Ne plus se contenter ....

12/04/2015 à 05:58

alice

Type :
Messages : 549
Membre depuis : 01/01/1970
Depuis toute petite, j'ai l'habitude de me contenter de ce que j'ai.

En amour, jusqu'à présent, je pensais que c'est ce qu'il fallait faire "me contenter d'être aimée comme l'autre le souhaite". Sauf que finalement à force d'illusions, de déceptions, de douleurs, je me suis forgée une carapace qui peut paraitre très dure (moi même j'ai dû mal a comprendre et parfois l'impression que ce n'est pas moi) et j'ai tendance maintenant à me dire "j'exige d'être aimée comme moi je peux aimer et si cela ne sera pas naturel pour l'autre, alors je préfère rester seule que mal aimée".

Je ne sais pas si c'est la souffrance qui me fait penser et agir ainsi, mais cette sensation est pour l'instant bien encrée en moi et elle est incontrolable.

Je ne sais pas si j'ai envie d'une discussion sur ce sujet, peut être juste un besoin de l'exprimer.
12/04/2015 à 11:16

Parvati

Type :
Messages : 743
Membre depuis : 01/01/1970

alice a dit : 

Depuis toute petite, j'ai l'habitude de me contenter de ce que j'ai.

En amour, jusqu'à présent, je pensais que c'est ce qu'il fallait faire "me contenter d'être aimée comme l'autre le souhaite". Sauf que finalement à force d'illusions, de déceptions, de douleurs, je me suis forgée une carapace qui peut paraitre très dure (moi même j'ai dû mal a comprendre et parfois l'impression que ce n'est pas moi) et j'ai tendance maintenant à me dire "j'exige d'être aimée comme moi je peux aimer et si cela ne sera pas naturel pour l'autre, alors je préfère rester seule que mal aimée".

Je ne sais pas si c'est la souffrance qui me fait penser et agir ainsi, mais cette sensation est pour l'instant bien encrée en moi et elle est incontrolable.

Je ne sais pas si j'ai envie d'une discussion sur ce sujet, peut être juste un besoin de l'exprimer.

 Merci pour ce partage, Alice.
Le plus grand amour, celui qui nourrit le plus et qui nous rend capable de recevoir celui des autres... c'est celui qu'on se porte à soi.
Profite de cette parenthèse pour t'aimer encore davantage... Elle est aussi un signe qui indique que tu prends conscience du fait que tu mérites d'être aimée avec sincérité et générosité Kiss

12/04/2015 à 13:44

alice

Type :
Messages : 549
Membre depuis : 01/01/1970
Justement, pendant très longtemps, encore parfois maintenant, je me demande si ce n'est pas prétentieux "d exiger" d être aimer comme je le souhaite. Ça fait bizarre
Merci parvati
12/04/2015 à 14:00

eaubraise

Type :
Messages : 187
Membre depuis : 01/01/1970

Parvati a dit : 

alice a dit : 

Depuis toute petite, j'ai l'habitude de me contenter de ce que j'ai.

En amour, jusqu'à présent, je pensais que c'est ce qu'il fallait faire "me contenter d'être aimée comme l'autre le souhaite". Sauf que finalement à force d'illusions, de déceptions, de douleurs, je me suis forgée une carapace qui peut paraitre très dure (moi même j'ai dû mal a comprendre et parfois l'impression que ce n'est pas moi) et j'ai tendance maintenant à me dire "j'exige d'être aimée comme moi je peux aimer et si cela ne sera pas naturel pour l'autre, alors je préfère rester seule que mal aimée".

Je ne sais pas si c'est la souffrance qui me fait penser et agir ainsi, mais cette sensation est pour l'instant bien encrée en moi et elle est incontrolable.

Je ne sais pas si j'ai envie d'une discussion sur ce sujet, peut être juste un besoin de l'exprimer.

