / contre (les contres étant les "méchants" ou tout du moins les moins bon pensants). Du coup les débat sont survolés, basé sur des idées reçues de quoi alimenter et perdre les auditeurs ou lecteurs.

Voici un lien vers un article du nouvel obs.
http://tempsreel.nouvelobs.com/laurent-joffrin/20131101.OBS3634/le-manifeste-des-343-cretins.html

Dans les arguments contre cette loi, j'ai entendu que dans le même temps de la pénalisation du client il y a eu une augmentation du nombre de viol. 
Est ce vrai ? Quelles sources sérieuses ?
Y a t-il et peut on réellement faire un parallèle entre prostitution en place sur un territoire et le nombre de viols ?

Rue89 a parue un article sur le sujet en faisant une recherche des points positifs et négatifs d'une telle loi déjà appliquée dans plusieurs pays scandinaves.
http://www.rue89.com/2013/07/25/punir-les-clients-prostitues-modele-suedois-a-bon-dos-244373



02/11/2013 à 20:00

Isanybody

Type : Homme
Messages : 965
Membre depuis : 12/09/2012
Prolongement de l'article de rue89.

Article sur une chercheuse du CNRS Jannine Mossuz Lavau
http://www.rue89.com/2012/06/25/prostitution-abolition-la-suedoise-ou-legalisation-suisse-233321

Second article d'une autre chercheuse Marie-Elisabeth Handman
http://www.20minutes.fr/societe/706273-societe-penaliser-clients-prostituees-c-faire-fi-consentement-entre-deux-personnes-majeures
02/11/2013 à 20:46

lilies

Type : Femme
Messages : 430
Membre depuis : 13/09/2012
mais au final de qui parle t on?
des clients?
ok j' ai quelques noms 
http://www.echolalie.org/wiki/index.php?ListeDeClientsCelebresAdeptesDesAmoursTarifes


interressant n'est ce pas?
02/11/2013 à 22:24

Venom

Type : Homme
Messages : 718
Membre depuis : 16/09/2012

Venom a dit : 

Ambre a dit : 



LA PROSTITUTION DOIT ETRE RECONNUE COMME UNE ACTIVITE A PART ENTIERE ET PROBABLEMENT D'UTILITE PUBLIQUE.

Il serait bien que nos féministes politiques le reconnaissent n'en déplaise à leur sacro-sainte morale pudibonde :


 
Il n'existe pas de conventions internationale déclarant le droit au rapport sexuel, par contre il en existe une contre la prostitution et le trafic d'êtres humains,  que la France à rallié en 1949.


 
Petite erreur, c'est en 1960 que la France à signée cette convention qui elle date de 1949..

C'est parce que la loi Marthe Richard qui a donc changée l'orientation de la loi réglementariste pour adopter un régime abolitionniste ( La France est le pays à l'origine du réglementarisme ) à partir de 1946, qui ne s'appliquait pas dans les colonies que cette convention a été signée en 1960.

03/11/2013 à 17:29

Brigitte

Type : Femme
Messages : 1257
Membre depuis : 15/09/2012
Bonsoir à tous, voici ma réponse au plaidoyer des "343 salauds" :

http://www.brigittelahaie.fr/m/imagearticles/view/343-salauds-au-moins

03/11/2013 à 18:00

Brigitte

Type : Femme
Messages : 1257
Membre depuis : 15/09/2012
Et je serai présente sur un plateau télé dans la semaine : http://www.brigittelahaie.fr/m/articlesbrigitte/view/debat-sur-la-prostitution

07/11/2013 à 01:05

Venom

Type : Homme
Messages : 718
Membre depuis : 16/09/2012
Il semblerait que dans l'immédiat l'infraction consistant à la sollicitation de services sexuels ne pourrait être relevé sur internet, totalement impossible selon la capitaine de gendarmerie en charge de la surveillance internet au fort de Rosny sous bois. Cela relève de conversations privées que ce soit par mail ou téléphonique.

