Ménopause

12/05/2015 à 19:17

Roccothony

Type :
Messages : 3
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour à tous

Voilà notre petite histoire :

je suis agé de 45 ans ma femme de 49
Depuis l'année dernière juillet 2014 elle est ménauposée avec tout les désagréments qui vont avec ( bouffées de chaleur , perte de libido etc...)
La ménopause a entrainé pas mal de problèmes , infections urinaire, pyélonéphrite, mycose, vulvite et autre problèmes de femme

Au bout du compte ma femme a toujours des envies mais a du mal et vraiment beaucoup de mal a atteindre l'orgasme, ce n'est pas faute d'y mettre du mien pour les préliminaires , joujoux spécial etc.. rien y fait

j'ai aussi développé un problème ( névralgies pudendal ) et de ce coté je suis pas verni car aussi beaucoup de mal à atteindre l'orgasme  , j’attends une infiltration le 10 juin , j'espère aller mieux

Mais en ce qui concerne ma femme , quelqu'un a t'il les même problème et est il arrivé à y remédier ?

merci d'avance
13/05/2015 à 07:52

Parvati

Type :
Messages : 743
Membre depuis : 01/01/1970

Roccothony a dit : 

Bonjour à tous

Voilà notre petite histoire :

je suis agé de 45 ans ma femme de 49
Depuis l'année dernière juillet 2014 elle est ménauposée avec tout les désagréments qui vont avec ( bouffées de chaleur , perte de libido etc...)
La ménopause a entrainé pas mal de problèmes , infections urinaire, pyélonéphrite, mycose, vulvite et autre problèmes de femme

Au bout du compte ma femme a toujours des envies mais a du mal et vraiment beaucoup de mal a atteindre l'orgasme, ce n'est pas faute d'y mettre du mien pour les préliminaires , joujoux spécial etc.. rien y fait

j'ai aussi développé un problème ( névralgies pudendal ) et de ce coté je suis pas verni car aussi beaucoup de mal à atteindre l'orgasme  , j’attends une infiltration le 10 juin , j'espère aller mieux

Mais en ce qui concerne ma femme , quelqu'un a t'il les même problème et est il arrivé à y remédier ?

merci d'avance

 Bonjour,

La ménopause induit des problèmes (ceux que vous citez) auxquels on peut palier avec un traitement hormonal (consulter un gynécologue ou endocrinologue). Pour la sécheresse vaginale (qui peut entraîner douleurs, contractions ou baisse de plaisir), un lubrifiant à base d'eau.

Et puis, certaines se libèrent sexuellement car elles n'ont plus peur de tomber enceinte, quand d'autres se sentent moins femmes parce que justement, elles ne peuvent plus concevoir. Il lui faut peut-être un peu de temps pour se sentir bien dans cette nouvelle phase de sa vie de femme. Quoi qu'il en soit, il est bon de ne pas faire de l'orgasme un enjeu essentiel, pour éviter les blocages.

Je sollicite un expert pour qu'il vous apporte un avis plus éclairé que le mien.


13/05/2015 à 14:09

Roccothony

Type :
Messages : 3
Membre depuis : 01/01/1970
Merci pour votre réponse Parvati

cela dit , elle a actuellement un traitement hormonal ( patch )
pour ce qui est de sécheresse oui nous utilisons un lubrifiant à base d'eau

Maintenant savoir si c'est que psychologique, nous le savons pas, je pense aussi que j'ai un blocage avec ça car j'ai tjrs peur de lui faire mal , il suffit quelle fait une petite grimasse et tout retombe chez moi
13/05/2015 à 15:05

Parvati

Type :
Messages : 743
Membre depuis : 01/01/1970

Roccothony a dit : 

Merci pour votre réponse Parvati

cela dit , elle a actuellement un traitement hormonal ( patch )
pour ce qui est de sécheresse oui nous utilisons un lubrifiant à base d'eau

Maintenant savoir si c'est que psychologique, nous le savons pas, je pense aussi que j'ai un blocage avec ça car j'ai tjrs peur de lui faire mal , il suffit quelle fait une petite grimasse et tout retombe chez moi

 Il faudrait (c'est plus facile à dire qu'à faire peut-être...) que vous appreniez à en sourire un peu, de ces désagréments. Vous dire que ce sont vos corps vieillissants qui donnent de petits signes de faiblesse. Je sais bien que c'est pas très compatible avec les scènes de passion torride où les gens se grimpent dessus avec fébrilité et plein de Oh Oui. Mais la vie sexuelle, c'est bien souvent fait de petites misères, qui ne sont pas insurmontables.

