relation miroir est ce négatif ?

23/10/2013 à 18:30

ivy2

Type :
Messages : 25
Membre depuis : 01/01/1970
bonsoir à tous, 

on peut rencontrer des gens avec qui on a une relation miroir, mais en quoi est ce négatif ? si c'est négatif ?

merci 

24/10/2013 à 07:58

Mariepop

Type :
Messages : 36
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour, qu'est-ce qu'une relation miroir?
24/10/2013 à 08:30

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970

ivy2 a dit : 

bonsoir à tous, 

on peut rencontrer des gens avec qui on a une relation miroir, mais en quoi est ce négatif ? si c'est négatif ?

merci 

 Serait-ce le fait de se reconnaitre en l'autre ? Il faut nous éclairer effectivement...

24/10/2013 à 17:18

ivy2

Type :
Messages : 25
Membre depuis : 01/01/1970

 

Bonsoir à vous 2, 

excusez moi c'est vrai que j'ai pas expliqué ce que c'est tellement c'est une évidence pour moi. Dans mon post "fort désir pour un homme" j'explique et je pense que mon attirance pour cet homme est due à un effet miroir, c'est Brigitte qui a mis le doigt dessus. 
une relation miroir est comme vous le dites Ambre, une relation où on se reconnait dans l'autre et c'est pour ça qu'on est attiré par l'autre. Je pense que la grande majorité des relations se construisent sur cet effet miroir alors est ce que c'est négatif et quels sont les pièges d'une relation miroir ?
merci 

24/10/2013 à 19:19

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970
C'est vrai que la majorité des relations se construisent ainsi : "On cherche un être qui ressemble à ce que l’on pense être ou à ce que l’on voudrait être, qui est ou qui a " tout ce dont on rêvait ". Bref, un faire-valoir, un miroir qui renvoie une image positive de soi-même."
Je ne vois pas grand chose de négatif. Je trouve çà bien d'idéaliser l'amour et puis entre deux êtres qui se ressemblent, il y a comme de la fusion et de la passion.
Les pièges à éviter seraient les mêmes que pour les autres : une fois qu'on redescend de son nuage et qu'on idéalise moins l'autre, il faut reconstruire quelque chose de solide, avec de belles fondations, basée sur le respect de l'autre et de ses différences malgré tout. (Heureusement qu'il y en a d'ailleurs !)
25/10/2013 à 14:31

ivy2

Type :
Messages : 25
Membre depuis : 01/01/1970

Ambre a dit : 

C'est vrai que la majorité des relations se construisent ainsi : "On cherche un être qui ressemble à ce que l’on pense être ou à ce que l’on voudrait être, qui est ou qui a " tout ce dont on rêvait ". Bref, un faire-valoir, un miroir qui renvoie une image positive de soi-même."
Je ne vois pas grand chose de négatif. Je trouve çà bien d'idéaliser l'amour et puis entre deux êtres qui se ressemblent, il y a comme de la fusion et de la passion.
Les pièges à éviter seraient les mêmes que pour les autres : une fois qu'on redescend de son nuage et qu'on idéalise moins l'autre, il faut reconstruire quelque chose de solide, avec de belles fondations, basée sur le respect de l'autre et de ses différences malgré tout. (Heureusement qu'il y en a d'ailleurs !)

 
le danger c'est peut-être cette fusion et cette passion dans cette relation miroir.  il y a souvent cette relation miroir dans les relations avec les manipulateurs, l'impression d'être compris. 
comment faire la différence entre le sentiment d'être compris et le sentiment d'amour ?

27/10/2013 à 09:58

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970
Le cœur qui bat, les mains moites, l'obsession de l'autre à toute heure....
28/10/2013 à 10:56

melusinefee

Type :
Messages : 1010
Membre depuis : 01/01/1970

Ambre a dit : 

Le cœur qui bat, les mains moites, l'obsession de l'autre à toute heure....

 Mais cela aussi ça peut être un miroir ... aux alouettes :-)

28/10/2013 à 10:59

melusinefee

Type :
Messages : 1010
Membre depuis : 01/01/1970

ivy2 a dit : 

 

Bonsoir à vous 2, 

excusez moi c'est vrai que j'ai pas expliqué ce que c'est tellement c'est une évidence pour moi. Dans mon post "fort désir pour un homme" j'explique et je pense que mon attirance pour cet homme est due à un effet miroir, c'est Brigitte qui a mis le doigt dessus. 
une relation miroir est comme vous le dites Ambre, une relation où on se reconnait dans l'autre et c'est pour ça qu'on est attiré par l'autre. Je pense que la grande majorité des relations se construisent sur cet effet miroir alors est ce que c'est négatif et quels sont les pièges d'une relation miroir ?
merci 

 Positif - négatif? Je serais plutôt pour y voir un effet positif. En effet, aimer l'autre pour ce qu'il nous renvoie de similaire et de ressemblant à nous, ne revient-il pas à reconnaître qu'on s'aime soi-même, ou qu'on aime ces aspects là de soi?

10/11/2013 à 07:02

MOIRA

Type :
Messages : 1
Membre depuis : 01/01/1970

Bonjour à tous,

Je suis nouvelle sur le site.

J'ai rencontré un homme de mon âge il y a trois ans, coup de foudre immédiat et réciproque mais, car il y a un mais, cet homme ne m'a pas dit tout de suite qu'il vivait à 20.000 kms et qu'il avait une amie !

Il est reparti sans me donner ses coordonnées. Bien sûr là j'ai compris. Il a cependant repris contact avec moi l'année suivante et cette histoire fusionnelle est repartie, c'est la première fois de ma vie que je sors avec un homme qui n'est pas libre. IL m'a dit qu'entre nous il y avait autre chose que du sexe, c'est vrai nous avons partagé tant de chose durant quelques mois. Il ne m'a rien promis, je ne lui ai rien demandé.

Après un an et demi de silence il m'adresse un lettre ou il me dit qu'il a ressenti lui aussi des sentiments très forts et réels mais qu'il a une femme "qui l'aime" et moi son "amie amoureuse" et qu'il a le beau rôle et en profite pour me faire savoir qu'il vient en France pour les fêtes de fin d'année et qu'il aura beaucoup de mal à ne pas me contacter ! Dans cette lettre il dit aussi qu'il a été très flatté de mes sentiments pour lui et il la termine en m'envoyant des milliers de baisers tendres sur mon coeur pour adoucir la douleur de son souvenir...

Malgré le temps passé je suis très amoureuse de lui mais j'ai quand même le sentiment qu'il espère que ce soit moi qui fasse le premier pas, j'en meurt d'envie mais je sais aussi que j'aurai quelques moments de bonheur et de longs mois de douleurs ensuite.

J'aimerai avoir vos avis, je sais qu'il ne faut ps que je l'appelle mais vais-je en avoir le courage lorsqu'il va être là. Et si c'est lui qui m'appelle.  Le temps a atténué ma souffrance et je sais que je prends le risque de souffrir de nouveau, pouquoi je le sais mais pour qui je me le demande.

J'ai trouvé très juste les propros de Florina sur les chagrins d'amour, il ne tient qu'à moi de ne pas entretenir cette souffrance, merci de m'encourager à le faire.

Moira

10/11/2013 à 21:42

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970
Bonsoir Moira, effectivement je ne peux que vous recommander de ne pas entretenir cette souffrance et de tirer un trait sur cette personne.