Désir endormi

23/04/2014 à 11:24

Isanybody

Type : Homme
Messages : 965
Membre depuis : 12/09/2012
Malgré tout, content d'avoir des nouvelles.

Une bonne concernant le couple. Reste l'aspect sexuel.

Je pense que tu as fais ce qu'il fallait, maintenant comme il ne semble pas réagir plus que ça, je crois que le "problème" c'est lui, sa nature. Seul lui peut améliorer le lien sexuel.

Tu as plus de libido que lui mais on dirait qu'elle ne vaut le coup que si le partenaire masculin la provoque, la fait vivre, vibrer. Toute seule tu y trouves nettement moins d'intérêt au point de ne plus te donner du plaisir.

Vous vous êtes bien choisi quand même, pas par hasard notamment sur le plan sexuel. Vous avez des libidos proches et quelque part, ces rares élans de désir et ces moments d'abstinence vous conviennent inconsciemment. 

Je ne sais pas si je vois juste, en tous cas, je perçois votre histoire sous cet angle.
23/04/2014 à 11:44

melusinefee

Type :
Messages : 1010
Membre depuis : 01/01/1970

ancolie a dit : 

Bonjour,

Calme plat... pleurer kleenex 

Me suis commandé deux nouvelles nuisettes (qui n'arrivent toujours pas colèreux ), mais je crois qu'il n'y a que moi que ça émoustille... Sauf une, peut-être...

On s'en tient aux câlins, qui deviennent presque routiniers et ne débouchent sur rien.

Quant à mes "expériences" solitaires, j'en perds même le désir ; je me force à continuer, mais le plaisir est maigrelet.
Quasi comme si je ne connaissais plus mon propre corps - devenu étranger.

Notre complicité ne faiblit pas, elle. On travaille ensemble à toutes les démarches qu'entraînent la succession, la tutelle (sa maman est morte, son papa est Alzheimer)... J'ai proposé une balade il y a deux jours pour nous changer les idées : l'homme était heureux, il m'a même remerciée de mon initiative smiles 

On a vu, comme tous les 6 mois, mes psychiatre et psychologue en rendez-vous à quatre ; leur conclusion a été : "on a vraiment l'impression de se trouver face à un couple, désormais, davantage que les dernières fois". Rien que ça fait plaisir à entendre.

Mais je reste frustrée par notre non-vie sexuelle...
Là-dessus, on n'avance pas.Cry

 Coucou Ancolie
Sympa d'avoir de tes nouvelles !
Qu'est-ce qui te "frustre" au juste ? Le fait de ne pas ressentir de réel désir actuellement? meme solitaire, alors qu'il y a quelques temps tu avais redécouvert avec plaisir! ... Donc ça va revenir! On est pas toujours au top (et avec ta maladie, il y a forcément des hauts et des bas). Lui as-tu demandé s'il est satisfait ? Ce qu'il voudrait ? Pourquoi vos calins n'aboutissent pas ? En même temps, si tous les deux vous manquez de désir ... c'est pas vraiment étonnant non plus. Mais tant que c'est partagé, cela ne devrait pas poser de problème. Si l'un est dans le désir et l'autre pas ... là c'est autre chose Frown

Attends les nuisettes ... ça va peut-être débloquer la situation  Cool

23/04/2014 à 11:46

ancolie

Type :
Messages : 92
Membre depuis : 01/01/1970
Peut-être, Isanybody...

Pourtant, ce qui me trouble, me frustre, c'est que dans mes jeunes années - de 20 à 30 ans, en gros - j'ai eu une libido bien réveillée, une vie sexuelle bien épanouie... et c'est tout cela qui me manque, puisque je l'ai connu...
C'est tout cela que j'aimerais retrouver, secouer, dérouiller, ranimer, bref revivre !
Sauf que l'homme et moi n'avons jamais vraiment connu ça ensemble, sauf peut-être les premiers mois, mais pas aussi flamboyant que ce que j'avais connu avant.
Oui, je sais, je ne devrais pas comparer le passé au présent - ce qui n'est plus n'est plus - mais c'est plus fort que moi... Pourquoi ne puis-je pas retrouver ne serait-ce qu'une parcelle de ce que j'ai connu ?

