mon ami n'aime pas le sexe oral

09/01/2014 à 17:23

alidwo

Type :
Messages : 1
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour,

je suis avec mon ami depuis plusieurs mois, on ne se voit pas fréquemment car nous n'habitons pas la même région mais nous avons passé plusieurs fois des vacances ensemble, des week-ends...
J'ai remarqué dès le début qu'il n'aimait pas pratiquer le cunnilingus, je lui ai pourtant expliqué que je ne pouvais jouir autrement. Mais il me dit que les sécrétions féminines provoquent chez lui "des rejets" (sic). Il a essayé "pour me faire plaisir" (sic). Cela a duré trois secondes... Il a systématiquement du plaisir avec moi (fellation et pénétration, sans problème pour moi) Et moi je reste invariablement frustrée !!! Pas un seul orgasme avec lui. Dernièrement, je lui ai redemandé un cunnilingus et au bout de 2 secondes, il s'est éloigné disant que "l'odeur était trop forte" (sic!). Je précise que mon hygiène est irréprochable et que en plus ce jour-là je sortais de la douche !
Je ne comprends pas d'où vient le blocage de cet homme (58 ans). Son enfance, son éducation ? Je ne sais pas comment poser la question aux experts sur ce site que je connais mal.
Est-ce que cela peut se soigner ? Je ne conçois pas la sexualité sans total abandon et naturel.  Et je ne vois pas comment je pourrais continuer à faire l'amour avec un homme qui n'aime ni les sécrétions féminines ni l'odeur du sexe féminin. Le sexe masculin a lui aussi une odeur et cela fait partie intrinsèque de l'excitation. Non ? C'est vraiment un problème pour moi car nous nous entendons très bien (il m'appelle tous les jours) sur tous les autres plans, intellectuel, sports, loisirs, affinités, etc.
09/01/2014 à 18:20

FranckP

Type : Homme
Messages : 687
Membre depuis : 13/09/2012
Alors là j'en reviens pas !
J'adoooooooooore ça quelle idée ...
Problème de mauvaises expériences ou un truc oedipien qui sait ...
Sexothérapeute pas le choix à mon humble avis , ça va pas se regler comme ça sinon Surprised
09/01/2014 à 18:57

damejessica

Type : Femme
Messages : 3203
Membre depuis : 12/09/2012
Il a un blocage... ou alors il n'aime simplement pas ça, je pense que ces choses là ne se forces pas, sinon, c'est pire

sexothérapeute, pourquoi pas, mais si il n'en a pas envie, il faudrait chercher à deux d'autres choses qui te mène à l'orgasme

le sexe est un partage, pour ma part, une envie non partagée ne peut être un plaisir ...
10/01/2014 à 16:47

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970

alidwo a dit : 

Bonjour,

je suis avec mon ami depuis plusieurs mois, on ne se voit pas fréquemment car nous n'habitons pas la même région mais nous avons passé plusieurs fois des vacances ensemble, des week-ends...
J'ai remarqué dès le début qu'il n'aimait pas pratiquer le cunnilingus, je lui ai pourtant expliqué que je ne pouvais jouir autrement. Mais il me dit que les sécrétions féminines provoquent chez lui "des rejets" (sic). Il a essayé "pour me faire plaisir" (sic). Cela a duré trois secondes... Il a systématiquement du plaisir avec moi (fellation et pénétration, sans problème pour moi) Et moi je reste invariablement frustrée !!! Pas un seul orgasme avec lui. Dernièrement, je lui ai redemandé un cunnilingus et au bout de 2 secondes, il s'est éloigné disant que "l'odeur était trop forte" (sic!). Je précise que mon hygiène est irréprochable et que en plus ce jour-là je sortais de la douche !
Je ne comprends pas d'où vient le blocage de cet homme (58 ans). Son enfance, son éducation ? Je ne sais pas comment poser la question aux experts sur ce site que je connais mal.
Est-ce que cela peut se soigner ? Je ne conçois pas la sexualité sans total abandon et naturel.  Et je ne vois pas comment je pourrais continuer à faire l'amour avec un homme qui n'aime ni les sécrétions féminines ni l'odeur du sexe féminin. Le sexe masculin a lui aussi une odeur et cela fait partie intrinsèque de l'excitation. Non ? C'est vraiment un problème pour moi car nous nous entendons très bien (il m'appelle tous les jours) sur tous les autres plans, intellectuel, sports, loisirs, affinités, etc.

 Bonjour et bienvenue !

