Pas si facile

13/10/2013 à 18:23

AlexetNathan

Type :
Messages : 11
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour,

Après 25 ans de vie commune, une sexualité sans tabou, sous l'élan de mon épouse, sachant que le fantasme était très fort en moi, elle m'a proposé une soirée en club.
Waouh et boum boum dans ma tête ! J'allais réaliser une envie au combien masculine.

Première soirée assez timide, un autre couple croisée au hammam, nous partons sur un lit, tout très bien, sauf que impossible d'avoir une érection. Alors que 5mn avant impeccable avec ma femme, caresse calin... et là rien

Deuxième et troisième soirée tout pareil. Je joue, j'adore ça avec mes doigts, ma bouche. Ma femme aussi, (des doigts experts lui on même appris certaines voluptés), assez candauliste, je me suis régalé à la voire faire.

Lors de cette troisième soirée, qui n'a d’ailleurs été que mélangiste, les deux autres hommes m'ont avoué avoir eu la même "difficulté" (oui, nous étions 3 couples), et m'ont conseillés de laisser faire, de pratiquer.

Mon épouse me refuse une pilule miracle qui me rassurerait me semble t'il, je l'écoute, elle me connait mieux que moi même !

Ce qui est dérangeant c'est que nous adorons ces nouvelles soirées pimentées, et voulons continuer, mais j'y retournerai avec une angoisse, celle de ne pas y arriver. Pourtant j'ai la sensation d'être relâché, mon envie, "notre envie" est réelle, nous avons rencontré des couples supers, doux, attentionnés... Donc à priori tout devrait aller bien dans le meilleur des mondes et pourtant : 3 essais 3 presque "flop"

Un petit conseil ?

Merci



13/10/2013 à 19:32

FranckP

Type : Homme
Messages : 687
Membre depuis : 13/09/2012
Un conseil ?   ça serait trop facile de croire en ce conseil miracle car il n'y en a pas vraiment ..

Pourquoi ?  parce que pour la majorité des hommes découvrant le libertinage en couple c'est en fait assez destabilisant ..

Et pourquoi alors que ?  parce que ce moment permet de s'apercevoir que tenir le rôle de Rocco ça n'est pas donné à tout le monde , il faut une certaine habitude et une grande confiance en soi ..

Il y a un pas énorme entre l'idée qu'on s'en fait et la réalité de faire des choses avec des inconnus , on peut se sentir observé , en concurrence et puis sa femme qui prend si facilement du plaisir ça excite certes mais ça angoisse un peu aussi , inconsciemment bien souvent on pense la perdre dans ces moments là , on prend conscience qu'on n'est pas le seul la faire jouir et la puissance sexuelle d'un autre homme plus habitué et affranchi ça fout la trouille !

Et puis cette autre femme (celle de l'autre) qu'on ne connait pas , comment la satisfaire et comment assurer et tenir son rang ?
C'est assez facile de baiser avec une inconnue en intimité mais .. en groupe on fait comment en se sentant observé et en attente de performance ?

Bref , vous allez découvrir ce qui est le meilleur dans le libertinage quand on y débarque , la montée du désir au fur et à mesure des rencontres , les fiascos et les bons coups , les angoisses et la jalousie , la formidable complicité qui soude son couple quand le diapason est accordé ..

etc etc , j'adore ça depuis toujours mais comme beaucoup j'ai bien ramé au début , Rocco c'était pas toujours moi lol !
Laughing
15/10/2013 à 05:55

Brigitte

Type : Femme
Messages : 1251
Membre depuis : 15/09/2012

AlexetNathan a dit : 

Bonjour,

Après 25 ans de vie commune, une sexualité sans tabou, sous l'élan de mon épouse, sachant que le fantasme était très fort en moi, elle m'a proposé une soirée en club.
Waouh et boum boum dans ma tête ! J'allais réaliser une envie au combien masculine.

