Tout le monde capable ?

24/10/2015 à 13:53

LJS83

Type :
Messages : 18
Membre depuis : 01/01/1970
Pour faire simple, nous n'avons jamais été sur la même longueur d'onde sexuelle avec ma femme.
Après des années de compromis qui semblaient nous convenir, tout a volé en éclats et retour à la case départ.

Plusieurs fois, lors de moments où une sexualité pimentée me manquait trop, je me suis demandé si une aventure discrète, ne me permettrait pas de décompresser, de dédramatiser la situation... Et là, surprise : un quelque chose "moral" ou "psychologique" m'empêche de passer à l'acte !

Quelqu'un est-il passé par ce stade ? Comment s'en est-il tiré ?
24/10/2015 à 23:18

Madison

Type :
Messages : 246
Membre depuis : 01/01/1970
Bonsoir, je ne suis pas passée par ce stade, mais je pense que lorsque nous n'avons pas les mêmes visions de la relation, si l'un et/ou l'autre fait des efforts, des compromis, ça peut marcher pendant quelques temps, mais après ça risque d'exploser, car en fait en faisant des efforts nous ne sommes plus nous-mêmes, nous ne sommes plus naturels, on se force à faire des choses qui ne nous correspondent pas, qui ne nous conviennent pas ; il est donc logique, je pense, que ça pète à un certain moment... Et apparemment c'est ce qu'il s'est passé dans ton couple.
Les pensées d'avoir une aventure sont un peu trop faciles non ? je veux dire par là que c'est choisir la facilité, mais ça n'empêchera pas le problème chez toi. Au contraire ça ne pourrait que l'amplifier peut-être ; et le fait que tu ne sois pas encore passé à l'action c'est peut-être aussi pour cette raison ; mais combien de temps encore tiendras-tu ? quelle est ta façon de voir les relations sexuelles ? et celle de ta femme ? En avez-vous reparlé et qu'en est-il ressorti ? y a t'il autant de divergences que ça ?  Au fait, vous avez quel âge ta femme et toi ?

25/10/2015 à 19:41

MysteriousMans

Type :
Messages : 288
Membre depuis : 01/01/1970

LJS83 a dit : 

Pour faire simple, nous n'avons jamais été sur la même longueur d'onde sexuelle avec ma femme.
Après des années de compromis qui semblaient nous convenir, tout a volé en éclats et retour à la case départ.

Plusieurs fois, lors de moments où une sexualité pimentée me manquait trop, je me suis demandé si une aventure discrète, ne me permettrait pas de décompresser, de dédramatiser la situation... Et là, surprise : un quelque chose "moral" ou "psychologique" m'empêche de passer à l'acte !

Quelqu'un est-il passé par ce stade ? Comment s'en est-il tiré ?

 
Bonsoir,

Je viens de te lire et je pense que ce "verrou" psychologique est la seule chose qui te retient encore de passer a l acte...de franchir la ligne jaune...la question est: "Pour combien de temps?"
La reponse: "Jusqu a ce que tu rencontres (volontairement ou accidentellement) une personne qui soit dans la meme vision et recherche que toi de la sexualite etc...Si une vraie occasion se presentait disons pas de ton fait, mais a l initiative d une jeune femme charmante en tout point et aventureuse dans un contexte ou tu serais sur et certain que cela ne se saura jamais: Que ferais-tu?
Pour ma part, cherchant des reponses, j ai fait saute ce verou apres 12ans de fidelite faite de haut et de bas de disputes et de crises chroniques entrecoupees de periodes d apaisement et de bonheur relatif...
Depuis, je m efforce de concillier, mes envies d ailleurs et mon engagement dans mon couple que je ne soihaite pas detruire pour autant...en misant sur la discretion et la gourmandise de mon cote quand l envie est trop forte que la frustration dans mon couple m y pousse et qu une vraie bonne occasion pleinement vecue et choisie se presente.
Je le racontes plus en details dans la rubrique Forum/Infidelite...si cela t interesse non pas que je sois un exemple a suivre loin de la.. mais mon temoignage comme d autres ici t aidera peut etre a faire ton cheminement et tes futurs choix...
Dans tous les cas je te souhaite bon courage car je sais ce que c est...