Peut-être nos câlins n'aboutissent pas parce que je ne vous ai pas écouté-e-s... ;-) Ils ont lieu le soir, non le matin...
Il faut dire que je me lève vers 8 h et lui vers midi... Ça ne facilite pas "la rencontre"...
29/04/2014 à 10:22

ancolie

Type :
Messages : 92
Membre depuis : 01/01/1970
Grosse déception, mais c'est ma faute.
Deux nouvelles nuisettes sont arrivées - de moins bonne qualité que les autres, la rouge tout de même mieux que la bleue, mais si elle est sexy elle frise le "mauvais genre". Bref, ce n'est pas ça ma déception.

Alors que je suis fatiguée, qu'il est tard (après deux spectacles enchaînés à la file), que je ne ressens aucun désir (pour changer), je décide tout de même d'enfiler la rouge en fin de soirée - allez savoir pourquoi, envie de la nouveauté comme une petite fille avec une nouvelle robe... ?... Enfin je l'enfile, quoi.
Réaction de l'homme : grand rire. Moi, vexée : "Si je ne te fais pas bander, au moins je te fais rire." Phrase débile, absolument pas réfléchie - et pas du tout envie d'engager une conversation, d'autant que l'homme est absorbé par un film à la télé.
Sauf que la réaction ne se fait pas attendre : il vient me faire un câlin, avec caresses appuyées. Ce qui ne me fait ni chaud ni froid. Je commence à sérieusement regretter d'avoir mis cette nuisette idiote.
Je vais me coucher. Il abandonne son film pour me rejoindre. Je n'ai qu'une envie : dormir. Mais non ; caresses de plus en plus osées ; il a une érection ; je ne ressens rien, ni désir ni excitation ; qu'importe, ça se termine comme vous l'imaginez.
J'aurais dû être heureuse, mais je n'y ai pris aucun plaisir, j'ai un peu simulé ; je crois que lui y a pris plaisir. Je m'en veux d'être aussi peu perspicace, aussi maladroite, aussi peu à l'écoute de moi, de l'avoir provoqué alors que je n'en avais pas envie - je n'ai même pas imaginé en profiter pour tenter de me réveiller, de réveiller mon désir...
Je suis à nouveau totalement à côté de la plaque. C'est bien moi qui déraille, pas lui, malgré ses érections défaillantes, non, ce n'est pas lui qui a un problème, c'est moi, et de taille.
Et je ne sais pas comment m'y prendre. Pas du tout. Je suis morte à tout désir. Je n'ai même plus envie de faire des efforts.
J'ai la nette impression que c'est foutu.
29/04/2014 à 11:21

Isanybody

Type : Homme
Messages : 965
Membre depuis : 12/09/2012
Rohh, il y a comme une baisse de moral Ancolie.

Entre ta maladie et ces 2 spectacles enchaînés à la suite, la fatigue aidant, un peu logique que ta libido ne soit pas au rendez vous juste à cet instant.

Et puis aime toi.
29/04/2014 à 12:00

ancolie

Type :
Messages : 92
Membre depuis : 01/01/1970
Tu as raison, il n'y a pas que la libido qui soit en berne, le moral aussi.
Je dois jouer du Minyana mi-mai, et je suis effrayée par notre dernière répétition ; je suis horriblement préoccupée par ces 2 représentations à venir.

"Aime-toi" ? Ouais... j'ai du mal à aimer mon gros ventre quand je suis assise... et mes pauvres seins qui tombent maintenant... sans parler de mes cheveux qui ont sacrément perdu de leur épaisseur (médoc)...

Bref.

Merci pour ton petit mot.
29/04/2014 à 18:07

Isanybody

Type : Homme
Messages : 965
Membre depuis : 12/09/2012

ancolie a dit : 

Tu as raison, il n'y a pas que la libido qui soit en berne, le moral aussi.
Je dois jouer du Minyana mi-mai, et je suis effrayée par notre dernière répétition ; je suis horriblement préoccupée par ces 2 représentations à venir.

"Aime-toi" ? Ouais... j'ai du mal à aimer mon gros ventre quand je suis assise... et mes pauvres seins qui tombent maintenant... sans parler de mes cheveux qui ont sacrément perdu de leur épaisseur (médoc)...

Bref.

Merci pour ton petit mot.

