Perdue dans un mariage qui s'effrite

15/03/2016 à 10:19

niny

Type :
Messages : 3
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour,

C'est la première fois que je me confie sur ce genre de forum mais je me sens complètement perdue.

En août dernier, suite à une dispute un peu plus virulente que d'habitude avec mon mari, j'ai eut le malheur de lui dire d'aller se calmer chez ses parents. Il m'a pris au pied de la lettre et.... au 15 mars, n'est toujours pas rentré.

Il vient à la maison en sortant du boulot, gère son fils pour le sport, mange avec nous (pas toujours) puis repart dormir chez ses parents.

Pour les vacances de février, nous devions partir au ski avec ma soeur comme chaque année. il était d'accord pour faire un effort, mais au dernier moment, il a refusé de partir. Nous avons eût une grande discussion, et je lui ai demandé qu'il aille chez un médecin à notre retour. Il a accepté.

Il me dit qu'il n'est pas prêt à revenir à la maison, qu'il a peur. j'ai l'impression qu'il est en dépression mais ce phénomène ne toucherait que notre vie familiale et intime. Est-ce possible ? Je culpabilise car il me dit que c'est moi qui lui ait demandé de quitter la maison, que je l'avais dévalorisé lors de cette dernière dispute. D'un côté, il me dit qu'il ne peut pas rentrer chez nous pour le moment et de l'autre me couvre de cadeaux pour Noël, mon anniversaire, la St Valentin....

Je sais qu'il n'y a pas une autre femme dans cette histoire....  Il accepte d'être à la maison la journée mais fuit dès que le soir arrive.

Je ne sais plus quoi faire : le secouer, attendre qu'il soit prêt ?

Nos enfants vivent mal cette situation, ma fille ainée secoue son père, notre cadette l'ignore et cela pèse à son père, notre fils s'accommode de la situation mais quelles en seront les répercussions ?

Merci de m'avoir lu

Niny
15/03/2016 à 18:28

Madison

Type :
Messages : 246
Membre depuis : 01/01/1970
Bonsoir Niny

Quel âge as-tu ? et ton mari ? et tes enfants ?
Ce n'est pas évident de pouvoir répondre à ton message ; à quoi sont dues vos disputes ? tu parles d'une dispute plus virulente que d'habitude, à propos de quoi vous disputiez-vous ?
Ton mari dit qu'il a peur de revenir à la maison, mais peur de quoi ? tu l'as dévalorisé lors de votre dispute, mais que lui as-tu dit ?
je trouve un peu enfantin de partir chez papa/maman, même si c'est toi qui lui a dit, et d'y rester depuis 6 mois au moins ! ok on peut se disputer, mais je pense qu'il faudrait que vous ayez une discussion, pour savoir vraiment ce qui l'a blessé, dévalorisé, et les raisons pour lesquelles vous vous êtes disputés, et voir comment vous pouvez arranger les choses.
Et par rapport à ses parents, sais-tu s'il en a discuté avec eux, car j'imagine qu'ils doivent se poser des questions de voir leur fils revenir à la maison ; bon, souvent on dit que les parents ne doivent pas se mêler de la vie de leurs enfants, mais tout dépend de la relation que tu as avec eux, peut-être t'entend-tu très bien avec eux, et vous pourriez discuter ensemble.
Sais-tu si ton mari a été chez le médecin comme tu le lui avait dit ? pour quelles raisons d'ailleurs voulais-tu qu'il y aille ? tu veux dire, un psy ? car tu parles de dépression.
17/03/2016 à 13:54

niny

Type :
Messages : 3
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour Madison,

Alors dans l'ordre, j'ai 42 ans, mes enfants 17 / 14 / 11 ans.

Notre dispute était au sujet de travaux dans la maison, je souhaitais refaire notre salle de bains, mon mari n'étant pas très motivé par ma suggestion, je lui ai proposé de faire appel à des pros pour réaliser ce projet. Il a pris cette proposition pour une insulte à sa capacité à faire des travaux dans la maison alors que c'est un excellent bricoleur, mais moi c'était surtout pour le soulager. Il l'a mal pris, même lorsque je lui ai expliqué le sens de mon propos.

