Ma Premiere expérience sans un salon de massage

14/08/2014 à 09:19

Stefasia14

Type :
Messages : 6
Membre depuis : 01/01/1970
En ce mois de juillet jai franchi une porte que je naurai jamais cru pouvoir franchir dans le sens propre comme figuré. Je me suis rendu après maintes hésitations dans un salon de massage dun genre particulier réservé, en règle générale, aux messieurs.
Jai trouvé l'adresse au détour de mes recherches sur la toile sur les massages naturistes. Adepte des massages conventionnels je cherchais un massage qui aurait à la fois ce côté relaxant mais agrémenté du sensuel lié au naturisme si bien décrit sur les sites de massage naturiste. Pour être complétement honnête loption finition était bien présente dans mon esprit.
Ce jour de juillet, me rendant sur Paname pour quelques emplettes je suis donc passé devant cette adresse avec l'état d'esprit dun adolescent timide (jai dépassé la quarantaine) mais mu par une envie longtemps réprimée.
La porte de ce salon avait (a toujours) une force d'attraction que je ne voulais pas combattre
Après un coup de fil pour massurer de la disponibilité et connaître les tarifs jai poussé et franchit cette porte.
Une hôtesse pas très jolie m'accueille gentiment en me reprécisant les tarifs et les différents types de massages. Parmi le royal, l'impérial, le body-body et le naturiste j'opte pour ce dernier d'une durée d'une heure et règle la prestation.
Elle maccompagne alors au sous-sol ou je fais connaissance avec celle qui soccupera de moi.
Surprise! Elle est dune plastique irréprochable avec de jolis petits seins et un visage digne des plus beaux mannequins orientaux.
Elle m'invite à me déshabiller et à m'installer sur le matelas.
J'enlève le denier bout de tissu qui couvrait mon intimité et m'allonge sur le ventre nu comme un vers.
Première constatation : aucune réaction physique ne se déclenche même quand cette belle asiatique se dévêtit.
La seconde est que je me sens pas si intimidé que jaurai pu le penser.
Me voilà donc nu couché sur le ventre, plutôt à l'aise et sans même le début d'une érection, le tout, au côté d'une jolie créature.
Elle commence alors son massage qui commence des pieds pour remonter vers la tête. Je vous passerai les détails, cependant inutile de vous dire que ce sont plus des papouilles que de vrais massages mais c'est bien ce que je recherchais non ?
Ce n'est donc pas une masseuse professionnelle mais j'apprécie tous ce qu'elle me fait. Ses mains viennent titiller des parties sensibles, des frissons parcours mon corps, mon sexe se réveille.
Elle parcourt mon corps en passant par l'entrejambe, mes bourses, mes fesses, elle éveille littéralement mes sens.
Elle me demande de me retourner, je m'exécute. Mon sexe est légèrement gonflé. Je la félicite pour sa beauté et sa douceur tout en lui avouant que cest ma première fois. Surprise elle me fait confirmer puis reprend le court de ses caresses en n'oubliant pas ma verge qui maintenant durcit.
Elle me propose alors la fameuse option que j'étais venu chercher que j'accepte après accord sur le tarif complémentaire.
Alors sans plus attendre elle commence une masturbation comme je n'en ai jamais connu. Ses mains étaient toutes occupées à mon sexe. L'une d'elle s'attachait à glisser de haut en bas sur mon membre tout en douceur mais avec fermeté tandis que l'autre malaxait, caressait mes bourses.
Plus rien n'existait autour de moi. Le plaisir envahit tout mon esprit, tout était centré sur mon bas ventre. Je n'eus que la force de lui demander de ralentir une fois, mais en bonne professionnelle du sexe elle reprit de plus belle la masturbation jusquà me faire jouir et me faire éjaculer de belle manière.
Après coup, je me suis surpris d'avoir eu besoins de la toucher ma main droite avait agrippée le haut de sa cuisse.
La suite na pas grand intérêt, sen est suivi un essuyage en règle des projections de spermes, puis elle s'est éclipsée pour se laver les mains. A son retour elle ma proposé un massage du crane pour finir sa prestation.
Puis je suis allé me doucher et pris congés de mes hôtesses.
14/08/2014 à 14:56

FranckP

Type : Homme
Messages : 687
Membre depuis : 13/09/2012
pas mal Wink
14/08/2014 à 19:16

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970

Stefasia14 a dit : 

