Libido et les montagnes russes

23/02/2014 à 09:18

Zoemy

Type :
Messages : 6
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour à tous,

Ce n’est pas évident d'en parler même sous couvert d'un pseudo mais ça commence à me pourrir la vie. Je dois prendre le taureau par les cornes. Si vous aviez des conseils ou des retours d'expérience ça m'aiderait bien :).

J'ai commencé ma vie sexuelle en couple à 18 ans. Ce n'était pas le prince charmant mais me quitter quelques jours après notre premier rapport sexuel n'était pas très délicat... (Auparavant, j'avais découvert le plaisir de la masturbation et l'orgasme clitoridien, un vrai régal.)

Ensuite, j'ai eu une longue relation à distance. Au bout de 2 ans et 1/2, nous allions emménager ensemble. L'appartement déniché, les cartons faits, Monsieur m'annonce qu'il y vivra seul. Qu'il a rencontré une autre jeune femme avec qui il me trompe depuis quelques temps.
Dans ses arguments, il lâchât : "De toute façon, tu n'as jamais eu d'orgasme, je n'ai jamais réussi à te faire jouir".
C'est vrai....
Nous avions une sexualité classique. On se voyait tous les 15 jours, chez sa maman (pas évident la proximité des chambres). Pas beaucoup de communication sur le sujet. C'était ma première longue relation. Avec une éducation où le sexe est un peu tabou, pas simple non plus.
A cela s'ajoute, un désamour avec mon physique.
Bref, débutante, un peu coincée, mal dans sa peau,  je n'ai jamais réussi à avoir d'orgasme avec lui. Au bout de deux ans et 1/2, l'envie et le désir étaient aussi dans les chaussettes.

Pourtant, je continuais à me masturber, l'orgasme à tous les coups, simple, rapide et efficace.

Après lui, j'ai enchainé les relations. Je partais toujours pour du sérieux. Jamais pour un soir. Des rencontres par internet, trop timide pour draguer ou me laisser aborder.

J'ai eu des amants plus ou moins experts. J'ai pris de l'expérience.

Malheureusement, toujours le même schéma, pas d'orgasme, une bonne libido au début et après quelques mois (parfois quelques semaines), plus envie, plus de désir, limite rejet de l'autre.

Pour m'excuser auprès de l'autre, je mets cela sur le dos de la fatigue. Je me force un peu parfois mais l'autre n'est pas naïf, il s'en rend compte... J'ai du mal à en parler, peur qu'il le prenne mal. Je n'ose pas non plus lui demander de faire ceci ou cela. 
(Ce schéma se passe quelque soit les qualités de monsieur dans ce domaine...., bon ma libido dure plus longtemps si il y a osmose, mais elle retombe malgré tout)

Comme si ma libido était le baromètre de mes relations, dès que l'envie n'est plus là, je doute et la relation prend fin.

Pendant ce temps là, je me masturbe toujours. J'excelle même. J'achète des ustensiles, je regarde des vidéos, je fantasme.  Bref, je prends mon pied toute seule.

J'ai essayé dans mes rapports d'allier les deux, me caresser et me faire pénétrer, ça marche. Mais l'autre n'aime souvent pas beaucoup. Car l'orgasme ne vient pas de lui.

Tout cela pour dire, que j'en ai marre.
J'ai envie d'une sexualité à deux géniale. J'ai envie d'une relation stable avec une personne avec qui mon désir sera souvent au beau fixe.
Mais c'est tellement dure pour moi et je fais mal à l'autre qui s'attache. Que parfois je me demande si je ne suis pas mieux toute seule avec mon sextoys.

