retrouver une sexualité saine apres violences ?

04/03/2016 à 08:50

Etincelle76

Type :
Messages : 5
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour,
Je suis avec mon mari depuis  9 ans. La première violence a été une gifle au bout de 6 mois.Je ne suis pas partie car j 'ai eu la faiblesse de le croire "tu l'as bien cherché"Les violences verbales et physiques ont continuées mais de façon disparate (2/3 grosses crises par an) parce que malheureusement pour moi je ne me laisse pas faire et je réponds aux coups malgré ses  menaces aux suicides etc....) Puis j'ai arreté de répondre aux coups car c'était de plus en plus fort.Il y a eut un jour de trop .....j 'ai donc donné un ultimatum. Nous avons donc consulté deux trois fois à trois reprises sur 5 ans après la naissance de notre fille, mais il met toujours un theme aus séances.
Comme il me dit je n'ai pas d'oeil au beurre noirs,  ( jute d'enormes ematomes aux bras et des strangulations et cheveux tirés))je ne me fais pas tabassée, j'ai juste l'avant dernière fois du aller faire une radio car mon dos était bloqué et mon medecin  a decouvert la vérite, c'était il y a maintenant 2 ans.J'arrive à calmer ses crises maintenant en appliquant les conseils du psy avec qui  je suis en séance depuis 8 ans maintenant ( enfance très chargée!)t...mais c'est toujours très tendu et je prends beaucoup sur moi. D'ailleurs pour cette raison que je ne veux pas de deuxième enfant!!!!!!!!!Il a frappé une fois ma fille de façon très rude ( ma fille à terre et coup de pieds dans le ventre et le dos)  il y a 3 ans, j'ai donc mis un ultimatum pour que nous suivions à nouveau une séance de thérapie et comme d'habitude au bout de 2 fois baste "je vais arranger cela tout seul!"Depuis des que le ton monte avec ma fille je m'interpose de suite et la protège !!!!!!!!!Quitte à partir du domicile même si me harcele d'appel et de demande au secours.C'est très difficile pour moi de le quitter car hormis ces crises qui arrivent 2/3 an.Il est tres gentil, il est attentionné,il m'aide bien  à la maison, s'occupe bien de ma princesse, travaille beaucoup, il est sérieux et je sais qu'il m'aime!Malheureusement je n'arrive plus du tout à me laisser aller que ce soit au niveau du dialogue, la tendresse ou sexuel, je prends toujours sur moi et je n'ai absolument plus de desir pour lui !!!!!J'aimerai bien mais je ne peux plus !!!
Je me sens ridicule en écrivant ce texte je me plains alors qu'il suffirait de le quitter mais je n'y arrive pas !!!Je pense aussi qu'un couple c'est 50/ 50 au niveau des problèmes mais je n'arrive plus à faire des efforts  j 'ai trop donné et je veux vivre pour moi ( yoga, assos, sport....)Malheureusement faire éclater ma famille serait brisée ma promesse faite enfant réussir à vivre dans une famille unie ! Mais à quel prix ? Mon corps trinque aussi prise de pois, problème de dos, névralgies.....) Je me sens honteuse d'écrire cela  il fait tant pour moi ...je suis perdue!!!!!Merci à ceux qui m'auront lu , je suis preneuse de bons conseils.Bonne journée, Etincelle un peu ternie

04/03/2016 à 10:11

Montagnard

Type : Homme
Messages : 1211
Membre depuis : 12/09/2012
Bonjour 
Tu n'es pas ridicule  et tu n'as pas  à  avoir  honte.
Tu es une victime d'un manipulateur. 
Pour moi votre avenir de ta fille  et de toi n'est pas avec cet homme. 
Vis ta vie.
Courage 

04/03/2016 à 10:27

Alder

Type :
Messages : 85
Membre depuis : 01/01/1970
Mais oui il te manipule, regarde ce que tu écris "il fait tant pour moi". Hors personne ne peut dire ce genre de chose, tu dois en faire tout autant sinon plus.
Je rejoins Montagnard dans son analyse.
04/03/2016 à 11:02

Pow-

Type :
Messages : 98
Membre depuis : 01/01/1970
Le couple, c'est 50-50 pour la plupart des choses, les violences n'en font partie. C'est 100% de la responsabilité de la personne qui en inflige à l'autre. Tu es une victime. Le temps de mûrir les choses, mais pas trop, un seul conseil : fuis. Libère-toi! Il y a tant de belles choses à vivre en dehors de cette relation toxique et violente! Courage...!

