Libertinage ou Infidélité ?

14/12/2013 à 23:25

MBSG

Type :
Messages : 9
Membre depuis : 01/01/1970

Bonsoir.

Je me présente sur ce forum, et les quelques pages que j'ai parcourues me laissent penser que je vais me sentir bien ici.

Je suis en couple avec Sabrina depuis 4 ans, nous avons fait des allers-retours en enfer et pourtant nous sommes toujours ensemble aujourd'hui, et amoureux.

Seulement voilà, ma femme ressent l'envie/le besoin (?) de "se tester" (séduction, voire rapport sexuel...) avec d'autres hommes, avec mon accord.

Je dois vous faire un historique concis de ces dernières années :

Elle avait 21 ans et moi 20, c'est elle qui m'a ôté ma virginité dés le premier soir. Nous sommes très vite tombés amoureux l'un et l'autre, une vraie passion brûlante, et nous avons décidé après 2 mois de relation de faire un premier enfant. Nous étions sûrs de nous.

Nos difficultés ont commencé à la naissance de la petite, Sabrina s'est naturellement recroquevillée sur elle et le bébé, et dans le même temps j'ai décroché un métier -passionnant- où j'ai rapidement investi 90% de mon temps, mon attention, et mon énergie. Le fossé s'est creusé à ce moment là. Rupture de la communication, de toutes façons j'ignorais ce qu'était un couple, c'était ma première partenaire, purement et simplement, et jusqu'à présent tout était idyllique.

J'ai par la suite trompé Sabrina avec 3 femmes différentes, toutes issues de mon métier, d'abord par " légèreté ", besoin de séduire ou d'avoir une " confidente ". Puis la dernière des 3 relations m'a quasiment détruit, entre manipulation, rage et violence verbale.

Elle m'a aussi permis de " me retrouver " comme on dit. Sabrina m'a pardonné, on s'est remis ensemble directement, sans rupture, j'ai redécouvert un amour pour elle que j'avais enfoui pendant 2 ans.

Ca c'était pour mon chaotique chemin intérieur. Sabrina vit le sien depuis presque un an :

Après 2 grossesses rapprochées et subissant mon absence (je ne rentrais que pour dormir, ou lorsque j'étais de repos), elle a ressenti la besoin de ré-exister en tant que femme. Le besoin de séduire, d'identifier ses limites (morales). Cette période a commencé alors que nous nous retrouvions pour de bon elle et moi, comme un contre-coup de mes trahisons. Elle a eu 2 débuts de liaisons qui ont pris la forme de rentre dedans avec 2 hommes à 4 mois d'intervalle, ce n'est pas allé plus loin, et je la crois. Après en avoir beaucoup parlé, nous avons conclu que c'était le contre-coup de mon infidélité couplé à sa recherche identitaire (besoin de se repérer à nouveau en tant que femme et non plus maman) qui étaient la cause de ces 2 débuts de relations.

Elle a mis un terme à tout ça, mais suite à une discussion il y a quelques jours, j'ai bien senti que ce désir/besoin de se tester était toujours là. Je lui ai proposé, par absurdité, de lui laisser 1 mois avec carte blanche, tout en restant en couple, pour qu'elle puisse répondre à ses questions sur elle-même. L'idée nous a excités, elle était d'accord, mais à froid, dés le lendemain, j'ai commencé à ressentir un malaise à l'idée qu'elle puisse s'autoriser à séduire et conclure avec d'autres hommes.
D'autant plus qu'elle m'a donné carte blanche de mon côté pour en faire de même, ce qui ne m'intéresse absolument plus, bien que je sois quelqu'un de très sexuel et attiré par beaucoup de femmes.
C'est ainsi que nous avons caressé l'idée de devenir libertins, mais pas dans des clubs, à 3 ou en groupe mais de manière individuelle et bien séparée ! L'idée (la mienne à la base :D) m'a excité, aujourd'hui, elle me mine totalement.

J'ai peur qu'elle aille au bout avec quelqu'un d'autre.
Que ça lui plaise, et qu'elle réitère avec d'autres.
J'ai peur de ce que je vais découvrir sur elle, c'est quelqu'un d'occasionnellement froid, d'animal, de pulsionnel.

