La place de l'amitié dans l'amour

19/11/2015 à 08:28

Bio77

Type :
Messages : 12
Membre depuis : 01/01/1970

nemesis a dit : 

melusinefee a dit : 

Bio77 a dit : 

(...)
Pour vous expliquer un peu ma situation, je vais vous donner quelques exemples qui justifient mes propos. Selon vous, dans un couple, si l'homme ou la femme a une forte amitié avec le sexe opposé, vous ne discutez pas avec votre ami(e) mais vous décidez d'avoir un moment intime avec votre amoureux(se), mais avant cela vous prévenez votre ami(e) que vous coupez votre téléphone. Quel serait votre réaction ?


Ensuite, quand votre compagne vous confirme avoir à peine 5 messages dans la journée avec son ami(e) mais qu'au final, vous apprenez qu'il y a plus de 50 messages, soit 10 fois plus qu'annoncé. Quel serait votre réaction ?

Quand vous apprenez également qu'en 3 mois, il y a eu plus de 10 000 messages échangés. Quel serait votre réaction ?

Quand elle est en train de répondre à un message et qu'elle vous dit droit dans les yeux "non je ne lui parle pas", alors qu'en réalité si. Quel serait votre réaction ?

 Merci pour ces précisions, ça change la perception de la situation!
Moi j'appelle cela du foutage de gueule ... ! Maintenant si c'est tellement important pour elle et qu'elle ne veut pas infléchir sa position, quels moyens as-tu concrètement pour que ça change? A mon avis aucun ... si ce n'est faire le point avec toi-même et voir si tu peux accepter cela encore longtemps. Si elle sent que tu es déterminé à remettre le couple en question, elle devra se positionner... d'un  côté ou de l'autre ... Mais aucune garantie de résultat évidemment. Ensuite, si rien ne change, il faudra que tu prennes une décision pour toi: soit tu acceptes, soit tu pars.
Comme je te le disais plus haut, une solution serait de mettre pour un temps ce problème de côté et de faire le point sur vos attentes de vie de couple. Cela vous ferait peut-être avancer.

 Je dirais même que "l'ami" de votre copine cherche autre chose qu'une simple amitié, attention je ne dis pas que c'est aussi le cas pour votre copine mais un mec qui passe autant de temps et qui consacre une telle énergie "juste" dans une relation amicale me paraît peut crédible.

D'après mon vécu, un mec ne va pas forcément s’embrasser du faite que la nana soit déjà en couple et se priver de la draguer ou tout simplement de l'attirer dans son lit. Au vu de ce que vous nous racontez, votre copine ne peut pas ne pas s'en rendre compte, elle cherche peut-être à vous rendre jaloux...


Cela a toujours été dans ma tête également, mais ils se sont vu que très peu de fois et maintenant il a un travail dans le sud (j'habite dans le nord pour la précision)
Elle m'a toujours dit que tout était clair entre eux, sauf qu'ils ont ce petit jeu d'adolescent très agaçant à se chercher, je m'explique, s'envoyer des pics pour que l'autre dise le contraire par exemple, pour moi c'est se faire désirer et quand une personne est en couple cela ne se fait pas.
Mais à côté de ça, ils parlent de tout et de rien mais à longueur de journée.
Maintenant les messages ont diminué mais il est quand même présent tous les jours et après tout ça je ne peux plus accepter.

19/11/2015 à 10:29

melusinefee

Type :
Messages : 1010
Membre depuis : 01/01/1970

-mBio77 a dit : 

"Du foutage de gueule" on est d'accord, je trouve même qu'elle me prend pour un con. Mais tout cela pour elle est faux, ce qui me met encore plus en rogne.

 OK, mais rien ne t'oblige à te complaire dans le rôle de victime. Dans une relation on est toujours deux: donc si tu trouves qu'elle te prend pour un con, eh bien demande-toi pourquoi tu continues à vouloir vivre avec une femme qui te prend pour un con et qui ne te respecte pas, alors que tu lui as clairement dit que cela te fait souffrir.


J'ai déjà fais le point plusieurs fois avec moi-même et j'en suis arrivé au point où je ne peux plus accepter.

Encore OK ... mais maintenant à toi d'aller jusqu'au bout et d'être cohérent. Tu ne veux plus accepter: et tu fais quoi si elle ne veut pas changer?

