R D V

21/01/2015 à 06:19

geogeos

Type :
Messages : 204
Membre depuis : 01/01/1970
J’ai rendez-vous avec elle au restaurent  pour diner ce soir. Je passe la prendre chez elle, j’ai hâte de la voir, me voilà arrivé, je sonne elle vient m’ouvrir, voilà elle est superbe, petit chemisier cintré blanc qui lui fait ressortir sa belle poitrine, foulard rouge lâche noué au milieu de ses saints, jupe courte lui moulant ses fesses, escarpins avec talon aiguille lui souligne la belle courbure de ses pieds. Je suis tout excité de l’avoir à mon bras, même fière. On arrive au restaurent, je regarde autour de moi si on la remarque je vois des hommes qui la déshabille des yeux, ça me fais plaisir. On s’assoit, je lui tien la main, elle me sourit, je lui glisse a l’oreille c’est petits mots « suis heureux que tu sois là je t’aime » on s’embrasse tendrement sur la bouche, j’ai chaud. Nous avons commandés  du champagne le serveur nous apporte les coupes on trinque à notre soirée. Le repas est délicieux et ce passe bien un peu avent le dessert elle me glisse doucement « tombe ta serviette et regarde bien » je comprends et lâche ma serviette, pour la ramasser je vais sous la table et regarde ses jambes elle écarte ses cuisses elle à pas de culotte, je bande, le message est claire. Pour dessert elle prend un esquimau glacé  elle le suce longuement en me regardant dans les yeux, je mouille mon slip doit être trempé. Je paye l’addition et nous voilà partis dans la voiture on s’embrasse j’en profite pour lui caresser tendrement son petit bouton, elle gémit son souffle s’accélère elle est très chaude comme moi. Je fini par l’écarter il faut que l’on rentre, je démarre la voiture nous voilà sur la route elle approche sa main de ma braguette tire la fermeture et écarte mon boxer, fait jaillir mon sexe et sens saisi, elle me masturbe, je lui retire sa main et lui dis d’arrêter, j’en peu plus. Enfin nous arrivons je me m’embraye sa presse nous nous embrassons dans l’escalier, arrivés à l’étage j’ouvre la porte elle me saute dessus serre ses jambes autour de ma taille et s’accroche à mon cou ma braguette est ouverte je sors mon sexe et la pénètre, elle pousse des cris respire fort moi aussi on rentre et vais dans la chambre et la couche sur le lit, on se déshabille très vite,  je la chevauche avec ardeur, elle se mais en transe, sa main est descendu et caresse son clito, je l’embrasse doucement et décent, lui tète les tétons, frôle avec ma langue son ventre, j’arrive à son petit bouton je le saisi avec mes lèvres et le suce délicatement son bassin s’agite elle écrase ma tête sur sa petite fleur, puis elle rugit de plaisir elle vient d’avoir son premier orgasme, elle me repousse, se saisi de mon membre et se mai à le sucer je lâche ma laitance dans sa bouche, elle avale tous, je m’effondre à ses côtés, on souffle le temps de reprendre ses esprits. Lentement elle se retourne sur moi s’assoit sur ma verge et frotte son sexe dessus, doucement je me remets en érection, elle l’introduit alors dans son intimité au plus profond de sa grotte et commence à bouger son bassin d’avent en arrière, son antre est brulante et juteuse je sens le plaisir remonter en moi, elle souffle, je la couche à côté de moi et me met à genoux, elle comprend et me présente son magnifique fessier, je la pénètre et entame mon va et vient, elle est excité et pousse des cris, puis elle agite son bassin je ne bouge plus, son deuxième orgasme arrive elle cris fort, moi je sens mon plaisir monter et je fini par éjaculer dans son intimité, elle s’effondre en avent et moi je retombe sur elle, on respire fort, elle pousse encore des petit cris et à des tremblement, j’ai rarement vue une fille aussi sensible c’est formidable.