relation familiale compliquées

30/03/2015 à 21:14

manue44

Type :
Messages : 38
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour, c'est plutôt une question familiale mais j'ai confiance en la qualité des intervenants de l'émission.
j'aimerais avoir des avis éclairés car je suis tiraillée pour trouver la bonne attitude à adopter.
Je vais avoir 34 ans et les relations avec mes parents sont compliquées, en yo-yo depuis que je suis mariée, nous avons 3 jeunes enfants et mes parents les mêlent aux histoires. J'oscille entre le fait
- de laisser couler (oublier, c'est ma tendance) et convaincre mon mari d'adopter cette attitude mais ce n'est pas facile, il est fatigué de leur attitude et n'a plus envie de fermer les yeux
- ou régler les problèmes en discutant mais cela demande beaucoup d'énergie, mes parents ont du mal à écouter et ne sentent pas respectés, avec mes frères et sœur c'est pareil sachant que je suis l'aînée
la dernière histoire est lié au fait qu'ils étaient brouillés avec mon frère et qu'ils auraient voulus que moi et ma sœur nous sentions concernées, que nous intervenions envers mon frère. Il faut dire que je n'ai pas pu m'empêcher à un moment de m'en mêler car j'étais exaspérée de ce que m'avait dit mon frère et j'ai voulu peut être le défendre, il a 28 ans certes... mais cela fait écho aux relations que j'ai avec eux et à la violence de certains souvenirs d'enfance
 la dernière fois que je suis allée chez eux avec mes enfants, ils ont réinsisté pour que je me positionne afin que mon frère agisse et ils ont été jusqu'à dire à mes enfants que si leur oncle ne revenait pas vers eux (eux mêmes), ils mettaient en suspend les relations avec nous, notre famille et ne viendrait pas à l'anniversaire de ma fille de 8 ans.
donc c'est du gros chantage affectif mais sans doute mon tord est-il de trouver cela plus ridicule que grave?! je ne sais pas, j'ai espéré qu'ils reviennent sur cette  réaction... entre temps ils se sont à peu près réconciliés avec mon frère mais je me demande si cela ne serait pas plus sain qu'ils reconnaissent qu'ils ont eu tort de demander cela à nos enfants
mon mari est énervé qu'ils aient eu cette attitude et ne veut pas laisser passer.
d'autant qu'il y a d'autres histoires abracadabrantes et anciennes qu'ils remettent sur le tapis dès qu'ils sont énervés.
Il y a 2 ans à peine, nous sommes arrivés tard chez eux (plus de 20h30 en plein été en essayant de les joindre, en laissant un message) pour récupérer les 2 plus jeunes en vacances ils nous ont accueilli avec tout leur paquet de violence en nous piquant les clefs de notre voiture (nous avions prévu de camper...). Ils reviennent sur leurs excuses d'avoir été trop loin, "ça arrive d'être à bout!"


31/03/2015 à 12:50

Barbamama

Type :
Messages : 189
Membre depuis : 01/01/1970
Pourquoi je me reconnais dans ton récit, ou plutôt j'ai l'impression qu'on parle de la même famille !!! 

Tu es une cousine ou quoi ??!! Wink

Blague mise à part, quand je me suis séparée il y a deux ans maintenant, j'ai tout envoyé balader.... oncles, tantes, frères, père..... 
Déjà parce que je n'ai eu aucun soutien de leur part (ils pensaient que je me séparais parce que mon ex ne me passait pas le sel.. c'est une expression, hein !!).
Et parce que j'en avait marre de réconcilier tout le monde tout le temps... et d'en avoir que des reproches. C'est épuisant et non constructif. Je n'avais plus d'énergie. 

Je côtoie seulement un oncle et ma grand mère qui tout comme moi ne les comprennent  pas....

Ma famille maintenant ce sont mes enfants et moi !! oui très réduit mais tranquille !!!

Oui on ne choisie pas sa famille mais est on obligé de la supporter ???


