separation et culpabilité

14/09/2014 à 20:17

morganne

Type :
Messages : 7
Membre depuis : 01/01/1970
Bonsoir.
cela fait 13 ans que je suis en couple.notre couple va mal déjà depuis quatre ans mais mon compagnon n a rien vu de mon mal être. Quand il y a trois ans je lui ai annoncé mon intention de le quitter et il a été en choc et du coup on s est retrouvé aux urgences.j allais déjà très mal .on s est séparé 4 mois puis on s est remis ensemble pour notre enfant mais surtout je culpabilisais surtout de ma décision. Depuis  deux mois je lui ai dit que c etait terminé vu que nous n'avons pas de rapport depuisttrois ans et que rien n est revenu et que rien n avance.
Mais la culpabilité remonte.je ne fais pas le deuil de vie de famille et surtout quand je le vois malheureux ça me terrifie j ai l impression d etre un monstre. 
Je suis très mal et lui aussi. Que penser de tout ça? 
Doit on continuer une relation amicale en se voilant la face, je suis perdue
14/09/2014 à 20:24

Isanybody

Type : Homme
Messages : 965
Membre depuis : 12/09/2012
Bonjour Morganne et bienvenue.

De quoi te sens tu coupable ? Cette culpabilité est elle liée au fait de ta première annonce de le quitter il y a 3 ans et que ton compagnon soit tombée en état de choc ?

Comme ça, j'ai le sentiment que vous êtes allez au bout de votre histoire; toi oui.
14/09/2014 à 21:44

morganne

Type :
Messages : 7
Membre depuis : 01/01/1970
C est une bonne question .j ai du mal a y repondre..voyons.. coupable de lui faire du mal de le voir malheureux suite à ma décision...son état de choc de il y a trois ans avec sa prise d anxiolitique et là son air abattu et les yeux dans le vide..de nouveau il reprends ses cachets, il titube parfois.
oui pour ma part je suis arrivée au bout de notre histoire
15/09/2014 à 00:11

bedio

Type :
Messages : 235
Membre depuis : 01/01/1970
on se sent toujours coupable dans cette situation, et c'est la seule arme qu'il ai pour te mettre le doute, tu dois vivre ta vie, il s'en remettra, tu lui fais plus de mal à douter qu'à partir... dis toi bien que ce n'est pas possible pour vous deux cette situation, sois forte pour tous les deux...
15/09/2014 à 11:08

Cathy

Type :
Messages : 1204
Membre depuis : 01/01/1970

morganne a dit : 

Bonsoir.
cela fait 13 ans que je suis en couple.notre couple va mal déjà depuis quatre ans mais mon compagnon n a rien vu de mon mal être. Quand il y a trois ans je lui ai annoncé mon intention de le quitter et il a été en choc et du coup on s est retrouvé aux urgences.j allais déjà très mal .on s est séparé 4 mois puis on s est remis ensemble pour notre enfant mais surtout je culpabilisais surtout de ma décision. Depuis  deux mois je lui ai dit que c etait terminé vu que nous n'avons pas de rapport depuisttrois ans et que rien n est revenu et que rien n avance.
Mais la culpabilité remonte.je ne fais pas le deuil de vie de famille et surtout quand je le vois malheureux ça me terrifie j ai l impression d etre un monstre. 
Je suis très mal et lui aussi. Que penser de tout ça? 
Doit on continuer une relation amicale en se voilant la face, je suis perdue

 Bonjour Morganne, 

Ton mari est malade et doit se faire soigner, il a une grande détresse morale et elle n'est pas de ton fait. Tu ne peux pas rester juste parce qu'il risque d'aller plus mal, tu n'es pas on infirmière. Tu parles de vie de famille, mais est-ce vraiment sain pour un enfant de grandir en voyant ses parents dans la peine tout le temps et pas heureux. Tu ne dois pas te sentir coupable, il a fait ce malaise parce que lui est fragile. D'ailleurs il prend un traitement, c'est qu'il est suivi. Tu dois penser à toi, tu es aussi fragilisée et si les deux parents s'effondrent, qui va s'occuper de votre enfant ? Pense à ce petit bout avant tout, les adultes peuvent faire face et s'en remettre, les enfants ont besoin de se construire, et ton enfant a besoin de toi pour ça. 