Quand vous dites qu'elle devra se positionner, vous entendez quoi par là ? Qu'elle doit faire un choix ?


J'en sais rien ... Je n'ai pas de boule de cristal Cool
Mais quand on se met soi-même à bouger, on oblige l'autre à bouger. Pour le moment, tu es immobile: tu râles, tu te lamentes, tu menaces ... mais il ne se passe rien et à mon avis il n'est pas près de se passer quelque chose car ton amie semble être aux antipodes de toi dans sa conception de la relation. A toi de voir sous quelle forme et de quelle manière tu veux bouger.

Je pose cette question car dans une dispute, j'ai finis par lui dire qu'elle devrait choisir car j'étais à bout.
Et alors, sa réaction ? Visiblement, elle a choisi la relation avec son ami d'après ce que tu nous racontes. Et toi tu en as tiré quelle conséquence? Tu as fait quelque chose?
Tu vas peut-être me trouver dure, mais c'est plutôt du réalisme: tu peux passer ta vie à te lamenter et à te plaindre ... ou tu peux prendre ta vie en main. Dans une relation on est toujours d'abord responsable de soi-même.



20/11/2015 à 10:08

Bio77

Type :
Messages : 12
Membre depuis : 01/01/1970

melusinefee a dit : 

-mBio77 a dit : 

"Du foutage de gueule" on est d'accord, je trouve même qu'elle me prend pour un con. Mais tout cela pour elle est faux, ce qui me met encore plus en rogne.

 OK, mais rien ne t'oblige à te complaire dans le rôle de victime. Dans une relation on est toujours deux: donc si tu trouves qu'elle te prend pour un con, eh bien demande-toi pourquoi tu continues à vouloir vivre avec une femme qui te prend pour un con et qui ne te respecte pas, alors que tu lui as clairement dit que cela te fait souffrir.


J'ai déjà fais le point plusieurs fois avec moi-même et j'en suis arrivé au point où je ne peux plus accepter.

Encore OK ... mais maintenant à toi d'aller jusqu'au bout et d'être cohérent. Tu ne veux plus accepter: et tu fais quoi si elle ne veut pas changer?

Quand vous dites qu'elle devra se positionner, vous entendez quoi par là ? Qu'elle doit faire un choix ?


J'en sais rien ... Je n'ai pas de boule de cristal Cool
Mais quand on se met soi-même à bouger, on oblige l'autre à bouger. Pour le moment, tu es immobile: tu râles, tu te lamentes, tu menaces ... mais il ne se passe rien et à mon avis il n'est pas près de se passer quelque chose car ton amie semble être aux antipodes de toi dans sa conception de la relation. A toi de voir sous quelle forme et de quelle manière tu veux bouger.

Je pose cette question car dans une dispute, j'ai finis par lui dire qu'elle devrait choisir car j'étais à bout.
Et alors, sa réaction ? Visiblement, elle a choisi la relation avec son ami d'après ce que tu nous racontes. Et toi tu en as tiré quelle conséquence? Tu as fait quelque chose?
Tu vas peut-être me trouver dure, mais c'est plutôt du réalisme: tu peux passer ta vie à te lamenter et à te plaindre ... ou tu peux prendre ta vie en main. Dans une relation on est toujours d'abord responsable de soi-même.

Sa réaction a été de me répondre que je n'avais pas le droit de lui demander une telle chose, de choisir entre l'amitié ou l'amour et que si vraiment elle devait en faire un, ça serait moi mais en même temps elle dit clairement qu'elle peut pas, donc elle se contredit.
Ce qu'elle veut vraiment, c'est les deux. Elle a un gros problème de téléphone et de peur que ses ami(e)s l'oublient si elle ne leur parle pas tous les jours.
Pour l'instant, il est vrai que je ne suis passé que par les menaces car je l'aime et j'avais l'espoir qu'elle puisse réaliser avec mes menaces. Cette nuit, j'ai fais chambre à part, on va voir sa réaction. Mais je sais que la prochaine fois je partirais s'il n'y a pas un réel changement.



 

20/11/2015 à 10:42

nemesis

Type :
Messages : 124
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour,
En effet, il y a des personnes qui ont la peur de l’abandon ce qui peut provoquer ce genre de comportements compulsifs voire même addictifs, est-ce vraiment le cas de votre copine, difficile de le dire sans la connaitre.

