La dépression est une maladie

28/06/2013 à 20:35

popo

Type : Homme
Messages : 2331
Membre depuis : 10/09/2012
Merci Noirette de leur signaler que je suis bricoleur à mes heures perdues...
29/06/2013 à 04:30

bouclette

Type : Femme
Messages : 632
Membre depuis : 13/03/2013
KissWink

popo a dit : 

Merci Noirette de leur signaler que je suis bricoleur à mes heures perdues...

 

22/07/2013 à 06:25

bouclette

Type : Femme
Messages : 632
Membre depuis : 13/03/2013
J essaye de trouver des moyens d avoir des idees positives ms mes idees noires st de plus en plus presentes ca m inquiete je peux pas avoir des idees comme ca
22/07/2013 à 17:34

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970
Quelles sont ces idées noires Bouclette ?
22/07/2013 à 18:04

bouclette

Type : Femme
Messages : 632
Membre depuis : 13/03/2013
C pas beau je me dis ds ces moments la q la vie ne sert a rien qu a souffrir q j ai envie d abandonner de baisser les bras de disparaitre... aprrs je me dis q je n ai pas le droit de fr ca a mes enfants ms je souffre bp
23/07/2013 à 15:38

Fiona

Type : Femme
Messages : 451
Membre depuis : 12/09/2012

bouclette a dit : 

C pas beau je me dis ds ces moments la q la vie ne sert a rien qu a souffrir q j ai envie d abandonner de baisser les bras de disparaitre... aprrs je me dis q je n ai pas le droit de fr ca a mes enfants ms je souffre bp

 C'est normal dans le sens où tu traverses une mauvaise passe de ta vie. On s'est tous à un moment de notre vie, retrouvée à ta place. Cependant, bien qu'il ait des moments au début, où on envie de baisser les bras, faut continuer à se battre, tu trouveras la lumière au bout du tunnel. Bouclette, tu crois à tort que, ta guérison sera rapide, cela peut prendre plus de temps dans ton cas, pour éviter de te mettre trop de pression, félicite toi à chaque entrevu avec ton psy, laisse toi le temps nécessaire. Essaie également de t'occuper l'esprit, pratiques-tu une activité à l'extérieur comme le sport, des associations ...

Crois moi, ce n'est qu'une mauvaise passe, la situation ne va pas s'éterniser, tu as besoin de temps pour cicatriser tes plaies. Tu te sens en phase avec ton psy, tu lui fais part de tes doutes, angoisses, de tes rêves ( souvent on revit certains épisodes de la relation passée ) ?

24/07/2013 à 03:03

bouclette

Type : Femme
Messages : 632
Membre depuis : 13/03/2013

Fiona a dit : 

bouclette a dit : 

C pas beau je me dis ds ces moments la q la vie ne sert a rien qu a souffrir q j ai envie d abandonner de baisser les bras de disparaitre... aprrs je me dis q je n ai pas le droit de fr ca a mes enfants ms je souffre bp

 C'est normal dans le sens où tu traverses une mauvaise passe de ta vie. On s'est tous à un moment de notre vie, retrouvée à ta place. Cependant, bien qu'il ait des moments au début, où on envie de baisser les bras, faut continuer à se battre, tu trouveras la lumière au bout du tunnel. Bouclette, tu crois à tort que, ta guérison sera rapide, cela peut prendre plus de temps dans ton cas, pour éviter de te mettre trop de pression, félicite toi à chaque entrevu avec ton psy, laisse toi le temps nécessaire. Essaie également de t'occuper l'esprit, pratiques-tu une activité à l'extérieur comme le sport, des associations ...

Crois moi, ce n'est qu'une mauvaise passe, la situation ne va pas s'éterniser, tu as besoin de temps pour cicatriser tes plaies. Tu te sens en phase avec ton psy, tu lui fais part de tes doutes, angoisses, de tes rêves ( souvent on revit certains épisodes de la relation passée ) ?