15/09/2014 à 11:46

Davy22

Type :
Messages : 909
Membre depuis : 01/01/1970
Morganne, être bien avec l'autre c'est d'abord être bien avec soit même...Il n'est pas bien dans sa peau, il n'est donc pas bien avec toi et votre couple. Tu as essayé, attendu trois ans, tu es revenu...Tu as fait les efforts, car évidement parfois l'un des deux lâche et on veut soutenir l'autre, c'est ça aussi un couple, mais à un moment si cela dure, où il est ton échange pour toi ? C'est où que tu te construit toi ? Elle où t'as vie ? Quelqu'un enfermé dans son âme, n'échange plus rien, ce n'est plus de ton ressort, et pourquoi t'imposerais tu cette croix à porter ?

Tu n'as pas avoir de remords, si toi même tu es rayonnante et en paix avec toi même tu pourras donner bien plus d'amour a quelqu'un qui t'aime et qui te le rend...Un jour quand il s'en sortira, et qu'il est apaisé, te voir heureuse avec un autre homme, devrais normalement le remplir de joie et il te diras que tu as eu raison de le quitter...Du moins c'est ce que je souhaiterai à ma femme si je plonge dans les ténèbres pendant autant d'année...Car pour rien au monde je ne voudrais la voir malheureuse par ma faute...
16/09/2014 à 18:31

Brigitte

Type : Femme
Messages : 1251
Membre depuis : 15/09/2012

morganne a dit : 

Bonsoir.
cela fait 13 ans que je suis en couple.notre couple va mal déjà depuis quatre ans mais mon compagnon n a rien vu de mon mal être. Quand il y a trois ans je lui ai annoncé mon intention de le quitter et il a été en choc et du coup on s est retrouvé aux urgences.j allais déjà très mal .on s est séparé 4 mois puis on s est remis ensemble pour notre enfant mais surtout je culpabilisais surtout de ma décision. Depuis  deux mois je lui ai dit que c etait terminé vu que nous n'avons pas de rapport depuisttrois ans et que rien n est revenu et que rien n avance.
Mais la culpabilité remonte.je ne fais pas le deuil de vie de famille et surtout quand je le vois malheureux ça me terrifie j ai l impression d etre un monstre. 
Je suis très mal et lui aussi. Que penser de tout ça? 
Doit on continuer une relation amicale en se voilant la face, je suis perdue

 Bonsoir Morganne,

Vous savez bien qu’on ne reste pas avec quelqu’un par pitié. En revanche on peut rester parce qu’il y a un attachement, un désir de ne pas rompre le lien parental. Bref, il faut que vous avanciez sur vos sentiments à son égard. Mais ne rentrez pas dans son jeu de victime. Ok, il est malheureux à l’idée que vous le quittiez mais que pourrait-il faire pour vous donner envie de rester ? Ce rôle de victime est contre productif, et pour vous et pour lui et pour votre enfant. Vous semblez tous les deux incapables de remonter la pente, si vous ne voulez pas consulter, commencez chacun de votre côté à écrire ce qui ne va plus pour vous dans cette relation, comment vous envisagez une vie à deux harmonieuse et voyez si vous pouvez trouver un terrain d’entente.

 

16/09/2014 à 21:52

morganne

Type :
Messages : 7
Membre depuis : 01/01/1970

merci pour toutes vos reponses.
Il est vrai que toutes me parlent .

Un attachement il y en a un oui mais plus des sentiments. C est pour ça que lorsque j ai vu que rien ne revenait j ai préfére poser les choses sur la table pour dire :voilà ,ça fait maintenant un an et demi qu on est revenu ensemble et rien ne se passe ,il vaut mieux ainsi que je parte.
Oui il faut etre forte pour deux.
Je vais relire et relire vos reponses comme cela elles me permettront de ne plus etre seul par rapport à ma decision.
Encore merci