Pourquoi la loi française interdit la polygamie ?

22/12/2012 à 10:17

Montagnardd

Type :
Messages : 3889
Membre depuis : 01/01/1970
je comprends mieux avec des tofs,sur l'autre forum y avait un moine qui arretait pas d'en mettre


Yell
22/12/2012 à 10:37

popo

Type : Homme
Messages : 2331
Membre depuis : 10/09/2012

Montagnardd a dit : 

je comprends mieux avec des tofs,sur l'autre forum y avait un moine qui arretait pas d'en mettre


Yell

+1 

22/12/2012 à 10:41

FLOREAL

Type :
Messages : 94
Membre depuis : 01/01/1970
je comprends mieux avec des tofs ; sur l'autre forum y avait un moine...


Voyons, dois-je déduire de cette remarque, et de quelques autres malencontreuses de la même eau que j'ai pu lire, que le forum de Chez Brigitte se féliciterait de ne pas penser et se contenterait de la vertu des seins animés ?
Si c'était le cas, de fait, l'Abbaye, avec sa convivialité et son parloir libre, aurait ma préférence. 




 

22/12/2012 à 11:07

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970
Floréal, je pense comme toi. Il y a le mariage d'un coté qui est comme une nécessité sociale (unir deux êtres pour fonder une famille et obtenir des "avantages" fiscaux, sociaux,économiques,etc.) et l'amour...
Il faudrait inventer un autre mot pour l'union de deux êtres qui s'aiment. Et pourquoi pas aussi tant qu'on y est pour les géniteurs d'enfants et aussi ceux qui les élèvent (souvent ce ne sont pas les mêmes...)
06/08/2013 à 02:07

spade

Type :
Messages : 130
Membre depuis : 01/01/1970
déjà, ça facilité les lois (cf les problèmes d'enfants illégitimes, d'enfants non reconnus, les réductions d'impôts au niveau du mariage)
Et l'autre problème, c'est la jalousie naturelle qui hante la société. La polygamie, c'est bien qu'à partir du moment où ni l'un ni l'autre n'est jaloux, ce qui n'arrive évidemment jamais...
27/04/2014 à 06:57

tequierolibertad

Type :
Messages : 36
Membre depuis : 01/01/1970
bonjour,

sujet qui m’intéresse,

d'après quelques lectures et aussi mon point de vue, mode capitaliste à son stade fondamentale, création et protection d'un capitale, celui de la structure familiale qui protège les biens et garantissent la transmission et l'accumulation génération après génération. S'il on remonte au temps des grandes fermes et biens terriens et immobiliers.

Puis air industrielle aussi. Plus on pense à la bagatelle, moins on est économiquement productif et efficace donc adapation de la population au minimum syndical sexuel. Bannissement de tout ce qui n'est pas propre à la reproduction efficace et en ordre.

La religion dans ce domaine n'a pour moi été qu'opportuniste autant que le pouvoir qui a su se servir, faire le choix d'une religion servant ses intérêts au détriment d'autres voies tout autant spirituelles mais plus libertaire.

Ce qui est amusant c'est d'aujourd'hui appliquer un modèle vestige d'une histoire sombre sans même vraiment comprendre ni se poser de question.

La notion de mariage romantique pour la vie n'est à l'échelle de l'histoire que bien récente mais bon courage pour renverser ce dogme économico moraliste.

Le pire est que même l'apparente libertaire voie du libertinage à connu dernièrement une OPA.

Renversons le capitalisme et l'air de la liberté sexuelle commencera.......si dieux le veut