Problèmes d'érection

20/09/2015 à 09:04

Madison

Type :
Messages : 246
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour Brigitte, je ne sais pas si vous aurez le temps de m'apporter votre aide sur ce sujet.

Voilà, j'ai mon "ami" qui a des difficultés d'érection depuis plusieurs années. (il est marié et n'a plus de relations avec sa femme depuis 3 ans, et ne sait pas quels sont ses sentiments pour elle, pitié ou autre ?) ; Cela fait 1 an et demi que nous sommes "ensemble" ; je savais un peu ses problèmes car nous étions d'abord amis et nous parlions de nos vies privées respectives ; il m'a avoué qu'il m'aimait, et qu'avec moi il retrouvait peu à peu des sensations qu'il avait perdu depuis longtemps : frissons, coeur qui palpite, et érection qui revenait peu à peu. Rien que le fait de s'enlacer, de se parler, ça lui apportait tout ça. Nous avons commencé à nous fréquenter, sans avoir de relations sexuelles (nous ne voulions pas le faire tant qu'il était marié), et les sensations augmentaient de plus en plus. Au bout de 2 mois, nous avons eu notre 1ère relation, et pour lui cela faisait 3 ans (et même + je pense) qu'il ne l'avait plus fait. Cela a été un moment magique, beaucoup de câlins, de caresses, de douceur ; il me reparle souvent de cette 1ère fois Embarassed ; nous avons réessayé quelques temps plus tard mais il n'y arrivait pas, tant pis on a continué nos caresses et nos baisers et c'était tout plein de frissons, de sensations. Nous avons attendu presque 4 mois avant de recommencer, déjà parce qu'il était toujours chez lui, et que nous n'avions pas d'endroit à nous. Et ça a marché ; Nous n'avons pas de relations sexuelles à chaque fois que l'on passe la journée ensemble. Il arrive que ça marche, mais il arrive aussi que ça ne marche pas, et dans ses moments là il est très abattu, il dit que c'est humiliant pour lui. Je lui ai dit que nous avions trouvé d'autres moyens d'avoir du plaisir, d'avoir le coeur qui battait la chamade, d'avoir la respiration qui s'accélère, nous avons découvert une autre façon de faire l'amour.
Je lui ai dit qu'il y a beaucoup de choses qui compliquent son "problème" : traitement contre le diabète, contre le stress, dépression depuis plusieurs années, arrêt de son activité sexuelle chez lui depuis plusieurs années, surpoids, et notre relation qui n'est pas "libre", tout cela réuni ne peut pas lui faciliter la chose, qu'il faut être patient, qu'il y a eu des progrès depuis que l'on se connait, et que petit à petit ça sera de mieux en mieux. Je lui avait fait même le "compte" et on va dire que sur les 30 fois où nous l'avions fait, 3 fois seulement ça n'avait pas fonctionné et que c'était vraiment pas beaucoup et qu'il n'y avait pas de quoi se tracasser, bien au contraire. Il avait été touché et je pense étonné de ces résultats. Nous avions été voir un sexologue car il voulait en savoir un peu plus, si c'était définitif ou pas, et le sexologue lui avait prescrit des pilules ; Il m'a dit en avoir pris 1 fois lorsque nous étions ensemble mais que ça n'avait rien fait, du coup il a jeté les autres, puis il en a marre de prendre des médicaments.
Je lui dit aussi qu'il doit arrêter de vouloir m'impressionner ou je ne sais pas quoi, qu'il doit s'enlever cette idée de la tête. Je ne suis pas une accro du sexe, et ce que je vis avec lui m'apporte beaucoup, on se fait des caresses, des câlins, des bisous, des baisers, on est très tactiles ; j'aimerais savoir ce que je peux lui dire d'autre pour le rassurer et le déstresser et qu'il arrive à avoir l'esprit plus léger ? y aurait-il des positions plus spécifiques que d'autres pour l'aider à avoir une meilleure érection ou à faire une pénétration sans trop d'effort ? Et également, quelles sont les caresses à lui prodiguer pour l'aider à être mieux ?