Et ben voilà, en plus tu es stressée et tu as peur.
Le subtile et terrible mélange de ces ingrédients (peur, stress, fatigue, maladie mésestime de soi) ne facilite pas à faire monter en sauce ta libido.

Il serait plus favorable de faire une partie de jambes en l'air quand une partie de ces ingrédients ne sont pas présent ou suffisamment réduit. Donc visiblement pas très souvent puisque l'un et l'autre n'êtes pas plus demandeur que ça. Autant le faire bien où chacun donne et reçoit et prend du plaisir au lieu d'un déséquilibre comme ton histoire récente.

29/04/2014 à 18:51

melusinefee

Type :
Messages : 1010
Membre depuis : 01/01/1970
Très vrai tout cela. Mais ton problème Ancolie semble être que tu tiens absolument presque obsessivement à te prouver que tu ressens du désir... même quand celui-ci n'est pas là (pour quelque raison que ce soit); d'où toutes ces frustrations. Si tu arrivais à être moins obsédée par ce "désir de désir", cela irait peut-être mieux ?
29/04/2014 à 19:01

ancolie

Type :
Messages : 92
Membre depuis : 01/01/1970
Je comprends, Isanybody, et, Melusinefee, si je n'étais plus obsédée par le désir de désir, je crains que nous ne retombions dans notre désert...
Non... je crois qu'en effet je ne dois pas trop (me) demander lorsque je ne suis pas en forme de façon générale, mais, le reste du temps, il va falloir que je reste "motivée" pour pouvoir un jour faire bouger les choses...
Il va falloir que je me reprenne en main, que je travaille mon imaginaire érotique (j'en avais plus, avant)...
05/06/2014 à 07:43

ancolie

Type :
Messages : 92
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour,
Désolée de n'avoir pas donné de nouvelles pendant tout ce temps, mais c'est qu'il ne se passait rien de rien, plus de motivation, aucune tentative d'approche d'un côté ni de l'autre...

Bon. Petit rebondissement.
Avant-hier soir, j'ai enfilé une nouvelle nuisette (dentelle entièrement transparente sauf les seins, peu recouverts), mais sans en attendre rien, sans la faire remarquer plus que ça. Juste pour moi, quoi, parce qu'elle est neuve et qu'elle me plaît. J'ai même chaussé des chaussures à talons hauts, toujours pour me plaire, voir l'effet que ça me faisait, sans me mettre aucune pression.
Eh bien l'homme a remarqué tout ça : "C'est nouveau ? C'est bien que tu t'achètes de nouvelles tenues... Et puis c'est pour me plaire [avec un grand sourire]."
Ensuite, je propose de lui lire un peu de Calaferte (La Mécanique des femmes) - toujours sans rien attendre, sans pression : et ça lui plaît ! Faut dire que c'est très bien écrit, certains de ces instantanés sont quasi de la poésie.

"Je voudrais que tes yeux soient des choses qui me touchent la peau."

"Es-tu avec moi dans mon âme ?"

"Dans la voiture qui roule.
- Je veux que chaque homme avec qui je vais m'apprenne quelque chose. Toi, qu'est-ce que tu vas m'apprendre ?"

"Chantonnant à mi-voix dans la salle de bains :
- J'ai bien baisé... J'ai eu ma queue..."

"Fais-moi l'amour, que je ressuscite."
Etc.

Une fois au lit, câlin tendre - et je pense : "C'est bon, rien que ça, ça me suffit."
Sauf que je m'aperçois d'une belle érection, et sa main descend plus bas... Là, je pense à un conseil qu'on m'a donné, et je me mets à guider sa main ; il a du mal à me/se laisser faire, mais je prends tout de même un peu de plaisir et commence même à me sentir excitée. Sauf que je me rends compte alors que son érection est retombée... ! Déçue, mais je me contente de lui dire : "J'ai gâché ton érection, je regrette..." Et lui : "C'est pas grave, c'était un essai", avec un petit sourire.
On s'est endormis dans les bras l'un de l'autre Smile
Je ne me suis même pas sentie frustrée, au contraire Smile

Voilà, sans pression, sans exigence ni tension (ni obsession), je vois que des choses peuvent advenir, doucement, sans forcer - comme tu me le suggérais, Mélusinefée Smile
J'ai juste été surprise que le fait de me caresser l'ait fait perdre son érection, que ça ne l'ait pas excité, contrairement à ce que je pensais...

