Manque de désir et de plaisir

23/09/2013 à 01:11

Brilliance

Type :
Messages : 1
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour à tous.

Je vais essayer d'expliquer mon problème aussi succinctement que possible.
J'ai 40 ans je suis mariée depuis 13 ans et en couple depuis 15, n'ai pas d'enfant et ne peux pas en avoir (stérilité complète, 3 tentatives de FIV infructueuses). Je n'ai jamais été réglée normalement.

J'ai eu mon premier rapport sexuel assez tard (21 ans bien tassés) et j'en ai eu très peu jusqu'à 25 ans, age auquel j'ai connu mon mari. Au début de notre relation, nos rapports sexuels se passaient plutôt bien même si je n'y trouvais déjà qu'un intérêt tout relatif et que je n'avais quasiment jamais d'orgasme. Petit à petit, c'est devenu plus une corvée qu'autre chose, à laquelle je me pliais bon gré mal gré, mon mari étant lui très demandeur. En gros le sexe ne m'apportait rien, ne me procurait que très rarement du "plaisir" (je devrait plutôt dire des réactions physiologiques) et je considérais ça plutôt comme une perte de temps qu'autre chose. Mais j'arrivais encore à faire illusion et à garder une sorte d'équilibre fragile sur le plan sexuel dans notre couple, tout le reste étant par ailleurs exceptionnel (mon mari et moi nous aimons profondément et avons construit une vie merveilleuse sur tous les autres plans).

Il y a 2 ans, en grande partie suite à l'annonce de ma stérilité et à l'échec des tentatives pour avoir des enfants par assistance médicale, ce fragile équilibre a explosé, tout désir d'avoir des rapports sexuels s'étant envolé. Ma libido étant tombée à zéro, je n'ai même plus pu supporté que mon mari me touche, encore moins qu'on ai des rapports. Cela a posé un grave problème dans notre couple, qui a failli exploser. J'ai donc pris sur moi et franchi le cap pour aller voir une sexologue en fin d'année dernière.
J'ai été suivie pendant quelques mois et ça a grandement amélioré les choses. J'ai retrouvé une libido correcte, sans pour autant être spécialement plus demandeuse qu'avant, mais c'était moins devenu une corvée et j'avais des orgasmes quasi à chaque fois. Cependant et comme ça a toujours été le cas, ces orgasmes ne m'apporte pas un réel plaisir. Je ne ressent quasiment jamais aucun bien être, aucune plénitude après l'acte sexuel et ce depuis toujours. Pour résumer je n'aime pas faire l'amour, essentiellement parce que ça ne m'apporte rien.

Depuis quelques semaines, les choses redeviennent comme avant que je consulte, et les conséquences sur notre couple sont similaires, malgré le fait qu'on en parle beaucoup avec mon mari, nous ne voyons plus guère de solution (autre qu'une séparation à laquelle aucun de nous n'arrive à faire face).

Nous nous retrouvons dans une impasse, je culpabilise énormément (ce qui n'arrange pas les choses) tout en étant incapable de continuer à me forcer. Je vais retourner voir ma sexologue, mais si vous pouviez avoir quelques conseils ou indications à me donner, qui pourraient m'aider à trouver une solution, je vous en serait reconnaissante.

Merci de m'avoir lue et désolée pour la longueur, mais ce sont rarement des choses qu'on peut résumer en quelques mots.



23/09/2013 à 05:14

FranckP

Type : Homme
Messages : 687
Membre depuis : 13/09/2012
Elle est à pleurer cette histoire ..
Le sexe relève de l'énergie vitale , il donne du relief à la vie et entraine un attachement dans le couple , une complicité intime , bref je ne vois pas comment on peut s'en passer pas plus que de manger ou boire ...
Aucun conseil pour ma part autre que d'avoir envie de "bouffer" la vie avant qu'elle ne vous croque définitivement je vous le rappelle .
23/09/2013 à 19:24

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970

Brilliance a dit : 

Bonjour à tous.

