Parodie "Ne me quitte pas" :thème prostitution

12/01/2014 à 18:31

UNCognito

Type :
Messages : 3
Membre depuis : 01/01/1970

NE ME PIPE PAS (texte parodique de "Ne me quitte pas" sur le thème de la prostitution:" les Etats d’âme, parfois lamentables, d'un client")

                        
NE ME PIPE PAS

Ne me pipe pas

Il faut m'oublier
oublier les 100€
je m'enfuis déjà
1500 pourquoi
Oublier le temps

Des mal dominant
Et le temps perdure
A savoir comment

Expliquer pourquoi
Oublier ces heures

A 500 parfois
Les malheurs du cœur


Ne me pipe pas

Ne me pipe pas

Ne me pipe pas

Ne me pipe pas

Moi je t´offrirai
Des putes de nuit

Venues de pays
où on ne pleure pas
Je creuserais leur tombe
après ma petite mort
pour couvrir leur corps
de honte et de prières
Je ferais un domaine
Où l'argent sera roi

Où l'argent sera loi
Où tu seras peine


Ne me pipe pas

Ne me pipe pas

Ne me pipe pas

Ne me pipe pas

 

Ne me pipe pas
Je t´inventerai

des maux insensés 
Que tu subiras
Je te bâterai
De ces fantasmes-là
Qui ont vu des fois
Leur cœur s'arrêter
Je te raconterai
L´histoire de ce roi
Mort de n´avoir pas
Pu te payer


Ne me pipe pas

Ne me pipe pas

Ne me pipe pas

Ne me pipe pas


On a vu émouvant
Rejaillir le peu
De morale latente

Qu'on croyait trop pieux

Il est paraît-il
Des pères blessés
Donnant plus de blé

en pleur et docile

Et quand vient le soir

que le fiel est craché

Ma fille, mon épouse

ça 'aurait pu être toi


Ne me pipe pas

Ne me pipe pas

Ne me pipe pas

Ne me pipe pas


Ne me pipe pas
Je ne vais plus payer
Je ne vais plus t'acheter
Je me cacherai là
A te regarder

Danser et sourire
Et à t´écouter

travailler et puis revivre

Laisse-moi redevenir

sombre coté sombre

sombre de ton vagin

sombre d'être chien
Mais

Ne me pipe pas

Ne me pipe pas

Ne me pipe pas

Ne me pipe pas

 

                      UNCognito

PS Merci pour vos avis

 
12/01/2014 à 18:32

UNCognito

Type :
Messages : 3
Membre depuis : 01/01/1970

UNCognito a dit : 

NE ME PIPE PAS (texte parodique de "Ne me quitte pas" sur le thème de la prostitution:" les Etats d’âme, parfois lamentables, d'un client")

                        
NE ME PIPE PAS

Ne me pipe pas

Il faut m'oublier
oublier les 100€
je m'enfuis déjà
1500 pourquoi
Oublier le temps

Des mal dominant
Et le temps perdure
A savoir comment

Expliquer pourquoi
Oublier ces heures

A 500 parfois
Les malheurs du cœur


Ne me pipe pas

Ne me pipe pas

Ne me pipe pas

Ne me pipe pas

Moi je t´offrirai
Des putes de nuit

Venues de pays
où on ne pleure pas
Je creuserais leur tombe
après ma petite mort
pour couvrir leur corps
de honte et de prières
Je ferais un domaine
Où l'argent sera roi

Où l'argent sera loi
Où tu seras peine


Ne me pipe pas

Ne me pipe pas

Ne me pipe pas

Ne me pipe pas

 

Ne me pipe pas
Je t´inventerai

des maux insensés 
Que tu subiras
Je te bâterai
De ces fantasmes-là
Qui ont vu des fois
Leur cœur s'arrêter
Je te raconterai
L´histoire de ce roi
Mort de n´avoir pas
Pu te payer


Ne me pipe pas

Ne me pipe pas

Ne me pipe pas

Ne me pipe pas


On a vu émouvant
Rejaillir le peu
De morale latente

Qu'on croyait trop pieux

Il est paraît-il
Des pères blessés
Donnant plus de blé

en pleur et docile

Et quand vient le soir

que le fiel est craché

Ma fille, mon épouse

ça 'aurait pu être toi


Ne me pipe pas

Ne me pipe pas

Ne me pipe pas

Ne me pipe pas


Ne me pipe pas
Je ne vais plus payer
Je ne vais plus t'acheter
Je me cacherai là
A te regarder

Danser et sourire
Et à t´écouter

travailler et puis revivre

Laisse-moi redevenir

sombre coté sombre

sombre de ton vagin

sombre d'être chien
Mais

Ne me pipe pas

Ne me pipe pas

Ne me pipe pas

Ne me pipe pas

 

                      UNCognito

PS Merci pour vos avis

 

 

14/01/2014 à 20:10

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970
Bonsoir Uncognito.

Allez, je vais vous le dire... Je n'aime pas du tout. Je trouve çà "glauque" et sans intérêt. De toute façon vous auriez pu écrire n'importe quoi sur cette chanson, je vous aurais critiqué. Je l'aime trop Wink.

Auriez-vous d'autres textes à nous proposer ? Point positif : parler de la prostitution mais j'avoue que même en lisant votre "parodie", je n'ai pas bien compris si c'est un hommage pour les prostituées ou au contraire des critiques....