Cependant ce qui m’intrigue depuis le début c'est le comportement du garçon en face d'elle, pour s'échanger tous ces messages faut bien être deux donc soit il a les mêmes problèmes comportementaux que votre copine (possible mais peu probable) soit ses motivations sont différentes et votre copine ne le réalise pas nécessairement ou elle joue avec cela.

Tu nous dis que ils sont séparés physiquement par la distance, si j'ai bien compris vous habitez à l'autre bout de la France donc une histoire de tromperie (physique en tout cas) ne semble pas évidente.

Après si vous avez du mal à obtenir les résultats par le dialogue, les menaces ne me semblent pas être la bonne solution même si c'est facile et pas cher. Vous pouvez essayer de provoquer un "électrochoc" soit en essayant de la rendre jalouse en faisant quelque chose de similaire avec l'une de vos amies (une amie peut bien jouer le jeux pour vous aider) soit, si elle continue de tchater avec lui lors de vos moments d'intimité, vous lui proposer de inclure son ami et de le faire participer d'une façon ou d'une autre. Vous verrez bien sa réaction.
20/11/2015 à 13:30

melusinefee

Type :
Messages : 1010
Membre depuis : 01/01/1970

Bio77 a dit : 


Sa réaction a été de me répondre que je n'avais pas le droit de lui demander une telle chose, de choisir entre l'amitié ou l'amour et que si vraiment elle devait en faire un, ça serait moi mais en même temps elle dit clairement qu'elle peut pas, donc elle se contredit.
Ce qu'elle veut vraiment, c'est les deux. Elle a un gros problème de téléphone et de peur que ses ami(e)s l'oublient si elle ne leur parle pas tous les jours.
Pour l'instant, il est vrai que je ne suis passé que par les menaces car je l'aime et j'avais l'espoir qu'elle puisse réaliser avec mes menaces. Cette nuit, j'ai fais chambre à part, on va voir sa réaction. Mais je sais que la prochaine fois je partirais s'il n'y a pas un réel changement.



 

 Ce n'est pas vraiment une contradiction, c'est plutôt normal puisqu'elle se sent obligée de faire un choix qu'elle ne veut pas avoir à faire. En fait, vous restez actuellement tous les deux chacun campé sur sa position.
Donc il faut que l'un des deux se mette à bouger.

20/11/2015 à 18:12

MysteriousMans

Type :
Messages : 288
Membre depuis : 01/01/1970

Bio77 a dit : 

Bonjour à toutes et tous
Je suis en couple depuis 6 ans avec ma copine, nous avons toujours eu une relation très fusionnelle, très proche, on passait énormément de temps ensemble.
Depuis 2 mois, nous sommes quelque peu en tension car ma copine a décidé de changer son mode de vie sans vraiment me mettre au courant, c'est-à-dire profiter bien plus de ses ami(e)s, chose que je comprends totalement.
La chose qui me gêne le plus, c'est que dans ce changement, un ancien collègue à elle est devenu en très peu de temps ce qu'elle me dit un meilleur ami ou un même un frère. La conséquence est qu'elle passe son temps avec son téléphone à discuter à ce garçon (que je connais d'ailleurs), à rigoler par message, à s'envoyer des photos, à se dire bonne nuit ...
Nous avons déjà discuté longuement de cette situation, avec des gueulantes, des larmes car le doute s'était installé en moi.
Ce que j'ai le plus de mal à comprendre c'est pourquoi elle n'a pas discuté avec moi de cette volonté de changement de vie, de ce rapprochement avec ce garçon, j'ai du la "subir" et rester dans mon incompréhension.

Que cela peut-il signifier ? Elle me soutient que c'est de l'amitié.
Comment réagir face à cela ? J'ai du mal à gérer cette situation, elle me promet qu'elle va se calmer avec son téléphone quand on est à deux, mais si c'est pour le prendre dès qu'elle est toute seule, à quoi ça sert ?

Merci pour vos réponses

 

Bonsoir,

En relisant ton post et les differents avis...

J ai eu envi à mon tour de te donner le mien.

Pour ma part Il y'a L'amitié commune au couple et les amitiés extérieures H/F...

