Separation recente, comment gérer...

26/04/2015 à 20:21

Garduna

Type :
Messages : 3
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour,
J'étais en couple mais les 4 derniers mois ont été assez houleux pour des raisons que j'ai du mal à identifier. J'avais l'impression que mon compagnon se désintéressait de notre couple et se plongeait de plus en plus dans ses passions, au point de ne parler pratiquement que de ces dernières et de laisser peu de place à l'autre dans le quotidien.

Au cours de plusieurs disputes, j'ai remis en cause notre couple jusqu'à ce que la dernière me mette face à ce que je devais maintenant assumer, la séparation. Ce soir là, je me suis donc installée chez une amie. La semaine suivante à été une période de réflexion bénéfique pour nous deux. 
Nous avons réessayer ensuite pendant une semaine à la fin de laquelle une nouvelle dispute a éclaté et laissé places à de nombreux doutes.

J'avais envie de tout tenter pour sauver notre couple pourtant, mon compagnon semblait lointain et je ne savais plus comment le toucher.
Voyant que nous nous éloignons, je lui ai tiré les vers du nez pour essayer de comprendre où il en était.
Il a fini par m'avouer qu'il ne savait plus s'il était amoureux de moi, qu'il était perdu et qu'il préférait arrêter de me faire souffrir dès maintenant plutôt que de laisser trainer et que ça empire. Je n'ai pas compris sur le moment, pourtant il me semblait qu'essayer une nouvelle configuration où chacun vivrait chez soi et aurait plus de temps pour accomplir ses envies personnelles permettrait de s'accorder plus de temps et d'assainir les relations lorsque nous nous retrouverions. Il a préféré mettre un terme à notre relation. Je regrette car j'ai l'impression de l'avoir forcé à faire un choix alors qu'il avait peut être juste besoin de temps mais comment savoir...

Cela fait maintenant 3 semaines et j'ai réussie à ne pas sombrer totalement. Je vois ce qui n'allait plus dans notre relation et je suis heureuse de ne plus avoir à porter cela. Nous habitons une vallée peu peuplée, avons les mêmes amis et fréquentons les mêmes évènements, il est donc obligatoire de bien s'entendre (ce qui est le cas) car on est amené à se croiser régulièrement, mais lorsque je le revois dans ces différents environnements je ne peux m'empêcher de voir à quel point il me plaît sur de nombreuses facettes (très importantes pour moi) que j'ai du mal à retrouver chez d'autres. 

Récemment, je lui ai proposé d'essayer une relation uniquement physique, comme une amitié améliorée, il a acceptée et cela fait 2 fois que nous nous voyons dans ce contexte. Nos relations intimes ont toujours été très libres, dans la confiance et le lâcher prise, ce qui donne des moments très intenses, complices et particulièrement agréables dont j'avoue avoir du mal à me passer pour le moment. 

Pourtant, je suis un peu perdue, je ne sais pas si le fait qu'il est accepté me va car cela me laisse un espoir de revenir ensemble. Ou si c'est un moyen de garder le contrôle sur ma relation avec lui (car c'est moi qui choisi le moment à chaque fois). En même temps, j'aime ces moments intimes avec lui car je n'ai jamais peur d'être jugée, je me sens tout à fait libre et accepté. J'ai du mal à savoir s'il s'agit simplement de sexe (même si c'est ce que je me dis la plupart du temps) ou si c'est mes sentiments qui parlent...
Vais-je en souffrir ? Dois je y mettre un terme ? Devrais je en parler avec lui, au risque de lui faire peur et de perdre cette complicité qu'il nous reste ?
Je suis vraiment perdue... 
Que faire ?
Merci
27/04/2015 à 07:00

melusinefee

Type :
Messages : 1010
Membre depuis : 01/01/1970

Garduna a dit : 


Pourtant, je suis un peu perdue, je ne sais pas si le fait qu'il est accepté me va car cela me laisse un espoir de revenir ensemble. Ou si c'est un moyen de garder le contrôle sur ma relation avec lui (car c'est moi qui choisi le moment à chaque fois). En même temps, j'aime ces moments intimes avec lui car je n'ai jamais peur d'être jugée, je me sens tout à fait libre et accepté. J'ai du mal à savoir s'il s'agit simplement de sexe (même si c'est ce que je me dis la plupart du temps) ou si c'est mes sentiments qui parlent...
Vais-je en souffrir ? Dois je y mettre un terme ? Devrais je en parler avec lui, au risque de lui faire peur et de perdre cette complicité qu'il nous reste ?
Je suis vraiment perdue... 
Que faire ?
Merci