Je vais être franche. Vous n'êtes pas compatible sexuellement et selon moi vous n'êtes pas compatible du tout.
Je sais aussi que ce problème (un peu phobique) à détester les cunilingus ne se règle que très peu. Et puis il n'a pas 20 ans ; donc cette aversion est suffisamment bien ancrée.
A le forcer et à vous forcer... Vous allez finir par moins vous apprécier et c'est dommage car vous avez d'autres affinités et quelque part une certaine complicité.
Lui doit trouver une femme qui n'aime pas le cunilingus et vous devez trouver un homme qui adore çà.
Parlez-en avec lui, peut-être est-il d'ailleurs sur la même longueur d'onde que vous...

Mais laissons le soin à Brigitte ou d'autres experts de vous en parler.

A bientôt.

10/01/2014 à 17:21

FranckP

Type : Homme
Messages : 687
Membre depuis : 13/09/2012
Et si c'était le seul critère de différence , si tout le reste est sympa et que ce couple par ailleurs se trouve en harmonie et bien ensemble ?
Je suis un peu effrayé de voir que dés qu'un truc achoppe dans un couple , il faille à chaque fois considérer que le couple n'a pas d'avenir ...
Tiens t-on là la principale raison des séparations à répétitions de 50% des couples de nos jours , et ce sur une moyenne de 4 ans !   effrayant Sealed
10/01/2014 à 17:30

nutson74

Type :
Messages : 72
Membre depuis : 01/01/1970
Si je peux me permettre , il n' y a pas que le cunni pour mener la femme à l'orgasme ... les doigts , la main sont d'autant outils pour faire plaisir a sa partenaire sans fourrer son nez ! Avez vous essayé ?
10/01/2014 à 18:55

sapho12

Type :
Messages : 29
Membre depuis : 01/01/1970

alidwo a dit : 

Bonjour,

je suis avec mon ami depuis plusieurs mois, on ne se voit pas fréquemment car nous n'habitons pas la même région mais nous avons passé plusieurs fois des vacances ensemble, des week-ends...
J'ai remarqué dès le début qu'il n'aimait pas pratiquer le cunnilingus, je lui ai pourtant expliqué que je ne pouvais jouir autrement. Mais il me dit que les sécrétions féminines provoquent chez lui "des rejets" (sic). Il a essayé "pour me faire plaisir" (sic). Cela a duré trois secondes... Il a systématiquement du plaisir avec moi (fellation et pénétration, sans problème pour moi) Et moi je reste invariablement frustrée !!! Pas un seul orgasme avec lui. Dernièrement, je lui ai redemandé un cunnilingus et au bout de 2 secondes, il s'est éloigné disant que "l'odeur était trop forte" (sic!). Je précise que mon hygiène est irréprochable et que en plus ce jour-là je sortais de la douche !
Je ne comprends pas d'où vient le blocage de cet homme (58 ans). Son enfance, son éducation ? Je ne sais pas comment poser la question aux experts sur ce site que je connais mal.
Est-ce que cela peut se soigner ? Je ne conçois pas la sexualité sans total abandon et naturel.  Et je ne vois pas comment je pourrais continuer à faire l'amour avec un homme qui n'aime ni les sécrétions féminines ni l'odeur du sexe féminin. Le sexe masculin a lui aussi une odeur et cela fait partie intrinsèque de l'excitation. Non ? C'est vraiment un problème pour moi car nous nous entendons très bien (il m'appelle tous les jours) sur tous les autres plans, intellectuel, sports, loisirs, affinités, etc.

 et lui? il aime les fellations?

11/01/2014 à 00:47

languedevelour

Type :
Messages : 4
Membre depuis : 01/01/1970

Ambre a dit : 

alidwo a dit : 

Bonjour,

je suis avec mon ami depuis plusieurs mois, on ne se voit pas fréquemment car nous n'habitons pas la même région mais nous avons passé plusieurs fois des vacances ensemble, des week-ends...
J'ai remarqué dès le début qu'il n'aimait pas pratiquer le cunnilingus, je lui ai pourtant expliqué que je ne pouvais jouir autrement. Mais il me dit que les sécrétions féminines provoquent chez lui "des rejets" (sic). Il a essayé "pour me faire plaisir" (sic). Cela a duré trois secondes... Il a systématiquement du plaisir avec moi (fellation et pénétration, sans problème pour moi) Et moi je reste invariablement frustrée !!! Pas un seul orgasme avec lui. Dernièrement, je lui ai redemandé un cunnilingus et au bout de 2 secondes, il s'est éloigné disant que "l'odeur était trop forte" (sic!). Je précise que mon hygiène est irréprochable et que en plus ce jour-là je sortais de la douche !
Je ne comprends pas d'où vient le blocage de cet homme (58 ans). Son enfance, son éducation ? Je ne sais pas comment poser la question aux experts sur ce site que je connais mal.
Est-ce que cela peut se soigner ? Je ne conçois pas la sexualité sans total abandon et naturel.  Et je ne vois pas comment je pourrais continuer à faire l'amour avec un homme qui n'aime ni les sécrétions féminines ni l'odeur du sexe féminin. Le sexe masculin a lui aussi une odeur et cela fait partie intrinsèque de l'excitation. Non ? C'est vraiment un problème pour moi car nous nous entendons très bien (il m'appelle tous les jours) sur tous les autres plans, intellectuel, sports, loisirs, affinités, etc.