 

Et si vous la laissiez aux commandes un peu (au moins, vous n'auriez plus peur de lui faire mal) ?
Il est aussi possible que votre très forte envie de lui donner du plaisir à tout prix par pénétration la bloque...
Moins focaliser sur l'orgasme elle et vous ? Y aller tout doux et vous laisser porter par chaque sensation ?
Plus de caresses de l'intégralité du corps, de massages ? Des effleurements des parties génitales, en augmentant très progressivement la stimulation pour que puisse monter le plaisir ?
Vous arrivez à en discuter ensemble ? À mettre de la légèreté dans tout cela ? À vous dire ce que vous aimeriez que l'autre vous fasse ?

Sûr que quand une femme a des problèmes dans la sphère génitale, elle n'est généralement pas d'humeur olé olé (je confirme et je ne suis pas encore ménopausée), mais ça passe tout ça, avec des traitements adaptés et ça peut même se stabiliser (pour éviter les piélonéphrites, faut déjà éviter l'infection urinaire : le 100% pur jus de cranberry bio, c'est top en petites cures ; boire beaucoup d'eau ou de tisanes, bien vider sa vessie, mais je suppose qu'elle connaît...).

 

En tout cas, votre intérêt pour votre compagne est touchant. J'espère que propres vos soucis (névralgie pudendale) vont s'estomper. Je ne connais pas du tout cette pathologie. Mais je suis persuadée que la sexualité est un immense terrain de jeux où on peut prendre beaucoup de plaisir quand on est obligé de quitter les sentiers battus parce que le corps devient défaillant.  Bon courage à vous deux.

16/05/2015 à 19:50

Roccothony

Type :
Messages : 3
Membre depuis : 01/01/1970
Merci pour votre réponse ,

bon je vais ajouter quelques problèmes

là ou je suis le plus sensible c'est le clito me dit-elle , je m'y attarde durant de très longues minutes voir l'heure
Pour ce qui est de parler des envies , je lui explique les miennes ( soit plus caline avec moi ,embrasses moi, enlaces moi, fais le premier pas pour une fois ) mais pas évident pour elle
je lui demande ce qui pourrait la motiver afin d'atteindre l'orgasme  , en réponse , rien faut que je me vide la tête

Pas du tout évident de comprendre ces choses là quand on est un mec , même si je me met à sa place

je sais que c'est tjrs moi qui ai fais le premier pas lors de nos relations sexuelles , mais franchement je rêve qu'elle prenne les devants et qu'elle me dise fais moi si ou ça , qu'elle me guide selon ses envies .

En ce moment je sais qu'elle se reprend une mycose donc pas évident une fois de plus , je me demande si jour ça s'arrête tout les désagrément de la ménopause ???
17/05/2015 à 08:56

Parvati

Type :
Messages : 743
Membre depuis : 01/01/1970

Roccothony a dit : 

Merci pour votre réponse ,

bon je vais ajouter quelques problèmes

là ou je suis le plus sensible c'est le clito me dit-elle , je m'y attarde durant de très longues minutes voir l'heure
Pour ce qui est de parler des envies , je lui explique les miennes ( soit plus caline avec moi ,embrasses moi, enlaces moi, fais le premier pas pour une fois ) mais pas évident pour elle
je lui demande ce qui pourrait la motiver afin d'atteindre l'orgasme  , en réponse , rien faut que je me vide la tête

Pas du tout évident de comprendre ces choses là quand on est un mec , même si je me met à sa place

je sais que c'est tjrs moi qui ai fais le premier pas lors de nos relations sexuelles , mais franchement je rêve qu'elle prenne les devants et qu'elle me dise fais moi si ou ça , qu'elle me guide selon ses envies .

En ce moment je sais qu'elle se reprend une mycose donc pas évident une fois de plus , je me demande si jour ça s'arrête tout les désagrément de la ménopause ???

 Roccothony, hello !

Entre nous, il ne faut pas que l'orgasme devienne une obession. Ça peut gâcher tout le plaisir d'une femme de ressentir qu'elle "doit" y arriver.
Je comprends fort bien ton souhait qu'elle prenne des initiatives. Hélas, si ce n'est pas dans son tempérament, il va falloir que tu sois celui qui lance le jeu.
Le truc qui peut marcher : tu lui demandes d'écrire ses envies sur de petits bouts de papier. Vous les mettez dans une boîte et lors d'un instant coquin, tu pioches dedans. Tu fais pareil pour toi la fois suivante : elle pioche... Si un truc ne la branche pas, elle a le droit de refaire un tirage. Faites-ça de manière ludique, dans l'idée de vous amuser...
Les mycoses ce n'est malheureusement pas réservé aux femmes ménopausées et quand on en a une, je t'assure que c'est désagréable Tongue Out Mais oui, ça passe, les désagréments de la ménopause (revoir le traitement au besoin ?). Par contre, pour les baisses de désir, c'est autre chose (pas forcément lié à l'état hormonal). Il faut redécouvrir une sexualité qui se joue sur d'autres modes, un joli défi !