L'idée que je couche avec d'autres femmes ne semble pas la déranger, je trouve ça égoïste de sa part d'une certaine manière, comme une fureur de répondre à ses questions, quel qu'en soit le prix.

Traverse t-elle une période propice à ça, ou est-ce profondément ancré en elle ?
Ne suis-je pas moi-même un peu pervers dans la mesure où je veux " contrôler et réglementer " cette espèce d'infidélité sur laquelle elle se questionne ?

Et pourtant j'ai vraiment envie qu'elle aille au bout de ses réponses, je ne veux pas qu'elle soit frustrée.

Je voulais savoir si parmi vous il y avait des couples qui vivaient de la sorte, tout en s'aimant et en gardant des projets ensemble. Vous fixez-vous des règles ? etc... J'aimerais partager vos expériences sur ce point là, avoir vos sentiments.

On s'aime, on veut d'autres enfants, nous avons des projets, mais je ne veux pas être celui qui l'étouffe et l'empêche d'explorer son chemin intérieur. J'ai exploré le mien, de manière abjecte, par l'infidélité, sans demander d'autorisation à personne, et je lui ai fait beaucoup de mal.


Désolé d'avoir été aussi long.Laughing

15/12/2013 à 10:26

FranckP

Type : Homme
Messages : 687
Membre depuis : 13/09/2012
InnocentLe simple fait de se poser toutes ces questions et vivre dans les angoisses est la preuve que tu cherches trop à contrôler la situation , la propriété du couple dont tu serais le gardien ...
Je pense que la nature humaine est assez "sauvage" et que si ta femme a envie de séduire et chavirer elle le fera , avec ton accord ou sans !
C'est évidemment trés excitant pour elle puisque transgressif ..
Alors que faire ?
Essayer de te dire que nous sommes seulement propriétaires de notre propre existence , laisser vivre en liberté la nature sauvage et espérer qu'elle revienne tout de même au nid , laisser la porte de la cage ouverte , la laisser gambader dans les grands espaces ...
Evidemment c'est facile à dire mais plus difficile à vivre , pourtant avec de l'entrainement on s'habitue à tout ..
Libertin depuis toujours j'ai appliqué dans toutes mes histoires cette logique , ça m'a souvent servi et parfois nuit mais jamais je ne l'ai regretté car forcer ou contrer la nature d'une autre femme est le meilleur moyen de s'en faire une ennemie !  (et vice-versa).
Nous vivons aujourd'hui cette forme là de liberté aprés des années de libertinage en soirées ou clubs , elle peut si elle le désire aujourd'hui succomber à un homme qui l'attire et moi de même (heu.. une femme hein lol) et nous avons même admis que le jardin pouvait rester secret car forcer l'autre à se raconter pourrait être une forme de contrôle finalement , donc ... mystère ...
Si l'envie de raconter est plus forte , alors le récit sera vécu ensemble comme des confidences excitantes , sur l'oreiller bien entendu ! Tongue Out
Prend aussi comme une chance et une grande ouverture d'esprit qu'elle accepte et demande que tu vives des expériences toi aussi , sauf à ce qu'elle soit hypocrite je vois plutôt celà comme une envie trés forte de chercher à t'admirer , paradoxal ?!
Pas tant que ça , ma compagne est pareille et au début ça me perturbait car je n'avais pas compris que ça galvanisait sa libido , elle est fière que je fasse jouir une autre femme , elle veut tout savoir alors et me demande les détails sur elle et mes sensations , elle se fait un peu peur sans doute mais ça l'excite terriblement ... (les enfants aussi jouent à se faire peur , ça se ressemble finalement ! ).
Quant à moi je suis parfois inquiet qu'un homme la domine mais finalement j'ai là aussi reflechi aprés certaines expériences ensemble , elle se lache terriblement dans nos rencontres libertines quand le mec lui plait et c'est normal là aussi puisque la transgression met dans cet état propice au lacher prise ..
Dorénavant je l'incite à être trés chaude , ça ne me fait plus peur du tout car je sais que pour elle se comporter comme telle est une libération de ses fantasmes et un épanouissement pour sa personnalité et sa libido , elle est plus sereine dans la vie ensuite finalement , c'est bien ce qui compte non ?
Le seul hic serait que l'un des deux se sente "en sacrifice" , dans ce cas il faut absolument en parler et prendre un peu d'altitude pour bien comprendre que rien n'est si dramatique quand on comprend que le lacher prise est libératoire contrairement au contrôle essentiellement anxiogène ..