 

merci Fiona ca me rassure.... Bah je v devoir changer de psy elle change de region snif
10/08/2013 à 19:15

unicouple

Type : Homme
Messages : 209
Membre depuis : 18/04/2013
depuis l'année dernière, d'après un choc émotionnel m'ayant apporté beaucoup de symptôme neurologique devenu important.
Actuellement paralysie partiel de la partie droite du visage, ainsi trouble de l'équilibre ainsi état de stress permanent.
je pense que le stress, des évènements de choc peuvent-ils provoqué la dépression ?
10/08/2013 à 20:10

spade

Type :
Messages : 130
Membre depuis : 01/01/1970

cours psycho:
la dépression se caractérise par l'asso de 3symptômes principaux, la fameuse triade

-ralentissement psychomoteur

-humeur dépressive (celui-là est marrant, parce qu'on se doute bien que les gens ne puent pas le bonheur non plus dans une dépression)
-troubles somatiques (le corps prend ce que l'esprit ne contrôle plus)

Toutes les dépressions ne sont pas causées par qqch.
Le meilleur moyen d'aider un dépressif n'est pas de lui raconter à longueur de journée "mais arrête de te plaindre!!! Regarde plutôt les trucs bien dans la vie", parce qu'il faut savoir que le dépressif a des arguments bien plus convaincants que les vôtres qui ont plus tendance à tourner autour de "les fleurs, les enfants, les belles voitures et les jolies filles".
Cherchez plutôt à savoir comment il le vit: a-t-il déjà pensé au suicide, souvent? a-t-il des projets? etc etc. Puis l'orienter vers un médecin et un psychiatre si possible.

ça c'était la partie scientifique, maintenant, la partie personnelle: je suis dépressif, je réunis la totalité des symptômes, je ne m'intéresse absolument à rien, je suis crevé h24, j'ai l'oméga mélancolique, je ne souris que très peu sincèrement, j'ai mal partout pour va savoir quelle raison, et ça influx sur mon travail. ET POURTANT, je suis déjà sous médoc! J'ai fait 7ans de psychothérapie qui ne m'ont servi à rien, puisque je ne parle pas, et je vis dans un environnement où le seul moyen de ne pas avoir de dépression, c'est de boire en quantité (bourgogne rules), chose que je ne fais pas non plus!
En ce moment, il me reste encore 10jours avant de donner une réponse à "est-ce que je reprend les cours ou pas?", sachant que je sais très bien que je n'en ai pas la capacité, et de l'autre coté, il y a ma famille, quelques potes et l'argent qui me pousse au cul pour m'y remettre sérieusement...

Pour illustrer la dépression, c'est comme si quelqu'un était surbooké toute la journée en temps normal, qu'on lui enlevait toutes ses activités mais qu'on lui laissait l'impression de manque de temps. Donc à chaque petit geste, la personne se sent dépassée pour rien (manger, dormir, travailler, etc)

10/08/2013 à 20:32

stephyduclos

Type : Femme
Messages : 4556
Membre depuis : 18/09/2012

spade a dit : 

cours psycho:
la dépression se caractérise par l'asso de 3symptômes principaux, la fameuse triade

-ralentissement psychomoteur

-humeur dépressive (celui-là est marrant, parce qu'on se doute bien que les gens ne puent pas le bonheur non plus dans une dépression)
-troubles somatiques (le corps prend ce que l'esprit ne contrôle plus)

Toutes les dépressions ne sont pas causées par qqch.
Le meilleur moyen d'aider un dépressif n'est pas de lui raconter à longueur de journée "mais arrête de te plaindre!!! Regarde plutôt les trucs bien dans la vie", parce qu'il faut savoir que le dépressif a des arguments bien plus convaincants que les vôtres qui ont plus tendance à tourner autour de "les fleurs, les enfants, les belles voitures et les jolies filles".
Cherchez plutôt à savoir comment il le vit: a-t-il déjà pensé au suicide, souvent? a-t-il des projets? etc etc. Puis l'orienter vers un médecin et un psychiatre si possible.

