Perplexe

29/08/2013 à 14:20

loundge

Type :
Messages : 108
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour , je viens d'écouter l'émission de Brigitte cet a -midi et je suis un peu perplexe . J'ai pris l'émission en cours de route mais il m'a semblé que le sujet concernait la fidélité sexuelle ou pas .
Je suis toujours autant surprise qu'à l'heure actuelle on fasse passer comme désuet la fidélité sexuelle . On a l'impression d'être de vieux "c..." quand on entend certaines personnes .
Dans l'absolu , j'ai les idées assez larges , ayant été la maîtresse d'un homme en pseudo couple pendant 2 ans .Je conçois qu'il y ait une baisse de désir et une envie d'aller ailleurs ...Mais après dire que c'est normal d'y aller , ce n'est pas tout à fait pareil si on est en couple .
Juste un exemple perso :
Mon ami (ex) en couple légitime avec une autre femme . Je connaissais ses désirs d'avoir des aventures...je lui ai dit , si cela arrive , je ne veux pas le savoir . Tu fais en sorte de me protéger .(je pouvais envisager la chose mais ne désirait pas être tenue au courant et complice .) Mes limites étaient là .
Le jour où il m'a dit " si je ne réponds pas au telephone ou dans la soirée , c'est que je ne pourrai pas car je serai avec quelqu'un d'autre , j'ai trouvé cela très douloureux ...parce que là , cela sera la preuve qu'il est avec une autre partenaire et donc moi dans cet instant là je serai en stand bye à faire trotter plein d'images dans ma tête . On peut me dire que je suis égoiste , mais entre savoir ou pas , je préfère ne pas le savoir .
En même temps devant sûrement être has been , quand je suis amoureuse , les autres hommes ne me font pas envie ...
29/08/2013 à 16:27

Valerie

Type :
Messages : 2319
Membre depuis : 01/01/1970

loundge a dit : 

Bonjour , je viens d'écouter l'émission de Brigitte cet a -midi et je suis un peu perplexe . J'ai pris l'émission en cours de route mais il m'a semblé que le sujet concernait la fidélité sexuelle ou pas .
Je suis toujours autant surprise qu'à l'heure actuelle on fasse passer comme désuet la fidélité sexuelle . On a l'impression d'être de vieux "c..." quand on entend certaines personnes .
Dans l'absolu , j'ai les idées assez larges , ayant été la maîtresse d'un homme en pseudo couple pendant 2 ans .Je conçois qu'il y ait une baisse de désir et une envie d'aller ailleurs ...Mais après dire que c'est normal d'y aller , ce n'est pas tout à fait pareil si on est en couple .
Juste un exemple perso :
Mon ami (ex) en couple légitime avec une autre femme . Je connaissais ses désirs d'avoir des aventures...je lui ai dit , si cela arrive , je ne veux pas le savoir . Tu fais en sorte de me protéger .(je pouvais envisager la chose mais ne désirait pas être tenue au courant et complice .) Mes limites étaient là .
Le jour où il m'a dit " si je ne réponds pas au telephone ou dans la soirée , c'est que je ne pourrai pas car je serai avec quelqu'un d'autre , j'ai trouvé cela très douloureux ...parce que là , cela sera la preuve qu'il est avec une autre partenaire et donc moi dans cet instant là je serai en stand bye à faire trotter plein d'images dans ma tête . On peut me dire que je suis égoiste , mais entre savoir ou pas , je préfère ne pas le savoir .
En même temps devant sûrement être has been , quand je suis amoureuse , les autres hommes ne me font pas envie ...

 Je comprends parfaitement ton point de vue étant pareil qd j'aime aucun autre hommes ne me donne envie je suis exclusive et en espère autant de mon amoureux !
Pourquoi risquer de tout perdre pour une chose que l'on a normalement avec son conjoint !
Mais comme tu dis on passe pour des vieux cons qd on dis ca et bien tant pire il en faut na !!!