En tout cas, je me détends sur le sujet et ça semble porter ses fruits.
Je regrette simplement d'avoir perdu tout ce temps - environ 8 ans ! -, alors que l'homme devait être "plus en forme" certainement... (J'aurai 50 ans l'année prochaine, lui 60 ; j'imagine qu'on ne bande pas aussi facilement à 60 ans, surtout si l'on a eu des souci d'érection quasiment toute sa vie Frown)
Quoi qu'il en soit, j'ai l'impression d'avoir trouvé le début du bon chemin... Smile
05/06/2014 à 11:15

Isanybody

Type : Homme
Messages : 965
Membre depuis : 12/09/2012
Continue comme ça ancolie.

Je suppose que ton homme a été surpris par ton initiative pour guider sa main vers ton fruit défendu et qu'il a pas l'habitude. Déstabilisé par rapport à ses propres repères sur le sexe, l'érection est retombée aidée par son problème érectile.
A l'occasion, retente. Ce peut être également pour qu'il te caresse un sein. A force de petits gestes, il devrait s'y habituer, peut être y prendre goût et finalement garder une érection.
05/06/2014 à 13:41

ancolie

Type :
Messages : 92
Membre depuis : 01/01/1970
Merci pour tes encouragements, Isanybody Smile
C'est amusant que tu parles de sein : je lui ai fait une suggestion à ce sujet justement ce soir-là ; la prochaine fois, ce sera plus qu'une suggestion, j'espère Smile
06/06/2014 à 07:26

melusinefee

Type :
Messages : 1010
Membre depuis : 01/01/1970

ancolie a dit : 





Voilà, sans pression, sans exigence ni tension (ni obsession), je vois que des choses peuvent advenir, doucement, sans forcer - comme tu me le suggérais, Mélusinefée Smile


J'ai juste été surprise que le fait de me caresser l'ait fait perdre son érection, que ça ne l'ait pas excité, contrairement à ce que je pensais...

En tout cas, je me détends sur le sujet et ça semble porter ses fruits.
Je regrette simplement d'avoir perdu tout ce temps - environ 8 ans ! -, alors que l'homme devait être "plus en forme" certainement... (J'aurai 50 ans l'année prochaine, lui 60 ; j'imagine qu'on ne bande pas aussi facilement à 60 ans, surtout si l'on a eu des souci d'érection quasiment toute sa vie Frown)
Quoi qu'il en soit, j'ai l'impression d'avoir trouvé le début du bon chemin... Smile

 Cool
Un homme sera sans doute plus qualifié que moi pour expliquer, mais c'est peut-être  le fait de se concentrer sur toi qui lui a fait perdre son érection.
Mais bon, as-tu essayé de la faire reprendre?


Eh oui, avec l'âge cela devient souvent plus difficile !

06/06/2014 à 07:56

ancolie

Type :
Messages : 92
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour, Mélusinefée Smile

Un autre homme m'avait dit que guider sa main pour me caresser pouvait être très érotisant, c'est pourquoi j'ai été surprise que ça lui ait fait perdre son érection. Mais peut-être qu'il s'est passé tout autre chose dans sa tête, allez savoir...

Non, je n'ai pas essayé de le faire se redresser : d'une part j'ai eu peur de ne pas réussir, d'autre part j'avais peur de le vexer en étant trop en demande et s'il n'y parvenait pas.
Et puis il a "fermé la porte" très rapidement...

"Avec l'âge"... j'imagine que ça dépend de chaque homme, qu'on ne peut pas se dire : "ça y est, il a 59 ans, ça va devenir difficile". En tout cas, je ne me vois pas lui suggérer la petite pilule qui l'aiderait ; il faudrait que ça vienne de lui, je crois.

Dès que possible, je continuerai mes tentatives.
Mais je ne sais pas bien comment me servir de mes nuisettes sexy : en porter une tous les jours les banalise, n'en porter que quelquefois indiquerait clairement que "j'ai envie", or j'ai rarement envie encore pour l'instant - et, par contre, porter une nuisette de temps en temps m'aide à réveiller mon désir s'il le remarque et y réagit. Bref, je patauge un peu...
09/06/2014 à 09:26

melusinefee

Type :
Messages : 1010
Membre depuis : 01/01/1970

ancolie a dit : 

Bonjour, Mélusinefée Smile

Un autre homme m'avait dit que guider sa main pour me caresser pouvait être très érotisant, c'est pourquoi j'ai été surprise que ça lui ait fait perdre son érection. Mais peut-être qu'il s'est passé tout autre chose dans sa tête, allez savoir...