31/03/2015 à 13:46

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970

manue44 a dit : 

Bonjour, c'est plutôt une question familiale mais j'ai confiance en la qualité des intervenants de l'émission.
j'aimerais avoir des avis éclairés car je suis tiraillée pour trouver la bonne attitude à adopter.
Je vais avoir 34 ans et les relations avec mes parents sont compliquées, en yo-yo depuis que je suis mariée, nous avons 3 jeunes enfants et mes parents les mêlent aux histoires. J'oscille entre le fait
- de laisser couler (oublier, c'est ma tendance) et convaincre mon mari d'adopter cette attitude mais ce n'est pas facile, il est fatigué de leur attitude et n'a plus envie de fermer les yeux
- ou régler les problèmes en discutant mais cela demande beaucoup d'énergie, mes parents ont du mal à écouter et ne sentent pas respectés, avec mes frères et sœur c'est pareil sachant que je suis l'aînée
la dernière histoire est lié au fait qu'ils étaient brouillés avec mon frère et qu'ils auraient voulus que moi et ma sœur nous sentions concernées, que nous intervenions envers mon frère. Il faut dire que je n'ai pas pu m'empêcher à un moment de m'en mêler car j'étais exaspérée de ce que m'avait dit mon frère et j'ai voulu peut être le défendre, il a 28 ans certes... mais cela fait écho aux relations que j'ai avec eux et à la violence de certains souvenirs d'enfance
 la dernière fois que je suis allée chez eux avec mes enfants, ils ont réinsisté pour que je me positionne afin que mon frère agisse et ils ont été jusqu'à dire à mes enfants que si leur oncle ne revenait pas vers eux (eux mêmes), ils mettaient en suspend les relations avec nous, notre famille et ne viendrait pas à l'anniversaire de ma fille de 8 ans.
donc c'est du gros chantage affectif mais sans doute mon tord est-il de trouver cela plus ridicule que grave?! je ne sais pas, j'ai espéré qu'ils reviennent sur cette  réaction... entre temps ils se sont à peu près réconciliés avec mon frère mais je me demande si cela ne serait pas plus sain qu'ils reconnaissent qu'ils ont eu tort de demander cela à nos enfants
mon mari est énervé qu'ils aient eu cette attitude et ne veut pas laisser passer.
d'autant qu'il y a d'autres histoires abracadabrantes et anciennes qu'ils remettent sur le tapis dès qu'ils sont énervés.
Il y a 2 ans à peine, nous sommes arrivés tard chez eux (plus de 20h30 en plein été en essayant de les joindre, en laissant un message) pour récupérer les 2 plus jeunes en vacances ils nous ont accueilli avec tout leur paquet de violence en nous piquant les clefs de notre voiture (nous avions prévu de camper...). Ils reviennent sur leurs excuses d'avoir été trop loin, "ça arrive d'être à bout!"


 Bonjour,

Et si vous lisiez ce livre : "parents toxiques".... Enfin c'est ce que je ressens... Est-ce votre mère qui manipule son petit Monde ? Votre père ? Les deux ? En tout cas, il y a un gros souci...
Vous avez envie de tout envoyer balader, de crier haut et fort ce que vous pensez et pourtant vous n'y arrivez pas... Faites attention à votre couple...
Souvent je dis à mes patients quand ils vivent une situation inacceptable et qu'ils ne la reconnaissent pas...

ACCEPTERIEZ-VOUS QUE VOTRE ENFANT VIVE ce que vous êtes entrain de vivre ? Ca fait réfléchir...

Etre adulte, c'est aussi dire à ses parents ce que l'on pense.

Bon courage.

31/03/2015 à 13:47

alice

Type :
Messages : 549
Membre depuis : 01/01/1970
Je ne connais pas tout mais le peu que tu en dis, je pense que cela risque de mettre en péril TA famille (mari et enfants). D'un côté ton mari exaspéré qui risque un jour de te dire : ce sont eux ou moi.
Et tes enfants visiblement encore bien jeunes pour avoir ce genre de soucis, chantages en tête. Tu risques un jour d'être confrontée au choix que feront tes enfants entre tes parents et toi. C'est pas sain tout ça

Toi, ta priorité, comme l'a fait barbamama, c'est TA famille à savoir mari et enfants et avoir la possibilité de protéger tout ce petit monde, avec toi dans le lot.

C'est dur, mais je ne vois qu'une solution, après avoir dit à tes parents que vous n'en pouvez plus de leurs agisements, prendre de la distance le temps de les laisser réfléchir et insister sur le mal que ce genre de relation procure. 
Tu te dois avant tout de vous protéger tous les 4 avant quiquonc.