Carpe diem Wink

15/12/2013 à 17:21

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970
Bonsoir MBSG,

Quoi d'autre que de la laisser faire ?  Smile Libertinage ou infidélité ? Les deux mon Capitaine !!!

Je crois qu'il y a probablement chez elle, une envie de séduire, de se prouver qu'elle peut faire l'amour avec un autre homme, pourquoi pas vous rendre jaloux...

Le libertinage c'est comme redéfinir la fidélité et pour beaucoup de couples (les faux libertins, je les appelle) c'est un prétexte pour s'autoriser des aventures extra-conjugales....

Attention néanmoins à ne pas mettre cette pratique dans les mains des couples fragiles....
15/12/2013 à 19:27

Brigitte

Type : Femme
Messages : 1257
Membre depuis : 15/09/2012

MBSG a dit : 

Bonsoir.

Je me présente sur ce forum, et les quelques pages que j'ai parcourues me laissent penser que je vais me sentir bien ici.

Je suis en couple avec Sabrina depuis 4 ans, nous avons fait des allers-retours en enfer et pourtant nous sommes toujours ensemble aujourd'hui, et amoureux.

Seulement voilà, ma femme ressent l'envie/le besoin (?) de "se tester" (séduction, voire rapport sexuel...) avec d'autres hommes, avec mon accord.

Je dois vous faire un historique concis de ces dernières années :

Elle avait 21 ans et moi 20, c'est elle qui m'a ôté ma virginité dés le premier soir. Nous sommes très vite tombés amoureux l'un et l'autre, une vraie passion brûlante, et nous avons décidé après 2 mois de relation de faire un premier enfant. Nous étions sûrs de nous.

Nos difficultés ont commencé à la naissance de la petite, Sabrina s'est naturellement recroquevillée sur elle et le bébé, et dans le même temps j'ai décroché un métier -passionnant- où j'ai rapidement investi 90% de mon temps, mon attention, et mon énergie. Le fossé s'est creusé à ce moment là. Rupture de la communication, de toutes façons j'ignorais ce qu'était un couple, c'était ma première partenaire, purement et simplement, et jusqu'à présent tout était idyllique.

J'ai par la suite trompé Sabrina avec 3 femmes différentes, toutes issues de mon métier, d'abord par " légèreté ", besoin de séduire ou d'avoir une " confidente ". Puis la dernière des 3 relations m'a quasiment détruit, entre manipulation, rage et violence verbale.

Elle m'a aussi permis de " me retrouver " comme on dit. Sabrina m'a pardonné, on s'est remis ensemble directement, sans rupture, j'ai redécouvert un amour pour elle que j'avais enfoui pendant 2 ans.

Ca c'était pour mon chaotique chemin intérieur. Sabrina vit le sien depuis presque un an :

Après 2 grossesses rapprochées et subissant mon absence (je ne rentrais que pour dormir, ou lorsque j'étais de repos), elle a ressenti la besoin de ré-exister en tant que femme. Le besoin de séduire, d'identifier ses limites (morales). Cette période a commencé alors que nous nous retrouvions pour de bon elle et moi, comme un contre-coup de mes trahisons. Elle a eu 2 débuts de liaisons qui ont pris la forme de rentre dedans avec 2 hommes à 4 mois d'intervalle, ce n'est pas allé plus loin, et je la crois. Après en avoir beaucoup parlé, nous avons conclu que c'était le contre-coup de mon infidélité couplé à sa recherche identitaire (besoin de se repérer à nouveau en tant que femme et non plus maman) qui étaient la cause de ces 2 débuts de relations.