 Bonjour et bienvenue !

Je vais être franche. Vous n'êtes pas compatible sexuellement et selon moi vous n'êtes pas compatible du tout.
Je sais aussi que ce problème (un peu phobique) à détester les cunilingus ne se règle que très peu. Et puis il n'a pas 20 ans ; donc cette aversion est suffisamment bien ancrée.
A le forcer et à vous forcer... Vous allez finir par moins vous apprécier et c'est dommage car vous avez d'autres affinités et quelque part une certaine complicité.
Lui doit trouver une femme qui n'aime pas le cunilingus et vous devez trouver un homme qui adore çà.
Parlez-en avec lui, peut-être est-il d'ailleurs sur la même longueur d'onde que vous...

Mais laissons le soin à Brigitte ou d'autres experts de vous en parler.

A bientôt.

Bonjour alidow je suis d'accord avec Ambre il a y peut de chance qu'il change (je suis pas madame soleil)mais les blocages sexuel sont compliqué a réglé en général encore plus a sont age
tu finira par être frustré et allé cherché ailleurs ton plaisir et si cette pratique est importante pour toi pour ton plaisir ton épanouissement passe pas a coté
résultat tu auras perdu ton temps (ont connait pas le temps qu'il nous reste)alors le perd pas et des hommes qui aime le cunnilingus et sympa il y en a pleins bon courage 

11/01/2014 à 06:59

pierredom

Type :
Messages : 11
Membre depuis : 01/01/1970

languedevelour a dit : 

Bonjour

Je viens de lire vos messages concernant le cunni

Certes cette acte est très souvent apprécié par la femme mais il faut qu'il reste un plaisir mutuel

Conseiller d'aller voir ailleurs n'est pas une bonne solution, si elle pose la question c'est que ce sujet l'inquiète et si il l'inquiète c'est qu'elle ne s'en fou pas au point d'aller ailleurs

Le cunni est un préliminaire qui peut aussi amener à l'orgasme

La vraie question à poser c'est pourquoi tu jouis uniquement de cette façon ?

Du fait que l'acte t'excite au point de jouir ( visuel et réaction cérébrale ) ou du fait d'être particulièrement sensible à cet endroit ?

Cette question est très importante pour t'apporter une réponse et des solutions et il y en a dans les deux cas !!

Je suis à ta disposition si tu as besoin d'en savoir plus mais pose toi cette question qui est déterminante !

Pierre  

Ambre a dit : 

alidwo a dit : 

Bonjour,

je suis avec mon ami depuis plusieurs mois, on ne se voit pas fréquemment car nous n'habitons pas la même région mais nous avons passé plusieurs fois des vacances ensemble, des week-ends...
J'ai remarqué dès le début qu'il n'aimait pas pratiquer le cunnilingus, je lui ai pourtant expliqué que je ne pouvais jouir autrement. Mais il me dit que les sécrétions féminines provoquent chez lui "des rejets" (sic). Il a essayé "pour me faire plaisir" (sic). Cela a duré trois secondes... Il a systématiquement du plaisir avec moi (fellation et pénétration, sans problème pour moi) Et moi je reste invariablement frustrée !!! Pas un seul orgasme avec lui. Dernièrement, je lui ai redemandé un cunnilingus et au bout de 2 secondes, il s'est éloigné disant que "l'odeur était trop forte" (sic!). Je précise que mon hygiène est irréprochable et que en plus ce jour-là je sortais de la douche !
Je ne comprends pas d'où vient le blocage de cet homme (58 ans). Son enfance, son éducation ? Je ne sais pas comment poser la question aux experts sur ce site que je connais mal.
Est-ce que cela peut se soigner ? Je ne conçois pas la sexualité sans total abandon et naturel.  Et je ne vois pas comment je pourrais continuer à faire l'amour avec un homme qui n'aime ni les sécrétions féminines ni l'odeur du sexe féminin. Le sexe masculin a lui aussi une odeur et cela fait partie intrinsèque de l'excitation. Non ? C'est vraiment un problème pour moi car nous nous entendons très bien (il m'appelle tous les jours) sur tous les autres plans, intellectuel, sports, loisirs, affinités, etc.

