Sujets mutltiples, une seule fiction…

13/01/2016 à 17:43

Zarem

Type :
Messages : 57
Membre depuis : 01/01/1970

Bonsoir/bonjour à vous.

 

J'aimerais aborder certains thèmes pour une fiction sur laquelle je travail tout doucement.

 

Ça décrit, ou a pour but de décrire, un modèle de société qui se veut humaniste, égalitaire et donc le plus juste et équitable possible.

 

Voici quelques questions.

 

Si du jour au lendemain hommes et femmes pouvaient devenir stériles ou fertiles à volontés, quels changements ou évolutions cela pourrait-il apporter au niveau des rapports entre eux, de la société ?

 

Avantages (inconvénients?) et risques pour vous ?

 

Qu'en serait-il avec aussi l'acceptation de couples dans lesquels une femme a, en moyenne, entre cinq et dix ans de plus que son amoureux ?

 

Sur la société, sur les rapports aussi entre hommes et femmes de 20 ans à 50-60 ans voir plus ?

 

Durée, stabilité et vie de ces couples ?

 

Et avec un/des enfant(s) quels pourraient être les avantages/inconvénients d'une mère qui a 7-8-9 ans de plus que le père ? Éducation, vie quotidienne, rapport avec ses parents ou les autres (même dans une société où ça ne serait pas réprimés ou « admis » mais de façon hypocrite avec le poids des préjugés, des clichés, des regards etc?)

 

Qu'en serait-il concernant la mère par rapport à son/ses enfant(s) et du père par rapport à son/ses enfant(s) mais également des parents l'un avec l'autre avec leur(s) enfant(s?)

 

D'après quelques brèves recherches d'à peine une heure (lecture comprise) il en est ressortis qu'une femme entre 30-35-36 ans sera plus posée, prendra les choses autrement et les abordera autrement sans vouloir trop se prendre la tête, de façon probablement plus simple, plus efficace.

 

Plus de vécu aussi donc davantage de choses à apporter dans le couple, pour l'enfant/les enfants mais quoi ? (je ne saurais fournir d'éléments et mes maigres recherches n'ont rien donné…)

 

Finalement serait de meilleures conditions pour avoir un/des enfants et l'élever/les élever ? Serait-ce plus intéressant niveau calme, stabilité, tranquillité ?

 

Je ne dis pas que d'être mère plus tôt est forcément mauvais et qu'il n'y a pas d'avantages etc, je ne prends pas ceci comme étant un problème ou péjoratif. De plus le décalage est moins important par contre dans une société avec une vie plus saine et une meilleure mentalité… finalement on serait, hommes et femmes, plus « jeunes » plus « longtemps » tant par le physique que par l'esprit. (sans avoir besoin de se prendre la tête…)

 

Donc voilà...

21/01/2016 à 17:50

Zarem

Type :
Messages : 57
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour à vous, juste pour savoir, je sais pas si le sujet que j'ai posté et ses questions sont gênants ou s'il n'est pas aisé d'y répondre?

Je sais pas trop...

Si vous avez des liens pour m'aider n'hésitez pas.^^

23/01/2016 à 09:17

Pow-

Type :
Messages : 98
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour,

Je n'ai pas répondu au sujet plus tôt car je trouve qu'il n'est franchement pas facile d'y répondre et je ne suis, pour ma part, pas trop fan des questions de type "et si..." déjà d'un point de vue personnel alors encore plus lorsqu'il s'agit d'un contexte sociale. Mais déjà :

Si du jour au lendemain hommes et femmes pouvaient devenir stériles ou fertiles à volontés, quels changements ou évolutions cela pourrait-il apporter au niveau des rapports entre eux, de la société ?
On peut dire que c'est déjà plus ou moins le cas aujourd'hui, même si c'est encore utilisé de manière approximative ou mal approprié par tous. 



Qu'en serait-il avec aussi l'acceptation de couples dans lesquels une femme a, en moyenne, entre cinq et dix ans de plus que son amoureux ?

Si c'est devenu la norme alors personne ne se posera de questions. On ne s'en pose pas plus aujourd'hui, cela dit. J'ai pour ma part, 7 ans de plus que mon compagnon et ce n'est pas un souci, que ce soit dans nos cercles familiaux ou amicaux. 
 

23/01/2016 à 09:45

Zarem

Type :
Messages : 57
Membre depuis : 01/01/1970
Je peux comprendre, pas évident d'ailleurs je n'ai pas trouvé d'éléments de réponse sur le net... pour l'instant...^^

Pour la stérilité à volonté disons que ce serait directement "intégré" "inné" "héréditaire" sur le plan génétique/biologique.

Un contrôle et un mécanisme avec une probabilité d'échec infime...

Car nous dépendons de personnes tiers, d'autrui, pour la contraception ou même, pour les femmes si elles veulent avorter.

Qu'en serait-il dans le cas où ça ne serait plus nécessaire? (juste le préservatif pour le mst) ?


C'est sur qu'avec des "et si" ça fait un peu... "simpliste."^^

Dans cette "configuration" je me demande si une société (presque) sans domination, celle-ci étant infime chez les hommes et les femmes, serait-elle plus stable?


Après, te concernant, sans vouloir être indiscret, quelles sont vos tranches d'âges? D'après ce que j'ai pu voir remonter à divers endroits, des témoignages de personnes, c'est moins "gênant" entre 30-40-50 ans qu'avec un jeune homme de 20-25 ans... j'ai l'impression qu'il y a moins de jugements, de préjugés...

Mais il faut me corriger je me trompe sans doute quelque part et merci d'avance pour me mettre à jour.^^

Tout dépend aussi du milieu, ça doit beaucoup jouer je pense...

23/01/2016 à 11:05

Pow-

Type :
Messages : 98
Membre depuis : 01/01/1970
Pour la stérilité à volonté disons que ce serait directement "intégré" "inné" "héréditaire" sur le plan génétique/biologique.

Un contrôle et un mécanisme avec une probabilité d'échec infime...

Car nous dépendons de personnes tiers, d'autrui, pour la contraception ou même, pour les femmes si elles veulent avorter.

Qu'en serait-il dans le cas où ça ne serait plus nécessaire? (juste le préservatif pour le mst) ?


Oui, donc on part un peu dans la science-fiction. Ce sera sûrement possible un jour cela dit, au terme d'une certaine évolution. Mais c'est assez bizarre pour moi d'y répondre en faisant abstraction de cela. Si ça arrivait demain, je pense que le monde ne serait pas prêt et en serait chamboulé. Il y aurait sans doute un crash au niveau des naissances car beaucoup moins de "non-désirés" qui représentent quand même une part non négligeable des conceptions. 


Après, te concernant, sans vouloir être indiscret, quelles sont vos tranches d'âges? D'après ce que j'ai pu voir remonter à divers endroits, des témoignages de personnes, c'est moins "gênant" entre 30-40-50 ans qu'avec un jeune homme de 20-25 ans... j'ai l'impression qu'il y a moins de jugements, de préjugés...
Non, ce n'est pas indiscret et l'information est facile à trouver sur mon profil : j'ai 32 ans et il en a 25. Il n'y a jamais eu de soucis à ce niveau-là, après, il faut savoir être bien entouré! Un autre de mes proches est dans la même configuration au niveau de son couple, ça ne m'a pas choqué. Je n'avais d'ailleurs pas saisi qu'il y avait une différence d'âge à la base.