Non, je n'ai pas essayé de le faire se redresser : d'une part j'ai eu peur de ne pas réussir, d'autre part j'avais peur de le vexer en étant trop en demande et s'il n'y parvenait pas.

La prochaine fois, oublie tes peurs et essaye tout simplement. Tu verras bien ce qui se passera.

Et puis il a "fermé la porte" très rapidement...

"Avec l'âge"... j'imagine que ça dépend de chaque homme, qu'on ne peut pas se dire : "ça y est, il a 59 ans, ça va devenir difficile". En tout cas, je ne me vois pas lui suggérer la petite pilule qui l'aiderait ; il faudrait que ça vienne de lui, je crois.

C'est vrai. Mais tu nous a dès le début expliqué que ce n'est pas facile pour lui. A-t-il déjà consulté un médecin pour cela ? Quant à la pilule, bien sûr c'est lui qui doit voir... mais tu peux lui en parler? ou est-ce que le sujet est tabou ?

Dès que possible, je continuerai mes tentatives.
Mais je ne sais pas bien comment me servir de mes nuisettes sexy : en porter une tous les jours les banalise, n'en porter que quelquefois indiquerait clairement que "j'ai envie", or j'ai rarement envie encore pour l'instant - et, par contre, porter une nuisette de temps en temps m'aide à réveiller mon désir s'il le remarque et y réagit. Bref, je patauge un peu...

Tu donnes toi-même la réponse à ta question Cool

 

09/06/2014 à 09:40

ancolie

Type :
Messages : 92
Membre depuis : 01/01/1970

melusinefee a dit : 

ancolie a dit : 

Bonjour, Mélusinefée Smile

Un autre homme m'avait dit que guider sa main pour me caresser pouvait être très érotisant, c'est pourquoi j'ai été surprise que ça lui ait fait perdre son érection. Mais peut-être qu'il s'est passé tout autre chose dans sa tête, allez savoir...

Non, je n'ai pas essayé de le faire se redresser : d'une part j'ai eu peur de ne pas réussir, d'autre part j'avais peur de le vexer en étant trop en demande et s'il n'y parvenait pas.

La prochaine fois, oublie tes peurs et essaye tout simplement. Tu verras bien ce qui se passera.
J'essaierai, mais je risque d'être maladroite...

Et puis il a "fermé la porte" très rapidement...

"Avec l'âge"... j'imagine que ça dépend de chaque homme, qu'on ne peut pas se dire : "ça y est, il a 59 ans, ça va devenir difficile". En tout cas, je ne me vois pas lui suggérer la petite pilule qui l'aiderait ; il faudrait que ça vienne de lui, je crois.

C'est vrai. Mais tu nous a dès le début expliqué que ce n'est pas facile pour lui. A-t-il déjà consulté un médecin pour cela ? Quant à la pilule, bien sûr c'est lui qui doit voir... mais tu peux lui en parler? ou est-ce que le sujet est tabou ?
Sa femme, lorsqu'il était jeune, lui a demandé de consulter : il n'a jamais voulu. J'ai fait allusion une fois à sa difficulté, il m'a répondu, d'un ton agressif : "Alors toi aussi tu veux m'envoyer chez un médecin ?!!"
Quant à parler de cette pilule, oui, c'est tabou, et ce serait le mettre face à son incapacité (dont on n'a parlé qu'une fois) : très délicat, il me semble...

Dès que possible, je continuerai mes tentatives.
Mais je ne sais pas bien comment me servir de mes nuisettes sexy : en porter une tous les jours les banalise, n'en porter que quelquefois indiquerait clairement que "j'ai envie", or j'ai rarement envie encore pour l'instant - et, par contre, porter une nuisette de temps en temps m'aide à réveiller mon désir s'il le remarque et y réagit. Bref, je patauge un peu...