Première soirée assez timide, un autre couple croisée au hammam, nous partons sur un lit, tout très bien, sauf que impossible d'avoir une érection. Alors que 5mn avant impeccable avec ma femme, caresse calin... et là rien

Deuxième et troisième soirée tout pareil. Je joue, j'adore ça avec mes doigts, ma bouche. Ma femme aussi, (des doigts experts lui on même appris certaines voluptés), assez candauliste, je me suis régalé à la voire faire.

Lors de cette troisième soirée, qui n'a d’ailleurs été que mélangiste, les deux autres hommes m'ont avoué avoir eu la même "difficulté" (oui, nous étions 3 couples), et m'ont conseillés de laisser faire, de pratiquer.

Mon épouse me refuse une pilule miracle qui me rassurerait me semble t'il, je l'écoute, elle me connait mieux que moi même !

Ce qui est dérangeant c'est que nous adorons ces nouvelles soirées pimentées, et voulons continuer, mais j'y retournerai avec une angoisse, celle de ne pas y arriver. Pourtant j'ai la sensation d'être relâché, mon envie, "notre envie" est réelle, nous avons rencontré des couples supers, doux, attentionnés... Donc à priori tout devrait aller bien dans le meilleur des mondes et pourtant : 3 essais 3 presque "flop"

Un petit conseil ?

Merci



 

Bonjour et bienvenue sur le site,

En effet, c’est assez fréquent d’avoir la panne alors que l’envie est là. Il y a de nombreuses raisons, la première étant l’inhibition face aux autres personnes, n’est pas exhibitionniste qui veut. or, dans votre cas, vous semblez assez voyeur justement. Votre femme vous refuse ce qui vous rassurerait et je me demande bien pourquoi? en tout cas, plus vous stressez plus vous aurez du mal à y arriver. Pourtant, vous n’avez aucun soucis pour obtenir une érection quand vous êtes en compagnie de votre femme, dans votre intimité. alors je vous conseille soit: de prendre en cachette une pilule ou de vous retrouver dans un coin câlin très sombre avec une femme pour pouvoir arriver à quelque chose, ou de ne pas vous inquiéter et de laisser les choses rentrer dans l’ordre, ou encore de vous masturber plus sérieusement afin de vous stimuler vous-même, bien sûr toutes ces propositions peuvent s’ajouter. et puis essayez de comprendre pourquoi votre corps vous dit non, peur de tromper votre femme? Peur de vous exhiber? timidité? Peur des maladies? Peur de ne pas être à la hauteur? pas franchement envie de participer? etc.....
15/10/2013 à 18:44

AlexetNathan

Type :
Messages : 11
Membre depuis : 01/01/1970
Bonsoir,   Merci de vos réponses. Je me suis mal exprimé Brigitte, ma femme ne me refuse pas une pilule, connaissant mes capacités, elle m'assure que je n'en ai pas besoin. Il se trouve qu'elle a toujours été d’excellents conseils sur tout ce qui me concerne, et plus particulièrement sur mon intimité.   Vous me dites : {comprendre pourquoi votre corps vous dit non, peur de tromper votre femme? Peur de vous exhiber? timidité? Peur des maladies? Peur de ne pas être à la hauteur? pas franchement envie de participer?Etc..}   Je vous dis non pour tout, et même pour le Etc.., j'ai en toute quiétude fais un point très clair sans mensonge dans ma petite tête et je ne vois pas.

La seule petite chose (mais par défaut, ne trouvant rien de concret!) c'est peut être "peur de tromper votre femme", mais pas formulé ainsi, plutôt "besoin de son autorisation".
Ce qui est bien ridicule, nous sommes là tout deux avec son accord, et une envie commune.

Et pourtant, je suis avec elle, l'autre couple à côté, et même quelques spectateurs, elle me caresse, moi également, mon érection est là, nous échangeons dans la volupté, et très vite 2 à 3mn, flop plus rien. Oui je suis voyeur, j'ai besoin de voir ce que fait ma femme si elle prend du plaisir.