Ce n'est bien sûr que mon avis
31/03/2015 à 17:51

Parvati

Type :
Messages : 743
Membre depuis : 01/01/1970

manue44 a dit : 

Bonjour, c'est plutôt une question familiale mais j'ai confiance en la qualité des intervenants de l'émission.
j'aimerais avoir des avis éclairés car je suis tiraillée pour trouver la bonne attitude à adopter.
Je vais avoir 34 ans et les relations avec mes parents sont compliquées, en yo-yo depuis que je suis mariée, nous avons 3 jeunes enfants et mes parents les mêlent aux histoires. J'oscille entre le fait
- de laisser couler (oublier, c'est ma tendance) et convaincre mon mari d'adopter cette attitude mais ce n'est pas facile, il est fatigué de leur attitude et n'a plus envie de fermer les yeux
- ou régler les problèmes en discutant mais cela demande beaucoup d'énergie, mes parents ont du mal à écouter et ne sentent pas respectés, avec mes frères et sœur c'est pareil sachant que je suis l'aînée
la dernière histoire est lié au fait qu'ils étaient brouillés avec mon frère et qu'ils auraient voulus que moi et ma sœur nous sentions concernées, que nous intervenions envers mon frère. Il faut dire que je n'ai pas pu m'empêcher à un moment de m'en mêler car j'étais exaspérée de ce que m'avait dit mon frère et j'ai voulu peut être le défendre, il a 28 ans certes... mais cela fait écho aux relations que j'ai avec eux et à la violence de certains souvenirs d'enfance
 la dernière fois que je suis allée chez eux avec mes enfants, ils ont réinsisté pour que je me positionne afin que mon frère agisse et ils ont été jusqu'à dire à mes enfants que si leur oncle ne revenait pas vers eux (eux mêmes), ils mettaient en suspend les relations avec nous, notre famille et ne viendrait pas à l'anniversaire de ma fille de 8 ans.
donc c'est du gros chantage affectif mais sans doute mon tord est-il de trouver cela plus ridicule que grave?! je ne sais pas, j'ai espéré qu'ils reviennent sur cette  réaction... entre temps ils se sont à peu près réconciliés avec mon frère mais je me demande si cela ne serait pas plus sain qu'ils reconnaissent qu'ils ont eu tort de demander cela à nos enfants
mon mari est énervé qu'ils aient eu cette attitude et ne veut pas laisser passer.
d'autant qu'il y a d'autres histoires abracadabrantes et anciennes qu'ils remettent sur le tapis dès qu'ils sont énervés.
Il y a 2 ans à peine, nous sommes arrivés tard chez eux (plus de 20h30 en plein été en essayant de les joindre, en laissant un message) pour récupérer les 2 plus jeunes en vacances ils nous ont accueilli avec tout leur paquet de violence en nous piquant les clefs de notre voiture (nous avions prévu de camper...). Ils reviennent sur leurs excuses d'avoir été trop loin, "ça arrive d'être à bout!"


 Ok, j'ai mis en gras ce qui me semble important dans ton histoire pour y voir clair.

Une enfance difficile avec tes parents, qui aujourd'hui te pourrissent ta vie de couple, comme ils pourrissent la vie de tes frères et soeur, comme ils pourrissent ponctuellement celle de leurs petits-enfants.

Je crois qu'il est temps pour toi de mettre un terme à ce cercle vicieux. Oui, c'est grave. Leur comportement envers toi, ton conjoint et vos enfants est inacceptable. Et ils continuent parce que tu acceptes... C'est important que tu comprennes que, malgré toi, tu joues toujours leur jeu ; ils gardent cette emprise sur toi en te faisant culpabiliser (du coup, tu ne peux pas t'empêcher de...).

C'est toi qui dois te respecter en premier lieu. Et couper le cordon pour ne plus subir ces influences toxiques. Connecte-toi à ton enfant intérieur : il souffre de ça. Il est temps de panser ses plaies et de le protéger. De faire pour lui ce que tes parents n'ont pas fait quand tu étais enfant. De l'aimer. De t'aimer.

Sinon, tu vas perdre la confiance et l'amour de ton mari, votre vie de couple va en pâtir, tes enfants aussi... et de toute façon, tes parents ne seront jamais ni contents, ni fiers de toi, ni plus gentils ! Au contraire : ils commenceront peut-être à te respecter quand tu leur fixeras les limites à ne pas dépasser. Parce que le message que tu leur envoies depuis ton mariage, c'est qu'ils peuvent se permettre d'agir ainsi, que finalement ce n'est pas grave, juste ridicule.