Mais revenez me dire et si les autres veulent bien s'exprimer aussi.Cool
14/01/2014 à 20:15

Isanybody

Type : Homme
Messages : 965
Membre depuis : 12/09/2012
Vu que personne ne s'est manifesté, c'est qu'il n'y avait sans doute pas grand chose à dire sur cette version.
En effet, pas très bien compris cette version.
15/01/2014 à 08:30

Andreabis

Type :
Messages : 4
Membre depuis : 01/01/1970
si toutefois vous changez d'avis ...Cry
15/01/2014 à 15:31

lafeteabubu

Type :
Messages : 103
Membre depuis : 01/01/1970
hey ton pc c est un mac?
25/01/2014 à 22:48

UNCognito

Type :
Messages : 3
Membre depuis : 01/01/1970


Bonsoir Ambre,

J'adore aussi cette chanson. Elle me trotte souvent dans la tête c'est ainsi que m'ait venu cette parodie. C'est une des premières fois que j'envoie un texte sur internet; je viens de prendre conscience que les gens ne sont pas dans ma tête. Je vais donner quelques explications, dans quel but je l'ai écrit et partager différentes interprétations.

Vous ne savez pas en lisant ce texte si il défend ou non la prostitution car un des buts est de montrer toute l'ambiguïté du sujet de la prostitution,

C'est parfois glauque comme parfois peut l'être la prostitution,

Parce que l'originale raconte l'histoire d'une rupture amoureuse que ce client confond ses aventures tarifées avec des histoires d'amour, non pas qu'il soit sincèrement tombé amoureux d'une prostituée (ce qui peut bien évidemment arrivé) mais que la nouvelle loi sur la prostitution sonne pour lui comme une rupture(ce qui est pour le coup vraiment glauque).

Alors il est perdu et se comporte un peu comme un goujat :

tu n'auras plus les 100 €,

je m'enfuis déjà : par crainte de la police qui commence à poursuivre les clients,

Pour une amende de 1500 €(1500 pourquoi...)

Fini le temps des mâles dominants : qui n'ont jamais été pénalisé jusqu'à aujourd'hui.

A savoir comment, expliquer pourquoi ; car des courriers seront envoyés au domicile des clients «coupable» et des explications au sein des familles devront avoir lieu.

Oublier ces heures, A 500€ parfois

Les malheurs du cœur dans les couples qui peuvent pousser les hommes à aller voir des prostitués pour se réconforter,

 

Ne me pipe pas; car la peur s'installe dans la tête des clients

Les deux autres paragraphes concernent d'autres client qui eux pour le coût sont sans morale.

Le troisième paragraphe concerne un père de famille qui prend conscience que la prostituée pourrait-être sa fille ou sa mère.

Le dernier paragraphe concerne le dispositif prévu par la loi pour aider les prostitués à retrouver un travail et ce client qui se réjouit pour elle mais aussi est tiraillé par son plaisir.

Voilà un texte parodique lié à l'actualité et cette nouvelle loi sur la prostitution. Comme beaucoup j'ai du mal à savoir si je suis totalement contre ou seulement pour. A près tout ce n'est qu'une loi, rien n'est gravé dans le marbre alors pourquoi ne pas essayer.....

UNCOGNITO 

 

26/01/2014 à 10:26

Andreabis

Type :
Messages : 4
Membre depuis : 01/01/1970
oui, il semble y avoir peu de littéraires ici !!

moi j'aime beaucoup le style de cette parodie plus profonde qu'elle en a l'air ... et dans l'air du temps, justement !!Cry
26/01/2014 à 18:14

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970

UNCognito a dit : 


Bonsoir Ambre,

J'adore aussi cette chanson. Elle me trotte souvent dans la tête c'est ainsi que m'ait venu cette parodie. C'est une des premières fois que j'envoie un texte sur internet; je viens de prendre conscience que les gens ne sont pas dans ma tête. Je vais donner quelques explications, dans quel but je l'ai écrit et partager différentes interprétations.

Vous ne savez pas en lisant ce texte si il défend ou non la prostitution car un des buts est de montrer toute l'ambiguïté du sujet de la prostitution,

C'est parfois glauque comme parfois peut l'être la prostitution,

Parce que l'originale raconte l'histoire d'une rupture amoureuse que ce client confond ses aventures tarifées avec des histoires d'amour, non pas qu'il soit sincèrement tombé amoureux d'une prostituée (ce qui peut bien évidemment arrivé) mais que la nouvelle loi sur la prostitution sonne pour lui comme une rupture(ce qui est pour le coup vraiment glauque).

Alors il est perdu et se comporte un peu comme un goujat :

tu n'auras plus les 100 €,

je m'enfuis déjà : par crainte de la police qui commence à poursuivre les clients,

Pour une amende de 1500 €(1500 pourquoi...)

Fini le temps des mâles dominants : qui n'ont jamais été pénalisé jusqu'à aujourd'hui.

A savoir comment, expliquer pourquoi ; car des courriers seront envoyés au domicile des clients «coupable» et des explications au sein des familles devront avoir lieu.

Oublier ces heures, A 500€ parfois

Les malheurs du cœur dans les couples qui peuvent pousser les hommes à aller voir des prostitués pour se réconforter,

 

Ne me pipe pas; car la peur s'installe dans la tête des clients

Les deux autres paragraphes concernent d'autres client qui eux pour le coût sont sans morale.

Le troisième paragraphe concerne un père de famille qui prend conscience que la prostituée pourrait-être sa fille ou sa mère.

Le dernier paragraphe concerne le dispositif prévu par la loi pour aider les prostitués à retrouver un travail et ce client qui se réjouit pour elle mais aussi est tiraillé par son plaisir.

Voilà un texte parodique lié à l'actualité et cette nouvelle loi sur la prostitution. Comme beaucoup j'ai du mal à savoir si je suis totalement contre ou seulement pour. A près tout ce n'est qu'une loi, rien n'est gravé dans le marbre alors pourquoi ne pas essayer.....

UNCOGNITO 

 

 Et bien merci pour ces explications !!! Du coup j'apprécie beaucoup plus le texte après relecture. Au plaisir....