29/08/2013 à 17:58

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970
J'ai du mal à croire à la fidélité "sexuelle" (et pourquoi sexuelle d'ailleurs ?)... Pour autant, je ne vénère pas l'infidélité sexuelle non plus.... J'excuse tout le Monde, voilà tout. A chacun ses erreurs, ses failles, etc.... Et je ne trouve pas que ceux qui prônent la fidélité soient des vieux cons réac.... En fait c'est votre ressenti qui est ainsi parce que ce sujet vous touche simplement.
29/08/2013 à 18:43

Cathy

Type :
Messages : 1204
Membre depuis : 01/01/1970
Je pense que la fidélité on la voit selon son état d'esprit. Quand on est en couple on la réclame et on l'exige même, tant qu'on est bien ensemble elle devient logique et elle est évidente. Mais au fil des années, des habitudes, que devient-elle ? Est-ce qu'autoriser une entorse à cette fidélité est vraiment un crime ? Je ne prône pas pour l'infidélité, mais pourquoi s'affronter sur ce sujet si intime, certains sont très épanouis en se laissant une liberté, alors que d'autres le sont en étant uniquement l'un avec l'autre. 
Et que dire d'un couple, où l'un se sent frustré dans cette fidélité, qui la donne jusqu'au dévouement et qui finalement n'est pas comblé sexuellement ? 
Chacun l'adapte à sa façon, je suis de celle qui n'aime pas partager son amoureux et pour qui la fidelité est importante, mais si pour lui et son équilibre, il fallait revoir ce jugement, par amour quelle pourrait être votre décision ? L'amour n'est-il pas aussi vouloir le bonheur de l'autre ? 

Grand débat qui est engagé là, à vos claviers !! Wink

29/08/2013 à 19:17

Valerie

Type :
Messages : 2319
Membre depuis : 01/01/1970

Cathy a dit : 

Je pense que la fidélité on la voit selon son état d'esprit. Quand on est en couple on la réclame et on l'exige même, tant qu'on est bien ensemble elle devient logique et elle est évidente. Mais au fil des années, des habitudes, que devient-elle ? Est-ce qu'autoriser une entorse à cette fidélité est vraiment un crime ? Je ne prône pas pour l'infidélité, mais pourquoi s'affronter sur ce sujet si intime, certains sont très épanouis en se laissant une liberté, alors que d'autres le sont en étant uniquement l'un avec l'autre. 
Et que dire d'un couple, où l'un se sent frustré dans cette fidélité, qui la donne jusqu'au dévouement et qui finalement n'est pas comblé sexuellement ? 
Chacun l'adapte à sa façon, je suis de celle qui n'aime pas partager son amoureux et pour qui la fidelité est importante, mais si pour lui et son équilibre, il fallait revoir ce jugement, par amour quelle pourrait être votre décision ? L'amour n'est-il pas aussi vouloir le bonheur de l'autre ? 

Grand débat qui est engagé là, à vos claviers !! Wink

 Par amour je pourrais le laisser reprendre sa liberté, quitte a en "crever" dans mon coin de le perdre,  mais je ne pourrais lui donner en quelques sorte l'autorisation de me tromper, je préfère arrêter la relation que de le partager.
D'une souffrance je choisis la moins pire pour moi, mais bon je pense avoir trouver mon double sur se sujet donc c parfait, la question ne se pose pas ouff !!

29/08/2013 à 19:19

caramiel

Type : Homme
Messages : 661
Membre depuis : 18/09/2012

Ambre a dit : 

J'ai du mal à croire à la fidélité "sexuelle" (et pourquoi sexuelle d'ailleurs ?)... Pour autant, je ne vénère pas l'infidélité sexuelle non plus.... J'excuse tout le Monde, voilà tout. A chacun ses erreurs, ses failles, etc.... Et je ne trouve pas que ceux qui prônent la fidélité soient des vieux cons réac.... En fait c'est votre ressenti qui est ainsi parce que ce sujet vous touche simplement.

 +1

29/08/2013 à 19:34

Cathy

Type :
Messages : 1204
Membre depuis : 01/01/1970

caramiel a dit : 

Ambre a dit : 

J'ai du mal à croire à la fidélité "sexuelle" (et pourquoi sexuelle d'ailleurs ?)... Pour autant, je ne vénère pas l'infidélité sexuelle non plus.... J'excuse tout le Monde, voilà tout. A chacun ses erreurs, ses failles, etc.... Et je ne trouve pas que ceux qui prônent la fidélité soient des vieux cons réac.... En fait c'est votre ressenti qui est ainsi parce que ce sujet vous touche simplement.