Ils ne te donneront jamais le "Pardon" que tu attends (peut-être ?) si tu continues à marcher dans leurs combines... Il leur faut un électrochoc et une saine distance. Toi et ta famille avez aussi droit au respect, n'oublie pas. Bon courage !!! Wink

31/03/2015 à 21:10

manue44

Type :
Messages : 38
Membre depuis : 01/01/1970

Parvati a dit : 

manue44 a dit : 

Bonjour, c'est plutôt une question familiale mais j'ai confiance en la qualité des intervenants de l'émission.
j'aimerais avoir des avis éclairés car je suis tiraillée pour trouver la bonne attitude à adopter.
Je vais avoir 34 ans et les relations avec mes parents sont compliquées, en yo-yo depuis que je suis mariée, nous avons 3 jeunes enfants et mes parents les mêlent aux histoires. J'oscille entre le fait
- de laisser couler (oublier, c'est ma tendance) et convaincre mon mari d'adopter cette attitude mais ce n'est pas facile, il est fatigué de leur attitude et n'a plus envie de fermer les yeux
- ou régler les problèmes en discutant mais cela demande beaucoup d'énergie, mes parents ont du mal à écouter et ne sentent pas respectés, avec mes frères et sœur c'est pareil sachant que je suis l'aînée
la dernière histoire est lié au fait qu'ils étaient brouillés avec mon frère et qu'ils auraient voulus que moi et ma sœur nous sentions concernées, que nous intervenions envers mon frère. Il faut dire que je n'ai pas pu m'empêcher à un moment de m'en mêler car j'étais exaspérée de ce que m'avait dit mon frère et j'ai voulu peut être le défendre, il a 28 ans certes... mais cela fait écho aux relations que j'ai avec eux et à la violence de certains souvenirs d'enfance
 la dernière fois que je suis allée chez eux avec mes enfants, ils ont réinsisté pour que je me positionne afin que mon frère agisse et ils ont été jusqu'à dire à mes enfants que si leur oncle ne revenait pas vers eux (eux mêmes), ils mettaient en suspend les relations avec nous, notre famille et ne viendrait pas à l'anniversaire de ma fille de 8 ans.
donc c'est du gros chantage affectif mais sans doute mon tord est-il de trouver cela plus ridicule que grave?! je ne sais pas, j'ai espéré qu'ils reviennent sur cette  réaction... entre temps ils se sont à peu près réconciliés avec mon frère mais je me demande si cela ne serait pas plus sain qu'ils reconnaissent qu'ils ont eu tort de demander cela à nos enfants
mon mari est énervé qu'ils aient eu cette attitude et ne veut pas laisser passer.
d'autant qu'il y a d'autres histoires abracadabrantes et anciennes qu'ils remettent sur le tapis dès qu'ils sont énervés.
Il y a 2 ans à peine, nous sommes arrivés tard chez eux (plus de 20h30 en plein été en essayant de les joindre, en laissant un message) pour récupérer les 2 plus jeunes en vacances ils nous ont accueilli avec tout leur paquet de violence en nous piquant les clefs de notre voiture (nous avions prévu de camper...). Ils reviennent sur leurs excuses d'avoir été trop loin, "ça arrive d'être à bout!"


 Ok, j'ai mis en gras ce qui me semble important dans ton histoire pour y voir clair.

Une enfance difficile avec tes parents, qui aujourd'hui te pourrissent ta vie de couple, comme ils pourrissent la vie de tes frères et soeur, comme ils pourrissent ponctuellement celle de leurs petits-enfants.

Je crois qu'il est temps pour toi de mettre un terme à ce cercle vicieux. Oui, c'est grave. Leur comportement envers toi, ton conjoint et vos enfants est inacceptable. Et ils continuent parce que tu acceptes... C'est important que tu comprennes que, malgré toi, tu joues toujours leur jeu ; ils gardent cette emprise sur toi en te faisant culpabiliser (du coup, tu ne peux pas t'empêcher de...).

C'est toi qui dois te respecter en premier lieu. Et couper le cordon pour ne plus subir ces influences toxiques. Connecte-toi à ton enfant intérieur : il souffre de ça. Il est temps de panser ses plaies et de le protéger. De faire pour lui ce que tes parents n'ont pas fait quand tu étais enfant. De l'aimer. De t'aimer.

Sinon, tu vas perdre la confiance et l'amour de ton mari, votre vie de couple va en pâtir, tes enfants aussi... et de toute façon, tes parents ne seront jamais ni contents, ni fiers de toi, ni plus gentils ! Au contraire : ils commenceront peut-être à te respecter quand tu leur fixeras les limites à ne pas dépasser. Parce que le message que tu leur envoies depuis ton mariage, c'est qu'ils peuvent se permettre d'agir ainsi, que finalement ce n'est pas grave, juste ridicule.