Dernière chose : huit ans en thérapie, ça me parait très long... et ce, quel que soit ton passif, même lourd. En bref, change de thérapeute!  Les nouvelles thérapies courtes sont très efficaces pour faire table rase des schémas et anciens traumatismes.
04/03/2016 à 19:00

vanessa-luciano

Type : Femme
Messages : 24
Membre depuis : 28/08/2012

Etincelle76 a dit : 

Bonjour,
Je suis avec mon mari depuis  9 ans. La première violence a été une gifle au bout de 6 mois.Je ne suis pas partie car j 'ai eu la faiblesse de le croire "tu l'as bien cherché"Les violences verbales et physiques ont continuées mais de façon disparate (2/3 grosses crises par an) parce que malheureusement pour moi je ne me laisse pas faire et je réponds aux coups malgré ses  menaces aux suicides etc....) Puis j'ai arreté de répondre aux coups car c'était de plus en plus fort.Il y a eut un jour de trop .....j 'ai donc donné un ultimatum. Nous avons donc consulté deux trois fois à trois reprises sur 5 ans après la naissance de notre fille, mais il met toujours un theme aus séances.
Comme il me dit je n'ai pas d'oeil au beurre noirs,  ( jute d'enormes ematomes aux bras et des strangulations et cheveux tirés))je ne me fais pas tabassée, j'ai juste l'avant dernière fois du aller faire une radio car mon dos était bloqué et mon medecin  a decouvert la vérite, c'était il y a maintenant 2 ans.J'arrive à calmer ses crises maintenant en appliquant les conseils du psy avec qui  je suis en séance depuis 8 ans maintenant ( enfance très chargée!)t...mais c'est toujours très tendu et je prends beaucoup sur moi. D'ailleurs pour cette raison que je ne veux pas de deuxième enfant!!!!!!!!!Il a frappé une fois ma fille de façon très rude ( ma fille à terre et coup de pieds dans le ventre et le dos)  il y a 3 ans, j'ai donc mis un ultimatum pour que nous suivions à nouveau une séance de thérapie et comme d'habitude au bout de 2 fois baste "je vais arranger cela tout seul!"Depuis des que le ton monte avec ma fille je m'interpose de suite et la protège !!!!!!!!!Quitte à partir du domicile même si me harcele d'appel et de demande au secours.C'est très difficile pour moi de le quitter car hormis ces crises qui arrivent 2/3 an.Il est tres gentil, il est attentionné,il m'aide bien  à la maison, s'occupe bien de ma princesse, travaille beaucoup, il est sérieux et je sais qu'il m'aime!Malheureusement je n'arrive plus du tout à me laisser aller que ce soit au niveau du dialogue, la tendresse ou sexuel, je prends toujours sur moi et je n'ai absolument plus de desir pour lui !!!!!J'aimerai bien mais je ne peux plus !!!
Je me sens ridicule en écrivant ce texte je me plains alors qu'il suffirait de le quitter mais je n'y arrive pas !!!Je pense aussi qu'un couple c'est 50/ 50 au niveau des problèmes mais je n'arrive plus à faire des efforts  j 'ai trop donné et je veux vivre pour moi ( yoga, assos, sport....)Malheureusement faire éclater ma famille serait brisée ma promesse faite enfant réussir à vivre dans une famille unie ! Mais à quel prix ? Mon corps trinque aussi prise de pois, problème de dos, névralgies.....) Je me sens honteuse d'écrire cela  il fait tant pour moi ...je suis perdue!!!!!Merci à ceux qui m'auront lu , je suis preneuse de bons conseils.Bonne journée, Etincelle un peu ternie

Bonjour et bienvenue sur ce forum ou vous avez pu vous exprimer librement... et c'est bien ! Un premier pas... Rassurez-vous il y en aura d'autres...
Vous n'avez pas à avoir honte ! Les femmes victimes de violences conjugales (qu’elles soient psychologiques, physiques ou sexuelles) ont peur, ont honte, se sentent coupables et seules. Ces sentiments sont tout à fait normaux.

Ce qui ne l’est pas, c’est la situation dans laquelle elles se trouvent car rien ne justifie la violence.

Je lis pleins de choses dans votre message :
- Une perte d'estime de vous-même
- Une incapacité à prendre des décisions et/ou faire des choix
- Une "ambivalence vis-à vis de votre "agresseur": de l'amour, puis de l'agressivité ; de l'espoir que les choses s'arrangent puis la sensation que votre couple est "mort"
- de l'anxiété par rapport à la rupture (vous vous sentez responsable : brisure de la famille)
- La peur des conséquences

Mais tout ce que j'ai lu ne sont que des conséquences psychologiques face aux violences que vous subissez...

Vous le savez bien ; votre enfant aussi est victime et en restant plus longtemps, vous mettez en péril (surement) son équilibre émotif et sa santé physique. C'est une fille, n'est-ce pas ? Pensez-vous supporter le fait qu'elle puisse vivre ceci plus tard ? C'est pourtant le "modèle" de couple que vous lui proposez aujourd'hui... A long terme elle pourrait développer une accoutumance à la violence et accepter ces moyens d'expression comme quelque chose de normal et banal...

Un ou des conseils ? Garder en tête ce numéro : 3919 : http://www.stop-violences-femmes.gouv.fr/

Ce n'est pas parce que vous allez téléphoner que la Police va "débarquer" chez vous mais vous aurez à l'autre bout du fil, une personne compréhensive qui vous écoutera et surtout ne vous jugera pas.

Vous pouvez également revenir sur ce forum et vous confier. Ici aussi on ne vous jugera pas.

J'ai pu avoir en consultation deux femmes qui étaient dans votre cas il y a quelques années. Après X mois, elles ont réussi à partir et c'est vrai aussi que l'élément déclencheur a été le ou les enfants.

Si vous ne vous sentez pas le courage de vous aider VOUS, aidez votre fille.