 Bonjour et bienvenue !

Je vais être franche. Vous n'êtes pas compatible sexuellement et selon moi vous n'êtes pas compatible du tout.
Je sais aussi que ce problème (un peu phobique) à détester les cunilingus ne se règle que très peu. Et puis il n'a pas 20 ans ; donc cette aversion est suffisamment bien ancrée.
A le forcer et à vous forcer... Vous allez finir par moins vous apprécier et c'est dommage car vous avez d'autres affinités et quelque part une certaine complicité.
Lui doit trouver une femme qui n'aime pas le cunilingus et vous devez trouver un homme qui adore çà.
Parlez-en avec lui, peut-être est-il d'ailleurs sur la même longueur d'onde que vous...

Mais laissons le soin à Brigitte ou d'autres experts de vous en parler.

A bientôt.

Bonjour alidow je suis d'accord avec Ambre il a y peut de chance qu'il change (je suis pas madame soleil)mais les blocages sexuel sont compliqué a réglé en général encore plus a sont age
tu finira par être frustré et allé cherché ailleurs ton plaisir et si cette pratique est importante pour toi pour ton plaisir ton épanouissement passe pas a coté
résultat tu auras perdu ton temps (ont connait pas le temps qu'il nous reste)alors le perd pas et des hommes qui aime le cunnilingus et sympa il y en a pleins bon courage 

 

11/01/2014 à 11:32

languedevelour

Type :
Messages : 4
Membre depuis : 01/01/1970

pierredom a dit : 

languedevelour a dit : 

Bonjour

Je viens de lire vos messages concernant le cunni

Certes cette acte est très souvent apprécié par la femme mais il faut qu'il reste un plaisir mutuel

Conseiller d'aller voir ailleurs n'est pas une bonne solution, si elle pose la question c'est que ce sujet l'inquiète et si il l'inquiète c'est qu'elle ne s'en fou pas au point d'aller ailleurs

Le cunni est un préliminaire qui peut aussi amener à l'orgasme

La vraie question à poser c'est pourquoi tu jouis uniquement de cette façon ?

Du fait que l'acte t'excite au point de jouir ( visuel et réaction cérébrale ) ou du fait d'être particulièrement sensible à cet endroit ?

Cette question est très importante pour t'apporter une réponse et des solutions et il y en a dans les deux cas !!

Je suis à ta disposition si tu as besoin d'en savoir plus mais pose toi cette question qui est déterminante !

Pierre 

 Bonjour 
quand je dit d'allé voir ailleurs ce n'est pas dans l’adultère bien sur
leur histoire est ressente c'est plus facile de partir maintenant que d'attendre avec encore plus de frustrations 
pour moi la vraie question ce n'est pas de savoir si c'est seulement avec cette pratique la ou cette zone érogène que l'on arrive a la  jouissance cela serais trop simple et nos petit cerveau sont bien plus complexeWink
le plaisir est un ensemble de sens comme VISUEL - SENSORIEL - AUDITIF - PSYCHIQUE OLFACTIF Ect.... qui s'additionne a chacun sont mode d'emplois et quand tous ces éléments sont réunis ont se laisse allé a l'abandon sans ce posé de question elle est peut être la la jouissance Tongue Out
les rapports sexuel sont un moment HEUREUX LIBRE dans la vie le reste du Temp nous sommes dans l'analyse et les tracas du quotidien alors profitons de ces moments  de LIBERTE 
je comprend très bien Alidwo ces écrits sont très explicite et il faut reconnaître que sont ami n'est pas très galant si je puis dire en lui disant que l'odeur est trop fort il y a d'autre façon de dire la même chose sans blessé l'autre NON?
je pense que pour lui la sexualité ne se vie pas dans le partage mais tous seul dans sa tête
et tant pis pour l'autre  

11/01/2014 à 17:38

Brigitte

Type : Femme
Messages : 1251
Membre depuis : 15/09/2012

alidwo a dit : 