Chacun peut et à droit à avoir des amis à conditions que les dits "amis" ne soient ni trop présent ni trop intrusifs dans la vie de couple ce qui pourrait l'influencer négativement voir la perturber et faire naîtres des tensions nouvelles dont le couple ce passerait bien.

Le point positif, c'est que vous arrivez à en parler ensemble.

Le point négatif c'est qu'elle a visiblement choisit de certes diminuer la fréquence des messages avec son ami mais cela est difficilement vérifiable...

Ce qui m'interpelle plutôt c'est qu'elle te parle de lui en permanence même avant de te faire l'amour: Pourquoi?

Comment peux tu ensuite avoir envie d'Elle si elle te parle de lui juste avant?

Pour ma part, quand ma femme est preoccupé par son boulot, ses collégues de travail et/ou des membres de sa famille ou des amis et qu on est ensemble au lit...il m arrive de prendre le temps de l ecouter pour l apaiser mais je ne l encourage pas à ce que ça deviennent une récurence sinon j aurai l impression d'être avec tout le monde et tous les problèmes qui vont avec au lieu d être seul dans un moment intime calin ou sexuel avec ma femme.

Donc quand mon ecoute ma patience arrive au stade ou je sature ou si j ai pas du tout envie de l ecouter si je prefere lire ou la caliner...je lui dis gentillement que je souhaite profiter de se moment au calme entre nous et qu elle laisse tomber son portable si elle est au telephone qu elle stop les sms voir eteigne son portable pour qu on puisse Enfin etre juste tous les deux.

C est une requete normale legitime sinon à quoi ça sert d être en couple?

À la rigueur je la laisse terminer on se donne un timing genre je finies et je coupes dans 5-10min...

Si par contre malgre ta comprehension ta patience ton tact (inutile de menacer!!!) Elle refuse d eteindre ou qu elle repousse le plus tard possible le moment de le faire à ce moment là...tu peux agir pour la faire reagir. Moi dans ce cas je quitte la piece ou le lit et je decouche dans mon clic clac. Et quand bien meme apres elle vient ronronner comme une chatte apres coup je l ma renvoie a ces amis...va y appel un ami...debrouille toi...il m arrive de faire la gueule quelques heures ou jours si j estime que c est justifier pour la faire reagir jusqu a recevoir de vraies excuses et un vrai effort dans son comportement.

Apres y a la preuve par l exemple et l effet miroir.
Genre eu moment ou on est seuls et bien a l ecoute...imagine maintenant la je serai en train de recevoir des sms des appels et avec toi sans y etre l accepterais tu? Histoire qu il y ai une reelle prise df conscience

26/03/2016 à 17:58

coq1

Type :
Messages : 202
Membre depuis : 01/01/1970
le plus vieux debat relancé ... 

sans vraiment avoir de réponse,

l'amitié homme/femme existe t 'elle?

pour ma part, l'amitié homme/femme ou les deux sont sur la meme longueur d'onde, je crois que cela existe mais represente une minorité tres rare,

pour la grande majorité, c est souvent une amitié par defaut, c est a dire:

 l un des deux veut plus que de l amitié, et c est jamais déclaré, donc l illusion d une amitié sincere est totale pour l autre  qui a pas de sentiment 
 amoureux. 

 l un des deux veut plus que de l amitié, et c est declaré, 
 l autre sans sentiment lui dit tres gentillement non, mais on peut resté amis. ce que j appel l amitié par defaut.

qu en pensez vous?
26/03/2016 à 20:30

Madison

Type :
Messages : 246
Membre depuis : 01/01/1970
Pour ma part je dis OUI l'amitié homme/femme peut exister sans que ça soit une amitié par défaut. Mais c'est vrai c'est peut-être une minorité.
Mais cela veut dire que l'autre majorité ça n'est pas vraiment de l'amitié car il y en a un qui souffre car s'il a des sentiments amoureux, et quand il voit l'autre en couple, ça doit terriblement faire souffrir non ?
Pour ma part, mon meilleur Ami est un garçon, on se connait depuis l'âge de 3 ans environ, on a + de 40 ans l'un et l'autre, et je n'ai absolument pas de sentiment amoureux envers lui, et lui pareil ; on a grandi ensemble, on était plusieurs copains/copines, il est sorti avec des copines de la bande, mais jamais nous ne sommes sortis ensemble et je n'ai pas le souvenir qu'on ai eu envie de le faire d'ailleurs ; on se considère comme frère et soeur.
Mon autre meilleur Ami, c'est mon amoureux ; par contre, le jour où l'on se sera plus ensemble je ne sais pas si je pourrais garder cette amitié avec lui, étant donné tout ce que l'on aura partagé en amour ensemble ; cela sera très très dur ; et ça sera peut-être de l'amitié par défaut car ça permettra de ne pas perdre le contact l'un envers l'autre ?.....