Si vous êtes arrivez jusqu'en bas, merci de m'avoir lu :).
Ceux qui ont des conseils, c'est avec plaisir !
A bientôt et merci

Zoemy











23/02/2014 à 09:45

cateye

Type :
Messages : 15
Membre depuis : 01/01/1970
Zoemy
ton texte m'a beaucoup touché. J'ai l'impression que tu dis que le sextoy est le plus sur moyen d'avoir des orgasmes. Je vis un peu la même chose que toi. Je n'ai que très peu d'expérience mais intuitivement je me dis qu'il faut perséverer. Tu finiras par trouver un partenaire avec qui c'est encore mieux qu'avec un sextoy. Personnellement les orgasmes que j'ai avec un sextoy sont super et toujours là, rapide en plus. Avec un partenaire les sensations sont complètement différentes même si l'orgasme n'est pas toujours au rendez vous. Mais le sextoy me permet de mieux me connaitre et je vais chercher les sensations quand je suis avec mon partenaire pour arriver aux orgasmes. Peu importe que ça vienne de lui ou de moi. L'important pour moi est de prendre plaisir à deux.
 bises
23/02/2014 à 10:26

Zoemy

Type :
Messages : 6
Membre depuis : 01/01/1970
Merci Cateye pour ta réponse.

Je suis en couple actuellement. Je suis en plein dans la phase où je n'ai plus beaucoup envie de lui. J'ai des doutes sur notre relation. Au lit ce n'est pas l'extase mais nous avons beaucoup de tendresse l'un envers l'autre.
C'est un ami de longue date pour qui j'ai beaucoup de respect et d'affection. Je m'en veux de le faire souffrir. En dehors du lit, nous nous entendons bien. Il est facile à vivre. Mais là ça devient une relation entre copain. Je m'en veux d'avoir déclenchée cette relation (c'est moi qui suit allée vers lui) et au final de le faire souffrir.
C'est pourquoi j'en arrive à douter de ma capacité à être en couple :(
Bref, je suis perdue, je me pose plein de questions, est-ce que ce n'est toujours pas le bon ? est-ce que c'est mon blocage sexuel qui pourri la relation? est-ce que ça va être les montagnes russes à vie.....

Si seulement on (ou je) était moins compliquée :) :) ce serait plus simple !
23/02/2014 à 10:55

Isanybody

Type : Homme
Messages : 965
Membre depuis : 12/09/2012

Zoemy a dit : 

Ma libido est le baromètre de mes relations, dès que l'envie n'est plus là, je doute et la relation prend fin.

Est ce purement ta libido qui est la baromètre ou ne serait ce pas aussi ou plutôt  le psychique ?

Il y a probablement à chercher entre ton éducation où la sexualité est tabou et tes deux premières relations amoureuses qui se sont mal passées donnant une image pas séduisante, voir repoussante, de l'amour à deux.

Zoemy a dit : 

Pourtant, je continue à me masturber, l'orgasme à tous les coups, simple, rapide et efficace.

Là, il n'y a pas d'enjeux, d'attente, pas de peur d'être déçue, tu peux arrêter, recommencer comme bon vouloir sans décevoir qui que soit ou donner l'impression de repousser, tu es maitre du plaisir, de ton plaisir, personne pour te juger, juger le pied que tu y prends (exit les tabous !!!).

Zoemy a dit : 

J'ai du mal à en parler, peur qu'il le prenne mal. Je n'ose pas non plus lui demander de faire ceci ou cela. 

J'ai essayé dans mes rapports d'allier les deux, me caresser et me faire pénétrer, ça marche. Mais l'autre n'aime souvent pas beaucoup. Car l'orgasme ne vient pas de lui. La fierté, virilité masculine remise en cause.
Il y a peut être un manque d'ouverture de la part de ces hommes que tu as rencontré et il me semble que la communication sur le sexe, la sexualité du couple n'est pas très développée.
 
Ose oser zoemie. Y aller petit à petit, guider étape par étape. Dans le jeu caresse et pénétration, un homme peut très bien te pénétrer et TE caresser, ainsi si tu jouis il se dira que cela vient de lui. 