Merci de m'avoir lue et merci d'avance de vos réponses.
Bon dimanche
20/09/2015 à 09:39

Parvati

Type :
Messages : 743
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour Madison,

Il a quel âge ?
20/09/2015 à 12:02

Madison

Type :
Messages : 246
Membre depuis : 01/01/1970
Parvati, il a eu 48 ans cette année.
21/09/2015 à 20:37

Madison

Type :
Messages : 246
Membre depuis : 01/01/1970
Bonsoir Parvati
Alors ? vous aviez une idée de réponse après avoir su l'âge de mon ami ?
Sinon personne n'a d'idées de paroles à dire, ou de caresses et autres positions que l'on pourrait essayer pour alléger son angoisse ?
Merci d'avance
22/09/2015 à 13:26

melusinefee

Type :
Messages : 1010
Membre depuis : 01/01/1970

Madison a dit : 

Bonsoir Parvati
Alors ? vous aviez une idée de réponse après avoir su l'âge de mon ami ?
Sinon personne n'a d'idées de paroles à dire, ou de caresses et autres positions que l'on pourrait essayer pour alléger son angoisse ?
Merci d'avance

 D'après ce que tu as raconté, il semblerait que vous avez déjà essayé beaucoup de choses et que tu fais beaucoup pour le soulager et pour dédramatiser.
48 ans, ce n'est pas un âge où on rencontre typiquement ce genre de problèmes. Mais d'après ton récit, il est clair que ton ami a un sacré paquets de problèmes et de poids à traîner avec lui et cela peut très bien expliquer ces pannes. Tu parles de problèmes d'ordre privé (situation maritale dans l'impasse), psychologique (stress et dépression) et physique (diabète et surpoids): ça fait beaucoup pour une seule personne; mais finalement peut-être que tout cela est lié.  Maintenant, il faudrait sans doute qu'il aborde le sujet avec des spécialistes qui iraient un peu plus en profondeur que le sexologue qui lui prescrit des pilules. Il lui faudrait peut-être consulter quelqu'un qui pratique une approche de la médecine qui traite la personne dans son ensemble (corps et esprit).
En tout cas, je ne pense pas que ses pannes soient dues à une mauvaise technique et ce ne sont pas des caresses et des positions particulières  qui vont suffire à lui enlever tous ses soucis.... ce qui ne vous empêche pas d'être imaginatifs en la matière bien sûr !

22/09/2015 à 15:07

Madison

Type :
Messages : 246
Membre depuis : 01/01/1970
Merci Melusinefee de ton message.

D'après ce que j'ai pu lire sur le net, les traitement contre le diabète sont assez connus pour jouer sur les problèmes d'érection ;
Pour moi tout est lié, tu résumes bien, problèmes d'ordre privé, psychologique et physique, tout cela fait beaucoup et ne l'aide pas à être au mieux de sa forme, c'est pour cela que je lui dis de ne pas se mettre la pression ni de vouloir m'impressionner lorsque nous sommes ensemble. Heureusement que ces pannes ne sont pas là tout le temps ; sa forme revient ; Il sait que son surpoids joue aussi, il essaye de perdre du poids car il sait que ça va l'aider à être mieux (mentalement et physiquement) ; De toute façon on continue d'être imaginatifs Wink enfin on essaye, et puis c'est vrai que l'on a découvert les caresses et les massages, et ça fait son effet aussi !
As-tu une idée du nom des spécialistes qu'il devrait consulter ? j'ai bien compris que ça n'est pas un sexologue, mais alors qui ?

Merci de m'avoir lue
22/09/2015 à 15:50

melusinefee

Type :
Messages : 1010
Membre depuis : 01/01/1970

Madison a dit : 


As-tu une idée du nom des spécialistes qu'il devrait consulter ? j'ai bien compris que ça n'est pas un sexologue, mais alors qui ?