Alors Coq, lorsque tu dis amitié par défaut, je vois bien ce que tu veux dire, mais je crois que dans cette amitié-là il y en a qui doit souffrir énormément du fait de ses sentiments autre qu'uniquement de l'amitié.
27/03/2016 à 11:32

melusinefee

Type :
Messages : 1010
Membre depuis : 01/01/1970
Je me suis déjà exprimée à plusieurs occasions à ce sujet et je récidive. De par mon expérience personnelle, je sais que l'amitié homme-femme existe puisque que j'ai eu tout au long de ma vie des amitiés très profondes avec des hommes sans qu'il y ait d'ambiguité ou de sentiment caché ou refoulé de part et d'autre. J'ai également eu des "amitiés-amoureuses", c'est à dire des relations amoureuses légères, sans engagement et là aussi où les choses sont claires pour les deux parties. Dans ce deuxième cas, il y a effectivement une attirance qui fait qu'on passe par la case flirt et/ou sexe alors que dans les premiers cas, la relation reste corporellement platonique.

La question est de savoir où on met la limite entre l'amour et la "simple" amitié (celle-ci étant par ailleurs aussi une forme d'amour à mon sens)? Et là, la réponse est sans doute variée et prsonnelle. Pour moi, j'appelle amitité une relation où l'on a pas envie de se projetter dans un projet durable et commun avec l'autre personne.

Maintenant, concernant l'hypothèse d'"amitié par défaut" avancée par Coq1, je n'ai pas d'opinion bien déterminée. Cela doit sûrement exister bien sûr, mais de là à dire que c'est "la grande majorité" ???
Pour ma part, je ne crois pas que pourrais poursuivre une telle amitié. Si j'ai de vrais sentiments amoureux pour une personne et qu'il n'y a pas de retour, je préfère m'en éloigner et passer à autre chose.
27/03/2016 à 11:51

coq1

Type :
Messages : 202
Membre depuis : 01/01/1970

Madison a dit : 

Pour ma part je dis OUI l'amitié homme/femme peut exister sans que ça soit une amitié par défaut. Mais c'est vrai c'est peut-être une minorité.
Mais cela veut dire que l'autre majorité ça n'est pas vraiment de l'amitié car il y en a un qui souffre car s'il a des sentiments amoureux, et quand il voit l'autre en couple, ça doit terriblement faire souffrir non ?
Pour ma part, mon meilleur Ami est un garçon, on se connait depuis l'âge de 3 ans environ, on a + de 40 ans l'un et l'autre, et je n'ai absolument pas de sentiment amoureux envers lui, et lui pareil ; on a grandi ensemble, on était plusieurs copains/copines, il est sorti avec des copines de la bande, mais jamais nous ne sommes sortis ensemble et je n'ai pas le souvenir qu'on ai eu envie de le faire d'ailleurs ; on se considère comme frère et soeur.
Mon autre meilleur Ami, c'est mon amoureux ; par contre, le jour où l'on se sera plus ensemble je ne sais pas si je pourrais garder cette amitié avec lui, étant donné tout ce que l'on aura partagé en amour ensemble ; cela sera très très dur ; et ça sera peut-être de l'amitié par défaut car ça permettra de ne pas perdre le contact l'un envers l'autre ?.....

Alors Coq, lorsque tu dis amitié par défaut, je vois bien ce que tu veux dire, mais je crois que dans cette amitié-là il y en a qui doit souffrir énormément du fait de ses sentiments autre qu'uniquement de l'amitié.

 l amitié que tu as avec ton ami depuis l age de 3 ans, fait partie, a mes yeux bien sur, a une amitié sur la meme longueur d onde,et je veux bien la croire " pas par défaut" , car cette amitié est née avant la période asexuée.

apres sur les amitiés par defaut et le sujet interessant que tu évoques,la souffrance en silence de l autre, quelle attitude a avoir?

couper les ponts et lui permettre de tourner la page ou garder cette ami(e) avec une ambiguitée qui sera toujours un minimum presente?