Il ne sait pas expliquer la peur qu'il a de revenir à la maison, il craint de nouvelles disputes peut-être. Je ne sais pas car lui-même ne sait pas. Il est fils unique alors même si je m'entends bien avec mes beaux-parents, inutile de vous dire que belle-maman est ravie d'avoir fiston à chouchouter à la maison même si elle ne voudra jamais le reconnaître.

Je voulais qu'il aille chez le médecin car j'ai l'impression qu'il fait une dépression, ou l'envie que l'on me confirme cette impression qui pourrait ainsi justifier son attitude.


Je suis parfois un peu exigeante, je le reconnais mais lui-même se vexait et se vexe encore en ce moment pour pas grand chose. Samedi dernier, j'étais en séance ménage, il est arrivé de chez ses parents, m'a reproché l'accueil sans le sourire, je lui ai répondu "pourquoi le sourire ? pour encore un week-end à rester à la maison en attendant ton bon vouloir ?", il a pris la mouche, repris sa voiture et je n'en ais pas eut de nouvelles avant la soirée. Donc, je culpabilise toute la journée, me dit que c'est de ma faute, que je gâche toujours tout.

Dans mes moments de lucidité, ou lorsque mon entourage tente de m'ouvrir les yeux, je me dis qu'il me manipule pour tenter de tourner la situation à son avantage et puis ensuite je me dis que cette situation est de ma faute, que c'est moi qui lui ait dit de partir.

Je l'attends en espérant qu'il rentre, c'est pour cela que je le pousse à aller chez un médecin qui pourrait lui ouvrir les yeux et l'inciter à rentrer. Cela va faire 7 mois que la situation dure. Je n'en vois pas le bout.

Niny
17/03/2016 à 21:23

Madison

Type :
Messages : 246
Membre depuis : 01/01/1970
merci de ta réponse ; ton mari a l'air de faire l'enfant pourri gâté qui va chez papa maman dès qu'il y a un souci chez lui.
Jusqu'à cette dernière dispute, ça ne lui était jamais arrivé d'aller ainsi chez ses parents ?
Peut-être devrais-tu prendre rdv chez un psy pour une thérapie de couple, et lui en parler, puis lui dire tel jour on va là-bas pour commencer à discuter de nous 2 et voir comment cela évolue ?
18/03/2016 à 08:59

Venom

Type : Homme
Messages : 718
Membre depuis : 16/09/2012
Le mieux est effectivement de consulter à deux quand on a l'intelligence de vouloir sauver son couple, mais il faut que les deux soit d'accord, moi par exemple je suis dans une situation difficile en ce moment, madame ne veut pas sauver son couple et veut divorcer comme ça sur un coup de tête.

Attention aux disputes incessante et la mésentente permanente, souvent ça va de mal en pis et ça se dégade de plus en plus..
C'est ce que j'ai vécu ces deux dernières années alors qu'on venait d'acheter une maison et fait des travaux derdans.
Alors qu'avant ça le climat de couple n'était pas aussi déterioré...c'est même elle qui a choisie la maison.

Attention niny, je ne vous connais pas évidemment mais vous dites que vous êtes " exigeante ", comment faut il le comprendre ?
Si je peux me permettre évitez d'ête trop " dirigiste " ( c'est qu'une supposition bien sûr ) car moi c'est ce qu'elle est, madame veut toujours faire la chef et tout contrôler même si elle est complètement à côté de la plaque et que j'essaie de la raisonner, et résulat elle veut vendre la maison et divorcer.

Si votre mari veut déjà faire une thérapie de couple c'est déjà bon signe.
Bon courage @+


18/03/2016 à 10:01

niny

Type :
Messages : 3
Membre depuis : 01/01/1970

Venom a dit : 

Le mieux est effectivement de consulter à deux quand on a l'intelligence de vouloir sauver son couple, mais il faut que les deux soit d'accord, moi par exemple je suis dans une situation difficile en ce moment, madame ne veut pas sauver son couple et veut divorcer comme ça sur un coup de tête.

Attention aux disputes incessante et la mésentente permanente, souvent ça va de mal en pis et ça se dégade de plus en plus..
C'est ce que j'ai vécu ces deux dernières années alors qu'on venait d'acheter une maison et fait des travaux derdans.
Alors qu'avant ça le climat de couple n'était pas aussi déterioré...c'est même elle qui a choisie la maison.