Elle a mis un terme à tout ça, mais suite à une discussion il y a quelques jours, j'ai bien senti que ce désir/besoin de se tester était toujours là. Je lui ai proposé, par absurdité, de lui laisser 1 mois avec carte blanche, tout en restant en couple, pour qu'elle puisse répondre à ses questions sur elle-même. L'idée nous a excités, elle était d'accord, mais à froid, dés le lendemain, j'ai commencé à ressentir un malaise à l'idée qu'elle puisse s'autoriser à séduire et conclure avec d'autres hommes.
D'autant plus qu'elle m'a donné carte blanche de mon côté pour en faire de même, ce qui ne m'intéresse absolument plus, bien que je sois quelqu'un de très sexuel et attiré par beaucoup de femmes.
C'est ainsi que nous avons caressé l'idée de devenir libertins, mais pas dans des clubs, à 3 ou en groupe mais de manière individuelle et bien séparée ! L'idée (la mienne à la base :D) m'a excité, aujourd'hui, elle me mine totalement.

J'ai peur qu'elle aille au bout avec quelqu'un d'autre.
Que ça lui plaise, et qu'elle réitère avec d'autres.
J'ai peur de ce que je vais découvrir sur elle, c'est quelqu'un d'occasionnellement froid, d'animal, de pulsionnel.

L'idée que je couche avec d'autres femmes ne semble pas la déranger, je trouve ça égoïste de sa part d'une certaine manière, comme une fureur de répondre à ses questions, quel qu'en soit le prix.

Traverse t-elle une période propice à ça, ou est-ce profondément ancré en elle ?
Ne suis-je pas moi-même un peu pervers dans la mesure où je veux " contrôler et réglementer " cette espèce d'infidélité sur laquelle elle se questionne ?

Et pourtant j'ai vraiment envie qu'elle aille au bout de ses réponses, je ne veux pas qu'elle soit frustrée.

Je voulais savoir si parmi vous il y avait des couples qui vivaient de la sorte, tout en s'aimant et en gardant des projets ensemble. Vous fixez-vous des règles ? etc... J'aimerais partager vos expériences sur ce point là, avoir vos sentiments.

On s'aime, on veut d'autres enfants, nous avons des projets, mais je ne veux pas être celui qui l'étouffe et l'empêche d'explorer son chemin intérieur. J'ai exploré le mien, de manière abjecte, par l'infidélité, sans demander d'autorisation à personne, et je lui ai fait beaucoup de mal.


Désolé d'avoir été aussi long.Laughing

 

Je crois qu’il serait intéressant pour vous de découvrir un peu mieux le polyamour; car le libertinage, du moins tel qu’il est vécu dans le clubs ne semble pas vraiment être la solution pour vous. Parallèlement, vous devez aussi travailler sur votre confiance en vous. Il me semble que vous l’avez trompée pour vous rassurer sur votre virilité et vous avez peur qu’elle vous trompe car au fond, vous avez peur qu’elle trouve mieux ailleurs. je suis de plus en plus persuadée que le couple n’est pas vraiment apte à vivre des infidélités en toute transparence. dans votre cas, il me semble que vous êtes capables de vous laisser libre éventuellement d’avoir une aventure mais cela ne veut pas dire que ça arrivera forcément. Mais vous raconter tout, c’est totalement immature. Restez l’un et l’autre secrets sur ce que vous pourriez vivre ailleurs, et respectez-vous, c’est à dire respectez vos engagements, accordez vous plus de moments d’intimité qui renforceront votre estime de vous-même mais aussi votre couple et cela vous rassurera. lisez mon billet d’humeur de ce weekend dans lequel j’explique bien que le couple est un chemin spirituel qui nous permet de nous construire et de grandir...

http://www.brigittelahaie.fr/m/imagearticles/view/la-sexualite-et-le-couple



16/12/2013 à 12:27

MBSG

Type :
Messages : 9
Membre depuis : 01/01/1970
Merci à vous tous pour ces réponses consistantes. Les 3 sont très intéressantes.

FranckP, je suis content que tu aies répondu parce que la vie de couple que tu mènes aujourd'hui m'intéresse beaucoup, et pourrais potentiellement devenir la notre, ma femme et moi.

Ambre, tu dis qu'il faut être très prudent avec cette pratique lorsqu'un couple est fragile.
Sur 4 ans de relation, nous avons connu une année magique, un bébé, 2 ans d'infidélité (moi), un autre bébé au milieu, des retrouvailles et un ré-engagement, elle qui cogite et se rapproche de 2 autres hommes, puis depuis 4 mois à nouveau une période stable et plus sereine.

Peut être est-ce trop tôt oui...