23/02/2014 à 11:06

larno

Type :
Messages : 265
Membre depuis : 01/01/1970
Et pourquoi ne pas rechercher un amant (avec un amant, aucun jugement, tu peux te lâcher) plutôt qu un compagnon de vie avec lequel ton seul souci, d après toi, serait le sexe.....puisque que tout le reste semble bien aller (à creuser quand même) ?
23/02/2014 à 11:23

Isanybody

Type : Homme
Messages : 965
Membre depuis : 12/09/2012
Ben alors Larno, qu'elle drôle de solution.

A la lecture de zoemy, même si elle avait un amant, en l'état actuel de sa libido, de son éducation morale, de son expérience, il y a de forte chance pour que sa libido ne soit pas au rendez vous dans la durée de la relation amant - maîtresse.
23/02/2014 à 11:38

larno

Type :
Messages : 265
Membre depuis : 01/01/1970
Isanybody, parce que pour moi un amant est un moyen et surtout pas une relation durable.

Je sous entendais que cela pourrait permettre d'avoir une relation physique avec un homme, mais sans enjeu de vie commune. Ce qui peut être très rassurant.


Maintenant si le but est de "trouver" un homme qui puisse faire les deux, mari (ou compagnon de vie) et amant, le souci est tout autre.
23/02/2014 à 12:12

Zoemy

Type :
Messages : 6
Membre depuis : 01/01/1970
Merci les garçons pour vos commentaires qui font réfléchir.

Je pense que ma libido est la partie hors de l'eau de l'iceberg. Je m'en sers comme baromètre car si mon cerveau est parfois embrouillé, mon corps lui parle.

C'est sur, il y a beaucoup de psychique, mon éducation, mon rapport avec mon corps, mon rapport avec les hommes. Tout ça est résolu lorsque que je suis seule et ma sexualité peut se libérer.

Je n'ai pas détaillé les relations qui ont suivi mes deux premières relations marquantes (sinon j'écrivais un roman) mais c'était rock'n roll.

Par exemple, J'ai connu une relation passionnelle avec un genre de manipulateur qui m'a tenu en haleine pendant un an et qui me trompait. J'ai enchainé, du coup, avec une relation où j'ai accepté le libertinage de mon compagnon. Me disant, après tout, que ça désacraliserai le sexe et la question de la "fidélité". J'ai d'ailleurs eu une vie sexuelle très épanoui avec lui jusqu'à ce que dans notre vie au quotidien ça n'aille plus (on était pas sur la même longueur d'onde sur pas mal de point) et pouf libido néant et the end.

J'ai fait pas mal de rencontre par internet car pas assez confiance en moi. Mais les rencontres par internet, cela va trop vite. On connait à peine la personne qu'on est déjà un peu "engagé" avec elle. Au final, on n'est pas forcément fait pour aller ensemble mais trop tard, la relation est commencée.
Du coup, j'ai voulu arrêter ce système de rencontre et par facilité je me retrouve avec un très bon ami.

Bon il y a eu aussi des bonnes relations, des hommes charmants, je ne veux pas noircir tout le tableau. J'en parle avec peu de sentiment mais c'est pour mieux comprendre, pour analyser mon comportement et essayer de sortir de tout ça.

J'ai l'impression d'osciller dans les extrêmes (c'est un peu mon caractère, blanc ou noir, surtout vis à vis de moi, je suis plus souple et tolérante pour les autres).

C'est pas simple :(

Pour ce qui est d'avoir un amant, je comprends ta logique. Peut-être que je fais partie des gens qui ne peuvent pas suivre la norme du couple longue durée/enfants... ??
mais j'ai quand même besoin de confiance, d'être à l'aise et puis je ne pourrais pas assumer :(

C'est vraiment pas simple ! lol :)
En tout cas merci pour vos réponses à tous, ça fait du bien d'en parler.


23/02/2014 à 12:29

stephyduclos

Type : Femme
Messages : 4556
Membre depuis : 18/09/2012
Zoemy bonjour, 

Ma pensée profonde est que la sexualité prend ses "habitudes"
Si tu te conviens toute seule arrete de te masturber lorsque tu as un amant et abandonne toi à lui plus tot que de contrôler seule....
non plus un orgasme simple rapide et efficace, mais un lâcher prise total et la place à l'imprévu.