 Merci pour ce partage, Alice.
Le plus grand amour, celui qui nourrit le plus et qui nous rend capable de recevoir celui des autres... c'est celui qu'on se porte à soi.
Profite de cette parenthèse pour t'aimer encore davantage... Elle est aussi un signe qui indique que tu prends conscience du fait que tu mérites d'être aimée avec sincérité et générosité Kiss

 il me semble que c'est très important quand on a compris et qu'on vit cela... merci pour cette phrase que je vais garder en moi

12/04/2015 à 14:08

melusinefee

Type :
Messages : 1010
Membre depuis : 01/01/1970

alice a dit : 

Justement, pendant très longtemps, encore parfois maintenant, je me demande si ce n'est pas prétentieux "d exiger" d être aimer comme je le souhaite. Ça fait bizarre
Merci parvati

 Rien ne t'empêche de le souhaiter et même de l'exiger ... et sait-on jamais Cool
Savoir "comment on souhaite être aimé " est déjà un signe de maturité et de meilleure connaissance de soi-mêmeKiss


"J'attends beaucoup des gens que j'aime - trop peut être. J'attends et même je demande. Mais je ne sais pas exiger. " Simone de Beauvoir - La femme rompue

12/04/2015 à 15:27

Coquintendre

Type :
Messages : 880
Membre depuis : 01/01/1970
il me semble qu' exiger n'est pas trés raisonnable dans une relation,

maintenant je dirais, plutot, trouver un amour qui soit sur la meme longueur d'onde,

une ame jumelleWink

( si, si ca existe)
12/04/2015 à 15:35

alice

Type :
Messages : 549
Membre depuis : 01/01/1970
Je remet ici la phrase compléte de mon premier post, cela change bien mes propos :

 "j'exige d'être aimée comme moi je peux aimer et si cela ne sera pas naturel pour l'autre, alors je préfère rester seule que mal aimée".
12/04/2015 à 15:39

alice

Type :
Messages : 549
Membre depuis : 01/01/1970

melusinefee a dit : 

alice a dit : 

Justement, pendant très longtemps, encore parfois maintenant, je me demande si ce n'est pas prétentieux "d exiger" d être aimer comme je le souhaite. Ça fait bizarre
Merci parvati

 Rien ne t'empêche de le souhaiter et même de l'exiger ... et sait-on jamais Cool
Savoir "comment on souhaite être aimé " est déjà un signe de maturité et de meilleure connaissance de soi-mêmeKiss


"J'attends beaucoup des gens que j'aime - trop peut être. J'attends et même je demande. Mais je ne sais pas exiger. " Simone de Beauvoir - La femme rompue

 Je suis d'accord avec Simone de Beauvoir à une exception près, je ne demande jamais, cela doit venir naturellement de l'autre.

Je ne sais pas si c'est un signe de maturité. Ce que je sais, c'est que j'ai la sensation de m'être vachement endurcie et cela ne colle pas avec mon caractère.
J'ai eu pas mal de changements en moi ces dernières années, tout du moins, des changements suite à l'acceptation de ma personnalité que je refoulais, mais là, je ne ressens pas cela de la même manière.

12/04/2015 à 15:40

alice

Type :
Messages : 549
Membre depuis : 01/01/1970

eaubraise a dit : 

Parvati a dit : 

alice a dit : 

Depuis toute petite, j'ai l'habitude de me contenter de ce que j'ai.

En amour, jusqu'à présent, je pensais que c'est ce qu'il fallait faire "me contenter d'être aimée comme l'autre le souhaite". Sauf que finalement à force d'illusions, de déceptions, de douleurs, je me suis forgée une carapace qui peut paraitre très dure (moi même j'ai dû mal a comprendre et parfois l'impression que ce n'est pas moi) et j'ai tendance maintenant à me dire "j'exige d'être aimée comme moi je peux aimer et si cela ne sera pas naturel pour l'autre, alors je préfère rester seule que mal aimée".

Je ne sais pas si c'est la souffrance qui me fait penser et agir ainsi, mais cette sensation est pour l'instant bien encrée en moi et elle est incontrolable.

Je ne sais pas si j'ai envie d'une discussion sur ce sujet, peut être juste un besoin de l'exprimer.

 Merci pour ce partage, Alice.
Le plus grand amour, celui qui nourrit le plus et qui nous rend capable de recevoir celui des autres... c'est celui qu'on se porte à soi.
Profite de cette parenthèse pour t'aimer encore davantage... Elle est aussi un signe qui indique que tu prends conscience du fait que tu mérites d'être aimée avec sincérité et générosité Kiss

 il me semble que c'est très important quand on a compris et qu'on vit cela... merci pour cette phrase que je vais garder en moi

 Idem. Cette phrase me trotte depuis tout à l'heure.

12/04/2015 à 17:14

Parvati

Type :
Messages : 743
Membre depuis : 01/01/1970
Cadeau pour vous. Un peu de beauté, pour s'émerveiller tout en douceur Smile

cloches
13/04/2015 à 04:25

alice

Type :
Messages : 549
Membre depuis : 01/01/1970
merci Parvati, c'est magnifique