Je vous embrasse en espérant avoir réussi à raviver cette "petite étincelle ternie".

04/03/2016 à 19:27

Madison

Type :
Messages : 246
Membre depuis : 01/01/1970
Pars, déjà pour toi, mais surtout pour ta fille ! on ne sait jamais jusqu'où la force des coups peut aller, et ce n'est pas le jour où ça sera trop tard qu'il faudra partir..... on dit souvent que les enfants victimes d'inceste défendent souvent la personne qui leur fait subir cela, et les personnes victimes de coups défendent aussi la personne qui leur fait subir les coups..... Pourquoi ? ça doit être compliqué, mais dans ton cas je comprend que tu avais de l'amour pour ton mari, et que malgré les coups tu espères toujours que l'amour soit là, et que même si les crises ne sont pas nombreuses ce sont quand même des crises et qu'il ne faut pas les minimiser.... ta fille subit, entend, et elle risque de grandir dans ce milieu et de reproduire la même chose ; tu penserais quoi si elle subissait les coups de son mari plus tard ? car pour elle se serait un chemin normal que d'accepter de l'autre de se faire frapper..... alors avant d'en arriver là, pars, laisse le te menacer de suicide ou autre, si vraiment il veut le faire il se suicidera mais tu n'en seras pas la cause, c'est toujours un moyen de faire chanter l'autre et le forcer à rester.... va au commissariat faire une main courante pour raconter tout ce que tu subis, et pars, va dans ta famille si tu peux te faire héberger quelques temps, montre lui que tu n'as plus peur de lui, et menace le de porter plainte et d'aller au tribunal pour parler de tout ça ; quelquefois il suffit de menaces de la justice pour que l'autre cesse de te harceler.
C'est facile de dire tout cela tant qu'on ne vit pas les choses, mais une chose est sûre, c'est que ta fille a déjà subi les coups (ce n'est pas juste une claque qu'elle a eu !) et si tu veux éviter que ton mari en arrive à lui faire les mêmes choses qu'à toi, il n'y a qu'une solution. Partir toutes les 2, et ne jamais retourner avec lui. Il en va de ta vie et de celle de ta fille, et tu verras que dans quelques temps tout sera déjà mieux pour vous 2.
04/03/2016 à 20:54

gabrielle

Type :
Messages : 1477
Membre depuis : 01/01/1970
Étincelle ils ont tous raison tu dois partir...prends ton courage à deux mains pour ta fille et toi...j'ai vécue ce que tu vis dis toi que rien est important que de vivre librement sans avoir l'angoisse qu'il puisse exploser d'un moment à l'autre...ou qu'il puisse se défouler sur ta fille aussi...Toutes les fois où mon mari s'est mise en colère sur mes fils j'ai fait rempart de mon corps pour les protéger...qu'on me frappe encore je l'accepte avec obligation malheureusement...mais qu'il touche à mes fils je suis comme une lionne qui sort ses griffes...je les protégerai jusqu'à mon dernier souffle...
Ne fais pas vivre ça à ta fille et à toi...tu es un être humain tu mérites le respect...je te souhaite un bon courage...bisous...
04/03/2016 à 21:35

reve44

Type :
Messages : 119
Membre depuis : 01/01/1970
-" regardes, sans moi ma pauvre fille, t'es qu'une sale merde!
-oui mon chéri tu as raison" (et en plus j'en étais convaincue)
voilà les mots qui me reviennent, de mon premier grand "amour", quand je te lis!
Contrairement à toi, je ne répondais pas aux coups, juste une fois où je lui ai roulé dessus le pied, avec ma voiture et une autre où je  le menaçais avec une fourche à fumier, bien en avant. Ma mère est intervenue, pour pas qu'il y ai bain de sang...

bref, comme toi j'ai vécu la violence physique certes, mais morale tout autant. Cela pendant 5 ans de ma vie. Je n'avait pas d'enfant à l'époque. Avec le recul, c'est sure je lui en veut à ce sale con, mais pas autant qu'à moi.
Imagines un peu la tête de mes parents, me retrouvant un 25 décembre au matin, le visage tuméfié l'œil gonflé et noir, ce qu'ils ne voyaient pas c'était l'ensemble de mon corps, passé à tabac à grand coups de cravaches, que je venais juste de lui offrir. J'étais zébrée du seins gauche au droit en passant par les omoplates!! Ce jour là le médecin m'a dit :
-"porte plainte je t'en supplie. Sinon c'est à la morgue que je te retrouverais la prochaine fois"... Et le connard lui m'a juste dit que si je portais plainte, il filait en tôle, oui, MANIPULATEUR!
Ce soir là, ce qui a déclenché sa crise de violence c'était une demande de rapport sexuel, car Noël est une fête d'amour, je trouve, et quand on est jeunes, ben c'est sympa un réveillon sous la couette, non?

Perso 5 ans de fichu en l'air, mais une chose est sure, cela m'a donné une sacré détermination. Il n'est pas né le prochain, qui me foutra sur la gueule! Je m'en veux de ne pas avoir été plus forte moralement. J'étais persuadée, qu'il fallait que je sois accompagnée, pour me faire valoir aux yeux des autres, famille, amis, société en général.

