Un spectacle sur les femmes fontaines

27/10/2013 à 17:17

Brigitte

Type : Femme
Messages : 1251
Membre depuis : 15/09/2012
Connaissez-vous le comédien RUFUS ?

http://www.brigittelahaie.fr/m/articlesbrigitte/view/rufus

18/12/2013 à 20:05

delphie76

Type :
Messages : 3
Membre depuis : 01/01/1970
Bonsoir,
j'ai eu l'occasion de vous écouter Brigitte sur la station de radio , le jour ou vous aviez invité Rufus pour sa pièce  joué à Montmartre appelait " Les jaillissantes" Certes le titre peut être discuté mais il s'agit d'une pièce de théâtre ; il fallait oser! C'est un sujet si difficile . Si difficile que des dires complètement faux ont été prononcés . J'ai souvenir de ma sœur qui disait que les filles jouant dans les films pornographiques relatant du " squirting" cette fameuse éjaculation féminine n'était qu'un montage! Tout comme les hommes qui éjaculent un verre de sperme. C'est vrai avec la technique nous pouvons tout imaginer. Seulement voilà! Ce que vie la femme fontaine peut être à la fois une joie et un drame ; suis-je normale ou pas et pourquoi moi!
Je retiens la petite phrase d'un message lu sur un forum  " C'est mon fantasme d'avoir une femme fontaine" Excusez moi Monsieur si vous avez l'occasion de me lire ceci est un terme pur machiste . Pour ce Monsieur , devenir fontaine signifie pour lui une envie et non le fruit de l'amour ! Et surtout je doute fort qu'elle apprécierait votre message car pour elle cette transition n'est pas si simple que ces mots . Êtes-vous posé les réelles questions? pour ma part  j'ai 44 ans , mariée avec 2 enfants , ados aujourd'hui . Je n'ai pas eu beaucoup de partenaires sexuels mais j'ai presque tout vu , je ne me vante pas d'avoir de l'expérience mais d'être curieuse à vouloir découvrir mon corps en enlevant cette pudeur qui m'a fait terriblement défaut durant des années. Ma première découverte dans le monde de la femme fontaine , je l'ai eu j'avais à peine 25 ans " Oh oui ça peut paraitre tard et finalement après des années je me dis que finalement non! " Nous étions entrain de câliner sur une vieille banquette peu confortable , je suppose que notre position a du jouer et en être une des causes mais lorsque mon compagnon "futur mari" s'est retiré , une giclée assez impressionante  est sortie de mon sexe à notre grande surprise . Nous nous sommes regardés un peu ébahis , la première des choses que l'on fait machinalement c'est de sentir si ce liquide assez imposant n'était pas de l'urine et surtout on ne saute pas au plafond car on s'intrigue même si je ne me suis pas retrouvée totalement démunie , je n'avais pas internet mais j'avais lu ce " phénomène" qui aujourd'hui n'en ai plus un à mes yeux sur quelques revues mais franchement c'était presque tabou d'en parler , d'ailleurs rien n'a été divulgué sur notre fameuse soirée . Nous avons câliné à nouveau et plus rien !
A 26 ans ,j'étais alors enceinte du premier , fatiguée il m'arrivait d'aller faire une sieste , j'avais souvent les hormones qui me titillaient et un jour ce fut à nouveau le choc , j'avais oublié depuis. J'étais en train de me caresser, j'avais auparavant glissé le lit devant l'armoire munie d'une glace car je voulais m'observer justement ce jour là, j'avais ce ventre imposant qui m'empêchait de voir . Je me souviens comme çi c'etait hier ,Il devait s'agir surement d'un mouvement de doigts car je n'utilisais plus de vibro à cause de la résonance pour le bébé mais soudain une forte giclée se mit à sortir mais cette fois accompagnée d'un violent orgasme si je le dis aujourd'hui c'est que j'en suis certaine , il s'agissait là de mon premier véritable orgasme .Même si je qualifie cet instant de magique car j'avais l'impression que mon corps était transportée dans une immense vague de plaisir. L’atterrissage fut plus difficile avec ce moment panique qui peut faire croire à une rupture de la poche des eaux avec de l'avance! Seulement à l'odeur non , ce qui me rassura mais je n'étais pas pour autant rassurée qu'à savoir si ce violent orgasme ne pouvait pas avoir d'effet sur le bébé . La sage-femme de service à qui j'ai téléphoné m'a sagement rassuré , bien sûr je ne lui avais pas dis que c'était en me caressant mais en faisant l'amour avec mon mari. Cette deuxième fois venait de signifier qu'il ne s'agissait plus d'un accident .L'explication , je l'ai eu quelques temps après car là je ne pouvais plus évoquer la position car avec une grossesse bien avancée il n'existe malheureusement plus de positions fantastiques pour faire l'amour ! J'ai compris qu'étant fatiguée , me reposant dans ma chambre en sécurité , j'avais fini par me relâcher au maximum , ma poussée hormonale me faisait fantasmer sur quelques imaginations érotiques , Qu'une certaine position des doigts en appui sur ce fameux point G m'avait poussé à vouloir en savoir un peu plus , j'ai été servie! Je ne l'ai pas mal vécu malgré cette petite peur mais il m'a fallu enlever les draps et l'alaise pas du tout étanche qui fit une grosse auréole sur le matelas . J'avais pris le sèche cheveux pour la faire disparaitre , je dois dire qu'avec toute cette logistique et l'appel à la maternité , mon APM s'est très vite passée . Le soir mon homme voyait bien que je n'étais pas comme d'habitude mais il n'a rien su . Là je l'avoue , j'aurais eu honte de lui raconter et heureusement un homme ne se pose pas la question de savoir pourquoi tu as changé les draps alors que tu l'avais fait deux jours auparavant! A vrai dire il ne les regarde même pas! Ainsi nous nous trouvons souvent isolées devant ce fait , c'est encore une histoire de femme comme les soucis de règles . Parmi certains témoignages recueillis , j'ai remarqué celui d'une femme qui très jeune ne comprenait pas pourquoi sa maman étendait ses draps quotidiennement , il a fallu qu'elle soit en âge de comprendre pour imaginer ce qu' a pu endurer cette mère , un genre de rançon de la gloire . Comment imaginer si cet acte était désiré , peut-être n'avait-elle pas le choix devant les envies de son mari .Que pouvait'il se passer dans ce couple ou d'une manière quotidienne cette femme trempait les draps . Certainement comme la plupart à cette époque ce phénomène devait rester tabou . Ce liquide ne servant à rien contrairement à la semence de l'homme signe de virilité et de fécondation. Je n'ai pas l'intention de faire du Freud loin de là mais à quoi bon se voiler la face , si ce jet est aujourd'hui élucidé par de nombreux chercheurs , il était autrefois diabolique si bien que la femme devait presque s'excuser alors qu'en réalité c'était souvent le résultat de l'amour et de la parfaite communion . Certaines femmes essaient aujourd'hui de comprendre comment y parvenir et si cela leur arrive de pouvoir interrompre sur mesure mais ce n'est pas si simple que cela . Même si assez souvent , j'arrive à déterminer quand ça peut arriver c'est à dire pas de stress , reposée , une bonne confiance en mon homme lorsque je suis avec ou si je suis seule , une position idéale de mon sextoys ; j'avoue qu'avec ce dernier j'ai plus facile car je suis le seul moteur , ce passage si délicat pour atteindre le Nirvana , l'envie d'aller plus loin que cette retenue qui déçoie pourtant un grand nombre d'entre nous . Il n'existe pas de secrets ni de méthodes simplement l'envie de se lâcher , pouvoir passer outre cette envie d'uriner qui nous crispe , ce petit moment un peu moins agréable avant l'extase . Cette interrogation est légitime car nous ne sommes pas appelées à rester seules , comment pouvoir faire comprendre à son compagnon qu'il est acteur et qu'il s'agit du résultat d'une union au même titre que l’éjaculation masculine . Ces sexes si différents et pourtant si proches ; nous savons qu'à l'état fœtal le sexe reste indéterminé pendant plusieurs semaines mais il ne s'agit que d'un même sexe qui va se développer extérieurement ou intérieurement même si cela semble imagé . Pour terminer je dirais simplement une chose , que nous soyons fontaine déclarée ou pas , nous ne sommes aucunement anormales
Merci à vous Brigitte pour tout ce que vous faite pour rendre la femme encore plus femme et j'ai toujours cette citation de Simone de beauvoir . Nous ne naissons pas femme mais nous le devenons
18/12/2013 à 20:22