Attention niny, je ne vous connais pas évidemment mais vous dites que vous êtes " exigeante ", comment faut il le comprendre ?
Si je peux me permettre évitez d'ête trop " dirigiste " ( c'est qu'une supposition bien sûr ) car moi c'est ce qu'elle est, madame veut toujours faire la chef et tout contrôler même si elle est complètement à côté de la plaque et que j'essaie de la raisonner, et résulat elle veut vendre la maison et divorcer.

Si votre mari veut déjà faire une thérapie de couple c'est déjà bon signe.
Bon courage @+


 Bonjour Venom,

"Exigeante" n'est peut-être pas le terme adéquat, mais je n'en vois pas d'autre. En effet, nous prenons bien les décisions à deux mais c'est sur le résultat de ces décisions que je deviens exigeante. Je pars du principe que si l'on a pris la décision de faire quelque chose, il faut qu'ensuite cela soit fait assez rapidement alors que mon mari a toujours le temps pour tout. Il a tendance à toujours prendre son temps alors que moi je suis plutôt speed. Mais jusqu'à présent, cette différence de caractère ne posait pas de problème.

Mais il est vrai que depuis un an, notre mariage vit sur un enchaînement de conflits, de petites en petites disputes. Plus d'une fois, avant de partir chez ses parents, il prenait sa voiture et partait rouler une heure ou deux pour se calmer disait-il.

Il me reproche d'avoir des paroles méchantes lors de nos disputes, que je le dévalorise, m'a ressorti des propos qui ont 15 ans, dont je ne me souvenais absolument pas. J'ai l'impression d'avoir en face de moi une éponge qui a tout emmagasiné en attendant de pouvoir me le ressortir un jour.

Voici un panaché de ces propos :

lors d'une dispute, je lui avais dit que je n'avais que 40 ans et que si je ne lui convenais plus, j'avais encore l'âge de trouver quelqu'un à qui je pourrais convenir

il y a 15 ans lorsque nous avons emménagé dans la maison, il avait fait la chambre de notre fille ainée, 3 jours pour tapisser une chambre de 15 m² et je lui aurais dit que c'était bien fait mais qu'il n'avait pas été rapide. Tout ce qu'il a retenu, c'est le "pas rapide". Que j'avais par ailleurs certainement dit en plaisantant mais dont je ne me souviens absolument pas.

Il a même reproché à ses parents de l'avoir traité de petit con lorsqu'il avait 18 ans !!!!

Je ne parviens plus à le cerner

Niny

18/03/2016 à 13:41

Venom

Type : Homme
Messages : 718
Membre depuis : 16/09/2012
Ben il se sent dévalorisé, il a peut être l'impression de n'avoir en retour de ce qu'il fait que du mépris..

C'est ce que je ressentais moi par moment, un exemple : quand on a fait les gros travaux il y a même pas un an ( Abattre un mur et un muret, recarreler la maison, changer les portes intérieurs et d'entrée, mettre une cuisine incorporé ) je travaillais de nuit et le jour j'aidais les ouvriers parce qu'il manquait tout le temps quelque chose et il fallait que j'aille le chercher en journée ( des sacs, des outils, des bricoles ..) , et il a fallu que je déblaie quand on a abbatu les murs, je dormais presque pas avant de repartir le soir au boulot et je dormais sur la route, elle se posait même pas la question de savoir si ça allait, si j'avais dormis..au contraire elle rentrait pour gueuler et se plaindre. 

Donc oui il y a des comportements et phrases assassine qui peuvent faire mal sur le coup..
22/03/2016 à 13:47

Brigitte

Type : Femme
Messages : 1247
Membre depuis : 15/09/2012
Vous semblez être assez lucide, mais cessez de vouloir le secouer. S'il traverse une période de déprime, il a plutôt besoin de votre admiration que de vos critiques. Je crois que cet homme vous aime mais il doit être un peu sensible voire fragile et donc votre manière d’agir le bloque alors il se réfugie dans sa tour d’ivoire. Ce que vous prenez alors pour un manque d’intérêt est plutôt une protection. Certes il fuit mais pour qu’il ait envie de revenir, il faut plus de douceur, l’apprivoiser et le rassurer. 
Brigitte