Tu demandes conseil, regardes le film "l'emprise", 15 ans après mes faits perso, ça a remué encore et fait cogité dur de dur.

Ah si une chose, en rapport à ton témoignage, crois tu que 2 ou 3 crises par an, ce soit plus supportable que 2 ou 3 par mois???
Tu n'es pas abimée au visage, mais le cœur, lui il en dit quoi? Ton corps refuse le contacte charnel, écoutes ton corps, il te dit quelque chose!!! Le surpoids aussi ton corps t'explique un truc là...

Pour clore sur une bonne note:
moi ce qui m'a sauvé, c'est le fait qu'il allait voir ailleurs. Alors "cocue battue et en plus contente"! Ah! ça non!

La violence n'a pas sa place dans un couple (à moins que ce ne soit consenti, je fais référence ici au SM), pas plus que nul part ailleurs, les gens qui tabassent des gamins, je dis "oui à la guillotine". Alors ces pauvres types, qui cognent une nana (ou tout aussi bien le sens contraire, il arrive aussi de la violence faite aux hommes) j'te les foutraient au bagne moi!

Je te souhaite beaucoup de courage, celui que je n'ai pas eu assez vite à l'époque et surtout que tu sois heureuse, toi et ta fille le méritez. Parle en avec une personne de confiance comme ton médecin, il est en plus soumis au secret médical... Il t'aidera et si tu es assez forte parle en aussi à ta maman ou autre membre proche.
saute les pas, tu en le regrettera pas.

ah je vais encore cogiter moi, ce soir!!! Je pense bien fort à vous 2, les minettes!!!
Eve

04/03/2016 à 21:40

reve44

Type :
Messages : 119
Membre depuis : 01/01/1970
Je viens de te relire...
Si je prenais mon mari en train de tabasser mon enfant au sol, t'imagines même pas ce que je lui fait au bonhomme! Je pense que j'aurais un sacré coup de sang.
Tu vois déjà cet "épisode là", moi je serais partit pour protéger vraiment ma fille. Car qui te dis qu'un jour il va pas te mettre KO et s'en prendre de façon dramatique à ta puce??? Dans le doute...
Voilà mon point de vue, mais seule toi, peux prendre la décision de partir. Dans ce domaine l'expérience des autres ne sert à rien, j'ai de l'eau à mon moulin, j'ai vu mon père passer à tabac ma mère, plusieurs fois quand j'étais enfant...
Et quand ma belle sœur actuelle c'est faite malmenée par son ex petit ami, je n'ai rien pu faire pour l'aider... Au mieux je l'écoutais, au pire, j'étais "peau de vache", en lui mettant une triste réalité qu'elle refusait de voir, devant les yeux.

Donc la balle est dans ton camp. Pense  ta puce, cela t'aidera à prendre la bonne décision!!
Biz Nantaises.
04/03/2016 à 21:45

reve44

Type :
Messages : 119
Membre depuis : 01/01/1970
heu pour la cravache que j'avais offerte, tu devineras sans mal(photo de mon avatar) que je suis cavalière ... Donc, ce n'était pas un objet sexuel du tout...
05/03/2016 à 03:15

alice

Type :
Messages : 549
Membre depuis : 01/01/1970

vanessa-luciano a dit : 

Etincelle76 a dit : 

Bonjour,
Je suis avec mon mari depuis  9 ans. La première violence a été une gifle au bout de 6 mois.Je ne suis pas partie car j 'ai eu la faiblesse de le croire "tu l'as bien cherché"Les violences verbales et physiques ont continuées mais de façon disparate (2/3 grosses crises par an) parce que malheureusement pour moi je ne me laisse pas faire et je réponds aux coups malgré ses  menaces aux suicides etc....) Puis j'ai arreté de répondre aux coups car c'était de plus en plus fort.Il y a eut un jour de trop .....j 'ai donc donné un ultimatum. Nous avons donc consulté deux trois fois à trois reprises sur 5 ans après la naissance de notre fille, mais il met toujours un theme aus séances.
Comme il me dit je n'ai pas d'oeil au beurre noirs,  ( jute d'enormes ematomes aux bras et des strangulations et cheveux tirés))je ne me fais pas tabassée, j'ai juste l'avant dernière fois du aller faire une radio car mon dos était bloqué et mon medecin  a decouvert la vérite, c'était il y a maintenant 2 ans.J'arrive à calmer ses crises maintenant en appliquant les conseils du psy avec qui  je suis en séance depuis 8 ans maintenant ( enfance très chargée!)t...mais c'est toujours très tendu et je prends beaucoup sur moi. D'ailleurs pour cette raison que je ne veux pas de deuxième enfant!!!!!!!!!Il a frappé une fois ma fille de façon très rude ( ma fille à terre et coup de pieds dans le ventre et le dos)  il y a 3 ans, j'ai donc mis un ultimatum pour que nous suivions à nouveau une séance de thérapie et comme d'habitude au bout de 2 fois baste "je vais arranger cela tout seul!"Depuis des que le ton monte avec ma fille je m'interpose de suite et la protège !!!!!!!!!Quitte à partir du domicile même si me harcele d'appel et de demande au secours.C'est très difficile pour moi de le quitter car hormis ces crises qui arrivent 2/3 an.Il est tres gentil, il est attentionné,il m'aide bien  à la maison, s'occupe bien de ma princesse, travaille beaucoup, il est sérieux et je sais qu'il m'aime!Malheureusement je n'arrive plus du tout à me laisser aller que ce soit au niveau du dialogue, la tendresse ou sexuel, je prends toujours sur moi et je n'ai absolument plus de desir pour lui !!!!!J'aimerai bien mais je ne peux plus !!!
Je me sens ridicule en écrivant ce texte je me plains alors qu'il suffirait de le quitter mais je n'y arrive pas !!!Je pense aussi qu'un couple c'est 50/ 50 au niveau des problèmes mais je n'arrive plus à faire des efforts  j 'ai trop donné et je veux vivre pour moi ( yoga, assos, sport....)Malheureusement faire éclater ma famille serait brisée ma promesse faite enfant réussir à vivre dans une famille unie ! Mais à quel prix ? Mon corps trinque aussi prise de pois, problème de dos, névralgies.....) Je me sens honteuse d'écrire cela  il fait tant pour moi ...je suis perdue!!!!!Merci à ceux qui m'auront lu , je suis preneuse de bons conseils.Bonne journée, Etincelle un peu ternie