(Petite parenthèse, je tiens à dire à quel point ces dames sont formidables, rassurantes, elles m'ont dit vouloir recommencer, que pour l'instant ma douceur était amplement suffisante, que le reste viendrait et qu'elles étaient comblées.)

Je vais partir sur l'option "ne pas m'inquiéter, et laisser les choses rentrer dans l'ordre", si c'est trop long alors peut être une pilule Wink.

Merci de vos conseils sur mon cas, et sur tous ceux que vous donnez à la radio, que je ne peux écouter comme je voudrais, à mon grand regret.



15/10/2013 à 20:05

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970
Bonsoir,

Je voulais juste vous signaler que la panne "masculine" des premiers soirs en soirée libertine est quelque chose de fréquent. Il ne faut pas vous en faire. Au fur et à mesure des expériences et échanges, vous arriverez à avoir une érection au moment ou vous le voulez et avec qui vous le voulez. Concentrez-vous sur vos fantasmes candaulistes, notamment et masturbez-vous sans pour autant devoir aboutir à une pénétration.

Et j'aime beaucoup votre avatar Wink
16/10/2013 à 04:05

FranckP

Type : Homme
Messages : 687
Membre depuis : 13/09/2012
Parfois je suis découragé de répondre ici ... (mais merci quand même Mr ...)
Ambre et Brigitte je vous aime bien mais vous n'êtes pas des hommes libertins , difficile de connaitre les ressentis masculins pour vous avancer , non ?
 Wink
16/10/2013 à 04:39

Venom

Type : Homme
Messages : 718
Membre depuis : 16/09/2012
Moi je pense que ça doit pas être simple de baiser avec des gens qu'on ne connaît pas, on ne peut pas se laisser aller comme on veut et il y a toujours l'appréhension du ressenti de la partenaire, ce qu'elle va penser si on a envie d'en faire son terrain de jeu vraiment comme on en a envie...

ça doit même être chiant parfois, faut pas faire ci, ça, pas trop ci , non pas trop ça.... 

Undecided

16/10/2013 à 17:52

AlexetNathan

Type :
Messages : 11
Membre depuis : 01/01/1970

FranckP a dit : 

Parfois je suis découragé de répondre ici ... (mais merci quand même Mr ...)
Ambre et Brigitte je vous aime bien mais vous n'êtes pas des hommes libertins , difficile de connaitre les ressentis masculins pour vous avancer , non ?
 Wink

 Bonsoir,
Je vous trouve bien agressif Frown envers nos hôtes pour un "libertin" dans l'âme comme vous l’affirmez. En tant que femmes, elles ont bien plus de bon sens que nous les hommes de façon générale, et sur le sexe en particulier. De plus, Brigitte de par son émission, ses articles nous a suffisamment démontré qu'elle avait bien plus de connaissances que beaucoup ! 

16/10/2013 à 18:03

AlexetNathan

Type :
Messages : 11
Membre depuis : 01/01/1970

Venom a dit : 

Moi je pense que ça doit pas être simple de baiser avec des gens qu'on ne connaît pas, on ne peut pas se laisser aller comme on veut et il y a toujours l'appréhension du ressenti de la partenaire, ce qu'elle va penser si on a envie d'en faire son terrain de jeu vraiment comme on en a envie...

ça doit même être chiant parfois, faut pas faire ci, ça, pas trop ci , non pas trop ça.... 

Undecided

 Bonsoir,
Je ne suis pas un spécialiste, et même un grand débutant, avec un soucis de démarrage ! Undecided
Mais par rapport à votre message, soyez sur d'une chose, je n'ai pas eu l'impression de "baiser" (quel vilain mot !), mais une relation très intense, partagée avec douceur, tout autant pour moi que pour mon épouse.
Le fait pas ci fait pas ça, ce n'est pas plus ni moins qu'avec votre partenaire. Les choses se sentent, peuvent se dire, mais en tout cas il n'y a aucun stress.