Tu donnes toi-même la réponse à ta question Cool
Wink

 

 

09/06/2014 à 09:50

Isanybody

Type : Homme
Messages : 965
Membre depuis : 12/09/2012

ancolie a dit : 

melusinefee a dit : 

ancolie a dit : 

Bonjour, Mélusinefée Smile

Un autre homme m'avait dit que guider sa main pour me caresser pouvait être très érotisant, c'est pourquoi j'ai été surprise que ça lui ait fait perdre son érection. Mais peut-être qu'il s'est passé tout autre chose dans sa tête, allez savoir...

Non, je n'ai pas essayé de le faire se redresser : d'une part j'ai eu peur de ne pas réussir, d'autre part j'avais peur de le vexer en étant trop en demande et s'il n'y parvenait pas.

La prochaine fois, oublie tes peurs et essaye tout simplement. Tu verras bien ce qui se passera.
J'essaierai, mais je risque d'être maladroite...

Arrête de te voir comme si tu étais nulle, maladroite, négative, etc... Il n'y a pas de mode d'emplois qui dicte le geste, le mots parfait et juste. Fait selon ton envie de l'instant présent.

 

 

 

09/06/2014 à 09:53

melusinefee

Type :
Messages : 1010
Membre depuis : 01/01/1970

Isanybody a dit : 

ancolie a dit : 

melusinefee a dit : 

ancolie a dit : 



Non, je n'ai pas essayé de le faire se redresser : d'une part j'ai eu peur de ne pas réussir, d'autre part j'avais peur de le vexer en étant trop en demande et s'il n'y parvenait pas.

La prochaine fois, oublie tes peurs et essaye tout simplement. Tu verras bien ce qui se passera.
J'essaierai, mais je risque d'être maladroite...

Arrête de te voir comme si tu étais nulle, maladroite, négative, etc... Il n'y a pas de mode d'emplois qui dicte le geste, le mots parfait et juste. Fait selon ton envie de l'instant présent.

 

 

 

 OUI, Isanybody a raison ! Aie confiance en toi ... !!! Ce n'est pas un examen à passer ...! Quand tu manges un gâteau au chocolat, tu te demandes si tu le manges bien ou si tu es maladroite ? Ben c'est pareil.... déguste ton homme comme une gourmandise !

09/06/2014 à 10:35

larno

Type :
Messages : 265
Membre depuis : 01/01/1970

melusinefee a dit : 

ancolie a dit : 


Voilà, sans pression, sans exigence ni tension (ni obsession), je vois que des choses peuvent advenir, doucement, sans forcer - comme tu me le suggérais, Mélusinefée Smile


J'ai juste été surprise que le fait de me caresser l'ait fait perdre son érection, que ça ne l'ait pas excité, contrairement à ce que je pensais...

En tout cas, je me détends sur le sujet et ça semble porter ses fruits.
Je regrette simplement d'avoir perdu tout ce temps - environ 8 ans ! -, alors que l'homme devait être "plus en forme" certainement... (J'aurai 50 ans l'année prochaine, lui 60 ; j'imagine qu'on ne bande pas aussi facilement à 60 ans, surtout si l'on a eu des souci d'érection quasiment toute sa vie Frown)
Quoi qu'il en soit, j'ai l'impression d'avoir trouvé le début du bon chemin... Smile

 Cool
Un homme sera sans doute plus qualifié que moi pour expliquer, mais c'est peut-être  le fait de se concentrer sur toi qui lui a fait perdre son érection.
Mais bon, as-tu essayé de la faire reprendre?


Eh oui, avec l'âge cela devient souvent plus difficile !

 Il est fort possible que cela l ai déstabilisé. En tant qu'homme, j imagine du à l éducation classique collective, nous avons des "règles", des "habitudes", des "principes" (en general car j ai fait sauter tout ca....grand bien m a fait Smile) : c est l homme qui caresse la femme. Si beaucoup d'homme rêvent de voir une femme, la leur, se masturber puis en profiter, comme pour beaucoup de fantasmes, devant le fait accompli, c'est la panne.
Il faut un temps d'adaptation. C est comme ca.
Alors comme proposé par Melusinefee et Isanybody, continue sans te remettre en cause. Persévère

09/06/2014 à 10:48

ancolie

Type :
Messages : 92
Membre depuis : 01/01/1970
Merci, Iarno, pour ton avis d'homme ; ça m'encourage Smile


Isanybody, j'ai cette tendance à me dévaloriser (comme pas mal de gens) : je lutte contre, c'est un long travail...