Puis grace à la troisième phrase de ton texte je te conseillerai de prendre un taureau...un bon gros taureau plein d'hormones bien masculines pour bien le saisir par les cornes et te faire un bon rodeo Wink

ah oui je rajouterai, pas facile de parler même sous pseudo, mais félicitations tu y arrives très bien !
23/02/2014 à 12:58

Zoemy

Type :
Messages : 6
Membre depuis : 01/01/1970
Merci stephyduclos pour ton conseil :)

Ma baisse de désir pour l'autre s'accompagne souvent de mal être, prise poids, plus prendre soin de soi... et j'ai peur qu'en arrêtant de me masturber, ce soit pire. Comme si le plaisir avec la masturbation me permettait de tenir éveillée ma sexualité.

Un vrai cas de psychologie :p

Je vais essayer quand même avec mon taureau actuel ;), tout en établissant une communication comme le conseille Isanybody.
23/02/2014 à 18:13

Brigitte

Type : Femme
Messages : 1256
Membre depuis : 15/09/2012

Zoemy a dit : 

Bonjour à tous,

Ce n’est pas évident d'en parler même sous couvert d'un pseudo mais ça commence à me pourrir la vie. Je dois prendre le taureau par les cornes. Si vous aviez des conseils ou des retours d'expérience ça m'aiderait bien :).

J'ai commencé ma vie sexuelle en couple à 18 ans. Ce n'était pas le prince charmant mais me quitter quelques jours après notre premier rapport sexuel n'était pas très délicat... (Auparavant, j'avais découvert le plaisir de la masturbation et l'orgasme clitoridien, un vrai régal.)

Ensuite, j'ai eu une longue relation à distance. Au bout de 2 ans et 1/2, nous allions emménager ensemble. L'appartement déniché, les cartons faits, Monsieur m'annonce qu'il y vivra seul. Qu'il a rencontré une autre jeune femme avec qui il me trompe depuis quelques temps.
Dans ses arguments, il lâchât : "De toute façon, tu n'as jamais eu d'orgasme, je n'ai jamais réussi à te faire jouir".
C'est vrai....
Nous avions une sexualité classique. On se voyait tous les 15 jours, chez sa maman (pas évident la proximité des chambres). Pas beaucoup de communication sur le sujet. C'était ma première longue relation. Avec une éducation où le sexe est un peu tabou, pas simple non plus.
A cela s'ajoute, un désamour avec mon physique.
Bref, débutante, un peu coincée, mal dans sa peau,  je n'ai jamais réussi à avoir d'orgasme avec lui. Au bout de deux ans et 1/2, l'envie et le désir étaient aussi dans les chaussettes.

Pourtant, je continuais à me masturber, l'orgasme à tous les coups, simple, rapide et efficace.

Après lui, j'ai enchainé les relations. Je partais toujours pour du sérieux. Jamais pour un soir. Des rencontres par internet, trop timide pour draguer ou me laisser aborder.

J'ai eu des amants plus ou moins experts. J'ai pris de l'expérience.

Malheureusement, toujours le même schéma, pas d'orgasme, une bonne libido au début et après quelques mois (parfois quelques semaines), plus envie, plus de désir, limite rejet de l'autre.

Pour m'excuser auprès de l'autre, je mets cela sur le dos de la fatigue. Je me force un peu parfois mais l'autre n'est pas naïf, il s'en rend compte... J'ai du mal à en parler, peur qu'il le prenne mal. Je n'ose pas non plus lui demander de faire ceci ou cela. 
(Ce schéma se passe quelque soit les qualités de monsieur dans ce domaine...., bon ma libido dure plus longtemps si il y a osmose, mais elle retombe malgré tout)

Comme si ma libido était le baromètre de mes relations, dès que l'envie n'est plus là, je doute et la relation prend fin.