25/10/2015 à 20:30

Venom

Type : Homme
Messages : 718
Membre depuis : 16/09/2012

LJS83 a dit : 

. Et là, surprise : un quelque chose "moral" ou "psychologique" m'empêche de passer à l'acte !

Quelqu'un est-il passé par ce stade ? Comment s'en est-il tiré ?

 Je pense fortement que de toute façon, quand on ne trouve pas de compromis avec sois même ça rend triste et c'est contagieux pour le couple par ricochet, que ça empire parce que les frustrations sexuelle sont difficile à vivre.

Il vaut mieux tempérer en essayant de trouver un équilibre, si ça peut être bon pour vous ça peut aussi l'être pour votre couple à condition de savoir garder son jardin secret, inutile d'aller en parler un jour parce que vous avez décidé de ne rien cacher à votre femme et d'être transparent et tout et tout.. ça pour moi c'est des conneries si ça blaisse et que c'est destruteur pour le couple. Pis ça vaut aussi pour les femmes bien sûr, quand elles le font elles savent être secrete et discrète où rien ne transparaît, mais ça reste à vous de voir, personne ne vas vous pousser à l'adultère.

27/10/2015 à 16:25

sauterlepas

Type :
Messages : 15
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour, je me suis retrouvé dans le même cas que toi, ou dirais je plutôt je me retrouve dans la même situation. J'avais raconté mon histoire il y quelques temps de cela. Pour faire court, en couple avec des hauts et des bas, avec une épouse qui ne se lâche pas, des envies sexuelles non assouvies, j'ai rencontré une fille divorcée, mignonnne et très bien faîte, mais qu'une attirance sexuelle... j'ai résisté. On s'est embrassé, je lui ai dit que je regretté et ai mis fin à nos rencontres pour privilégier mon couple.
Mais voilà que depuis quelques temps avec de nouveau des bas dans mon couple, plus de désirs pour mon épouse car sexualité plan plan, et cette fille que j'avais embrassé et que j'ai rencontré par hasard.....des rendez vous, des sms coquins, très coquins où on se racontait nos fantasmes et nos expériences.
Je me suis posé mille questions, dois je ou ne dois je pas, si oui cela me fera le plus grand bien et je ne serai plus sur la défensive à la maison mais je vais trahir mes convictions et celle que j'aime puis mettre en péril ma famille si mon épouse l'apprend. Si je ne le fais pas, comment faire pour que nous trouvions u  terrain d'entente avec mon épouse......je ne savais plus du tout quoi faire.
J'ai donc décidé de sauter le pas MAIS au dernier moment alors que nous avions décidé de nous voir, j'ai changé d'avis et préféré donner à mon couple et à la personne que j'aime et à mon couple une chance. Nous avons discuté et décidé d'aller consulter.

Voilà mon récit, Je te comprends donc très bien. Ta situation est particulièrement difficile à vivre et qu'elle te bouffe de l'énergie. SURTOUT Réfléchis bien. Je ne te juge pas mais
Si jamais tu ne le fais pas , essayer de solutionner le pb une bonne fois pour toute car sinon ces tentations reviendront rapidement.
Si jamais tu dois sauter le pas, fais le très discrètement pour ne pas blesser ta compagne....mais dis toi bien que si tu le fais, je pense que tu auras envie de recommencer (c'est une supposition car je ne suis pas passé par là)
Bon courage à toi et donnes nous des nouvelles
27/10/2015 à 22:35

Venom

Type : Homme
Messages : 718
Membre depuis : 16/09/2012
Il faut être sûr quand on va voir ailleurs que la nouvelle partenaire ne veut pas un enfant et qu'elle ne nous le fasse pas dans le dos..


28/10/2015 à 07:19

melusinefee

Type :
Messages : 1010
Membre depuis : 01/01/1970

Venom a dit : 

Il faut être sûr quand on va voir ailleurs que la nouvelle partenaire ne veut pas un enfant et qu'elle ne nous le fasse pas dans le dos..