Brigitte, ton analyse de mon infidélité est très cohérente. Celle de mes peurs à propos du fait qu'elle puisse trouver mieux ailleurs (on parle bien d'un mieux sur les "performances") également. Oui, j'ai clairement peur qu'elle finisse par délaisser notre couple parce que ce qu'elle vit avec d'autres personnes est plus jouissif.
Pour ce qui est du polyamour, après m'être renseigné, j'ai pas l'impression que ça colle (pour l'instant)  à ses envies. Elle m'aime, se projette avec moi, ne ressent pas un vide sentimental que quelqu'un d'autre pourrait combler. Pourtant cet été, alors qu'elle était avec moi et proche d'un autre homme, elle s'est posée la fameuse question " peux t-on aimer 2 personnes à la fois ? "

Il me semble que c'est vraiment sa capacité à faire craquer d'autres hommes et à avoir des relations sexuelles avec eux sur laquelle elle s'interroge, pas sur son désir de partager sa vie sentimentale avec d'autres personnes.

En postant mon message dans la rubrique Libertinage, j'ai l'impression que je me suis privé des points de vue des non-libertins du forum. Les modérateurs m'autorisent-ils à re-poster ce message dans la rubrique Infidélité ?

Simplement dans le but de multiplier les points de vue, et pourquoi pas avoir celui d'une femme à l'histoire proche de la notre.

On rencontre et on voit, en vrai, à la télé, dans la société, beaucoup de couples qui durent et qui ont duré, non pas en cédant aux instincts naturels (envie de séduire, aller au bout d'une pulsion...) mais en les réprimant, d'une certaine manière. Ces gens-là nous expliquent que la vie de couple c'est aussi, épisodiquement, se faire violence, refuser la "facilité" de la tentation, pour préserver l'unité du couple. (Typiquement, certains grands-parents)

Je sais que bien des couples ont adopté ce système, ont duré, et en sont fiers. Ces gens-là sont-ils pour autant moins épanouis que ceux ayant choisi d'aller au bout de leur instinct ?

J'avoue avoir grandi avec ce mode de pensée, cette espèce de naïveté (comme je pense la majorité des individu dans nos sociétés occidentales très morales et réglementées).

Que ce soit bien clair, je ne veux opposer et juger personne, et j'utilise beaucoup de guillemets pour bien montrer que je ne fais pas de jugement de valeur.

En fait, mon couple et surtout moi intérieurement, sommes à un carrefour.

- La voie " classique ", teintée de désir de contrôler, de tout savoir, de s'interdire pour se rassurer, dans le but de faire durer la relation et de fait, de s'y épanouir par la durée.
- La voie que j'appellerai " instinctive ", où l'on vit ses envies, où l'on efface la majorité des contraintes pour arriver à une certaine connaissance de soi.

Je connais trop mal la deuxième voie pour m'y jeter à corps perdu. Ma femme et moi souhaitons durer, avoir d'autres enfants, acheter une maison, la façonner à notre goût, alimenter notre couple par des objectifs successifs. Notre envie profonde c'est ça, peut importe la voie.

Merci en tous cas pour vos réponses!
16/12/2013 à 13:17

FranckP

Type : Homme
Messages : 687
Membre depuis : 13/09/2012
La rubrique est bonne si si , le libertinage est un terme galvaudé aujourd'hui mais pourtant vivre la liberté sexuelle ce n'est que ça finalement , du libertinage ...

Les questions que tu te poses ne trouveront réponses qu'une fois les expériences vécues , personne ne peut prévoir les réactions aprés-coups (sic).
Si je prends mon cas , 3e couple libertin et à chaque fois au début j'étais pas super bien à l'aise avec une autre femme , surtout quand je voyais la mienne bien s'amuser ...
Pourtant mes fantasmes étaient puissants mais au moment de l'acte j'étais un peu dépassé !
Il m'a donc fallu me dépasser , prendre du recul et comprendre les enjeux , les sensations , la jalousie (inévitable) , la peur de perdre (ça va avec) , la confrontation (le mec est mieux ou plus attirant) , bref il vaut mieux lacher prise sinon c'est la "prise" de tête assurée !
 