Ils ne te donneront jamais le "Pardon" que tu attends (peut-être ?) si tu continues à marcher dans leurs combines... Il leur faut un électrochoc et une saine distance. Toi et ta famille avez aussi droit au respect, n'oublie pas. Bon courage !!! Wink

 vos réponses à toutes me permettent d'y voir plus clair même si j'ai déjà travaillé là dessus. Il y a de la violence dans notre histoire familiale mais mes parents ont donné l'impression d'avancer aussi par moments. et je pense avoir reçu aussi de l'amour.
Ma mère est pour moi plus manipulatrice que mon père en effet mais je crois qu'ils sont sincères dans ce qu'ils croient mais ça n'empêche que j'en souffre et que je ne le mérite pas, effectivement je n'accepterai pas que mes enfants vivent cela, la question est très pertinente...
Mon enfant intérieur oui j'ai du boulot!!!
en fait, il y a 2 ans, je pensais avoir coupé les ponts après leur truc dont j'ai touché 2 mots
mais ils ont ressorti un vieux dossier quelques mois après que j'avais oublié et qui m'a ébranlée  (bien que le lien qu'ils faisaient m'a insupporté) mais bon ils ont reconnu qu'il y a des années (plus de 15 ans), ils n'ont pas été du tout à la hauteur car j'avais subi un attouchement d'un oncle et je leur ai parlé 2 ans après et ils n'ont pas réagi à l'époque. ça a été d'autant difficile que mon père a avoué avoir vu cette oncle agir (il s'agissait d'un attouchement très furtif mais intentionnel)
j'ai donc ressenti qu'ils se posaient sincèrement des questions pour comprendre le passé qui agit sûrement aussi encore un peu, qu'ils avaient la capacité de se remettre en question
il y a 4 ans j'ai aussi pensé coupé les ponts un moment pendant 6 mois, pendant ma dernière grossesse mais mon mari ne les a pas rembarrer lors de leur venue à la maternité, je suis restée froide au début jusqu'à ce qu'ils finissent par reconnaître qu'ils avaient été trop loin dans les temps qui ont suivi

Hier, j'ai demandé à ma mère de déjà reconnaître qu'ils avaient déconné avec nos enfants pour qu'on accepte de reprendre la vieille histoire qui revient afin d'être au clair pour nous revoir. Je suis très partagée car ils savant se montrer positifs avec les enfants en tous cas c'est ce que j'en déduis vu que pour nos enfants, leurs grands parents comptent
Je suis très ambivalente et je vois bien que je ne suis pas du tout claire et qu'eux aussi sont perdus car une fois je dis une chose après une autre (ok on peut se revoir, puis non il faut qu'on réeclaircisse des points...)
Je suis au point mort au niveau professionnel (je suis indécise et n'arrive pas à me tenir à une décision) et je ne me sens pas assez entourée au niveau amical et familiale (mes frères et sœur sont loin), ma belle famille n'est pas en France, mon mari travaille en déplacement la plupart du temps. je suis fière de mes enfants mais en ce moment ma fille de presque 8 ans a des gros soucis de sommeil... moi souvent aussi. tout cela n'a pas un lien direct, je suis assez grande pour être responsable de ma vie! j'ai peut être déjà gâché une partie de leur insouciance en étant pas une maman complètement épanouie
Je crois que je vais m'assurer que mes parents soient une vraie source de bienveillance pour avoir une place dans ma vie mais bon la vie n'est ni noire ni blanche, est ce que je peux aussi accepter que mes parents soient gris...?
en tous cas j'ai l'intention de lire ce livre "parents toxiques"
et de continuer à voir ma thérapeute 

01/04/2015 à 06:42

Brigitte

Type : Femme
Messages : 1251
Membre depuis : 15/09/2012
Vous devez être plus ferme, surtout en présence de vos enfants. En fait, vos parents semblent assez manipulateurs et donc, vous êtes encore malgré vous sous leur dépendance et il y a sans doute aussi un désir inconscient de les faire changer un peu ou au moins de pouvoir avoir des relations plus apaisantes. Mais à leur âge, vous ne pourrez pas les transformer en revanche, en modifiant votre attitude, en créant une distance plus neutre, c’est à dire en étant affectivement moins investie, vous obtiendrez une relation plus saine.

Brigitte
01/04/2015 à 07:46

manue44

Type :
Messages : 38
Membre depuis : 01/01/1970

Brigitte a dit : 

Vous devez être plus ferme, surtout en présence de vos enfants. En fait, vos parents semblent assez manipulateurs et donc, vous êtes encore malgré vous sous leur dépendance et il y a sans doute aussi un désir inconscient de les faire changer un peu ou au moins de pouvoir avoir des relations plus apaisantes. Mais à leur âge, vous ne pourrez pas les transformer en revanche, en modifiant votre attitude, en créant une distance plus neutre, c’est à dire en étant affectivement moins investie, vous obtiendrez une relation plus saine.

