Mon premier hammam

15/01/2015 à 14:55

alice

Type :
Messages : 549
Membre depuis : 01/01/1970

Nous entrons dans le hammam, une chaleur quasi irrespirable me prend à la gorge.

IL me dit de m'allonger sur le reposoir haut carrelé, qui se trouve au centre de la pièce.

Je m'allonge sur le dos, relève les jambes, et écarte mes cuisses pour lui présenter mon intimité la plus secrète.

Le reposoir est mouillé des vapeurs d'eau, la chaleur humide parcouru mon corps

La pièce est sombre remplie de vapeur d'eau, IL est juste devant moi, mais je ne distingue que ses formes musclées, je le devine.

Je sens ses mains sur moi, entre mes cuisses, sous ses caresses si douces sur mon corps mouillé, je me suis laissée aller.

Je vois son ombre se pencher, la douceur de sa langue entre mes cuisses me donne des frissons, je ferme les yeux.

Le contraste entre sa langue paraissant plus chaude que la chaleur ambiante, rend mon bouton et mon sexe entier très sensibles, encore plus réceptifs à ses baisers

Ma respiration augmente, mon corps ruissèle sous cette chaleur qui peu à peu ne me dérange plus.
Seul cet instant compte.

Mon corps se met a bouger au rythme de ce cunnilingus doux et humide, mélange de différentes chaleurs.

Je relève le haut de mon corps alors qu'il continue son œuvre.
Je prend sa tête entre mes mains, il se relève nos bouches se rejoignent.

Ses lèvres sont mouillées par l'air humide de ce hammam, mouillées de mon fluide. Douce sensation

Puis une seconde fois, je m'abandonne.
Mon dos touchant ce carrelage chaud rempli d'eau


J'entends la porte s'ouvrir, quelqu'un entre, mais peu importe, je suis au milieu d'un réel plaisir qu'IL me fait partager.

Je continue a me cambrer a chaque fois que mon sexe entier réagi à ses caresses et à ses « baisers ».
Je sens sur mon corps, les perles d'eau couler et finir leur route sur cet autel.


J'entends sur ma gauche, une autre respiration, forte et saccadée. Je tourne la tête pour regarder mais la buée de la pièce est très dense.
Mon esprit s'est évadé
je ne sais pas s'il s'agit d'une femme ou d'un homme, mais je compris à cet instant, que quelqu'un d'autre était en train de partager notre intimité.


Un bien être de plus en plus fort s'empare de moi, mon corps s'est abandonné, mon bas ventre réagit.
L'envie devient de plus en plus grande, je le veux, maintenant.

Je met mes jambes sur ses hanches humides pour l'inviter à venir, le sentir en moi. IL sait comment me rendre folle de désir.

Dans ce silence, que seuls nos respirations vint interrompre, je luis dis doucement : prends moi, maintenant

 

IL se redresse, mes cuisses autour de lui, d'un petit coup de reins, je m'avance plus prêt de lui pour qu'il puisse me prendre

Là, je le sens venir doucement en moi dans ce lieu si petit mais tellement sensible.

Son sexe dur me pénètre en douceur

Il donne des petits coups de reins au début, encore une fois je m'abandonne sous cette domination qu'il a sur moi.

Je maintiens mes jambes autour de ses reins malgré son corps ruisselant

La pièce est calme, apaisante, juste la respiration de deux amants et de leur compagnon du moment.
Le temps s'est suspendu, seul notre plaisir compte.

Ce compagnon juste à coté de moi. Je ne le vois pas, il ne tente pas de me toucher, de m'effleurer mais j'entends sa respiration qui indique qu'il participe à nos ébats

Ses coups de reins deviennent de plus en plus forts, nos 3 respirations de plus en plus rapides.

Mon corps sur cet autel est en mouvement, parfois je donne des coups de reins, je veux lui montrer ma soumission, je veux qu'il sache que je suis à lui et à cet inconnu voyeur.

 

Nos reins bougeant au même rythme, nous sentons le plaisir monter de plus en plus. Nos corps mouillés, réchauffés ne réclamant que la jouissance à venir.

Par moment, je me redresse pour l'embrasser, prendre cette langue mouillées qui peu de temps auparavant me goutait si passionnément.

 

Je l'entends réagir, son souffle rapide, ses râles de plaisir, je compris qu'il allait venir

« vas y » lui dis je. Je le veux à cet instant, je désire qu'il s'abandonne en moi

Puis il eut cet instant, un de ces moments magiques où il me fait ce cadeau, cet instant où je le sens en extase, cet instant fort qui précède le calme retrouvé, le silence de la pièce.

Nous avons chaud, deux corps ruisselants l'un contre l'autre,

nos respirations se faisant de plus en plus calme, apaisées


Ce n'est que sur le pas de la porte du hammam que je vois le visage souriant de notre compagnon, un homme d'une cinquantaine d'année. Cet homme avait été respectueux, il n'avait pas tenté de nous interrompre, il est resté là, nous regardant mais il avait partagé avec nous ce moment délicieux.




16/01/2015 à 03:33

Montagnard

Type : Homme
Messages : 1211
Membre depuis : 12/09/2012
toujours aussi mignon ces textes , belle plume!
16/01/2015 à 07:59

Barbamama

Type :
Messages : 189
Membre depuis : 01/01/1970
Oui toujours aussi sensuel....


16/01/2015 à 08:22

guko84

Type :
Messages : 2732
Membre depuis : 01/01/1970
Un moment délicieux, comme le récit ...  nous adorons la Balneo .. source de beaucoup de jeux ..
16/01/2015 à 08:24

ptibou76200

Type :
Messages : 814
Membre depuis : 01/01/1970
Message supprimé
16/01/2015 à 08:32

alice

Type :
Messages : 549
Membre depuis : 01/01/1970
merci à tous

La savoie possède bien des ressources Wink
16/01/2015 à 08:39

ptibou76200

Type :
Messages : 814
Membre depuis : 01/01/1970
Message supprimé
17/01/2015 à 18:51

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970
Avec Alice, çà glisse Tongue Out
18/01/2015 à 07:14

Montagnard

Type : Homme
Messages : 1211
Membre depuis : 12/09/2012

alice a dit : 

merci à tous

La savoie possède bien des ressources Wink   tu as du gout pour la région , j'aime !!
21/01/2015 à 22:31

manue44

Type :
Messages : 38
Membre depuis : 01/01/1970
délicieux, magnifique, on y était tous dans le hammam... hummmm
22/01/2015 à 09:31

Jilgero

Type : Homme
Messages : 541
Membre depuis : 22/05/2013
Hummm superbe sa m'a rappelé tant de souvenirs de ces saunas Savoyards.... Cool
Sa me rappelle que je dois finir mon récit aussi.... Innocent