Merci de m'avoir lue

 
C'est ce qu'on appelle les médecines alternatives, ou non conventionnelles ou encore médecines douces. Comme de toute façon il est déjà sous surveillance médicale et sous traitement pour son diabète et aussi sa dépression j'imagine, une de ces disciplines peut l'aider à gagner en détente, bien-être et confiance en lui. C'est peut-être le complément dont il a besoin.
Sophrologie, Shiatsu, Gi gong, Kinésiologie ... etc: je ne peux pas en recommander une en particulier. Il faut se renseigner de ce qu'il y a près de chez vous.

22/09/2015 à 17:04

Madison

Type :
Messages : 246
Membre depuis : 01/01/1970
Merci ! je vais regarder un peu de quoi il s'agit, et lui en toucherait 2 mots lorsque l'on discutera un peu de tout ça.
Merci de ton aide.
23/09/2015 à 07:21

Parvati

Type :
Messages : 743
Membre depuis : 01/01/1970

Madison a dit : 

Il arrive que ça marche, mais il arrive aussi que ça ne marche pas, et dans ses moments là il est très abattu, il dit que c'est humiliant pour lui. Je lui ai dit que nous avions trouvé d'autres moyens d'avoir du plaisir, d'avoir le coeur qui battait la chamade, d'avoir la respiration qui s'accélère, nous avons découvert une autre façon de faire l'amour.
Je lui ai dit qu'il y a beaucoup de choses qui compliquent son "problème" : traitement contre le diabète, contre le stress, dépression depuis plusieurs années, arrêt de son activité sexuelle chez lui depuis plusieurs années, surpoids, et notre relation qui n'est pas "libre", tout cela réuni ne peut pas lui faciliter la chose, qu'il faut être patient, qu'il y a eu des progrès depuis que l'on se connait, et que petit à petit ça sera de mieux en mieux. Je lui avait fait même le "compte" et on va dire que sur les 30 fois où nous l'avions fait, 3 fois seulement ça n'avait pas fonctionné et que c'était vraiment pas beaucoup et qu'il n'y avait pas de quoi se tracasser, bien au contraire.  (...)
Je lui dit aussi qu'il doit arrêter de vouloir m'impressionner ou je ne sais pas quoi, qu'il doit s'enlever cette idée de la tête. Je ne suis pas une accro du sexe, et ce que je vis avec lui m'apporte beaucoup, on se fait des caresses, des câlins, des bisous, des baisers, on est très tactiles ; j'aimerais savoir ce que je peux lui dire d'autre pour le rassurer et le déstresser et qu'il arrive à avoir l'esprit plus léger ? 

 
Hello Madison,

En complément des excellentes remarques de Melusinefee, je dirais que peut-être vous en dites trop. Ça part d'un bon sentiment, mais votre homme a besoin de reprendre confiance en lui-même, en sa virilité, et de retrouver son mojo (voir Austin Powers). Quand une femme se montre hyper compréhensive et s'exprime avec une infinie douceur, genre : "Mon pauvre doudou, non mais tu sais, c'est pas grave et moi, je m'en passe très bien, je suis contente, je vais t'aider, on va y arriver, etc") ça le met en position de petit garçon face à une gentille maman. 

Or pour lui, c'est grave, et important, et humiliant.

Perso, je vous conseillerais de ne plus chercher à le rassurer, à ne plus évoquer le problème, mais à lui faire sentir à quel point il vous met en transe, avec une attitude beaucoup plus chaude que tendre (changez les câlins et les bisous contre des baisers enflammés et des étreintes brûlantes, façon "Oh oui, je te veux, je te veux ! Tu m'excites...").

S'il y a une panne (mais 3 fois sur 30 c'est pas souvent) jouez la frustrée, toujours très chaude et coquine, en mode humoristique ("Mais qu'est-ce que je vais devenir, moi, hein ? Fais-moi jouir avec tes doigts sinon je meurs", ou tout autre variable vous séduisant). Pour le garder en état d'excitation...