Bonjour et bienvenue sur ce forum ou vous avez pu vous exprimer librement... et c'est bien ! Un premier pas... Rassurez-vous il y en aura d'autres...
Vous n'avez pas à avoir honte ! Les femmes victimes de violences conjugales (qu’elles soient psychologiques, physiques ou sexuelles) ont peur, ont honte, se sentent coupables et seules. Ces sentiments sont tout à fait normaux.

Ce qui ne l’est pas, c’est la situation dans laquelle elles se trouvent car rien ne justifie la violence.

Je lis pleins de choses dans votre message :
- Une perte d'estime de vous-même
- Une incapacité à prendre des décisions et/ou faire des choix
- Une "ambivalence vis-à vis de votre "agresseur": de l'amour, puis de l'agressivité ; de l'espoir que les choses s'arrangent puis la sensation que votre couple est "mort"
- de l'anxiété par rapport à la rupture (vous vous sentez responsable : brisure de la famille)
- La peur des conséquences

Mais tout ce que j'ai lu ne sont que des conséquences psychologiques face aux violences que vous subissez...

Vous le savez bien ; votre enfant aussi est victime et en restant plus longtemps, vous mettez en péril (surement) son équilibre émotif et sa santé physique. C'est une fille, n'est-ce pas ? Pensez-vous supporter le fait qu'elle puisse vivre ceci plus tard ? C'est pourtant le "modèle" de couple que vous lui proposez aujourd'hui... A long terme elle pourrait développer une accoutumance à la violence et accepter ces moyens d'expression comme quelque chose de normal et banal...

Un ou des conseils ? Garder en tête ce numéro : 3919 : http://www.stop-violences-femmes.gouv.fr/

Ce n'est pas parce que vous allez téléphoner que la Police va "débarquer" chez vous mais vous aurez à l'autre bout du fil, une personne compréhensive qui vous écoutera et surtout ne vous jugera pas.

Vous pouvez également revenir sur ce forum et vous confier. Ici aussi on ne vous jugera pas.

J'ai pu avoir en consultation deux femmes qui étaient dans votre cas il y a quelques années. Après X mois, elles ont réussi à partir et c'est vrai aussi que l'élément déclencheur a été le ou les enfants.

Si vous ne vous sentez pas le courage de vous aider VOUS, aidez votre fille.

Je vous embrasse en espérant avoir réussi à raviver cette "petite étincelle ternie".

 Tout à fait et notamment sur la partie que j'ai mis en orange. Dans mon histoire, je me voilais la face et je me trouvais aussi l'excuse des enfants "je ne peux pas séparer les enfants de leur père, je n'ai pas le droit". Jusqu'au jour ou l'un de mes enfants du haut de ses 5 ans a dit une phrase qui, en quelque sorte me disait "stop, il faut que l'on parte de cet enfer". Cela a été le déclic.
Un enfant qui vit dans la violence, et ne trouvez pas d'excuses en disant que cela n'est que ponctuel, est un enfant qui n'est pas heureux car il a sans arrêt peur, la confiance avec le parent maltraitant est cassée.

Une chose importante quand on décide de partir, marié(e) ou non à partir du moment ou il y a un enfant, signaler son départ à la gendarmerie ou police pour ne pas être accusé(e) d'enlevement d'enfant

05/03/2016 à 09:59

damejessica

Type : Femme
Messages : 3203
Membre depuis : 12/09/2012
Chère étincelle 76,

J'ai lu avec tristesse ton histoire qui ressemble beaucoup à la mienne, quelques années en arrière ...

J'ai trouvé les réponses à votre post assez pertinentes, surtout celui de Vanessa Luciano qui se trouve être celle qui m'a sortie de là... enfin, une de celles car ici, j'ai trouvé une aide de chaque jour pour tenir bon, et surtout, une épaule sur laquelle m'appuyer. J'ai gardé des liens avec plusieurs personnes de ce site qui ont été des anges gardiens pour moi.