On apprend même de nouvelles choses. Notre troisième échange à même été mélangiste, c'était convenu lors de notre rencontre, et tout a été naturel.

Il y a des clubs "Hard", un connu existe dans la ville ou je suis, nous l'évitons simplement, car ce ne sont pas nos envies. 

16/10/2013 à 18:06

AlexetNathan

Type :
Messages : 11
Membre depuis : 01/01/1970

Ambre a dit : 

Bonsoir,

Je voulais juste vous signaler que la panne "masculine" des premiers soirs en soirée libertine est quelque chose de fréquent. Il ne faut pas vous en faire. Au fur et à mesure des expériences et échanges, vous arriverez à avoir une érection au moment ou vous le voulez et avec qui vous le voulez. Concentrez-vous sur vos fantasmes candaulistes, notamment et masturbez-vous sans pour autant devoir aboutir à une pénétration.

Et j'aime beaucoup votre avatar Wink

 Bonsoir,
Merci Ambre pour votre post, je vais effectivement "laisser faire", et faire confiance à mes partenaires.

Pour mon avatar, j'ai juste modifié les couleurs, mais je l'ai honteusement copié sur internet ! Merci ! Wink

17/10/2013 à 06:09

FranckP

Type : Homme
Messages : 687
Membre depuis : 13/09/2012

AlexetNathan a dit : 


Je vous trouve bien agressif Frown envers nos hôtes pour un "libertin" dans l'âme comme vous l’affirmez. En tant que femmes, elles ont bien plus de bon sens que nous les hommes de façon générale, et sur le sexe en particulier. De plus, Brigitte de par son émission, ses articles nous a suffisamment démontré qu'elle avait bien plus de connaissances que beaucoup ! 

?? passons ...

Sinon , je ne vois pas en quoi elles se sentiraient offensées d'admettre qu'en tant que femmes il est impossible de connaitre les ressentis d'un homme , tout comme en tant qu'homme on ne peut ressentir comme une femme ...
Innocent
Elles ont toujours dit d'autre part ne pas être libertines au fait , c'est quand même mieux de savoir par soi-même ...

Par contre ce qui est décourageant c'est de prendre le temps d'expliquer suite à une question précise et constater le désintérêt quant à la réponse , donc merci pour la remarque suite à impolitesse !
Suis pourtant sans recherche de notoriété mais ça m'apprendra ...

18/10/2013 à 17:03

AlexetNathan

Type :
Messages : 11
Membre depuis : 01/01/1970
Bonsoir,   Oui FranckP, j'ai lu avec intérêt votre premier post.   "Un conseil miracle" : Ma demande était générique, l'idée est d'avoir un échange avec des "expérimentés". "Rocco" : Je ne suis pas Rocco, je le savais déjà, et je n'en ai jamais eu la prétention, et n'allais pas là bas pour ça. "Ma femme qui prends du plaisir" : C'est dans mon fantasme, loin de m'angoisser, j'ai adoré ! Un doigté expert la faite grimper, nous prenons un grand plaisir ensemble depuis à le reproduire. "L'autre femme" : 2 étaient mélangistes, donc sans pénétration, et j'ai pu les satisfaire avec doigts et langue, en sachant faire comme avec ma femme donc facile ! Ou en étant guidé, dirigé, j'ai adoré !   Votre phrase (très belle):
"la formidable complicité qui soude son couple quand le diapason est accordé .. " est totalement vraie pour nous, nous l'étions déjà (complice), mais nous sommes maintenant avec une intimité hors norme, inavouable aux autres, qui nous ajoute un frisson bien agréable     Si j'ai très peu de recul sur le libertinage, je suis à l'inverse très expérimenté sur les relations homme femme, pour avoir beaucoup échangé, écouté, et je m'inscris en faut lorsque vous dites:   "En tant que femmes, il est impossible de connaitre les ressentis d'un homme , tout comme en tant qu'homme on ne peut ressentir comme une femme"   En couple depuis 25 ans, je peux vous affirmer que vous dites une énormité. En tant qu'homme je suis totalement capable de sentir de deviner les pensées ma femme, voir même d'amies très proches.   Et en tant qu'homme, je peux aussi vous dire aussi que je suis un nain par rapport à ces dames, elles ont cette capacité, cette sensibilité de ressentir ce que nous sommes, de façon incroyable même.   Je vais donc suivre les conseils de ma femme, de Brigitte, d'Ambre et "laisser faire".   Nous partons d’ailleurs "laisser faire" dès samedi ! Wink  
18/10/2013 à 18:19