Brigitte

 oui, il y a le désir d'avoir des relations plus apaisantes... qui me permettraient de confier mes enfants sans hésitations, en me disant qu'ils sont suffisamment bienveillants et disponibles. Je pense avoir été ferme en leur disant de ne pas mêler mes enfants à cela mais ils n'en ont pas tenu compte et l'ont fait en ma présence. Je n'ai pas été respectée en tant que mère, détenant l'autorité. Et mes enfants comme être en devenir, fragiles.
J'aimerais savoir si vous considérez que c'est grave ou ridicule leur attitude de chantage affectif?

Je me demande si je ne devrais pas exiger qu'ils reconnaissent qu'ils sont toxiques très souvent et ont besoin de se soigner pour eux mêmes et le bien de tous. Oui, il y a le désir de les changer même beaucoup!! (quand je vois que mon petit frère de 24 ans s’inquiète de savoir comment il vont vieillir et ce que l'on aura à vivre... alors qu'ils ne sont pas encore à la retraite!! et pourtant lui c'est le dernier et ce n'est pas lui qui est en conflit avec eux mais il nous voit nous déchirer depuis 11 ans, moi, ma sœur, mon frère )

Une relation plus distante ce n'est pas cela pourtant...
Si j'ai bien compris, vous me dites que je peux changer la relation et que cela suffira à ce que les choses soient suffisamment saines. C'est aussi ce que me dit ma thérapeute.
01/04/2015 à 16:13

alice

Type :
Messages : 549
Membre depuis : 01/01/1970
Un chantage affectif est toujours grave et ridicule. On ne retient pas les gens auprès de nous avec du chantage, on les retient parce qu'ils nous aiment et qu'ils se sentent bien auprès de nous.

Je ne pense pas qu'il faille attendre d'eux qu'ils reconnaissent leur toxicité. Tu risques de mener un combat (que tu mènes déjà depuis très mongtemps) en vain et tu vas t'épuiser voir perdre ceux qui t'aiment et qui n'ont pas cette attitude avec toi. Vous leur avez déjà a maintes fois dit qu'ils avaient une attitude nuisible, mais ils n'en n'ont pas tenu cas.
Tu attends trop d'eux qu'ils reconnaissent leurs erreurs et pas sûr qu'ils le fassent un jour.

Pour ma part, couper les ponts pour une durée indetreminée serait plus sereine et protectrice pour vous 4. Le dialogue n'ayant jamais fonctionner, il faut que tu tapes du point plus fort
01/04/2015 à 16:22

Parvati

Type :
Messages : 743
Membre depuis : 01/01/1970

alice a dit : 

Un chantage affectif est toujours grave et ridicule. On ne retient pas les gens auprès de nous avec du chantage, on les retient parce qu'ils nous aiment et qu'ils se sentent bien auprès de nous.

Je ne pense pas qu'il faille attendre d'eux qu'ils reconnaissent leur toxicité. Tu risques de mener un combat (que tu mènes déjà depuis très mongtemps) en vain et tu vas t'épuiser voir perdre ceux qui t'aiment et qui n'ont pas cette attitude avec toi. Vous leur avez déjà a maintes fois dit qu'ils avaient une attitude nuisible, mais ils n'en n'ont pas tenu cas.
Tu attends trop d'eux qu'ils reconnaissent leurs erreurs et pas sûr qu'ils le fassent un jour.

Pour ma part, couper les ponts pour une durée indetreminée serait plus sereine et protectrice pour vous 4. Le dialogue n'ayant jamais fonctionner, il faut que tu tapes du point plus fort

 Absolument. 100% d'accord. Et comme le suggère Brigitte, ça fera aussi du bien à tes enfants...

Tu leur apprend ainsi que tout n'est pas acceptable, même de la part de ses proches parents. Et qu'il est important de se respecter soi-même.

Qui sait, cela inspirera peut-être tes frères et soeur... Smile

01/04/2015 à 19:34

manue44

Type :
Messages : 38
Membre depuis : 01/01/1970

alice a dit : 

Un chantage affectif est toujours grave et ridicule. On ne retient pas les gens auprès de nous avec du chantage, on les retient parce qu'ils nous aiment et qu'ils se sentent bien auprès de nous.

Je ne pense pas qu'il faille attendre d'eux qu'ils reconnaissent leur toxicité. Tu risques de mener un combat (que tu mènes déjà depuis très mongtemps) en vain et tu vas t'épuiser voir perdre ceux qui t'aiment et qui n'ont pas cette attitude avec toi. Vous leur avez déjà a maintes fois dit qu'ils avaient une attitude nuisible, mais ils n'en n'ont pas tenu cas.
Tu attends trop d'eux qu'ils reconnaissent leurs erreurs et pas sûr qu'ils le fassent un jour.