 +1

 Veux tu rentrer tout de suite à la maison toi !! MDR !! Non mais OH !! 

29/08/2013 à 19:40

caramiel

Type : Homme
Messages : 661
Membre depuis : 18/09/2012

Cathy a dit : 

caramiel a dit : 

Ambre a dit : 

J'ai du mal à croire à la fidélité "sexuelle" (et pourquoi sexuelle d'ailleurs ?)... Pour autant, je ne vénère pas l'infidélité sexuelle non plus.... J'excuse tout le Monde, voilà tout. A chacun ses erreurs, ses failles, etc.... Et je ne trouve pas que ceux qui prônent la fidélité soient des vieux cons réac.... En fait c'est votre ressenti qui est ainsi parce que ce sujet vous touche simplement.

 +1

 Veux tu rentrer tout de suite à la maison toi !! MDR !! Non mais OH !! 

 pas de flood svp Tongue Out c'est un sujet sérieux

29/08/2013 à 20:03

loundge

Type :
Messages : 108
Membre depuis : 01/01/1970
Pour Ambre ; 
Merci de votre message...effectivement le sujet est sensible pour moi en ce moment...il me semble avoir eu suffisamment d'ouverture d'esprit pour partager une relation à 3 pendant 2 ans . 
Cependant , dans mon esprit si l'autre va voir ailleurs cela me pose un problème de confiance en moi (pas assez bien , pas assez belle ) .Je sais bien que les autres ont des atouts que je n'ai pas et vice versa....une complémentarité en quelque sorte .Se pose effectivement la question des amours plurielles ...On a quand même toutes besoin d'être rassurées je pense , il faut que
l'autre personne agisse en fonction .A lui de le faire de la meilleure façon qu'il soit .
Le lutinage est un effort permanent . Et dans les couples il n'y a parfois qu'un lutin ...
30/08/2013 à 16:37

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970

loundge a dit : 

Pour Ambre ; 
Merci de votre message...effectivement le sujet est sensible pour moi en ce moment...il me semble avoir eu suffisamment d'ouverture d'esprit pour partager une relation à 3 pendant 2 ans . 
Cependant , dans mon esprit si l'autre va voir ailleurs cela me pose un problème de confiance en moi (pas assez bien , pas assez belle ) .Je sais bien que les autres ont des atouts que je n'ai pas et vice versa....une complémentarité en quelque sorte .Se pose effectivement la question des amours plurielles ...On a quand même toutes besoin d'être rassurées je pense , il faut que
l'autre personne agisse en fonction .A lui de le faire de la meilleure façon qu'il soit .
Le lutinage est un effort permanent . Et dans les couples il n'y a parfois qu'un lutin ...

Vous avez mis le doigt sur quelque chose d'essentiel...
Mais comment peut-on avoir cette prétention de pouvoir tout apporter à l'autre ? (je pose la question...). Ne peut-on pas se considérer comme quelqu'un de "faillible" ainsi que l'autre ?

Et "lutinage", qu'entendez-vous par celà ?

30/08/2013 à 17:09

loundge

Type :
Messages : 108
Membre depuis : 01/01/1970
Pour Ambre ; 
Je différencie lutinage de libertinage .
Cela désigne les hommes et les femmes qui vivent des amours plurielles .( relations amoureuses simultanées , qu'elles soient sexuelles, intellectuelles ou affectives .Mêlant 2 ou 3 de ces éléments , contrairement au libertinage qui est beaucoup plus codifié .(dimension de séduction et sexualité dominante)
Evidemment , cela sort totalement de la monogamie ; Ce n'est pas pour autant une autorisation d'adultère.C'est un choix individuel avant d'être celui d'un couple .A l'heure actuelle le terme serait polyamour , je pense .
Quant à l'autre question , je n'ai évidemment pas la prétention de pouvoir tout apporter à l'autre , mais lorsque je suis en couple j 'essaie de ne pas laisser la flamme s'éteindre , je l'alimente ..c'est un "travail" de fond. Donc effectivement je pense qu'il faut que les choses soient dites...car tout s'apprend tôt ou tard...et si nos choix différent , il faut être dans la mesure de se positionner . Tout le monde a des failles...mais le respect de l'autre a son importance .
Soit nous sommes d'accord pour des relations multiples , les choses sont posées et claires , dans ce cas on évite bien des blessures.... soit l'un des deux n'est pas d'accord ou ne peut l'envisager et dans ce cas il est libre de choisir de rester ou pas ;Mais au moins , même difficile à entendre , cela a le mérite d'être honnête .
30/08/2013 à 17:25