Je tiens tout d'abord à te dire que pour t'en sortir, tu vas devoir en quelques sorte construire une base solide. Un peut comme lorsque l'on construit une maison, il faut de bonnes fondations, sinon, tout se casse la figure, la fondation, c'est toi qui l'a débutée en postant ton message. Maintenant que ta demande d'aide et d'accompagnement est faite ici, il est important que tu entreprennes de faire la même chose ailleurs. Est-ce que ton entourage est au courant ? à part ton thérapeute bien sur .

Il est important d'avoir un réseau d'aide .

 3919 : http://www.stop-violences-femmes.gouv.fr/






 avec ce numéro, un jour ou tu es tranquille à la maison, tu peux trouver une personne qui aura une écoute et des conseils précieux. Ils m'ont aussi beaucoup soutenue, ils m'ont donné le nom d'une asso proche de mon domicile pour avoir ce réseau d'aide dont je t'ai parlé.

Ta famille et tes amis sont très important aussi, ta fille peut avoir envie aussi de confier ce qu'elle ressent, elle subit aussi la violence, celle dont elle est directement victime et celle dont sa maman est victime ! 

Lorsque je relis ton message, j'ai envie de pleurer, pas pour les coups, même si je trouve ça odieux et criminel, mais parce que tu fais l'éloge de ce mec !!! il est gentil, attentionné, il m'aide, s'occupe de ma princesse ... connerie !!!! c'est pas gentil de t'en coller une, c'est pas gentil de te serrer le cou jusqu'à ce que tu te sentes crever, c'est pas gentil de rouer la petite de coups de pieds !!! donc STOP !!! IL n'est pas GENTIL !!!

Je ne veux pas te bousculer, encore moins culpabiliser, ce mec le fait assez pour deux ... Il te faut un réveil, ce message que tu envoies est un premier pas, mais tu te sens extrêmement coupable, alors que tu ne l'es pas, et il faut que quelqu'un t'aide à remettre une certaine normalité dans tout ça.

à la fin de ton message, tu écris : 

Malheureusement faire éclater ma famille serait brisée ma promesse faite enfant réussir à vivre dans une famille unie ! Mais à quel prix ? Mon corps trinque aussi prise de pois, problème de dos, névralgies.....) Je me sens honteuse d'écrire cela  il fait tant pour moi ...je suis perdue!!!!!Merci à ceux qui m'auront lu , je suis preneuse de bons conseils.Bonne journée, Etincelle un peu ternie 

Eclater ta famille ??? quelle famille ? Est-ce vraiment cette famille que tu avais rêvée ? Une famille ou la maman risque de se prendre une volée ? une famille ou une petite fille innocente à besoin d'être protégée ? une famille ou la maman à tellement peu d'estime pour elle même qu'elle se sent coupable ? une maman qui prend du poids et va finir par tomber malade ou pire, MOURIR ...

IL ne fait pas tant pour toi !!! il te garde sous sa coupe, il te donne l'impression que tu as besoin de lui !!!

Je comprends que tu sois perdue, je t'ai donné pour commencer quelques conseils, si tu le souhaites, nous pouvons continuer d'échanger ici, ou en privé, un dernier conseil, n'enregistre aucun mot de passe sur ton ordi, va en navigation privée, tout sera effacé, ne le laisse pas entrer dans cette bulle que tu as ici, donc sois prudente.

J'étais ternie, aujourd'hui, ma vie est rayonnante ... j'espère tellement la même chose pour toi ... reviens ici et construis votre avenir à toi et ta puce, tu es la maman qui va la sortir de cette vie triste et effrayante, tu es une bonne maman et tu auras toutes les ressources pour sortir de là.

Je t'embrasse, et je te dis à bientôt, sois courageuse tu n'es pas seule ...

05/03/2016 à 15:27

nemesis

Type :
Messages : 124
Membre depuis : 01/01/1970
Salut Etincelle,

Je n'ai pas d’expérience semblable à la tienne mais je veux jute dire que je te soutien et que je suis à 200% d'accord avec tout les commentaires qui t'ont été laissé. D'après ce que j'ai pu comprendre les hommes violents sont souvent comme tu dis gentil mais cela n'excuse en rien leur comportent ignoble!!

nemesis
06/03/2016 à 10:35

Mitsi

Type :
Messages : 10
Membre depuis : 01/01/1970
moi, j'ai vécu ça. Le déclic c'est ma fille.. Elle me donnait des coups de pied sous la table pour me dire de me taire quand je ne me laissais pas faire... Je me suis dis je suis en train d'en faire une soumise....  Je l'ai quitté... La reconstruction c'est de se vider de toute cette relation toxique pour reprendre confiance... Aujourd'hui, je vais bien. J'avais raison et lui avait tort... Je suis quelqu'un de bien et vous aussi, vous vallez mieux que cette situation... Il faudra en passer par une phase de solitude et d'introspection sur "pourquoi on a accepté de subir"... Introspection seule ou par l'intermédiaire d'un professionnel au besoin.... Un relation de couple ce n'est pas ça...  FUYEZ... Plus vous tardez, plus vous vous faite du mal. N'oubliez pas que vous n'êtes pas seule et que vous avez la responsabilité de la construction de votre enfant... Moi je sais oh combien les séquelles que peuvent laisser ce type de construction... Courage, bien à vous;
07/03/2016 à 12:47

Etincelle76

Type :
Messages : 5
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour,

Les mots ne sont pas assez forts pour vous remercier chacun pour vos messages,votre écoute, vos conseils et votre bienveillance.