Si vous avez le courage de tout regarder voici la vidéo de la commission prostitution à l'assemblé nationale, on peut voir à quel point tout ce beau monde veut aller très loin dans les restrictions de nos libertés, absolument rien ne leurs échappe, jusqu'aux publicités à la radio pour des rencontres..

Heureusement que l'arsenal législatif n'est pas toujours cohérent..

En tout cas faîtes bien attention à ce que vous dîtes et écrivez, on vous lit et on vous fiches, ça c'est sûr et certains.

http://videos.assemblee-nationale.fr/video.4810.1938380







07/11/2013 à 01:21

Venom

Type : Homme
Messages : 718
Membre depuis : 16/09/2012
Autre chose : Comment oses t'on nous faire croire que le délit de racolage passif va être supprimé alors qu'à n'importe quel moments une décisions préfectorale peut être prise en ce sens ??

Les autorités Niçoise ont fait savoir qu'elles ne comptaient pas respecter la loi et qu'elles prendraient des mesures préfectorales pour continuer à faire perdurer ce délit.
07/11/2013 à 13:04

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970

Venom a dit : 

Autre chose : Comment oses t'on nous faire croire que le délit de racolage passif va être supprimé alors qu'à n'importe quel moments une décisions préfectorale peut être prise en ce sens ??

Les autorités Niçoise ont fait savoir qu'elles ne comptaient pas respecter la loi et qu'elles prendraient des mesures préfectorales pour continuer à faire perdurer ce délit.

Gné ?!? Tu dis quoi lààààààààààààà sur ma ville ???? Tongue Out

07/11/2013 à 20:04

Venom

Type : Homme
Messages : 718
Membre depuis : 16/09/2012

Ambre a dit : 

Venom a dit : 

Autre chose : Comment oses t'on nous faire croire que le délit de racolage passif va être supprimé alors qu'à n'importe quel moments une décisions préfectorale peut être prise en ce sens ??

Les autorités Niçoise ont fait savoir qu'elles ne comptaient pas respecter la loi et qu'elles prendraient des mesures préfectorales pour continuer à faire perdurer ce délit.

Gné ?!? Tu dis quoi lààààààààààààà sur ma ville ???? Tongue Out

 
J'ai vu le maire de Nice une fois dans une émission avec Morgane Merteuil en parler, et j'ai vu le préfet des Alpes Maritimes l'évoquer une fois aussi, ainsi que Eric de Montgolfier.

Je crois que c'est celle ci que j'avais vu une fois avec Estrosi où il parlait qu'il ne respecterait pas la loi dans sa commune, si tu as le temps et/ou courage regarde, ça m'a l'air d'être une sacré tête de con celui là..

http://youtu.be/bju9lw0v-EQ


08/11/2013 à 18:00

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970
Voici : pour rajouter de l'eau au moulin.............. Wink