Pour ma part, couper les ponts pour une durée indetreminée serait plus sereine et protectrice pour vous 4. Le dialogue n'ayant jamais fonctionner, il faut que tu tapes du point plus fort

 ce que tu dis est très clair et me parait très juste

01/04/2015 à 19:43

manue44

Type :
Messages : 38
Membre depuis : 01/01/1970

Parvati a dit : 

alice a dit : 

Un chantage affectif est toujours grave et ridicule. On ne retient pas les gens auprès de nous avec du chantage, on les retient parce qu'ils nous aiment et qu'ils se sentent bien auprès de nous.

Je ne pense pas qu'il faille attendre d'eux qu'ils reconnaissent leur toxicité. Tu risques de mener un combat (que tu mènes déjà depuis très mongtemps) en vain et tu vas t'épuiser voir perdre ceux qui t'aiment et qui n'ont pas cette attitude avec toi. Vous leur avez déjà a maintes fois dit qu'ils avaient une attitude nuisible, mais ils n'en n'ont pas tenu cas.
Tu attends trop d'eux qu'ils reconnaissent leurs erreurs et pas sûr qu'ils le fassent un jour.

Pour ma part, couper les ponts pour une durée indetreminée serait plus sereine et protectrice pour vous 4. Le dialogue n'ayant jamais fonctionner, il faut que tu tapes du point plus fort

 Absolument. 100% d'accord. Et comme le suggère Brigitte, ça fera aussi du bien à tes enfants...

Tu leur apprend ainsi que tout n'est pas acceptable, même de la part de ses proches parents. Et qu'il est important de se respecter soi-même.

Qui sait, cela inspirera peut-être tes frères et soeur... Smile

 oui en fait je crois que mon frère qui a des soucis parvient mieux que moi à trouver cette distance. bien que ce soit lui qui est souffert de la violence la plus visible. je crois qu'en tant que filles, ma sœur et moi avons plus de mal à faire la part des choses. Ma sœur vient de faire une fausse couche et je l'ai appris par ma mère, j'aimerais qu'elle vienne plus vers moi mais je crois qu'elle souffre inconsciemment d'un rapport de rivalité induit par nos parents. la feminité a beaucoup souffert dans notre famille

02/04/2015 à 19:44

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970
Bonsoir,

C'est fort çà comme témoignage :

Ma mère est pour moi plus manipulatrice que mon père en effet mais je crois qu'ils sont sincères dans ce qu'ils croient mais ça n'empêche que j'en souffre et que je ne le mérite pas, effectivement je n'accepterai pas que mes enfants vivent cela, la question est très pertinente...
Mon enfant intérieur oui j'ai du boulot!!!
en fait, il y a 2 ans, je pensais avoir coupé les ponts après leur truc dont j'ai touché 2 mots
mais ils ont ressorti un vieux dossier quelques mois après que j'avais oublié et qui m'a ébranlée  (bien que le lien qu'ils faisaient m'a insupporté) mais bon ils ont reconnu qu'il y a des années (plus de 15 ans), ils n'ont pas été du tout à la hauteur car j'avais subi un attouchement d'un oncle et je leur ai parlé 2 ans après et ils n'ont pas réagi à l'époque. ça a été d'autant difficile que mon père a avoué avoir vu cette oncle agir (il s'agissait d'un attouchement très furtif mais intentionnel)

Il est temps que vous vous révoltiez, Manue44. Pensez à vos enfants. Vous leur rendrez service et puis c'est aussi VOUS respecter puisque de toute façon vos parents ne l'ont pas fait. Bon courage, vraiment...
La route est longue et sinueuse mais au bout il y a la lumière.
03/04/2015 à 13:18

manue44

Type :
Messages : 38
Membre depuis : 01/01/1970

Ambre a dit : 

Bonsoir,

C'est fort çà comme témoignage :