 Bonjour

Tu donnes en fait toi-même les réponses dans ton récit. Bien sûr que ce sont tes sentiments qui parlent puisque cette séparation ce n'est pas toi qui l'as vraiement voulue. Tu t'es sentie délaissée car ton compagnon se tournait de plus en plus vers d'autres intérêts. Je pense d'aillerus que vous avez des sentiments l'un pour l'autre mais que vous n'êtes plus sur la même longueur d'onde concernant la manière de vivre votre relation.
Le mode de relation que vous entretenez maintenant lui convient sans doute assez bien, car cela lui permet de s'adonner à ses activités sans mauvaise conscience et en même temps de ne pas te perdre. Maintenant la question à te poser est de savoir si cela te convient à toi de poursuivre comme cela ? Tu ne trouveras sans doute pas la réponse tout de suite, donc vas y au feeling. Continue cette relation et vis ta vie en même temps. Laisse ta porte ouverte pour d'autres rencontres, d'autres activités.... refais connaissance avec toi même en dehors de la relation. Et pourquoi ne pas lui en parler ? Si cela le fait fuir, au moins tu seras fixée.

27/04/2015 à 12:23

Garduna

Type :
Messages : 3
Membre depuis : 01/01/1970

melusinefee a dit : 

Garduna a dit : 


Pourtant, je suis un peu perdue, je ne sais pas si le fait qu'il est accepté me va car cela me laisse un espoir de revenir ensemble. Ou si c'est un moyen de garder le contrôle sur ma relation avec lui (car c'est moi qui choisi le moment à chaque fois). En même temps, j'aime ces moments intimes avec lui car je n'ai jamais peur d'être jugée, je me sens tout à fait libre et accepté. J'ai du mal à savoir s'il s'agit simplement de sexe (même si c'est ce que je me dis la plupart du temps) ou si c'est mes sentiments qui parlent...
Vais-je en souffrir ? Dois je y mettre un terme ? Devrais je en parler avec lui, au risque de lui faire peur et de perdre cette complicité qu'il nous reste ?
Je suis vraiment perdue... 
Que faire ?
Merci

 Bonjour

Tu donnes en fait toi-même les réponses dans ton récit. Bien sûr que ce sont tes sentiments qui parlent puisque cette séparation ce n'est pas toi qui l'as vraiement voulue. Tu t'es sentie délaissée car ton compagnon se tournait de plus en plus vers d'autres intérêts. Je pense d'aillerus que vous avez des sentiments l'un pour l'autre mais que vous n'êtes plus sur la même longueur d'onde concernant la manière de vivre votre relation.
Le mode de relation que vous entretenez maintenant lui convient sans doute assez bien, car cela lui permet de s'adonner à ses activités sans mauvaise conscience et en même temps de ne pas te perdre. Maintenant la question à te poser est de savoir si cela te convient à toi de poursuivre comme cela ? Tu ne trouveras sans doute pas la réponse tout de suite, donc vas y au feeling. Continue cette relation et vis ta vie en même temps. Laisse ta porte ouverte pour d'autres rencontres, d'autres activités.... refais connaissance avec toi même en dehors de la relation. Et pourquoi ne pas lui en parler ? Si cela le fait fuir, au moins tu seras fixée.

 Merci de ta réponse.
Ce qui est étrange, c'est que j'ai déménagé également pour que nous ayons une chance de changer notre relation, de lui donner une autre forme qui nous irait mieux à tous les deux. Pourtant, lorsque j'avais abordé ce sujet avec lui à la fin de notre relation, il avait coupé court en disant qu'il préférait arrêter, sans vouloir discuter de la possibilité de gérer notre relation autrement. Finalement, c'est ce qui semble se passer aujourd'hui.
J'ai donc du mal à voir comment je pourrais réaborder le sujet avec lui, sans le mettre en face de cette incohérence, ce qui risquerait de le blesser et de l'éloigner de moi. Je n'ai pas envie de le perdre quoi qu'il arrive.

En même temps, c'est vrai que la situation actuelle me fait un bien fou, je réapprends à vivre avec moi-même, j'ai l'impression que j'avais oublié ou délaissé certains aspects de ma personne et je reprends peu à peu confiance. J'ai beaucoup d'activités et c'est un plaisir de gérer mon temps comme je le souhaite. Lorsque je suis en couple, j'ai cette fâcheuse tendance à me fondre dans l'autre et perdre un peu de ma personnalité.

Le feeling et le temps semble donc être les maîtres mots pour la suite. 

28/04/2015 à 06:43

Brigitte

Type : Femme
Messages : 1247
Membre depuis : 15/09/2012
Votre message montre bien à quel point vous essayez par tous les moyens de garder le contrôle de la relation et également de pouvoir maintenir la relation. Pourquoi alors avez-vous à un moment donné,  antérieur donc, provoqué la rupture ?