23/09/2015 à 09:10

Madison

Type :
Messages : 246
Membre depuis : 01/01/1970
EmbarassedKiss
Merci Parvati ! j'ai bien compris ! c'est tout nouveau pour moi mais je vois ce que tu veux dire.
je ne connais pas Mojo ni Austin Powers Tongue Out
En fait on n'en parle pas non plus à tout bout de champ, même si c'est plus souvent lui qui fait quelques allusions à son manque d'érection, mais lorsque ça arrive c'est au moment précis, donc on essaye de ne pas arrêter de suite et on continue avec les caresses brulantes, les baisers enflammés Wink et les étreintes, bon ça va on le fait, on y arrive très bien même Laughing ; et une fois que l'on est enfin rassasiés, on en parle, mais c'est toujours lui qui en parle, pas moi.
Mais je comprend aussi que pour lui, pour un mec, c'est grave, important, humiliant (même si c'est pas souvent) ; mais ce qui me gêne, je pense, c'est le fait que l'on ne soit pas vraiment ensemble, donc pour le moment je me dis qu'il y a encore et toujours plein de "facteurs" qui le gênent.... mais bon chaque chose en son temps, et y a pas de raison qu'il n'y arrive pas puisqu'il y a eu de l'évolution depuis ma rencontre Embarassed et ça il le sait et il me le dit.... patience Laughing

Merci de vos conseils Melusinefee et Parvati
23/09/2015 à 09:37

Brigitte

Type : Femme
Messages : 1256
Membre depuis : 15/09/2012
E
23/09/2015 à 09:39

Parvati

Type :
Messages : 743
Membre depuis : 01/01/1970
En fait, le Mojo, c'est la puissance virile du personnage Austin Powers, le truc qui lui donne la trique et fait tomber les filles. Et quand il le perd, ça donne ça :


De l'humour (attention à ce que ça ne passe pas pour de la moquerie) est toujours bienvenu. S'il en parle en disant "Je suis désolé, ça m'angoisse, etc". Vous pouvez très bien enchaîner avec un petit rire coquin et un "Ça vaaa quoi, détend-toi un peu, tu me rends folle de plaisir. T'inquiète pas, la prochaine fois que t'auras une érection, je saurai en profiter..." Clin d'oeil qui en dit long...
23/09/2015 à 11:22

Madison

Type :
Messages : 246
Membre depuis : 01/01/1970
Laughing
non je ne me permettrais jamais de me moquer, que ça soit lui ou un autre, je n'oserais jamais me moquer.
Je ne suis pas une accro ni une experte du sexe, ni de paroles crues... Mais on arrive à détendre l'atmosphère quand même et puis après on oublie cet incident, et on passe une agréable journée, et on n'en reparle plus. Ce sont des "incidents", rien de catastrophique.
23/09/2015 à 18:50

Madison

Type :
Messages : 246
Membre depuis : 01/01/1970

Parvati a dit : 

S'il y a une panne (mais 3 fois sur 30 c'est pas souvent) jouez la frustrée, toujours très chaude et coquine, en mode humoristique ("Mais qu'est-ce que je vais devenir, moi, hein ? Fais-moi jouir avec tes doigts sinon je meurs", ou tout autre variable vous séduisant). Pour le garder en état d'excitation...

 je reviens sur ton message Parvati, ça ne serait pas frustrant de vouloir le "garder" en état d'excitation s'il arrive une panne ?....

25/09/2015 à 01:02

Parvati

Type :
Messages : 743
Membre depuis : 01/01/1970
Non, un homme peut justement être très excité et ne pas avoir d'érection. Donc ça le frustre d'avoir le sentiment de ne "rien" pouvoir faire. Il se sent disqualifié. Lui demander ses doigts, sa bouche, en l'implorant avec un "J'aie envie que tu...".