27/03/2016 à 11:56

coq1

Type :
Messages : 202
Membre depuis : 01/01/1970

melusinefee a dit : 

Je me suis déjà exprimée à plusieurs occasions à ce sujet et je récidive. De par mon expérience personnelle, je sais que l'amitié homme-femme existe puisque que j'ai eu tout au long de ma vie des amitiés très profondes avec des hommes sans qu'il y ait d'ambiguité ou de sentiment caché ou refoulé de part et d'autre. J'ai également eu des "amitiés-amoureuses", c'est à dire des relations amoureuses légères, sans engagement et là aussi où les choses sont claires pour les deux parties. Dans ce deuxième cas, il y a effectivement une attirance qui fait qu'on passe par la case flirt et/ou sexe alors que dans les premiers cas, la relation reste corporellement platonique.

La question est de savoir où on met la limite entre l'amour et la "simple" amitié (celle-ci étant par ailleurs aussi une forme d'amour à mon sens)? Et là, la réponse est sans doute variée et prsonnelle. Pour moi, j'appelle amitité une relation où l'on a pas envie de se projetter dans un projet durable et commun avec l'autre personne.

Maintenant, concernant l'hypothèse d'"amitié par défaut" avancée par Coq1, je n'ai pas d'opinion bien déterminée. Cela doit sûrement exister bien sûr, mais de là à dire que c'est "la grande majorité" ???
Pour ma part, je ne crois pas que pourrais poursuivre une telle amitié. Si j'ai de vrais sentiments amoureux pour une personne et qu'il n'y a pas de retour, je préfère m'en éloigner et passer à autre chose.

 sans remettre en question ton temoignage sur des amitiés homme/femme sinceres, des ami(e)s amoureux qui n ont jamais oser se declarer existent.... on n est pas dans l esprit des gens....

apres, interressant, aussi, de debattre sur quelles attitudes a avoir en cas de sentiment d un(e) ami(e)


27/03/2016 à 12:38

Madison

Type :
Messages : 246
Membre depuis : 01/01/1970
Oui quelle attitude à avoir lors d'une amitié par défaut ? peut-être que le plus dur serait de couper les ponts pour permettre à l'autre de se reconstruire et surtout de fonder une vie amoureuse et peut-être ainsi ne plus avoir de sentiments amoureux dans cette amitié ; car je pense aussi que dans une amitié par défaut la personne qui est amoureuse doit mettre un peu sa vie privée en stand-by en espérant que tant qu'elle reste célibataire, ça peut laisser un espoir pour éventuellement se mettre en couple avec son ami lorsque celui-ci deviendra célibataire par exemple. Bien sûr couper les ponts sera dur, très dur, mais rester comme ça avec cette ambiguité ????? dur dur aussi non ?? bref, je pense que tant qu'on n'est pas dans la situation on ne peut pas dire ce que l'on ferait, car c'est bien connu, tant qu'on ne vit pas les choses il est facile de donner des conseils.
27/03/2016 à 14:27

melusinefee

Type :
Messages : 1010
Membre depuis : 01/01/1970

coq1 a dit : 

melusinefee a dit : 

 

 

des ami(e)s amoureux qui n ont jamais oser se declarer existent.... on n est pas dans l esprit des gens....


Je n'ai jamais dit que cela n'existe pas (relis mon message)!!! J'ai simplement rebondi sur ton hypothèse que ce serait "une majorité" !!! Sur quoi te bases-tu pour dire cela ?


apres, interressant, aussi, de debattre sur quelles attitudes a avoir en cas de sentiment d un(e) ami(e)


Etre franc et sincère et ne pas "profiter de la situation" en laissant des zones d'ambiguité qui pourraient nourir des espoirs illusoirs. Et accepter si cette personne préfère s'éloigner.