Je vais essayer d'expliquer mon problème aussi succinctement que possible.
J'ai 40 ans je suis mariée depuis 13 ans et en couple depuis 15, n'ai pas d'enfant et ne peux pas en avoir (stérilité complète, 3 tentatives de FIV infructueuses). Je n'ai jamais été réglée normalement.

J'ai eu mon premier rapport sexuel assez tard (21 ans bien tassés) et j'en ai eu très peu jusqu'à 25 ans, age auquel j'ai connu mon mari. Au début de notre relation, nos rapports sexuels se passaient plutôt bien même si je n'y trouvais déjà qu'un intérêt tout relatif et que je n'avais quasiment jamais d'orgasme. Petit à petit, c'est devenu plus une corvée qu'autre chose, à laquelle je me pliais bon gré mal gré, mon mari étant lui très demandeur. En gros le sexe ne m'apportait rien, ne me procurait que très rarement du "plaisir" (je devrait plutôt dire des réactions physiologiques) et je considérais ça plutôt comme une perte de temps qu'autre chose. Mais j'arrivais encore à faire illusion et à garder une sorte d'équilibre fragile sur le plan sexuel dans notre couple, tout le reste étant par ailleurs exceptionnel (mon mari et moi nous aimons profondément et avons construit une vie merveilleuse sur tous les autres plans).

Il y a 2 ans, en grande partie suite à l'annonce de ma stérilité et à l'échec des tentatives pour avoir des enfants par assistance médicale, ce fragile équilibre a explosé, tout désir d'avoir des rapports sexuels s'étant envolé. Ma libido étant tombée à zéro, je n'ai même plus pu supporté que mon mari me touche, encore moins qu'on ai des rapports. Cela a posé un grave problème dans notre couple, qui a failli exploser. J'ai donc pris sur moi et franchi le cap pour aller voir une sexologue en fin d'année dernière.
J'ai été suivie pendant quelques mois et ça a grandement amélioré les choses. J'ai retrouvé une libido correcte, sans pour autant être spécialement plus demandeuse qu'avant, mais c'était moins devenu une corvée et j'avais des orgasmes quasi à chaque fois. Cependant et comme ça a toujours été le cas, ces orgasmes ne m'apporte pas un réel plaisir. Je ne ressent quasiment jamais aucun bien être, aucune plénitude après l'acte sexuel et ce depuis toujours. Pour résumer je n'aime pas faire l'amour, essentiellement parce que ça ne m'apporte rien.

Depuis quelques semaines, les choses redeviennent comme avant que je consulte, et les conséquences sur notre couple sont similaires, malgré le fait qu'on en parle beaucoup avec mon mari, nous ne voyons plus guère de solution (autre qu'une séparation à laquelle aucun de nous n'arrive à faire face).

Nous nous retrouvons dans une impasse, je culpabilise énormément (ce qui n'arrange pas les choses) tout en étant incapable de continuer à me forcer. Je vais retourner voir ma sexologue, mais si vous pouviez avoir quelques conseils ou indications à me donner, qui pourraient m'aider à trouver une solution, je vous en serait reconnaissante.

Merci de m'avoir lue et désolée pour la longueur, mais ce sont rarement des choses qu'on peut résumer en quelques mots.



Bonsoir, et bienvenue sur ce site...

En fait pour vous la sexualité n'est que "reproductrice"... Enfin, je pense... Comment pouvez-vous dire aussi cela : "ces orgasmes ne m'apporte pas un réel plaisir"... On ressent une plénitude après l'orgasme et pendant, quand on est vraiment impliqué, c'est du PLAISIR !!
Je pense qu'il vous faut une vraie thérapie et pas seulement voir un sexologue car pour moi votre mal-être est beaucoup plus profond... Que signifie "faire l'amour" pour vous ? Donner ? Recevoir ? Baisers ? Caresses ?
Et être une femme.... Ce n'est pas que être mère ....

24/09/2013 à 19:08

Brigitte

Type : Femme
Messages : 1247
Membre depuis : 15/09/2012

Brilliance a dit : 

Bonjour à tous.