 Hummmm ... la seule manière de s'en assurer est d'avoir le contrôle sur la contraception !!! Donc, ne jamais prendre le moindre risque ... or bien des hommes sont vigilants au début d'une relation, mais se mettent à faiblir lorsqu'une certaine (parfois pseudo) confiance s'établit ... et là, il y a effectivement un risque !!!

28/10/2015 à 12:38

Venom

Type : Homme
Messages : 718
Membre depuis : 16/09/2012

melusinefee a dit : 

Venom a dit : 

Il faut être sûr quand on va voir ailleurs que la nouvelle partenaire ne veut pas un enfant et qu'elle ne nous le fasse pas dans le dos..


 Hummmm ... la seule manière de s'en assurer est d'avoir le contrôle sur la contraception !!! Donc, ne jamais prendre le moindre risque ... or bien des hommes sont vigilants au début d'une relation, mais se mettent à faiblir lorsqu'une certaine (parfois pseudo) confiance s'établit ... et là, il y a effectivement un risque !!!

 Le couple dont je parle dans un autre topic c'est exactement ce cas de figure, lui a fait " confiance " à sa maitresse mais elle lui a bien dit qu'elle ne prenait pas de moyens de contraception parce qu'elle ne pouvait pas avoir d'enfant, et cet imbécile, ce gros crétin l'a cru...ou alors il a fait semblant d'y croire je ne sais pas. Ils ont eus un garçon.

Lui a déjà quatre enfant avec sa première compagne.
Résultat aujourd'hui son couple c'est un tumulte sans fin, déménagement chacun de son côté, réaménagement ensemble, disputes incessante, fuite de ses responsabilités, ect ect.. Undecided

Et son ancienne maitresse est partie vivre dans le sud toute seule avec son garçon.

Je dis imbécile parce que je déteste ces gros cons qui ne prennent aucunes précautions tout ça parce qu'ils veulent ressentir du sexe dans toute sa saveur et sans se soucier de ce qui peut arriver, surtout si on a déjà à charge quatre enfants.
C'était risqué dès le départ, elle avait 26 ans et c'est quand même l'âge où les femmes ont envie de materner. Elle est tombé enceinte trois mois après leurs relation.

 

29/10/2015 à 16:23

LJS83

Type :
Messages : 18
Membre depuis : 01/01/1970

Madison a dit : 

Bonsoir, je ne suis pas passée par ce stade, mais je pense que lorsque nous n'avons pas les mêmes visions de la relation, si l'un et/ou l'autre fait des efforts, des compromis, ça peut marcher pendant quelques temps, mais après ça risque d'exploser, car en fait en faisant des efforts nous ne sommes plus nous-mêmes, nous ne sommes plus naturels, on se force à faire des choses qui ne nous correspondent pas, qui ne nous conviennent pas ; il est donc logique, je pense, que ça pète à un certain moment... Et apparemment c'est ce qu'il s'est passé dans ton couple.
Les pensées d'avoir une aventure sont un peu trop faciles non ? je veux dire par là que c'est choisir la facilité, mais ça n'empêchera pas le problème chez toi. Au contraire ça ne pourrait que l'amplifier peut-être ; et le fait que tu ne sois pas encore passé à l'action c'est peut-être aussi pour cette raison ; mais combien de temps encore tiendras-tu ? quelle est ta façon de voir les relations sexuelles ? et celle de ta femme ? En avez-vous reparlé et qu'en est-il ressorti ? y a t'il autant de divergences que ça ?  Au fait, vous avez quel âge ta femme et toi ?

 Bonjour,

Je n'ai pas la même vision du couple que toi... Pour moi, un couple qui fonctionne est un couple qui fait des compromis pour vivre ensemble et dont les partenaires connaissent la valeur des concessions de l'autre. J'ai l'impression que tu es plus dans "l'âme soeur".  Comme quoi, il est toujours intéressant de discuter. Je n'avais pas entendu ce point de vue depuis longtemps et cela fait chaud au coeur de savoir qu'il y a des personnes qui y croient et j'espère pour toi le vive.