Ma mère est pour moi plus manipulatrice que mon père en effet mais je crois qu'ils sont sincères dans ce qu'ils croient mais ça n'empêche que j'en souffre et que je ne le mérite pas, effectivement je n'accepterai pas que mes enfants vivent cela, la question est très pertinente...
Mon enfant intérieur oui j'ai du boulot!!!
en fait, il y a 2 ans, je pensais avoir coupé les ponts après leur truc dont j'ai touché 2 mots
mais ils ont ressorti un vieux dossier quelques mois après que j'avais oublié et qui m'a ébranlée  (bien que le lien qu'ils faisaient m'a insupporté) mais bon ils ont reconnu qu'il y a des années (plus de 15 ans), ils n'ont pas été du tout à la hauteur car j'avais subi un attouchement d'un oncle et je leur ai parlé 2 ans après et ils n'ont pas réagi à l'époque. ça a été d'autant difficile que mon père a avoué avoir vu cette oncle agir (il s'agissait d'un attouchement très furtif mais intentionnel)

Il est temps que vous vous révoltiez, Manue44. Pensez à vos enfants. Vous leur rendrez service et puis c'est aussi VOUS respecter puisque de toute façon vos parents ne l'ont pas fait. Bon courage, vraiment...
La route est longue et sinueuse mais au bout il y a la lumière.

 Merci Ambre.  Si mes enfants parlent de leur grand parents, je vais expliquer à mes enfants qu'on met un peu de distance et s'ils me demandent pourquoi, je leur dirai que je ne sens pas qu'ils nous respectent mais pour notre dernier qui a 3 ans, je ne sais pas quels mots utiliser.

06/04/2015 à 11:02

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970
Tout simplement dire à enfant de trois ans : "je n'ai pas envie de la ou les voir".... Le plus naturellement possible au final et vous savez un enfant, même de cet age là, capte tout "inconsciemment" et je crois bien aussi qu'il ne vous demandera pas d'explications...
14/04/2015 à 14:00

manue44

Type :
Messages : 38
Membre depuis : 01/01/1970

Ambre a dit : 

Tout simplement dire à enfant de trois ans : "je n'ai pas envie de la ou les voir".... Le plus naturellement possible au final et vous savez un enfant, même de cet age là, capte tout "inconsciemment" et je crois bien aussi qu'il ne vous demandera pas d'explications...

 le plus jeune jeune justement qui a 3 ans m'a déclaré " moi je voulais aller encore chez Papi et Mamie". je lui ai dis que je ne souhaitai pas les voir en ce moment... il n'a pas demandé plus.

14/04/2015 à 15:42

alice

Type :
Messages : 549
Membre depuis : 01/01/1970
Les enfants, il faut leur dire les choses simplement. C'est quand on se tait qu'ils se posent beaucoup de questions.
Je pense que tu as eu la bonne réponse Smile
14/04/2015 à 20:23

manue44

Type :
Messages : 38
Membre depuis : 01/01/1970

alice a dit : 

Les enfants, il faut leur dire les choses simplement. C'est quand on se tait qu'ils se posent beaucoup de questions.
Je pense que tu as eu la bonne réponse Smile

 merci!! je ne sais pas. ce soir il les a encore évoquer à travers un souvenir "c'est Papi et Mamie qui ont donné ce jouet", je sens qu'il cherche à comprendre plus les choses, à vérifier qqchose..

pourtant pour moi les choses st encore plus claires et distantes car ma soeur m'a appris qqchose que j'ai trouvé très malsain et irrespectueux de la part de ma mère : elle a répété quelque chose  d'intime et difficile que ma soeur lui avait confié à moi et mon frère (que ma soeur avait envie de me dire elle même et ne voulait pas dire à mon frère étant en froid). Quand ma soeur lui a reproché elle a avoué l'avoir fait exprès pour la blesser car elle estime elle aussi que ma soeur n'a pas eu une bonne attitude...).
J'ai la rage et c'est son anniversaire bientôt, je n'ai pas l'intention de lui souhaiter. son attitude me fait vomir.

en tous cas, merci de vos points de vus éclairés, ça m'aideSmile

15/04/2015 à 05:14

alice

Type :
Messages : 549
Membre depuis : 01/01/1970
Quand le petit te dit ce genre de choses, n'oublies jamais pourquoi tu le fais. Surtout que, d'après ce que tu écris sur ton dernier post, qu'un jour, elle n'agisse de la même façon avec les enfants contre toi et ton mari. C'est juste une suposition, mais visiblement le risque est là.

Bon courage Manue
19/04/2015 à 20:26

manue44

Type :
Messages : 38
Membre depuis : 01/01/1970

alice a dit : 

Quand le petit te dit ce genre de choses, n'oublies jamais pourquoi tu le fais. Surtout que, d'après ce que tu écris sur ton dernier post, qu'un jour, elle n'agisse de la même façon avec les enfants contre toi et ton mari. C'est juste une suposition, mais visiblement le risque est là.

Bon courage Manue

 oui, je pense que tu as une bonne intuition,
Merci Alice