Cathy

Type :
Messages : 1204
Membre depuis : 01/01/1970

Ambre a dit : 

loundge a dit : 

Pour Ambre ; 
Merci de votre message...effectivement le sujet est sensible pour moi en ce moment...il me semble avoir eu suffisamment d'ouverture d'esprit pour partager une relation à 3 pendant 2 ans . 
Cependant , dans mon esprit si l'autre va voir ailleurs cela me pose un problème de confiance en moi (pas assez bien , pas assez belle ) .Je sais bien que les autres ont des atouts que je n'ai pas et vice versa....une complémentarité en quelque sorte .Se pose effectivement la question des amours plurielles ...On a quand même toutes besoin d'être rassurées je pense , il faut que
l'autre personne agisse en fonction .A lui de le faire de la meilleure façon qu'il soit .
Le lutinage est un effort permanent . Et dans les couples il n'y a parfois qu'un lutin ...

Vous avez mis le doigt sur quelque chose d'essentiel...
Mais comment peut-on avoir cette prétention de pouvoir tout apporter à l'autre ? (je pose la question...). Ne peut-on pas se considérer comme quelqu'un de "faillible" ainsi que l'autre ?

Et "lutinage", qu'entendez-vous par celà ?

 Voilà un point très intéressant !! Peut-on accepter d'être imparfait et que l'autre ressente le besoin d'avoir un "complément" pour pouvoir se sentir pleinement comblé. Ce qui peut s'avérer vrai dans les deux sens d'ailleurs, et qui peut arriver ponctuellement, sans que ça mette fin à la relation .. 

30/08/2013 à 17:32

Cathy

Type :
Messages : 1204
Membre depuis : 01/01/1970

Valerie a dit : 

Cathy a dit : 

Je pense que la fidélité on la voit selon son état d'esprit. Quand on est en couple on la réclame et on l'exige même, tant qu'on est bien ensemble elle devient logique et elle est évidente. Mais au fil des années, des habitudes, que devient-elle ? Est-ce qu'autoriser une entorse à cette fidélité est vraiment un crime ? Je ne prône pas pour l'infidélité, mais pourquoi s'affronter sur ce sujet si intime, certains sont très épanouis en se laissant une liberté, alors que d'autres le sont en étant uniquement l'un avec l'autre. 
Et que dire d'un couple, où l'un se sent frustré dans cette fidélité, qui la donne jusqu'au dévouement et qui finalement n'est pas comblé sexuellement ? 
Chacun l'adapte à sa façon, je suis de celle qui n'aime pas partager son amoureux et pour qui la fidelité est importante, mais si pour lui et son équilibre, il fallait revoir ce jugement, par amour quelle pourrait être votre décision ? L'amour n'est-il pas aussi vouloir le bonheur de l'autre ? 

Grand débat qui est engagé là, à vos claviers !! Wink

 Par amour je pourrais le laisser reprendre sa liberté, quitte a en "crever" dans mon coin de le perdre,  mais je ne pourrais lui donner en quelques sorte l'autorisation de me tromper, je préfère arrêter la relation que de le partager.
D'une souffrance je choisis la moins pire pour moi, mais bon je pense avoir trouver mon double sur se sujet donc c parfait, la question ne se pose pas ouff !!

 Je comprends et je respecte ton avis Val, je te souhaite tout le bonheur possible et qu'il grandisse au fil du temps. Pour ma part, j'ai vécu la trahison, j'ai accepté son désir de double vie, j'avais mal à en crever, mais le perdre je ne pouvais m'y résoudre. Et pour finir, c'est lui qui est revenu ramper devant moi, et je l'ai jeté comme s'il n'avait jamais compté pour moi. Ce n'est pas facile à accepter, on en sort pas indemne, ça fait très mal, mais ça m'a au moins appris qu'il faut écouter les envies de l'autre et ne pas juste imposer ses choix. Tout ça n'engage que moi, j'ai la fidélité ancré dans les gênes, mais je laisse  un espace de liberté, parce que si on se sent bien ensemble, ça vaut la peine de le garder .. 