La pensée d'avoir une aventure n'est pas la solution de facilité... Elle n'en est pas une du tout. J'ai envisagé cette soupape de sécurité pour ne pas devenir un vrai "con" ! J'ai d'abord pensé à convaincre, à trouver un terrain d'entente... Puis à une séparation d'un commun accord puis moins conciliante... C'est l'échec de toutes ces tentatives qui m'a conduit à cette idée.

Ma façon de voir les relations sexuelles est disons plus joueuse que pour ma femme... Attention je ne lui rejette aucunement la faute, c'est une divergence qui prend de l'importance et qui rend difficile le reste...

Nous somme des quarantenaires.

29/10/2015 à 20:14

LJS83

Type :
Messages : 18
Membre depuis : 01/01/1970

MysteriousMans a dit : 

LJS83 a dit : 

Pour faire simple, nous n'avons jamais été sur la même longueur d'onde sexuelle avec ma femme.
Après des années de compromis qui semblaient nous convenir, tout a volé en éclats et retour à la case départ.

Plusieurs fois, lors de moments où une sexualité pimentée me manquait trop, je me suis demandé si une aventure discrète, ne me permettrait pas de décompresser, de dédramatiser la situation... Et là, surprise : un quelque chose "moral" ou "psychologique" m'empêche de passer à l'acte !

Quelqu'un est-il passé par ce stade ? Comment s'en est-il tiré ?

 
Bonsoir,

Je viens de te lire et je pense que ce "verrou" psychologique est la seule chose qui te retient encore de passer a l acte...de franchir la ligne jaune...la question est: "Pour combien de temps?"
La reponse: "Jusqu a ce que tu rencontres (volontairement ou accidentellement) une personne qui soit dans la meme vision et recherche que toi de la sexualite etc...Si une vraie occasion se presentait disons pas de ton fait, mais a l initiative d une jeune femme charmante en tout point et aventureuse dans un contexte ou tu serais sur et certain que cela ne se saura jamais: Que ferais-tu?
Pour ma part, cherchant des reponses, j ai fait saute ce verou apres 12ans de fidelite faite de haut et de bas de disputes et de crises chroniques entrecoupees de periodes d apaisement et de bonheur relatif...
Depuis, je m efforce de concillier, mes envies d ailleurs et mon engagement dans mon couple que je ne soihaite pas detruire pour autant...en misant sur la discretion et la gourmandise de mon cote quand l envie est trop forte que la frustration dans mon couple m y pousse et qu une vraie bonne occasion pleinement vecue et choisie se presente.
Je le racontes plus en details dans la rubrique Forum/Infidelite...si cela t interesse non pas que je sois un exemple a suivre loin de la.. mais mon temoignage comme d autres ici t aidera peut etre a faire ton cheminement et tes futurs choix...
Dans tous les cas je te souhaite bon courage car je sais ce que c est...

Merci pour ta réponse... Tu décris exactement ce que je vis : des hauts et des bas entrecoupés de phases de stabilité plus ou moins longue.

Pour le moment, je n'ai jamais cédé à la tentation car c'est moi qui ait été plus ou moins à l'initiative d'une situation ambigüe.
En serait-il de même si c'est quelqu'un qui a le même profil qui tente de me séduire ? Je ne sais pas... J'espère que cette opportunité se présentera. Quelque soit mon choix, je pense que cela m'aidera à avancer.
29/10/2015 à 22:19

LJS83

Type :
Messages : 18
Membre depuis : 01/01/1970

Venom a dit : 

LJS83 a dit : 

. Et là, surprise : un quelque chose "moral" ou "psychologique" m'empêche de passer à l'acte !

Quelqu'un est-il passé par ce stade ? Comment s'en est-il tiré ?

 Je pense fortement que de toute façon, quand on ne trouve pas de compromis avec sois même ça rend triste et c'est contagieux pour le couple par ricochet, que ça empire parce que les frustrations sexuelle sont difficile à vivre.