FranckP

Type : Homme
Messages : 687
Membre depuis : 13/09/2012
Je ne dis pas une énormité et bien prétentieux celui ou celle qui pense connaitre les ressentis du sexe opposé ...
On peut en avoir une idée mais certainement pas la sensation intime ..
Donc quand une femme me dit :" je sais pourquoi tu n'as pas d'érection" , je souris .. (surtout que bien souvent je ne pouvais pas me l'expliquer moi-même ... puisque parfois pas du tout et parfois dur comme du bois va comprendre !).
C'est comme si moi je lui disais : "je sais pourquoi tu ne mouilles pas "
En général elle me répond ; "arrête de penser pour moi !"   Foot in Mouth

Sinon plus gobalement , les hommes trés à l'aise en soirées libertines et donc performants (c'était bien le sujet initial ?) sont soit des expérimentés ayant réussi les étapes sur un temps plus ou moins long et en couple solide et affranchi, soit à l'opposé total assez peu dans leur couple (en clair s'ennuient avec bobonne ..) donc trés excités par une inconnue , soit célibataires donc là pour en profiter à fond !

En clair les hommes amoureux et cérebraux ont de grandes difficultés (même avec des bombes atomiques , si si ...Embarassed).
Et puis aussi , ceux qui pensaient bien s'amuser depuis le temps qu'ils bassinaient Madame ... aïe les pires déçus , grosse claque sur l'orgueil là ..

Et donc le dopage ?! (oui oui les pillules bleues ou beiges  lol) est trés fréquent , j'avoue même en avoir utilisé à une époque ou le cercle infernal s'installait , là encore grande aide pour passer un certain cap "psychologique" .. une fois cette peur de la défaillance vaincue tout allait mieux .
Donc désolé de briser le cercle vertueux mais votre femme n'est donc pas suffisamment psychologue là ...

Voilà , je pratique depuis 20 ans en plus d'une vie trés riche en terme d'expériences amoureuses et érotiques , déjà 3e couple libertin d'ailleurs , puis j'ai eu la chance de connaitre beaucoup de femmes formidables et même si je les aime terriblement et adore les caliner , je ne me sens pas du tout un nain en terme de cerebralité par rapport à elles , il y a même des femmes trés bourrins aussi dans ce milieu  lol !
19/10/2013 à 06:04

AlexetNathan

Type :
Messages : 11
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour,

"En clair les hommes amoureux et cérébraux ont de grandes difficultés (même avec des bombes atomiques , si si ...)."   "les pilules bleues...encore grande aide pour passer un certain cap "psychologique" .. une fois cette peur de la défaillance vaincue tout allait mieux ."

Merci, voilà deux phrases bien utiles pour moi en rapport avec mon premier post, je vous remercie FranckP pour vos réponses.

Pour le reste, je ne vais pas polémiquer avec vous, chacun ses certitudes, mon expérience d'homme ma forgée moi celle ci, les femmes sont bien plus fine psychologue et intelligente que nous, sur bien des sujets, et encore plus sur les sentiments et l'intimité.

Mon épouse, les deux dames libertines avec qui j'ai pu en parler (car on ne peut pas parler de ça à l'épicerie du coin !Foot in Mouth), m'ont d’ailleurs immédiatement dit ça, "tu es trop cérébral, carpe-diem, laisse faire...".
Les pilules, je vais encore essayer une ou deux fois sans.