Cela me fait prendre conscience de la situation sur laquelle je met beaucoup (trop) de voiles.........Cette prise de conscience est  très douloureuse mais nécessaire au moins pour mon adorable fille.Terrorisée à l'idée qu'il lise ce message et qu'il me reconnaisse  , je ne m'étends pas plus mais je vais appliquer tous vos conseils avec du temps mais le changement est en route...............

Merci

Prenez soin de vous,
Avec toute mon amitié,
Etincelle
28/03/2016 à 07:39

florestan

Type : Homme
Messages : 2974
Membre depuis : 13/09/2012

damejessica a dit : 

Chère étincelle 76,

J'ai lu avec tristesse ton histoire qui ressemble beaucoup à la mienne, quelques années en arrière ...

J'ai trouvé les réponses à votre post assez pertinentes, surtout celui de Vanessa Luciano qui se trouve être celle qui m'a sortie de là... enfin, une de celles car ici, j'ai trouvé une aide de chaque jour pour tenir bon, et surtout, une épaule sur laquelle m'appuyer. J'ai gardé des liens avec plusieurs personnes de ce site qui ont été des anges gardiens pour moi.

Je tiens tout d'abord à te dire que pour t'en sortir, tu vas devoir en quelques sorte construire une base solide. Un peut comme lorsque l'on construit une maison, il faut de bonnes fondations, sinon, tout se casse la figure, la fondation, c'est toi qui l'a débutée en postant ton message. Maintenant que ta demande d'aide et d'accompagnement est faite ici, il est important que tu entreprennes de faire la même chose ailleurs. Est-ce que ton entourage est au courant ? à part ton thérapeute bien sur .

Il est important d'avoir un réseau d'aide .

 3919 : http://www.stop-violences-femmes.gouv.fr/






 avec ce numéro, un jour ou tu es tranquille à la maison, tu peux trouver une personne qui aura une écoute et des conseils précieux. Ils m'ont aussi beaucoup soutenue, ils m'ont donné le nom d'une asso proche de mon domicile pour avoir ce réseau d'aide dont je t'ai parlé.

Ta famille et tes amis sont très important aussi, ta fille peut avoir envie aussi de confier ce qu'elle ressent, elle subit aussi la violence, celle dont elle est directement victime et celle dont sa maman est victime ! 

Lorsque je relis ton message, j'ai envie de pleurer, pas pour les coups, même si je trouve ça odieux et criminel, mais parce que tu fais l'éloge de ce mec !!! il est gentil, attentionné, il m'aide, s'occupe de ma princesse ... connerie !!!! c'est pas gentil de t'en coller une, c'est pas gentil de te serrer le cou jusqu'à ce que tu te sentes crever, c'est pas gentil de rouer la petite de coups de pieds !!! donc STOP !!! IL n'est pas GENTIL !!!

Je ne veux pas te bousculer, encore moins culpabiliser, ce mec le fait assez pour deux ... Il te faut un réveil, ce message que tu envoies est un premier pas, mais tu te sens extrêmement coupable, alors que tu ne l'es pas, et il faut que quelqu'un t'aide à remettre une certaine normalité dans tout ça.

à la fin de ton message, tu écris : 

Malheureusement faire éclater ma famille serait brisée ma promesse faite enfant réussir à vivre dans une famille unie ! Mais à quel prix ? Mon corps trinque aussi prise de pois, problème de dos, névralgies.....) Je me sens honteuse d'écrire cela  il fait tant pour moi ...je suis perdue!!!!!Merci à ceux qui m'auront lu , je suis preneuse de bons conseils.Bonne journée, Etincelle un peu ternie 

Eclater ta famille ??? quelle famille ? Est-ce vraiment cette famille que tu avais rêvée ? Une famille ou la maman risque de se prendre une volée ? une famille ou une petite fille innocente à besoin d'être protégée ? une famille ou la maman à tellement peu d'estime pour elle même qu'elle se sent coupable ? une maman qui prend du poids et va finir par tomber malade ou pire, MOURIR ...

IL ne fait pas tant pour toi !!! il te garde sous sa coupe, il te donne l'impression que tu as besoin de lui !!!

Je comprends que tu sois perdue, je t'ai donné pour commencer quelques conseils, si tu le souhaites, nous pouvons continuer d'échanger ici, ou en privé, un dernier conseil, n'enregistre aucun mot de passe sur ton ordi, va en navigation privée, tout sera effacé, ne le laisse pas entrer dans cette bulle que tu as ici, donc sois prudente.

J'étais ternie, aujourd'hui, ma vie est rayonnante ... j'espère tellement la même chose pour toi ... reviens ici et construis votre avenir à toi et ta puce, tu es la maman qui va la sortir de cette vie triste et effrayante, tu es une bonne maman et tu auras toutes les ressources pour sortir de là.

Je t'embrasse, et je te dis à bientôt, sois courageuse tu n'es pas seule ...