Il vaut mieux tempérer en essayant de trouver un équilibre, si ça peut être bon pour vous ça peut aussi l'être pour votre couple à condition de savoir garder son jardin secret, inutile d'aller en parler un jour parce que vous avez décidé de ne rien cacher à votre femme et d'être transparent et tout et tout.. ça pour moi c'est des conneries si ça blaisse et que c'est destruteur pour le couple. Pis ça vaut aussi pour les femmes bien sûr, quand elles le font elles savent être secrete et discrète où rien ne transparaît, mais ça reste à vous de voir, personne ne vas vous pousser à l'adultère.

 C'est clair que l'adultère n'est pas ce que j'espère... C'est juste une idée de soupape de sécurité pour ne pas devenir aigri, un "con" au quotidien...
Je me demande aussi si ce n'est pas la question de gérer sa culpabilité qui m'a stoppé.
 

29/10/2015 à 22:26

LJS83

Type :
Messages : 18
Membre depuis : 01/01/1970

sauterlepas a dit : 

Bonjour, je me suis retrouvé dans le même cas que toi, ou dirais je plutôt je me retrouve dans la même situation. J'avais raconté mon histoire il y quelques temps de cela. Pour faire court, en couple avec des hauts et des bas, avec une épouse qui ne se lâche pas, des envies sexuelles non assouvies, j'ai rencontré une fille divorcée, mignonnne et très bien faîte, mais qu'une attirance sexuelle... j'ai résisté. On s'est embrassé, je lui ai dit que je regretté et ai mis fin à nos rencontres pour privilégier mon couple.
Mais voilà que depuis quelques temps avec de nouveau des bas dans mon couple, plus de désirs pour mon épouse car sexualité plan plan, et cette fille que j'avais embrassé et que j'ai rencontré par hasard.....des rendez vous, des sms coquins, très coquins où on se racontait nos fantasmes et nos expériences.
Je me suis posé mille questions, dois je ou ne dois je pas, si oui cela me fera le plus grand bien et je ne serai plus sur la défensive à la maison mais je vais trahir mes convictions et celle que j'aime puis mettre en péril ma famille si mon épouse l'apprend. Si je ne le fais pas, comment faire pour que nous trouvions u  terrain d'entente avec mon épouse......je ne savais plus du tout quoi faire.
J'ai donc décidé de sauter le pas MAIS au dernier moment alors que nous avions décidé de nous voir, j'ai changé d'avis et préféré donner à mon couple et à la personne que j'aime et à mon couple une chance. Nous avons discuté et décidé d'aller consulter.

Voilà mon récit, Je te comprends donc très bien. Ta situation est particulièrement difficile à vivre et qu'elle te bouffe de l'énergie. SURTOUT Réfléchis bien. Je ne te juge pas mais
Si jamais tu ne le fais pas , essayer de solutionner le pb une bonne fois pour toute car sinon ces tentations reviendront rapidement.
Si jamais tu dois sauter le pas, fais le très discrètement pour ne pas blesser ta compagne....mais dis toi bien que si tu le fais, je pense que tu auras envie de recommencer (c'est une supposition car je ne suis pas passé par là)
Bon courage à toi et donnes nous des nouvelles

 Oui c'est exactement par quoi je passe. J'ai eu des occasions et comme tu le dis mes convictions, ne pas vouloir détruire une famille font que non ; sans pour autant solutionner ma frustration. La piste de consulter, avoir un avis extérieur neutre m'a déjà été proposé par un ami mais je ne crois pas que ma femme ressente le besoin de... C'est moi qui ne trouve pas mon équilibre. Merci pour ta sollicitude.

29/10/2015 à 22:28

LJS83

Type :
Messages : 18
Membre depuis : 01/01/1970
Merci à tous pour vos témoignages. De savoir que d'autres sont passés par là permet au moins de se sentir "normal".
L'idée que certains ont trouvé un équilibre est également très encourageant.

Smile
30/10/2015 à 05:21

alice

Type :
Messages : 549
Membre depuis : 01/01/1970
Pourquoi penser que lorsqu'on quitte un ou une conjoint(e), on brise une famille ? Le couple est la base de la famille. Si l'homme ou la femme de se couple ne s'épanouie plus, s'éteind, n'arrive plus a se realiser, n'est il pas mieux de partir ? 
Nous sommes les premiers, en tant que parents, à dire à nos enfants qu'il ne faut pas mentir, toujours rester honnètes et pourtant nous sommes les premiers à mentir.
Ne vous leurrez pas, les enfants ressentent ce que nous resentons. Pensez-vous qu'ils soient heureux de voir leurs parents malheureux ?