Elisabeth Badinter et la prostitution3 novembre 2013, 09:58Article d'Elisabeth Badinter"Si la ministre des Droits des Femmes avait annoncé son intention de mettre un terme à l'esclavage des femmes par les réseaux mafieux, tous, hommes et femmes confondus, applaudiraient son initiative. Cette guerre difficile à mener relève d'un impératif universel. Elle implique, entre autres, une augmentation des effectifs de police, une meilleure coopération internationale, une justice impitoyable et la reconversion ainsi qu'une véritable protection des filles qui dénoncent leurs proxénètes, associée à une possibilité effective de reconversion. Ce n'est pas le cas aujourd'hui.Mais l'objectif d'abolir à terme la prostitution, sous prétexte d'en finir avec l'esclavage sexuel est d'une autre nature. Il ne s'agit plus d'un impératif universel, mais d'un parti pris idéologique qui suppose les postulats suivants : 1) La sexualité tarifée est une atteinte à la dignité des femmes. 2) Les prostituées sont toutes des victimes et leurs clients, tous des salauds.Ces postulats sont éminemment discutables. Comme le clament les prostituées non contraintes par un tiers et qu'on se refuse à entendre, la dignité des femmes ne repose pas sur le critère des pratiques sexuelles. Mieux vaut l'admettre : toutes les femmes n'ont pas le même rapport à leur corps et la promiscuité peut être un libre choix. Une femme n'est pas nécessairement victime de l'oppression masculine lorsqu'elle se livre à la prostitution, soit qu'elle s'y adonne de manière occasionnelle, soit qu'elle choisisse d'exercer à plein temps cette activité plutôt qu'une autre. Enfin, au risque de faire grincer des dents : les hommes qui fréquentent les prostituées ne sont pas tous d'horribles prédateurs ou des obsédés sexuels qui traitent les femmes comme des objets jetables. Étrangement, nul ne fait jamais mention des prostitués homo ou hétérosexuels ni de la nouvelle "demande' des femmes d'une sexualité tarifée.En réalité, " l'abolition" de la prostitution, contrairement à celle de l'esclavage, est une chimère. La sexualité humaine varie selon les sociétés. Et, dans une même société, elle change selon les époques et les classes. Ce n'est pas une raison pour imaginer qu'elle va se plier, comme une cire molle, à l'utopie d'une sexualité parfaitement régulée. La pénalisation des clients n'entraînera pas la suppression de la prostitution. Ni les call-girls ni les réseaux par internet n'en seront affectés, comme le prouve l'exemple suédois. En souffriront d'abord les prolétaires du sexe, qui seront plus que jamais soumises à l'emprise des proxénètes. Ces derniers profiteront de la situation, eux qui devraient être la cible première de l'action répressive des pouvoirs publics. Nulle inquiétude, les clients les plus favorisés se verront toujours proposer des moyens discrets d'assouvir leurs désirs.Au nom d'une conception abstraite de l'humanité, les "abolitionnistes" [sic] veulent imposer à la société française leur choix idéologique. Mais qui peut s'ériger en juge dans ce domaine éminemment privé ? Chaque adulte doit être libre de ce qu'il veut faire ou ne pas faire de son corps. Décréter illégal ce qu'on trouve immoral n'est pas un grand pas vers le Bien, c'est une dérive despotique. Le pouvoir politique n'a pas à intervenir dans les pratiques sexuelles des adultes consentants. La priorité, c'est de faire de la lutte contre les trafiquants d'êtres humains une cause nationale et d'y mettre les moyens. Car là est le crime, et là est le défi. Poursuivre les clients, c'est se donner à peu de frais l'illusion d'agir. C'est céder à la tentation prohibitionniste qui consiste à tout espérer de la criminalisation de la consommation. Ce sera au bout du compte écarter de la vue ce qu'on ne veut pas voir et produire un enfer pavé de bonnes intentions."
Elisabeth Badinter
09/11/2013 à 04:19

FranckP

Type : Homme
Messages : 687
Membre depuis : 13/09/2012
En fait , les instigateurs de cette connerie veulent couper le problème à sa base , ah ouais ok !
Ils pensent que si demain il n'y a plus de clients il n'y aura donc plus de prostitiées et plus de proxénètes par rebond ...
Comme pour la drogue , on a bien vu que le résultat était fantastique !

Bref , si tous ces agitateurs de courants d'air (agitateuses ? lol ) étaient compétents , ils s'attaqueraient aux vrais problèmes mais pour ça il faut du courage , donc ploufff !

Vous remarquerez qu'il existe nombre de sujets débattus crées dans un seul but ; faire diversion si vous voyez ce que je veux dire et ça marche puisque la majorité moutonesque suit sans reflechir , manipulation des masses quoi ...
Yell
09/11/2013 à 04:23

FranckP

Type : Homme
Messages : 687
Membre depuis : 13/09/2012

lilies a dit : 

mais au final de qui parle t on?
des clients?
ok j' ai quelques noms 
http://www.echolalie.org/wiki/index.php?ListeDeClientsCelebresAdeptesDesAmoursTarifes


interressant n'est ce pas?

 ha ha ha !

à mon avis il en manque beaucoup car aucun ne parlera des parties fines organisées régulièrement dans les belles villas ou sur les yachts de la côte d'uzure ...
Wink

Sinon , je crois que ça me plairait bien de tarifer des services mais en choisissant ma clientèle ... féminine lol !!
Ben quoi ? il parait que la tendance se développe Innocent