En ce mois de juillet jai franchi une porte que je naurai jamais cru pouvoir franchir dans le sens propre comme figuré. Je me suis rendu après maintes hésitations dans un salon de massage dun genre particulier réservé, en règle générale, aux messieurs.
Jai trouvé l'adresse au détour de mes recherches sur la toile sur les massages naturistes. Adepte des massages conventionnels je cherchais un massage qui aurait à la fois ce côté relaxant mais agrémenté du sensuel lié au naturisme si bien décrit sur les sites de massage naturiste. Pour être complétement honnête loption finition était bien présente dans mon esprit.
Ce jour de juillet, me rendant sur Paname pour quelques emplettes je suis donc passé devant cette adresse avec l'état d'esprit dun adolescent timide (jai dépassé la quarantaine) mais mu par une envie longtemps réprimée.
La porte de ce salon avait (a toujours) une force d'attraction que je ne voulais pas combattre
Après un coup de fil pour massurer de la disponibilité et connaître les tarifs jai poussé et franchit cette porte.
Une hôtesse pas très jolie m'accueille gentiment en me reprécisant les tarifs et les différents types de massages. Parmi le royal, l'impérial, le body-body et le naturiste j'opte pour ce dernier d'une durée d'une heure et règle la prestation.
Elle maccompagne alors au sous-sol ou je fais connaissance avec celle qui soccupera de moi.
Surprise! Elle est dune plastique irréprochable avec de jolis petits seins et un visage digne des plus beaux mannequins orientaux.
Elle m'invite à me déshabiller et à m'installer sur le matelas.
J'enlève le denier bout de tissu qui couvrait mon intimité et m'allonge sur le ventre nu comme un vers.
Première constatation : aucune réaction physique ne se déclenche même quand cette belle asiatique se dévêtit.
La seconde est que je me sens pas si intimidé que jaurai pu le penser.
Me voilà donc nu couché sur le ventre, plutôt à l'aise et sans même le début d'une érection, le tout, au côté d'une jolie créature.
Elle commence alors son massage qui commence des pieds pour remonter vers la tête. Je vous passerai les détails, cependant inutile de vous dire que ce sont plus des papouilles que de vrais massages mais c'est bien ce que je recherchais non ?
Ce n'est donc pas une masseuse professionnelle mais j'apprécie tous ce qu'elle me fait. Ses mains viennent titiller des parties sensibles, des frissons parcours mon corps, mon sexe se réveille.
Elle parcourt mon corps en passant par l'entrejambe, mes bourses, mes fesses, elle éveille littéralement mes sens.
Elle me demande de me retourner, je m'exécute. Mon sexe est légèrement gonflé. Je la félicite pour sa beauté et sa douceur tout en lui avouant que cest ma première fois. Surprise elle me fait confirmer puis reprend le court de ses caresses en n'oubliant pas ma verge qui maintenant durcit.
Elle me propose alors la fameuse option que j'étais venu chercher que j'accepte après accord sur le tarif complémentaire.
Alors sans plus attendre elle commence une masturbation comme je n'en ai jamais connu. Ses mains étaient toutes occupées à mon sexe. L'une d'elle s'attachait à glisser de haut en bas sur mon membre tout en douceur mais avec fermeté tandis que l'autre malaxait, caressait mes bourses.
Plus rien n'existait autour de moi. Le plaisir envahit tout mon esprit, tout était centré sur mon bas ventre. Je n'eus que la force de lui demander de ralentir une fois, mais en bonne professionnelle du sexe elle reprit de plus belle la masturbation jusquà me faire jouir et me faire éjaculer de belle manière.
Après coup, je me suis surpris d'avoir eu besoins de la toucher ma main droite avait agrippée le haut de sa cuisse.
La suite na pas grand intérêt, sen est suivi un essuyage en règle des projections de spermes, puis elle s'est éclipsée pour se laver les mains. A son retour elle ma proposé un massage du crane pour finir sa prestation.
Puis je suis allé me doucher et pris congés de mes hôtesses.

 Bonsoir, très beau récit. N'a-t-il pas eu (comme on dit) de finition buccale ? Tongue Out

15/08/2014 à 14:34

Stefasia14

Type :
Messages : 6
Membre depuis : 01/01/1970
@Ambre et FranckP : Merci Embarassed
@ Ambre : Non mais ce sera peut être pour la prochaine fois si prochaine fois il y a Wink