Je n'aimais pas non plus la sensation que le mec ne la respectait pas , ça m'énervait de voir certains regards vicieux , bien plus qu'elle en tout cas (elles doivent avoir l'habitude lol ).
Du coup ça pouvait me couper mes moyens car je suis plutôt dans la sensualité et un grand respect des femmes même libertines , alors que certaines sont trés animales et veulent du physique pur et dur !!

Tout ça pour dire que sans tester point de réponses , sur quoi que ce soit mais trés clairement il vaut mieux être trés aventuriers dans l'âme pour exlorer ces jeux , qui doivent le rester d'ailleurs ...

Finalement la vie libre pourrait être plus facile car pas de confrontation directe (à condition de savoir qui est qui tout de même , question de prudence) et le mystère attise le désir .

Je rencontre de temps à autres , je suis bien plus excité qu'en soirées coquines car je me retrouve à deux avec une femme toute à moi , la nature reprend bien ses droits et aprés avoir tout essayé je sais que pour moi le duo avec une inconnue (ou pas , ainsi que les trios HHF avec la mienne ) est le meilleur des aphrodisiaques .
Je crois que ma femme pense la même chose , je ne lui demande rien quant à ses éventuelles rencontres et elle en joue trés bien , elle envoit quelques signes parfois mais tout reste assez mystérieux , finalement c'est ultra-excitant ... dingue !!
Ceci-dit je pense que le jour où il se produira quelque chose elle m'en parlera sur l'oreiller , aprés sa rencontre réèlle sans doute ...
Elle-même cherche à savoir si j'ai ou pas ... je reste moi aussi mystérieux et en suspend , je crois que ça l'excite pas mal ...

Je réponds aussi à ta question sur les couples fidèles à 100%  , pour ma part je ne pense pas que ce soit tenable à long terme , à moins de grandes frustrations (même inconscientes) et sans doute que ceux qui en parlent .. mentent un peu aussi ,
à méditer Wink
17/12/2013 à 14:22

MBSG

Type :
Messages : 9
Membre depuis : 01/01/1970
J'y vois plus clair Cool

Du coup, vous fixez-vous par exemple certaines limites ? Certains engagements ?

Par exemple, " Pas plus d'un(e) seul(e) rapport/rencontre avec la même personne ". Car démarrer une relation suivie, ça veut dire amant/maîtresse, donc potentiellement danger pour le couple ?

Mais est-ce bien légitime de réguler un mode de vie qui se veut justement sans règles...
17/12/2013 à 17:51

FranckP

Type : Homme
Messages : 687
Membre depuis : 13/09/2012
Heu ... franchement pas trop abordé ce problème là , relation suivie ou non ?
A vrai dire en reflechissant du one-shot serait plus "raisonnable"  (si tant est que ce le soit déjà lol), ça me semble tenable sauf si la personne rencontrée est trés ATTIRANTE ! et je pense qu'une femme est encore plus sensible à l'idée de régulier qui lui inspire confiance (les candaulistes connaissent trés bien le phénomème).
Quand le couple se lasse ou bat de l'aile , la porte est ouverte sur des déboires il faut le savoir et éviter tout dérapage en faisant un petit break pour ne pas transférer des frustrations ..
De toute façon dans ce cas , libertinage consenti ou pas , le danger est identique pour tout le monde ..
Trés sincèrement , même si certaines femmes m'ont marqué dans nos expériences libertines en couple , elles sont trés trés peu et en les revoyant en d'autres occasions le soufflet retombait , le libertinage c'est aussi la multitude des contacts , tout le monde cherche à se diversifier ..
Je vis comme ça depuis 20 ans et j'ai vu plien de cas différents mais chaque fois j'apprend encore , y compris sur moi-même , alors difficile de projeter des résultats , on est plus souvent sur le constat et le dialogue permet de regler le curseur , c'est une vie aventurière qui inclus les prises de risques sinon ça ne fonctionne pas .
Donc finalement on a décidé de ne rien prévoir et surtout de ne pas contrôler l'autre , on verra bien carpe diem .
20/12/2013 à 07:56

MBSG

Type :
Messages : 9
Membre depuis : 01/01/1970
Merci pour les réponses.

On va continuer de discuter, quant à moi je vais m'attaquer à cette manie de tout vouloir contrôler. On va y aller pas à pas. Je ne vais pas l'enfermer en lui disant " sois fidèle, assieds-toi sur tes questions ".
 