 D’abord Bonjour à Dj , Que je suis heureux de lire.
Bonjour à toi Étincelle.
Travaillant au prés de la secrétaire d'états aux droit des femmes, je peut te dire que des cas comme le tien, elle en lis beaucoup par le courrier abondant quelle reçois chaque jours.

Je connais l'histoire de Dj car je fait parti de ce qui on participé , bien que modestement, au changement dans sa vie de femme maltraité.

Les conseils quelle te donne son important, ton mari n'est pas gentil, je dirai que c'est un tortionnaire et un malade mentale en pleine puissance.

Dj à eu le courage de faire sa valise et de quitter le foyer maritale avec c'est enfants.

Fait en autant , n'attends pas que l'irréparable se produise, pense à toi et ta fille, la vie et trop courte pour que tu te permettre d'attendre, une fin annoncer comme la tienne.


Une femme n'est pas un objet ni une chose , tu n'appartient qu'à toi même, un couple c'est un partage , mais pas celui des coups ni de la maltraitance.

Alors prend ton courage en mains va au poste de police ou de gendarmerie , apres avoir fait un certificat médicale au prés de ton médecin, et porte plainte.

eux seul peuvent intervenir sur décision de justice, c'est le procureur de la république qui va prendre en main ton dossier, en prenant la décision de faire interpeller ton mari avec une garde a vue de 48 heures , il prendra via un juge aux affaires familiale la décision d'éloignement de ton mari ou de toi même avec ta fille.

n'hésite pas à te réfugié aux près de ta familles, proche ou éloigner, si tu à un tel portable change ton numéro en appelant ton service commerciale, et surtout en donnant une adresse ou recevoir tes factures téléphoniques, pour évité qu'il puisse te joindre.
Pareil pour ton adresse mail hésite pas à la changer pour évité d'être harcelé.

Toi seule à ton avenir et celui de ta fille entre tes mains.

Bonne chance à toi et courage , se n'est que le début, le chemin et long et difficile, mais au bout de celui-ci il y a un avenir bien plus beau et doux qui t’attend.

02/04/2016 à 13:07

vanessa-luciano

Type : Femme
Messages : 24
Membre depuis : 28/08/2012

Etincelle76 a dit : 

Bonjour,

Les mots ne sont pas assez forts pour vous remercier chacun pour vos messages,votre écoute, vos conseils et votre bienveillance.

Cela me fait prendre conscience de la situation sur laquelle je met beaucoup (trop) de voiles.........Cette prise de conscience est  très douloureuse mais nécessaire au moins pour mon adorable fille.Terrorisée à l'idée qu'il lise ce message et qu'il me reconnaisse  , je ne m'étends pas plus mais je vais appliquer tous vos conseils avec du temps mais le changement est en route...............

Merci

Prenez soin de vous,
Avec toute mon amitié,
Etincelle

 Si vous passez par là, donnez des nouvelles...

06/04/2016 à 08:19

Etincelle76

Type :
Messages : 5
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour,

Merci pour le petit message.J'en suis toujours au même point.Je suis complètement perdue et je ne sais plus où se situe la réalité.....Je crois que je suis morte de peur.Je suis allée sur le site des violences conjugales et j'ai pris le temps de m'informer, par ailleurs j'en ai parlé aussi à mes amies proches ce qui m'a fait beaucoup de bien....La vie suit son cours mais mon cheminement intérieur se fait, cela prendra du temps mais je veux retrouver ma liberté.....en tout cas celle d'être moi même et d'élever ma fille comme je l'entends......
Encore Merci, bonne journée
Etincelle
09/04/2016 à 17:41

florestan

Type : Homme
Messages : 2974
Membre depuis : 13/09/2012

Etincelle76 a dit : 

Bonjour,

Merci pour le petit message.J'en suis toujours au même point.Je suis complètement perdue et je ne sais plus où se situe la réalité.....Je crois que je suis morte de peur.Je suis allée sur le site des violences conjugales et j'ai pris le temps de m'informer, par ailleurs j'en ai parlé aussi à mes amies proches ce qui m'a fait beaucoup de bien....La vie suit son cours mais mon cheminement intérieur se fait, cela prendra du temps mais je veux retrouver ma liberté.....en tout cas celle d'être moi même et d'élever ma fille comme je l'entends......
Encore Merci, bonne journée
Etincelle

 Etincelle,
Tu à besoin d'aide rapidement.
Ne reste pas comme cela, prend ton courage à deux mains ainsi que ta fille et fui.
Va chez tes parents ou un membre de ta familles mais loin très loin de cette homme.
Aller courage

25/04/2016 à 08:43

Lady-LNA

Type :
Messages : 31
Membre depuis : 01/01/1970
mon mari est jaloux à l'extreme, il ne m'a jamais frappée, mais s'en ai pris aux choses matérielles qui me tenaient à coeur , je ne peux plus vivre dans une cloche en verre, je l'ai brisée et je le quitte cet été. Mais c'est vrai que ses coleres sont terribles, et j'ai peur de sa réaction qd il recevra le courier

les enfants souffrent des situations de crise, je pense aussi aux miens, mais quitte le enmene ta fille, signale le à la gendarmerie, les coups ne sont pas preuves d'amour