Pendant ce temps là, je me masturbe toujours. J'excelle même. J'achète des ustensiles, je regarde des vidéos, je fantasme.  Bref, je prends mon pied toute seule.

J'ai essayé dans mes rapports d'allier les deux, me caresser et me faire pénétrer, ça marche. Mais l'autre n'aime souvent pas beaucoup. Car l'orgasme ne vient pas de lui.

Tout cela pour dire, que j'en ai marre.
J'ai envie d'une sexualité à deux géniale. J'ai envie d'une relation stable avec une personne avec qui mon désir sera souvent au beau fixe.
Mais c'est tellement dure pour moi et je fais mal à l'autre qui s'attache. Que parfois je me demande si je ne suis pas mieux toute seule avec mon sextoys.

Si vous êtes arrivez jusqu'en bas, merci de m'avoir lu :).
Ceux qui ont des conseils, c'est avec plaisir !
A bientôt et merci

Zoemy

 

Bonsoir,

Votre façon de vivre votre sexualité est assez fréquente chez une femme. Il faut maintenant que vous preniez confiance en vous et dans votre capacité à vous relier à un homme. Au fond, vous vous connaissez par cœur et donc vous parvenez facilement à vous faire jouir et vous voudriez que votre amant y parvienne aussi mais il lui faut du temps et peut-être aussi que vous ayez la patience de le guider pour qu’il y parvienne avec sa langue, ses doigts ou votre sex toy. Il y a certes des hommes qui aiment regarder une femme se masturber mais ce n’est pas la majorité. en effet l’homme aime procurer du plaisir à sa compagne et cela prouve qu’il aime la femme. donc, si au début vous étiez peut-être tombée sur des hommes pas terribles, maintenant vous les choisissez mieux. Il vous reste à vous épanouir dans leurs bras.

A bientôt !
23/02/2014 à 19:24

Zoemy

Type :
Messages : 6
Membre depuis : 01/01/1970
Merci Brigitte :)

23/02/2014 à 21:16

cateye

Type :
Messages : 15
Membre depuis : 01/01/1970
Zoemy,
j'ai envie de rajouter un encouragement. Quelque soit ton éducation, ton histoire, ton vécu, les choses ne sont pas immuables. Tu ne peux que progresser pour aller vers ce que tu désires et même s'il faut du temps et du coup de la patience tu finiras par avoir ce que tu désires : une sexualité géniale à deux et une relation stable car tu auras pris conscience de ce qui te permet d'être heureuse, et ce qui te permet de dire ce qui te rend heureuse.

bises merci d'avoir partagé avec nous ta préoccupation qui me fait personnellement beaucoup avancer aussi.
bises
23/02/2014 à 21:26

stephyduclos

Type : Femme
Messages : 4556
Membre depuis : 18/09/2012

Zoemy a dit : 

Merci stephyduclos pour ton conseil :)

Ma baisse de désir pour l'autre s'accompagne souvent de mal être, prise poids, plus prendre soin de soi... et j'ai peur qu'en arrêtant de me masturber, ce soit pire. Comme si le plaisir avec la masturbation me permettait de tenir éveillée ma sexualité.

Un vrai cas de psychologie :p

Je vais essayer quand même avec mon taureau actuel ;), tout en établissant une communication comme le conseille Isanybody.

 coucou Zoemy
oui je  comprends, de toutes les manières le plaisir de la nourriture et du sexe est la même glande du plaisir si je ne me trompe pas... du coup il est vrai que c'est certainement lié .
Cas psycho ? bienvenue au club des cas psycho alors ;-)))) 

Tu as lu ce que t'as mis Brigitte hein !?
Allé, fais confiance à ton homme et ose lui donner ton plaisir. Tu peux te "servir de lui" en lui indiquant les "ficelles" il n'en sera pas mécontent ne t'inquiète pas et toi encore moins  ;-)


24/02/2014 à 18:59

Zoemy

Type :
Messages : 6
Membre depuis : 01/01/1970
Merci les filles pour vos gentils messages et vis encouragements.
je vous fais des gros bisous !!