ça c'était la partie scientifique, maintenant, la partie personnelle: je suis dépressif, je réunis la totalité des symptômes, je ne m'intéresse absolument à rien, je suis crevé h24, j'ai l'oméga mélancolique, je ne souris que très peu sincèrement, j'ai mal partout pour va savoir quelle raison, et ça influx sur mon travail. ET POURTANT, je suis déjà sous médoc! J'ai fait 7ans de psychothérapie qui ne m'ont servi à rien, puisque je ne parle pas, et je vis dans un environnement où le seul moyen de ne pas avoir de dépression, c'est de boire en quantité (bourgogne rules), chose que je ne fais pas non plus!
En ce moment, il me reste encore 10jours avant de donner une réponse à "est-ce que je reprend les cours ou pas?", sachant que je sais très bien que je n'en ai pas la capacité, et de l'autre coté, il y a ma famille, quelques potes et l'argent qui me pousse au cul pour m'y remettre sérieusement...

Pour illustrer la dépression, c'est comme si quelqu'un était surbooké toute la journée en temps normal, qu'on lui enlevait toutes ses activités mais qu'on lui laissait l'impression de manque de temps. Donc à chaque petit geste, la personne se sent dépassée pour rien (manger, dormir, travailler, etc)

 faux, sinon ne tu serais pas ici Wink

10/08/2013 à 20:46

spade

Type :
Messages : 130
Membre depuis : 01/01/1970
non, pour de vrai: si j'ai rejoint le forum, c'est parce que j'adhère à la vision de brigitte et qu'aider, je trouve ça objectivement bien. Mais pour autant, j'ai aucun projet dans la vie, que ce soit social ou pro.
10/08/2013 à 20:47

unicouple

Type : Homme
Messages : 209
Membre depuis : 18/04/2013

spade a dit : 

cours psycho:
la dépression se caractérise par l'asso de 3symptômes principaux, la fameuse triade

-ralentissement psychomoteur

-humeur dépressive (celui-là est marrant, parce qu'on se doute bien que les gens ne puent pas le bonheur non plus dans une dépression)
-troubles somatiques (le corps prend ce que l'esprit ne contrôle plus)

Toutes les dépressions ne sont pas causées par qqch.
Le meilleur moyen d'aider un dépressif n'est pas de lui raconter à longueur de journée "mais arrête de te plaindre!!! Regarde plutôt les trucs bien dans la vie", parce qu'il faut savoir que le dépressif a des arguments bien plus convaincants que les vôtres qui ont plus tendance à tourner autour de "les fleurs, les enfants, les belles voitures et les jolies filles".
Cherchez plutôt à savoir comment il le vit: a-t-il déjà pensé au suicide, souvent? a-t-il des projets? etc etc. Puis l'orienter vers un médecin et un psychiatre si possible.

ça c'était la partie scientifique, maintenant, la partie personnelle: je suis dépressif, je réunis la totalité des symptômes, je ne m'intéresse absolument à rien, je suis crevé h24, j'ai l'oméga mélancolique, je ne souris que très peu sincèrement, j'ai mal partout pour va savoir quelle raison, et ça influx sur mon travail. ET POURTANT, je suis déjà sous médoc! J'ai fait 7ans de psychothérapie qui ne m'ont servi à rien, puisque je ne parle pas, et je vis dans un environnement où le seul moyen de ne pas avoir de dépression, c'est de boire en quantité (bourgogne rules), chose que je ne fais pas non plus!
En ce moment, il me reste encore 10jours avant de donner une réponse à "est-ce que je reprend les cours ou pas?", sachant que je sais très bien que je n'en ai pas la capacité, et de l'autre coté, il y a ma famille, quelques potes et l'argent qui me pousse au cul pour m'y remettre sérieusement...