30/08/2013 à 18:01

caramiel

Type : Homme
Messages : 661
Membre depuis : 18/09/2012
mais ça m'a au moins appris qu'il faut écouter les envies de l'autre et ne pas juste imposer ses choix.

pas tout à fait d'accord pour moi la sexualité c'est  un partage pas une question de l'un ou de l'autre.
Je veux dire qu'il peut exister un décalage entre les envies de l'un et de l'autre

on peut  si l'attachement est là accepter ce décalage et garder un espace de liberté.

on peut également évoluer ensemble en alternant les envies de l'un et de l'autre

l'important pour moi est de ne pas souffrir si l'un n'entend plus rien c'est la fin.

je ne veux pas me  "sacrifier" pour respecter les envies ou non-envies de mon conjoint
30/08/2013 à 18:29

Cathy

Type :
Messages : 1204
Membre depuis : 01/01/1970

caramiel a dit : 

mais ça m'a au moins appris qu'il faut écouter les envies de l'autre et ne pas juste imposer ses choix.

pas tout à fait d'accord pour moi la sexualité c'est  un partage pas une question de l'un ou de l'autre.
Je veux dire qu'il peut exister un décalage entre les envies de l'un et de l'autre

on peut  si l'attachement est là accepter ce décalage et garder un espace de liberté.

on peut également évoluer ensemble en alternant les envies de l'un et de l'autre

l'important pour moi est de ne pas souffrir si l'un n'entend plus rien c'est la fin.

je ne veux pas me  "sacrifier" pour respecter les envies ou non-envies de mon conjoint

 Prenons un exemple, si ta partenaire a envie d'une relation en trio mais toi non, quelle sera ta reaction si sa demande est insistante jusqu'au point où ça devient un réel sujet de dispute entre vous ? 
mais pas question de sacrifice là, juste de choix 

30/08/2013 à 18:37

Valerie

Type :
Messages : 2319
Membre depuis : 01/01/1970

Cathy a dit : 

caramiel a dit : 

mais ça m'a au moins appris qu'il faut écouter les envies de l'autre et ne pas juste imposer ses choix.

pas tout à fait d'accord pour moi la sexualité c'est  un partage pas une question de l'un ou de l'autre.
Je veux dire qu'il peut exister un décalage entre les envies de l'un et de l'autre

on peut  si l'attachement est là accepter ce décalage et garder un espace de liberté.

on peut également évoluer ensemble en alternant les envies de l'un et de l'autre

l'important pour moi est de ne pas souffrir si l'un n'entend plus rien c'est la fin.

je ne veux pas me  "sacrifier" pour respecter les envies ou non-envies de mon conjoint

 Prenons un exemple, si ta partenaire a envie d'une relation en trio mais toi non, quelle sera ta reaction si sa demande est insistante jusqu'au point où ça devient un réel sujet de dispute entre vous ? 

Faut il se forcer a faire se que l'on ne veux pas juste par "amour" ?
Je pense que la personne avec qui l'on partage sa vie sais se que l'on est prêt a accepter ou pas, et de se faite ne pourra pas demander une chose impossible pour l'autre !

30/08/2013 à 18:42

Cathy

Type :
Messages : 1204
Membre depuis : 01/01/1970

Valerie a dit : 

Cathy a dit : 

caramiel a dit : 

mais ça m'a au moins appris qu'il faut écouter les envies de l'autre et ne pas juste imposer ses choix.

pas tout à fait d'accord pour moi la sexualité c'est  un partage pas une question de l'un ou de l'autre.
Je veux dire qu'il peut exister un décalage entre les envies de l'un et de l'autre

on peut  si l'attachement est là accepter ce décalage et garder un espace de liberté.

on peut également évoluer ensemble en alternant les envies de l'un et de l'autre

l'important pour moi est de ne pas souffrir si l'un n'entend plus rien c'est la fin.

je ne veux pas me  "sacrifier" pour respecter les envies ou non-envies de mon conjoint

 Prenons un exemple, si ta partenaire a envie d'une relation en trio mais toi non, quelle sera ta reaction si sa demande est insistante jusqu'au point où ça devient un réel sujet de dispute entre vous ? 