Vous devez analyser ce qui n’allait pas pour vous, qu’est ce que cet homme ne vous apportait plus ou peut-être en quoi votre vie semblait ne plus vous convenir ?

Ensuite, une fois cela bien compris, vous saurez si vous voulez continuer à vivre avec cet homme ou pas. Car dans votre cas, on peut se demander si vous l’aimez encore ou si vous n’avez pas envie de vous retrouver seule.

Les hommes sont souvent bien plus malléables que les femmes et c’est pourtant elles souvent qui provoquent les ruptures qu’elles regrettent ensuite, pourquoi ? Tout simplement parce que les émotions et l’amour sont nos moteurs essentiels !

Brigitte LAHAIE
29/04/2015 à 17:09

Garduna

Type :
Messages : 3
Membre depuis : 01/01/1970

Brigitte a dit : 

Votre message montre bien à quel point vous essayez par tous les moyens de garder le contrôle de la relation et également de pouvoir maintenir la relation. Pourquoi alors avez-vous à un moment donné,  antérieur donc, provoqué la rupture ?

Vous devez analyser ce qui n’allait pas pour vous, qu’est ce que cet homme ne vous apportait plus ou peut-être en quoi votre vie semblait ne plus vous convenir ?

Ensuite, une fois cela bien compris, vous saurez si vous voulez continuer à vivre avec cet homme ou pas. Car dans votre cas, on peut se demander si vous l’aimez encore ou si vous n’avez pas envie de vous retrouver seule.

Les hommes sont souvent bien plus malléables que les femmes et c’est pourtant elles souvent qui provoquent les ruptures qu’elles regrettent ensuite, pourquoi ? Tout simplement parce que les émotions et l’amour sont nos moteurs essentiels !

Brigitte LAHAIE

 Bonjour,
Merci de votre réponse.
Effectivement, j'ai à un moment donné antérieure, évoqué la séparation, la situation n'était plus soutenable, nous nous querellions quotidiennement sur des questions plus ou moins importantes et ces querelles prenaient des proportions ingérables. En posant la question de la rupture, je cherchais (je penses) à tirer la sonnette d'alarme sur la situation pour essayer de provoquer une remise en question de mon partenaire.
Je ne suis pas sure que les hommes soient plus malléables que les femmes, en tout cas cet homme là est beaucoup moins malléable que moi. Je me suis remise en question de nombreuses fois, ai essayé de changer mon comportement dans les situations de conflits, mais il me renvoyait toujours l'impression de ne pas dire ou faire les bonnes choses, malgré tout ce que j'essayais. J'avais un grand sentiment d'injustice.

Je penses avoir essayé de nombreuses choses, pourtant il reste quelque chose d'inachevé. Lorsque je le revois, je revois en lui tout ce que j'aimais, les valeurs communes, les envies et projets pour le future qui vont dans la même direction, je n'avais jamais trouvé chez un autre homme une telle correspondance avec ma vision de la vie. Ce qui fait que j'ai beaucoup de mal à lâcher prise sur cette relation.
Je suis très tenace, et j'ai l'impression qu'il nous a ôté la chance de faire le bout de chemin ensemble que nous étions censé faire. Je n'arrive pas à comprendre pourquoi il a laissé tombé notre couple.

J'aime aller au fond des choses et toujours essayer de comprendre l'autre au maximum, et dans cette situation je ne comprends vraiment rien. Il est difficile à faire parler, c'est quelqu'un d'assez solitaire et qui, encore selon moi, a du mal à penser ou parler de ses émotions. J'ai l'impression que lorsque ces dernières pointent le bout de leur nez, il s'enferme dans ses passions pour ne pas avoir à les gérer. 

Je n'arrive pas à me décrocher de lui car j'aime profondément ce qu'il est, je connais ses défauts mais il me surprend chaque jour (dans le bon sens) et j'aurais vraiment aimé que nous arrivions à vivre quelque chose ensemble.

Je m'en veux aussi car j'ai l'impression de l'avoir trop mis sous pression pour qu'il mette des mots sur ses émotions et que c'est cela qui l'a fait fuir.

Bref, plus j'écris plus je me rend compte que j'ai énormément à dire sur le sujet... et que je suis vraiment perdue sur la situation. Je m'occupe ailleurs, je trouve un réel plaisir à ma nouvelle liberté, mais je ne peux pas m'empêcher de penser à nous deux. J'ai tellement l'impression que si nous n'avions pas emménagé ensemble et si nous avions conservé notre indépendance nous aurions été beaucoup plus loin dans la relation et cela me frustre énormément. Je sais que avec des "si" on referait le monde, pourtant je ne peux pas m'empêcher d'y penser car je ne comprends pas pourquoi il a mis un terme à notre relation aussi brutalement et (selon moi) sans essayer autrement.

Merci encore de votre écoute.