Pour illustrer la dépression, c'est comme si quelqu'un était surbooké toute la journée en temps normal, qu'on lui enlevait toutes ses activités mais qu'on lui laissait l'impression de manque de temps. Donc à chaque petit geste, la personne se sent dépassée pour rien (manger, dormir, travailler, etc)

 oui dans ces moment là le plus important c'est de bien être entouré. MAIS aussi un travail sur nous même, pour trouver des occupations loisirs, nous faisant sortir de nos soucis. Comme mes enfants seront scolarisés tous les deux, je reprend l'écriture de mon livre, et si la santé me permet me remettre bénévole.

10/08/2013 à 20:55

spade

Type :
Messages : 130
Membre depuis : 01/01/1970
Et le travail sur soi, vindju que c'est difficile! Surtout qu'il faut creuser dans un temps libre pour faire qqch au lieu de se reposer, c'est des trucs débiles comme ça qui peuvent vous pourrir la vie...
11/08/2013 à 08:13

unicouple

Type : Homme
Messages : 209
Membre depuis : 18/04/2013

spade a dit : 

Et le travail sur soi, vindju que c'est difficile! Surtout qu'il faut creuser dans un temps libre pour faire qqch au lieu de se reposer, c'est des trucs débiles comme ça qui peuvent vous pourrir la vie...

 c'est sure quand quelqu'un travail ce n'est pas évident, mais un loisir est toujours conseiller.
Spade votre dépression est en stade très important, car sans projet dans quoi que ce soit, c'est que vous n'avez pas du tout le gout de vivre. Mais pour être dans état de dépression, avez vous eu un évènement choquant dont vous n'avez pas pu surmonter ?

11/08/2013 à 08:15

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970

spade a dit : 

non, pour de vrai: si j'ai rejoint le forum, c'est parce que j'adhère à la vision de brigitte et qu'aider, je trouve ça objectivement bien. Mais pour autant, j'ai aucun projet dans la vie, que ce soit social ou pro.

 Quel age avez-vous déjà ? Et les Amours ? C'est comment ? Wink

11/08/2013 à 08:47

damejessica

Type : Femme
Messages : 3203
Membre depuis : 12/09/2012

spade a dit : 

non, pour de vrai: si j'ai rejoint le forum, c'est parce que j'adhère à la vision de brigitte et qu'aider, je trouve ça objectivement bien. Mais pour autant, j'ai aucun projet dans la vie, que ce soit social ou pro.

 quand je suis arrivée ici, j'étais vraiment dépressive, aujourd'hui, je vais beaucoup mieux, spade, tu dis aller mal sans raison, alors il y a toujours une ou des raison, déjà, tu parles de la manière dont tu te sens oppressé par ta famille, par tes obligations, par tout quoi, en fait, ton souci, c'est peut être que tu ne sais pas encore qui tu es ... non ?
 à différentes périodes de notre vie, on essaie de se recentrer sur qui l'on est, ce que l'on veut, mais c'est pas si simple, ta venue ici est sans doute un nouveau départ, aider l'autre c'est s'aider sois même Wink
tu as des projets ... ce ne sont juste pas les tiens on dirais , ce qui ne veut pas dire pour autant qu'ils soient mauvais

11/08/2013 à 09:34

stephyduclos

Type : Femme
Messages : 4556
Membre depuis : 18/09/2012

spade a dit : 

non, pour de vrai: si j'ai rejoint le forum, c'est parce que j'adhère à la vision de brigitte et qu'aider, je trouve ça objectivement bien. Mais pour autant, j'ai aucun projet dans la vie, que ce soit social ou pro.

Je vais te parler avec ma sensibilité artistique car je n'ai aucun pouvoir d'analyse mais juste des sensations, sensibilisée par ton avatar, ce dieu vivant de Léonard de Vinci...

je vais te dire ce que je ressens lorsque je te lis :

tu as une pèche une énergie que je ressens rien que par tes mots...

tu as des idées les unes par dessus les autres entremêlées et qui sortent certaines fois pèle mêle 
je dirais que tu as une belle intelligence et une énergie folle et que tu ne sais pas comment la canaliser. 
Comme dans ton avatar tu t'auto censure et te censure aussi naturellement en te disant que certaines personnes ne peuvent comprendre ce que tu es.

tu pourrais avoir des réflexes de protection parfois un peu abruptes mais une sensibilité très présente.

tu as de l'humour aussi et une imagination débordante et tu pourrais être facilement sarcastique et méchant si tu le désirais.