 

27/03/2016 à 14:31

melusinefee

Type :
Messages : 1010
Membre depuis : 01/01/1970

Madison a dit : 

Oui quelle attitude à avoir lors d'une amitié par défaut ? peut-être que le plus dur serait de couper les ponts pour permettre à l'autre de se reconstruire et surtout de fonder une vie amoureuse et peut-être ainsi ne plus avoir de sentiments amoureux dans cette amitié ; car je pense aussi que dans une amitié par défaut la personne qui est amoureuse doit mettre un peu sa vie privée en stand-by en espérant que tant qu'elle reste célibataire, ça peut laisser un espoir pour éventuellement se mettre en couple avec son ami lorsque celui-ci deviendra célibataire par exemple. Bien sûr couper les ponts sera dur, très dur, mais rester comme ça avec cette ambiguité ????? dur dur aussi non ?? bref, je pense que tant qu'on n'est pas dans la situation on ne peut pas dire ce que l'on ferait, car c'est bien connu, tant qu'on ne vit pas les choses il est facile de donner des conseils.

 Tu veux dire que c'est celui qui est aimé et qui n'aime pas en retour qui devrait couper les ponts à partir du moment où il en prend conscience? Je ne comprends pas trop la logique ?

27/03/2016 à 16:23

Madison

Type :
Messages : 246
Membre depuis : 01/01/1970
Non melusinefee, je ne dis pas que c'est lui qui est aimé qui doit couper les ponts ; y a pas de logique dans mon message, je pense que c'est selon le caractère de chacun, c'est peut-être plus "facile" pour celui qui est aimé de couper les ponts et surtout il sait que cela empêchera l'ambiguité de la situation ; mais ça ne veut pas dire que dans un cas réel ça se passe comme ça, ça peut très bien être la personne qui aime qui coupe les ponts car elle sait que si elle reste dans cette amitié, elle attendra toujours un + et elle en souffrira.
27/03/2016 à 16:35

melusinefee

Type :
Messages : 1010
Membre depuis : 01/01/1970

Madison a dit : 

Non melusinefee, je ne dis pas que c'est lui qui est aimé qui doit couper les ponts ; y a pas de logique dans mon message, je pense que c'est selon le caractère de chacun, c'est peut-être plus "facile" pour celui qui est aimé de couper les ponts et surtout il sait que cela empêchera l'ambiguité de la situation ; mais ça ne veut pas dire que dans un cas réel ça se passe comme ça, ça peut très bien être la personne qui aime qui coupe les ponts car elle sait que si elle reste dans cette amitié, elle attendra toujours un + et elle en souffrira.

 OK ! Je pense qu'il y a tellement de cas de figure et de situations envisageables qu'il est totalement impossible de dégager un comportement ou une attitude type.
L'important pour moi est de jouer la carte de la sincérité. Surtout pour celui qui apprend les sentiments amoureux de quelqu'un pour qui il ne ressent pas la même chose. Respecter les sentiments de cette personne, mais sans donner d'espoirs faux juste par vanité. 

27/03/2016 à 17:50

Madison

Type :
Messages : 246
Membre depuis : 01/01/1970
oh oui la sincérité, toujours être honnête et ne jamais mentir.
28/03/2016 à 10:52

coq1

Type :
Messages : 202
Membre depuis : 01/01/1970

Madison a dit : 

Oui quelle attitude à avoir lors d'une amitié par défaut ? peut-être que le plus dur serait de couper les ponts pour permettre à l'autre de se reconstruire et surtout de fonder une vie amoureuse et peut-être ainsi ne plus avoir de sentiments amoureux dans cette amitié ; car je pense aussi que dans une amitié par défaut la personne qui est amoureuse doit mettre un peu sa vie privée en stand-by en espérant que tant qu'elle reste célibataire, ça peut laisser un espoir pour éventuellement se mettre en couple avec son ami lorsque celui-ci deviendra célibataire par exemple. Bien sûr couper les ponts sera dur, très dur, mais rester comme ça avec cette ambiguité ????? dur dur aussi non ?? bref, je pense que tant qu'on n'est pas dans la situation on ne peut pas dire ce que l'on ferait, car c'est bien connu, tant qu'on ne vit pas les choses il est facile de donner des conseils.

 je pense, en effet, que dans une amitié par defaut, la personne ,qui a des sentiments accepte cette amitié, car il se dit, vaux mieux une amitié que rien du tout et puis on ne sais jamais....en clair il garde un espoir!

donc couper les ponts pour que cette ami(e) amoureux(se) tourne la page serait le mieux, mais l autre personne ,qui elle, n as pas de sentiment, ne veut peut etre pas perdre cet ami(e)  car elle ou il aime fortement cette personne en amitié sincere...

compliqué! non?