Pour beaucoup vous dites aimer votre conjoint(e), mais leur esprit est ailleurs. Je pense surtout que vous vous mettez des oeillères et ne voulez pas voir que vos chemins se sont séparés, l'amour s'est éteind mais vous ne voulez pas l'admettre car cela remettrait en cause toutes vos convictions et foutrait en l'air votre idéal familial qui n'est qu'une facette.
30/10/2015 à 07:00

melusinefee

Type :
Messages : 1010
Membre depuis : 01/01/1970

alice a dit : 

Pourquoi penser que lorsqu'on quitte un ou une conjoint(e), on brise une famille ? Le couple est la base de la famille. Si l'homme ou la femme de se couple ne s'épanouie plus, s'éteind, n'arrive plus a se realiser, n'est il pas mieux de partir ? 
Nous sommes les premiers, en tant que parents, à dire à nos enfants qu'il ne faut pas mentir, toujours rester honnètes et pourtant nous sommes les premiers à mentir.
Ne vous leurrez pas, les enfants ressentent ce que nous resentons. Pensez-vous qu'ils soient heureux de voir leurs parents malheureux ?

Pour beaucoup vous dites aimer votre conjoint(e), mais leur esprit est ailleurs. Je pense surtout que vous vous mettez des oeillères et ne voulez pas voir que vos chemins se sont séparés, l'amour s'est éteind mais vous ne voulez pas l'admettre car cela remettrait en cause toutes vos convictions et foutrait en l'air votre idéal familial qui n'est qu'une facette.

 C'est très vrai ce que tu dis Alice ! Le probléme est que cette image d'Épinal du couple et de la famille fait partie de notre inconscient collectif depuis des siècles, bien entretenue par notre culture judéo-chrétienne culpabilisante et moralisatrice et que nous avons du mal à nous en défaire.

30/10/2015 à 18:31

Madison

Type :
Messages : 246
Membre depuis : 01/01/1970
Oh oui Alice c'est exactement ce que je pense ! et c'est pourquoi j'ai décidé de changer de vie ! mais pour certains, certaines, c'est très long avant de franchir le pas....au risque de se laisser mourir à petit feu.....
30/10/2015 à 19:49

Venom

Type : Homme
Messages : 718
Membre depuis : 16/09/2012

Madison a dit : 

 mais pour certains, certaines, c'est très long avant de franchir le pas....au risque de se laisser mourir à petit feu.....

 
Tiens, il n'y a pas longtemps j'ai regardé " le chat " avec Jean Gabin et Simone Signoret ( 1971 ) , ça faisait longtemps que j'avais envie de le voir, et c'est exactement la trame principale.

Un couple déjà d'un certain âge qui n' a plus rien à partager mais qui reste ensemble.

Lui est complètement froid et distant de son épouse, il lui lance même des pics, et elle, recherche déséspérement son attention.
Leurs vies est tout ce qu'il y a de plus morne et l'ambiance est pesante et détestable, pourtant elle, elle n'arrive pas à le quitter, la situation se dégrade encore plus quand Julien ( jean gabin ) adopte un chat à qui il donne toute son affection.

Le film est ponctué de scène ou chacuns des deux se souviennent de leurs rencontres et leurs projets de vies du temps où ils étaient jeune et amoureux et avaient toute la vie devant eux. Et pour pas arranger les choses ça se passe dans une banlieue sinistre des années 70 en pleine rénovation urbaine ( quartier de la défense à Paris ). 





A voir ou à revoir .

 

30/10/2015 à 20:50

Madison

Type :
Messages : 246
Membre depuis : 01/01/1970
Je ne connais pas du tout ; mais si j'en ai l'occasion je le regarderais. Merci !
31/10/2015 à 17:26

sauterlepas

Type :
Messages : 15
Membre depuis : 01/01/1970
LJS83, je t'envoie en mpLaughing