Essaye de canaliser ton énergie et choisis un sport comme la natation et donne toi un objectif à l'aide d'un entraîneur qui te montrera les challenges possibles.
Ou fais du yoga 
Même si tu n'as pas envie force toi et laisse le corps dépasser ton esprit ça te fera du bien.

Tu me fais penser à ces personnes qui ont des tonnes de capacités et qui n'arrivent pas à les "classer" comme envahis de sensations et de forces qui se chevauchent.
Un mélange de plein de sensations différentes.  

Je ne lis pas un dépressif, mais une personne qui est fatiguée, débordée par ses énergies, et ça ça se canalise mon jeune Léonard censuré.

Les esprits les plus tumultueux peuvent s'auto détruire.

Peut être pas d'objectif non pas par manque d'idée mais par trop d'idées justement.

Lorsque je te lis, j'aurais envie de te prendre dans mes bras de te tenir très fort que tu te débattes jusqu'à épuisement pour que, une fois ton énergie dépensée tu te retrouve juste en face de l'homme reposé. 

Tu auras compris que je parle en allégorie mais voila ce que je ressens très honnêtement...........

13/08/2013 à 19:15

spade

Type :
Messages : 130
Membre depuis : 01/01/1970
RE! (désolé du retard, mon ordinateur refusait de s'allumer sous prétexte d'absence d'énergie, tsss... qu'est-ce qu'il faut pas inventer)

Au niveau "événement choquant", j'ai que ça!!! Ma mort (tabassé dans le ventre de ma mère, électrisation au niveau de la tête à 6mois, ...), je me suis fait tabassé 3fois rien qu'au collège, je suis devenu malsain à regarder les gens du haut de mon mètre 75, jusqu'à ce qu'on commence à me regarder du haut de leur m60 (peste soit de la gente féminine qui m'intéressait, cad les filles gratuites!). Mais je ne place pas ma dépression comme dépendant de ces événements là bizarrement. Je crois que ça a plus un lien avec l'ennui quotidien.

Pour les amours, je suis en "jachère" héhé. J'ai personne pour le moment, j'attend juste des gens qui m'hyperintéressent, ce qui se fait terriblement rare. Mais j'ai seulement 21ans, donc je suis laaarge!

Damejessica: c'est exactement ça! L'administratif de chaque côté et moi au milieu, qui me dirige vers l'inconnu. Ben comme situation, c'est aussi dégueulasse que du purin aux morilles (n'essayez pas ce mélange)

Et enfin, stephy! C'est tout à fait ça! Je déborde de haine, et depuis que je suis sous médocs, j'ai encore plus de mal à la canaliser: j'ai dû m'acheter un punching ball pour faire baisser mes pulsions de haine contre quelque chose de plus mou qu'un mur mais de plus solide qu'un être humain. Quant à ce que j'appelle l'ennui quotidien, c'est tout à fait ce que tu décris: un surplus de capacité (j'aurais dû sauter des classes dès la primaire mais ça n'a pas été fait, donc perte d'intérêt, puis perte de moyenne), une imagination intenable (j'en ai fait un blog pour essayer d'en zapper une partie volontairement, mais même ce blog là, j'ai l'impression de pas avoir le temps de le tenir). Le sport, j'en suis incapable: dès que mon corps perd ses repères, et associé à ma polyglobulie, j'ai l'impression d'étouffer (je ne manque pas d'activité physique pour autant, je dois juste la dépenser différemment). Et si tu me prends en otage calinesque, je profiterais des premières heures (jusqu'à ce que j'ai faim), et après, tu pourras dire adieu à tes bras! NA! Pour le sarcastique et méchant, plusieurs copines me l'ont fait remarqué, et ça s'est rarement bien terminé...
13/08/2013 à 20:38

stephyduclos

Type : Femme
Messages : 4556
Membre depuis : 18/09/2012

spade a dit : 