FranckP

Type : Homme
Messages : 687
Membre depuis : 13/09/2012
Je l'avais écoutée cette émission avec Rufus mais elle était plutôt une apologie de la chose , non ?

Pourquoi traiter de macho un homme qui rêve que sa femme le devienne ?

La mienne ça lui est arrivé parfois et c'est vrai que ça la mettait mal à l'aise (bon ok en soirées coquines mais elle n'était pas la seule ) et une seule fois avec moi , mais au contraire je trouve ça génial , c'est la preuve du total lacher prise et de l'accomplissement ultime de sa féminité !

Vous le vivez comme un défaut , baissez la garde car la grande majorité des hommes en sont profondemment émus ..
19/12/2013 à 16:43

Brigitte

Type : Femme
Messages : 1251
Membre depuis : 15/09/2012
Merci pour votre témoignage Delphie76 et  si intéressant.
19/12/2013 à 17:44

delphie76

Type :
Messages : 3
Membre depuis : 01/01/1970
Bonsoir Franck,

Je l'avais écoutée cette émission avec Rufus mais elle était plutôt une apologie de la chose , non ?
Bien je l'espère , il faut absolument percer ce tabou
Pourquoi traiter de macho un homme qui rêve que sa femme le devienne ?
Dire que c'est une attitude machiste ne fait pas de lui un macho , je veux simplement dire qu'il peut rester fantasme sans devenir obsessionnel, croyez moi , chez moi ça ne se commande pas comme un bouton que l'on appui même si ça peut le devenir , cet homme est surement sincère 
La mienne ça lui est arrivé parfois et c'est vrai que ça la mettait mal à l'aise (bon ok en soirées coquines mais elle n'était pas la seule ) et une seule fois avec moi , mais au contraire je trouve ça génial , c'est la preuve du total lacher prise et de l'accomplissement ultime de sa féminité !
Oui je suis d'accord , il est essentiel que nous soyons en confiance car après la surprise de la première fois , la suite peut devenir compliquée avec possibilité de blocage
Vous le vivez comme un défaut , baissez la garde car la grande majorité des hommes en sont profondemment émus ..
Non je ne le vis pas comme un défaut , simplement je voulais dire que c'est moins compliqué aujourd'hui avec la médiatisation et encore merci à Brigitte de se battre pour que toutes sortent de leur tanière . Il y a quelques années encore croyez moi , il y avait de quoi s'inquiéter .