Loi inadéquate...et cruelle !

16/04/2016 à 13:36

Victor

Type :
Messages : 8
Membre depuis : 01/01/1970
    La loi de "pénalisation du client est votée" par la majorité (64 pour contre 12 dont pour,des PS, "l'extrême gauche" Mélenchon FDG et    Laurent PCF ) des 577 de l'A-N et... du Sénat: car qui ne dit rien contre et regarde ailleurs consent. Elle va opérer et    sûrement durer puisque chez les dirigeants suivants quels qu'ils soient aucuns n'auront jamais la "virilité" ou courage  de l'annuler    ou de présenter quelque chose de plus humain et de plus rationnel."Maman chaisière sacristie...protestante souvent chez les PS    ou héterophobe féministe, cache moi ton zizi" a réussi à culpabiliser   et réduire au silence "honteux" de "petits garçons" zélés ou contrariés quasi tous les élus. Tout a été politiquement    habilement mélangé, les    réseaux télécommandés de l'étranger et les personnes sous proxénétisme eux à traquer et réduire impitoyablement et les personnes adultes    choisissant librement cette activité d'échange vénal entre adulte consentants ("chaque femme est libre de son corps" ce    fût le slogan de Simone Weil pour obtenir la loi sur l'avortement, "louer son vagin c'est comme un ouvrier qui loue ses bras"   Pierre Bergé pour justifier la GPA ), ce qui existe et pas dans une mince proportion malgré des affirmations incontrôlables et    non sourcées. Pour cette seconde    catégorie un statut social et une reconnaissance respectueuse comme pour tout autre profession avec retraite ! eût été    plus juste, plus moderne et plus nécessaire, vraiment "de gauche". Avec une aide collective et psychologique réelle pour celles qui voudraient    quitter cette activité.   Les conséquences vont être dures pour les "toutes victimes" qu'on affirme vouloir  protéger, qui pratiquement vont être   survictimées: des clients (eux aussi quelque part victimes de la vie ) apeurés à juste titre vont provoquer une grande baisse de leur revenus !   souvent elles ont des enfants.Concernant les réseaux exploiteurs dirigés depuis l'étranger, la diminution des "clients", va conduire à la    baisse des prix  et à une pression "d'abattage" encore plus dure de la part des macs.    "Qui veut faire l'ange (théorique ici) fait la bête" disait en son temps Blaise Pascal, qui peut bien aujourd'hui s'appliquer    sur ce sujet à l'AN et au Sénat.   D'autre part les sondages habilement repoussés et peu nombreux indiquaient de 70 à 80 % d'opposition à cette loi...pas    très démocratique et de confiance au bon sens de la majorité des gens dans le concret de la vie donc.   Ensuite au niveau du Droit il y a incohérence de la part de l'Etat : imaginez un magasin d'armes autorisé à l'ouverture    et à l'exposition, criminalisant tout curieux qui se ferait acheteur . Ce serait absurde et c'est exactement ce qui se passe    dans cette lois de "pénalisation des clients de prostitu-é-es". En droit le Srass et d'autres juristes pourrait attaquer    le fond de cette loi au Conseil constitutionnel ou à l'UE : pour "harcélement moral" contre les prostituées adultes et    libres ou "incitation à la consommation sexuelle pour pénaliser ensuite". Car ils n'ont pas voulu l'interdiction absolue,   la prohibition car ils savaient que là ça bloquerait total dans l'opinion : faire comme le firent Saint-Louis, Hitler ou    Mao-Tsé-Tsoung ? impossible en notre temps. Donc les manoeuvres ont été bien plus fûtées et serpentines pour arriver à ce résultat absurde mais effectivement    gagné légalement et dans l'esprit des gens un peu moutonniers.   En l'état actuel de l'Humanité, la prostitution si elle est bien gérée et organisée (en traquant impitoyablement    l'esclavage sexuel et ses esclavagistes) est un stabilisateur sociologique et une necessité pour la misère sexuelle d'encore trop    d'humains, la "monogamocratie" obligatoire et généralisée qu'elle soit d'ordonnance religieuse ou de tradition n'étant    pas non plus la bonne et seule solution. La Suède qui applique la loi de pénalisation depuis plus de 15 ans a son taux de viols multiplé par    cinq vis à vis de la moyenne européenne et de plus de dix vis à vis des pays d'Europe où c'est légalisé (Espagne, Allemagne etc...où maintenant    les "abolitionnistes" par leurs réseaux UE voudraient bien faire tâche d'huile) in " Globometer" et autres sources officielles mais fait qui fût médiatiquement    finememnt zappé dans tous les débats.   Si j'avais été Député ou Sénateur j'aurais voté contre cette Loi inadéquate voire cruelle ! point ! Et hommage aux rares des Radicaux de gauche et de EELV    qui s'y sont à juste raison et humanité opposés. Ainsi qu'à Brigitte Lahaie et Eric Brunet qui ont tout fait pour amener le calme et    la sagesse par pétition et émission. Un jour viendra on espère où le plaisir sexuel humain contrôlé et raisonné voire amoureux, le plus beau,    ne sera plus pour la majorité l'endroit du "Mal" et du Dégoût ,comme  pour des adhérents religieux ( Dieu éventuel n'est pas du tout "sexophobe", au contraire il    aurait créeé "le sexe" , le plaisir    la volupté, et pas seulement pour la procréation ...il ne demanderait que respect de l'autre et de soi-même) ou laïques "monogamocrates". Là est le fond du problème    "plaisir= mal" et pourtant la psychanalyse du moralisateur est faite   depuis longtemps même si elle est peu diffusée. Les philosophies pays d'Asie ont selon moi une bien meilleure vision sur le sujet, mêmes s'ils ont de grands progrès    pratiques à réaliser vue leur misère globale actuelle et leur sur-démographie .   On est toujours dans le mythe de Marie- Madeleine prostituée repentie qui devint Sainte en "cessant", alors qu'elle fût    sûrement d'après les apocryphes la compagne ou l'épouse du Christ, lequel respectait les prostituées de son temps (exple: le lavement de ses pieds) .   Alors que le réel c'est Cosette de Victor Hugo dans "les Misérables", qui vend plus que ses cheveux    pour vivre et le plus souvent survivre. Mener un  grand effort sur l'école et l'obtention d'un travail pour les filles un   peu partout ici et dans le monde serait à terme une action collective bien plus efficace vers la liberté et l'autonomie humaine et la diminution du phénomène...   que la judiciarisation comminatoire.       Regret du non-engagement public à haut niveau des homos (Pierre Bergé, Romero  etc...que le peit Act-up corageux minoritaire qui les soutient  ) pour    les prostituées vers une reconnaissance et un statut sociaux ENFIN , et la fin radicale de leur stigmatisation, insécurité  et souffrance qui vont de pair avec    cette nouvelle loi et être objectivement redoublées. Alors qu'on est nombreux à s'être battu inlassablement pour que les homos obtiennent le respect   ,l'égalité et maintenant le mariage. 

Cordialement.