Je vais essayer d'expliquer mon problème aussi succinctement que possible.
J'ai 40 ans je suis mariée depuis 13 ans et en couple depuis 15, n'ai pas d'enfant et ne peux pas en avoir (stérilité complète, 3 tentatives de FIV infructueuses). Je n'ai jamais été réglée normalement.

J'ai eu mon premier rapport sexuel assez tard (21 ans bien tassés) et j'en ai eu très peu jusqu'à 25 ans, age auquel j'ai connu mon mari. Au début de notre relation, nos rapports sexuels se passaient plutôt bien même si je n'y trouvais déjà qu'un intérêt tout relatif et que je n'avais quasiment jamais d'orgasme. Petit à petit, c'est devenu plus une corvée qu'autre chose, à laquelle je me pliais bon gré mal gré, mon mari étant lui très demandeur. En gros le sexe ne m'apportait rien, ne me procurait que très rarement du "plaisir" (je devrait plutôt dire des réactions physiologiques) et je considérais ça plutôt comme une perte de temps qu'autre chose. Mais j'arrivais encore à faire illusion et à garder une sorte d'équilibre fragile sur le plan sexuel dans notre couple, tout le reste étant par ailleurs exceptionnel (mon mari et moi nous aimons profondément et avons construit une vie merveilleuse sur tous les autres plans).

Il y a 2 ans, en grande partie suite à l'annonce de ma stérilité et à l'échec des tentatives pour avoir des enfants par assistance médicale, ce fragile équilibre a explosé, tout désir d'avoir des rapports sexuels s'étant envolé. Ma libido étant tombée à zéro, je n'ai même plus pu supporté que mon mari me touche, encore moins qu'on ai des rapports. Cela a posé un grave problème dans notre couple, qui a failli exploser. J'ai donc pris sur moi et franchi le cap pour aller voir une sexologue en fin d'année dernière.
J'ai été suivie pendant quelques mois et ça a grandement amélioré les choses. J'ai retrouvé une libido correcte, sans pour autant être spécialement plus demandeuse qu'avant, mais c'était moins devenu une corvée et j'avais des orgasmes quasi à chaque fois. Cependant et comme ça a toujours été le cas, ces orgasmes ne m'apporte pas un réel plaisir. Je ne ressent quasiment jamais aucun bien être, aucune plénitude après l'acte sexuel et ce depuis toujours. Pour résumer je n'aime pas faire l'amour, essentiellement parce que ça ne m'apporte rien.

Depuis quelques semaines, les choses redeviennent comme avant que je consulte, et les conséquences sur notre couple sont similaires, malgré le fait qu'on en parle beaucoup avec mon mari, nous ne voyons plus guère de solution (autre qu'une séparation à laquelle aucun de nous n'arrive à faire face).

Nous nous retrouvons dans une impasse, je culpabilise énormément (ce qui n'arrange pas les choses) tout en étant incapable de continuer à me forcer. Je vais retourner voir ma sexologue, mais si vous pouviez avoir quelques conseils ou indications à me donner, qui pourraient m'aider à trouver une solution, je vous en serait reconnaissante.

Merci de m'avoir lue et désolée pour la longueur, mais ce sont rarement des choses qu'on peut résumer en quelques mots.



 

Bonsoir,

je suis assez surprise; vous dites avoir des orgasmes lors des rapports avec votre mari mais vous ajoutez, cela ne m’apporte rien! Avouez que c’est tout de même énorme. Car cela signifie que la sexualité pour vous doit apporter quelque chose. Quoi? J’imagine bien qu’il s’agit pour vous d’une sexualité reproductrice. Puisque vous ne pouvez pas avoir d’enfants, à quoi bon faire l’amour! Mais le sexe sert aussi à obtenir des orgasmes, à avoir donc une meilleure hygiène de santé mais aussi à maintenir un lien intime entre les deux partenaires. si vous tenez à votre couple ce qui semble être le cas, il faut vraiment que vous acceptiez de devenir une femme et pas seulement une mère en puissance...