Merci de vos réponses.


20/10/2013 à 15:15

Brigitte

Type : Femme
Messages : 1251
Membre depuis : 15/09/2012
Et merci à vous Cool
14/12/2013 à 18:12

AlexetNathan

Type :
Messages : 11
Membre depuis : 01/01/1970
Voilà, ayant lancé le sujet, je voulais vous faire part de l'évolution pour ceux qui seraient comme moi avec les mêmes difficultés.

D'abord une info, je vous confirme, la pilule magique ne fonctionne pas dans ce cas, pour moi c'était du cialis. Prise deux fois, deux fois rien de plus. (à 40€ la boite de 4 je suis soulagé Tongue Out!)

Par contre, voici comment j'ai pu "régler" mon problème, nous avons rencontré un couple qui a souhaité nous rencontrer en dehors du club (c'est leur méthode), nous avons accepté, petite soirée à discuter autour d'un verre, soirée très sympa.

Nous avons pu ensuite (mon épouse et moi), fantasmer durant 2 semaines avant de les revoir et de passer à une soirée coquine, et là oh miracle !! j'ai été en grande forme toute la soirée.

Le week-end suivant nous avons rencontré un autre couple avec qui nous avions déjà coquiné (et avec lesquels j'avais eu un flop), et là de nouveau pleine forme.

Autre évolution, j'ai compris mes envies réelles, je m'explique. Nos premières soirées avaient été : rencontre au club et hop direct à l'acte avec très peu de préliminaires. J'ai en fait un besoin évident de préparation, de donner et recevoir durant de longs moments (qui paraissent bien courts Laughing! ) avant d'aller à l'essentiel.

Voilà, j'espère avoir peut être aidé quelqu'un !

Pour ceux qui hésite avec le libertinage, je leur dis "allez y", faites vous du bien, ce n'est que du bonheur !

Nathan
14/12/2013 à 20:47

Brigitte

Type : Femme
Messages : 1251
Membre depuis : 15/09/2012
Merci pour votre message. C'était donc bien les préliminaires qui vous manquaient. Belle évolution et puis c'est toujours bien d'apprendre un peu plus sur soi.
16/12/2013 à 14:50

Tyler

Type :
Messages : 2
Membre depuis : 01/01/1970

Brigitte a dit : 

Merci pour votre message. C'était donc bien les préliminaires qui vous manquaient. Belle évolution et puis c'est toujours bien d'apprendre un peu plus sur soi.

Bonjour à tous. Et surtout à vous Brigitte.
Nous sommes libertins depuis quelques années avec ma femme et aimons toutes sortes de soirées. Aussi bien en privé ou en club.
Moi aussi il m'arrive d'avoir régulièrement des pannes lors de certaines soirées en club où le manque d'intimité me distrait de nos "activités" et me fait perdre mon érection. Le passage, les commentaires, etc... 
Pour autant on adore faire l'amour en public... lol.
Enfin bref.
Donc ma question est la suivante : Vous parlez souvent de prendre une pilule occasionnellement pour ce genre de soirées. Mais où s'en procurer ? Je me vois mal aller chez mon généraliste et lui expliquer le problème... ;)
J'ai cherché sur le net mais les fakes sont légion...
Merci.
Tyler

19/12/2013 à 13:09

Brigitte

Type : Femme
Messages : 1251
Membre depuis : 15/09/2012
Bonjour Tyler, en effet, je ne vous conseille pas de vous fournir sur Internet. Il faut donc une ordonnance pour obtenir les pilules en question. Si vous n’osez pas en parler à votre médecin traitant (bien que vous ne soyez pas obligé de lui expliquer pourquoi) vous pouvez aller voir un médecin qui ne vous connait pas. Mais tout d’abord, soyez sûr que vous avez toujours du désir car ces pilules ne marchent qu’à condition que vous ayez vraiment du désir