RE! (désolé du retard, mon ordinateur refusait de s'allumer sous prétexte d'absence d'énergie, tsss... qu'est-ce qu'il faut pas inventer)

Au niveau "événement choquant", j'ai que ça!!! Ma mort (tabassé dans le ventre de ma mère, électrisation au niveau de la tête à 6mois, ...), je me suis fait tabassé 3fois rien qu'au collège, je suis devenu malsain à regarder les gens du haut de mon mètre 75, jusqu'à ce qu'on commence à me regarder du haut de leur m60 (peste soit de la gente féminine qui m'intéressait, cad les filles gratuites!). Mais je ne place pas ma dépression comme dépendant de ces événements là bizarrement. Je crois que ça a plus un lien avec l'ennui quotidien.

Pour les amours, je suis en "jachère" héhé. J'ai personne pour le moment, j'attend juste des gens qui m'hyperintéressent, ce qui se fait terriblement rare. Mais j'ai seulement 21ans, donc je suis laaarge!

Damejessica: c'est exactement ça! L'administratif de chaque côté et moi au milieu, qui me dirige vers l'inconnu. Ben comme situation, c'est aussi dégueulasse que du purin aux morilles (n'essayez pas ce mélange)

Et enfin, stephy! C'est tout à fait ça! Je déborde de haine, et depuis que je suis sous médocs, j'ai encore plus de mal à la canaliser: j'ai dû m'acheter un punching ball pour faire baisser mes pulsions de haine contre quelque chose de plus mou qu'un mur mais de plus solide qu'un être humain. Quant à ce que j'appelle l'ennui quotidien, c'est tout à fait ce que tu décris: un surplus de capacité (j'aurais dû sauter des classes dès la primaire mais ça n'a pas été fait, donc perte d'intérêt, puis perte de moyenne), une imagination intenable (j'en ai fait un blog pour essayer d'en zapper une partie volontairement, mais même ce blog là, j'ai l'impression de pas avoir le temps de le tenir). Le sport, j'en suis incapable: dès que mon corps perd ses repères, et associé à ma polyglobulie, j'ai l'impression d'étouffer (je ne manque pas d'activité physique pour autant, je dois juste la dépenser différemment). Et si tu me prends en otage calinesque, je profiterais des premières heures (jusqu'à ce que j'ai faim), et après, tu pourras dire adieu à tes bras! NA! Pour le sarcastique et méchant, plusieurs copines me l'ont fait remarqué, et ça s'est rarement bien terminé...

 que j'admire l'intelligence à outrance, mal aidés des petits vous êtes des écorchés vifs et je suis  fascinée mais chaque fois terriblement triste de voir les dégâts sur les adultes.

Mon jeune ami, même si tu trouves que cela ne sert à rien, va faire dépister ta surdouance pour mettre des mots sur tes maux et tourne toi vers un psy spécialisé.....
Si je ne me trompe pas ton psy est comme un réparateur de voiture alors que le psy qu'il te faut doit être un réparateur de TGV......

Je t'envois un lien en mp je suis certaine que tout ira mieux si tu vois les bons psy ....
rdv en mp

même pas mal aux bras !!!

14/08/2013 à 08:52

elle

Type : Femme
Messages : 607
Membre depuis : 31/05/2013

stephyduclos a dit : 

 


Lorsque je te lis, j'aurais envie de te prendre dans mes bras de te tenir très fort que tu te débattes jusqu'à épuisement pour que, une fois ton énergie dépensée tu te retrouve juste en face de l'homme reposé. 



 Hé Stephy, tu exagères là, il ne demande que cela le petit Spade, mais ne l’affoles pas en lui disant jusqu'à épuisement - Tongue Out

Au cas, ou tu aurais besoin d'aide, je serais làTongue Out seulement pour t'aider , heinInnocent