Faut il se forcer a faire se que l'on ne veux pas juste par "amour" ?
Je pense que la personne avec qui l'on partage sa vie sais se que l'on est prêt a accepter ou pas, et de se faite ne pourra pas demander une chose impossible pour l'autre !

 On s'est mal compris, il n'est pas question de se forcer ou d'être pris dans une sorte de chantage, mais bien de répondre aux besoins de l'autre. 
Alors prenons un autre exemple plus parlant, votre conjoint est bi, il a besoin des deux sexes pour se sentir complètement épanoui, vous ne pouvez clairement pas le satisfaire entièrement et vous l'aimez passionnément, alors que faire ?? 

30/08/2013 à 19:01

Valerie

Type :
Messages : 2319
Membre depuis : 01/01/1970

Cathy a dit : 

Valerie a dit : 

Cathy a dit : 

caramiel a dit : 

mais ça m'a au moins appris qu'il faut écouter les envies de l'autre et ne pas juste imposer ses choix.

pas tout à fait d'accord pour moi la sexualité c'est  un partage pas une question de l'un ou de l'autre.
Je veux dire qu'il peut exister un décalage entre les envies de l'un et de l'autre

on peut  si l'attachement est là accepter ce décalage et garder un espace de liberté.

on peut également évoluer ensemble en alternant les envies de l'un et de l'autre

l'important pour moi est de ne pas souffrir si l'un n'entend plus rien c'est la fin.

je ne veux pas me  "sacrifier" pour respecter les envies ou non-envies de mon conjoint

 Prenons un exemple, si ta partenaire a envie d'une relation en trio mais toi non, quelle sera ta reaction si sa demande est insistante jusqu'au point où ça devient un réel sujet de dispute entre vous ? 

Faut il se forcer a faire se que l'on ne veux pas juste par "amour" ?
Je pense que la personne avec qui l'on partage sa vie sais se que l'on est prêt a accepter ou pas, et de se faite ne pourra pas demander une chose impossible pour l'autre !

 On s'est mal compris, il n'est pas question de se forcer ou d'être pris dans une sorte de chantage, mais bien de répondre aux besoins de l'autre. 
Alors prenons un autre exemple plus parlant, votre conjoint est bi, il a besoin des deux sexes pour se sentir complètement épanoui, vous ne pouvez clairement pas le satisfaire entièrement et vous l'aimez passionnément, alors que faire ?? 

 Mdrr moi je met un gode ceinture mouahhhhh et puis c tout pas besoin d'aller voir ailleurs non met !!!

30/08/2013 à 19:48

caramiel

Type : Homme
Messages : 661
Membre depuis : 18/09/2012
Prenons un exemple, si ta partenaire a envie d'une relation en trio mais toi non, quelle sera ta reaction si sa demande est insistante jusqu'au point où ça devient un réel sujet de dispute entre vous ? 
mais pas question de sacrifice là, juste de choix

mais j'ai envie d'un trio moi ! non restons sérieux.
Pour moi ce ne doit pas être un sujet de dispute, la frustration n'existe plus assez chez les enfants il paraît, elle doit apprendre à accepter mon refus si cela ne correspond à mes valeurs et ce serait aussi idiot de foutre en l'air 20 ans de mariage pour ça.  la sexualité est riche on peut alors trouver un terrain d'entente.
Moi j'aimerai sodomiser ma femme, elle ne veut pas mais je ne me fâche pas pour ça. on "s'éclate" autrement. mais j'ai toujours cette idée en tête alors parfois dans le feu de l'action mes doigts s'égarent et là elle ne dit pas non...c'est le terrain d'entente !

30/08/2013 à 19:54

caramiel

Type : Homme
Messages : 661
Membre depuis : 18/09/2012
Alors prenons un autre exemple plus parlant, votre conjoint est bi, il a besoin des deux sexes pour se sentir complètement épanoui, vous ne pouvez clairement pas le satisfaire entièrement et vous l'aimez passionnément, alors que faire ??

Queue faire ? Tongue Out
si elle est bi elle me l'a dit  j'accepte qu'elle ait des relations si ça ne touche pas à ma conception du couple et de la fidélité