Bonjour,

je suis avec mon ami depuis plusieurs mois, on ne se voit pas fréquemment car nous n'habitons pas la même région mais nous avons passé plusieurs fois des vacances ensemble, des week-ends...
J'ai remarqué dès le début qu'il n'aimait pas pratiquer le cunnilingus, je lui ai pourtant expliqué que je ne pouvais jouir autrement. Mais il me dit que les sécrétions féminines provoquent chez lui "des rejets" (sic). Il a essayé "pour me faire plaisir" (sic). Cela a duré trois secondes... Il a systématiquement du plaisir avec moi (fellation et pénétration, sans problème pour moi) Et moi je reste invariablement frustrée !!! Pas un seul orgasme avec lui. Dernièrement, je lui ai redemandé un cunnilingus et au bout de 2 secondes, il s'est éloigné disant que "l'odeur était trop forte" (sic!). Je précise que mon hygiène est irréprochable et que en plus ce jour-là je sortais de la douche !
Je ne comprends pas d'où vient le blocage de cet homme (58 ans). Son enfance, son éducation ? Je ne sais pas comment poser la question aux experts sur ce site que je connais mal.
Est-ce que cela peut se soigner ? Je ne conçois pas la sexualité sans total abandon et naturel.  Et je ne vois pas comment je pourrais continuer à faire l'amour avec un homme qui n'aime ni les sécrétions féminines ni l'odeur du sexe féminin. Le sexe masculin a lui aussi une odeur et cela fait partie intrinsèque de l'excitation. Non ? C'est vraiment un problème pour moi car nous nous entendons très bien (il m'appelle tous les jours) sur tous les autres plans, intellectuel, sports, loisirs, affinités, etc.

 

Bonsoir,

Vous êtes en effet face à un vrai problème. Il y a dans la sexualité parfois des blocages difficiles à surmonter. Cet homme a une inhibition et il faut qu’il ait envie de la surmonter pour éventuellement y arriver. en tout cas rassurez-vous, votre odeur, certains hommes l’adoreraient et appelleraient même cela votre parfum! néanmoins, vous êtes frustrée et il faut trouver une solution. Ce que je vous propose c’est qu’il vous fasse jouir avec un jouet, un vibromasseur qu’il pourra utiliser avec ses mains. ensemble, vous découvrirez comment l’utiliser pour obtenir une jouissance. Et peut-être qu’ensuite, en vous voyant prendre votre plaisir il osera s’aventurer un peu plus vers cette zone interdite pour lui...
19/09/2016 à 08:59

queenamann

Type :
Messages : 6
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour, je remonte ce post pour ne pas en créer un autre.

J'ai rencontré un homme en voyage cet été et il m'a fait comprendre que je lui plaisais par des petites  blagues.
On s'est revu 15 jours plus tard avec lui et une amie rencontré en voyage. On a passé 3 jours dans sa ville. Je logeais à l'hotel car la fille dormais chez lui.

Je ne l'ai pas trouvé attirant mais intellectuellement, c'était le genre d'homme que je recherchais.

On s'est revu à ma demande une journée.
Il ne se passait toujours rien : pas de drague, de geste ou de parole qui montrent une attirance pour moi.
On s'est ensuite téléphoné et il m'a proposé de se voir ce week end.
On a passé le samedi ensemble et je lui ai dit de dormir chez moi . En faisant la visite de ma maison, je lui ai dit que je lui laissais ma chambre.

Il n'y avait eu encore aucun geste ni signe de sa part bien qu'on ai passé l'après midi allongé sur le sable!
Le soir , il y a eu rapprochement tard dans la soirée.
Pas de préliminaires et problème d'érection de sa part.:je peux le comprendre (stresse, peur...)
Mais visiblement, il n'aime pas la fellation( il perd son érection et ne montre pas de plaisir), pas de cunni, pas de baiser sur le corps.
Le lendemain, idem...

Le lendemain, il se comporte comme un copain : pas de geste de tendresse, ni de paroles,ni de baiser (je suis allée deux fois vers lui).On se balade côte à côte (pas main dans la main )
Je lui en parle et il me dit qu'il va faire des efforts mais qu'il fonctionne comme ça.

Je n'étais pas très attirée , c'est vrai et je n'aurai pas du aller plus loin avec lui!
Je pense donc arrêter avec lui car en plus on habite assez loin.

Il a eu une enfance assez stricte. Il a 53 ans et n'a jamais été marié.

J'ai été triste de voir une attitude indifférente. Je pensais lui plaire mais il doit avoir des difficultés ou sexuels aussi.

C'est plus le manque de tendresse qui m'a manqué

A 44 ans, je n'ai que des échecs sentimentaux (relations de quelques jours!)