Au contraire, ça peut lui donner la satisfaction de t'apporter du plaisir, donc de se sentir viril malgré sa panne, et ça peut même le faire redémarrer... parce qu'il sera centré sur son excitation, sur le plaisir que tu manifestes plus sur son érection... Smile
25/09/2015 à 12:56

Madison

Type :
Messages : 246
Membre depuis : 01/01/1970
Embarassed c'est vrai que c'est ce qu'il me dit, qu'il est très excité, qu'il a envie de moi, mais qu'il n'a pas tout le temps une érection "totale" ; On passe à l'autre option, et on le fait différemment. C'est vrai que l'on a découvert ça tous les 2, s'apporter du plaisir, ressentir autant de choses en faisant l'amour différemment, juste avec les caresses (y a des fois c'est pratique en fait, en fonction du lieu où l'on se trouve Cool ) ça lui met moins la pression et on est plus légers, et ça arrive aussi que ça s'enchaine sur l'autre façon.....
Donc finalement je crois que l'on prend le "bon" chemin pour que ça s'arrange. Je l'espère Wink
Merci pour vos réponses !
01/10/2015 à 18:31

Madison

Type :
Messages : 246
Membre depuis : 01/01/1970
petites news, ça a bien fonctionné la semaine dernière, et nous n'avons rien fait de différents des autres fois ; il était tout émotionné (et moi aussi), presque "étonné" que ça dure plus longtemps et qu'il puisse conserver son érection plus longtemps Wink ; il m'en a reparlé aujourd'hui et je lui ai dit qu'il y arrivait donc pas la peine de se stresser le moment venu. Mais je garde en tête qu'en cas de panne, on le fait autrement et je continue à l'attiser Wink (même s'il n'a pas besoin que j'en fasse trop pour l'être Wink ) ; depuis le début de la semaine c'est chaud chaud, même si on est au boulot on ne peut rien faire mais ça n'empêche pas certaines choses Wink ; d'ailleurs quelquefois c'est frustrant d'être au boulot et de ne pas pouvoir aller plus loin.... :(
02/10/2015 à 06:41

Parvati

Type :
Messages : 743
Membre depuis : 01/01/1970
COOL ! Wink
02/10/2015 à 16:08

Madison

Type :
Messages : 246
Membre depuis : 01/01/1970
Wink merci !
16/10/2015 à 19:33

Madison

Type :
Messages : 246
Membre depuis : 01/01/1970
Mais pourquoi lorsque l'on est au boulot c'est différent ? question qu'il pose quelquefois lorsqu'il y a des petites pannes. D'après moi c'est parce qu'il sait qu'au boulot on ne peut rien faire de particulier donc il n'est pas stressé car son érection est top ; mais à la maison c'est différent, car il n'y a plus les vêtements, et il doit se mettre la pression à vouloir faire ses preuves donc ça doit jouer sur l'érection.
Dernièrement, tout a bien fonctionné, et encore un peu plus longtemps que d'habitude, et position différente (celle-là n'est pas faisable si l'érection n'est pas au top) ; enchantés ! il m'a quand même fait remarqué qu'au lorsqu'on était au boulot son érection était plus importante que lorsque nous sommes arrivés à la maison Tongue Out ; l'important c'est que ça a marché et qu'en plus c'était une position différente et que ça a duré encore et encore ; chaque chose en son temps, au fur et à mesure les choses changent par rapport à nos débuts, et surtout pour lui depuis le temps que la "machine" n'était plus en fonction Cool ; Il pense aussi que son diabète a baissé, et c'est tant mieux !
Le fait que l'on ne soit pas ensemble après le boulot (on passe une journée rien que tous les 2 tous les 15 jours ou toutes les 3 semaines, sauf quand il peut venir après le boulot), c'est un "bien" peut-être car ça entretient l'envie, le désir et ça l'aide à avoir une meilleure érection ? ou au contraire ça lui met un eu plus de pression pour essayer d'être au top lorsque l'on est ensemble ?
On continue nos moments fous-fous au boulot, ça attise, ça attise, mais gggggrrrrr on ne peut rien faire ! zut alors ! Embarassed