Mais je crois que le gros du travail, c'est à moi de le faire ! Je suis encore loin d'être prêt à l'accepter ou à l'imaginer vivre des instants intimes avec un autre.
20/12/2013 à 12:04

FranckP

Type : Homme
Messages : 687
Membre depuis : 13/09/2012
Quelle drôle d'idée dans ce cas d'avoir initié la chose ... Innocent
20/12/2013 à 13:27

MBSG

Type :
Messages : 9
Membre depuis : 01/01/1970
La première fois qu'on en a parlé, ça nous a beaucoup excités. Sexuellement, l'un envers l'autre. Donc initier la chose (ou plutôt l'évoquer) a été facile.

C'est à froid les jours qui ont suivi que j'ai pris un coup derrière la tête en réalisant que j'étais peut-être pas capable. Donc je préfère jouer la prudence, prendre le temps.

Je me connais, si je vis mal la chose, je vais lui pourrir la vie. Nous avons 2 enfants en bas âge, on s'est stabilisé tout récemment après 2 années délicates, je vais pas " faire tapis " alors que je suis peut-être pas capable d'encaisser. Je dois grandir.

Ça veut pas dire que j'ai jeté l'idée à la poubelle Cool

20/12/2013 à 13:41

FranckP

Type : Homme
Messages : 687
Membre depuis : 13/09/2012
Il est temps d'en tirer les conclusions alors , ce n'est pas pour vous voilà tout Wink
Vous avez tenté et le feu ... ça brûle aïe !
CQFD , j'en parle souvent ici
Cette fichue mode médiatisée à mort ces 5 dernières années a crée , entre autres , ce genre de situations mal vécues et a fait déserté des clubs les libertins affranchis qui n'y trouvaient plus leur compte ...
Je crains que ça ait crée parfois des ruptures aussi , vérifié régulièrement malheureusement , sacré catalyseur !
Le bizzness a fait beaucoup de dégâts comme partout , sniffff ....   (et a contribué au passage à ce que ma femme décroche aussi  , c'est balot)
J'ai connu le meilleur , on va se consoler comme ça  Innocent

Elle en dit quoi Madame au fait ?
20/12/2013 à 14:10

MBSG

Type :
Messages : 9
Membre depuis : 01/01/1970
Pour dissiper un malentendu, nous n'avons jamais pratiqué le libertinage, sous aucune de ses formes.

J'ai trompé ma femme, par dissimulation. Infidélité.
Puis elle a failli commettre 2 écarts et je l'ai grillée. Infidélité.

Aujourd'hui je sens en elle (et elle me l'a confirmé) un besoin de se tester, de voir ce qu'elle a dans le bide sur le plan séduction/passage à l'acte. Peut-être qu'il n'y a rien de durable derrière. Ou peut-être qu'il y a une affranchie qui s'ignore. Elle n'exclue rien, moi non plus.

Si je l'avais laissée commettre ces écarts, elle aurait aujourd'hui peut être la réponse à ses questions.

Mes peurs, sont juste dues à des projections. Quand je m'imagine ma femme avec un autre, dans l'état actuel des choses, ça a du mal à passer, et pourtant ça nous excite beaucoup. Mais qui sait si en discutant, en travaillant sur ma confiance en moi, en désacralisant le truc, ce n'est pas le mode de vie qu'il nous faut à tous les 2 ?

Je vais pas tirer des conclusions avant même d'avoir essayé. J'ai pas encore 25ans, je suis bien incapable de dire " je suis/je ne suis pas libertin ". En revanche je suis devenu quelqu'un de fidèle

Nous sommes dans une phase de réflexion, confronté au fait qu'en 4 ans de relation, on a vécu pas mal de choses (amour fou, enfants, infidélité, fantasmes...), elle ressent le désir de se tester, donc on s'interroge sur le fait d'assouvir ou pas ce désir.

______

C'est pas le style de la maison de céder aux modes, j'ai plusieurs connaissances qui s'identifient comme " libertins/tines ", qui se la jouent décomplexés mais qui sont profondément déséquilibrés et qui ont mis le doigt dans un engrenage qui ne leur correspond pas, parce qu'ils ont voulu être dans le vent. Ces gens là, tranchent totalement avec vous Frank, et je pense que ce sont eux qui ont fait se vider les clubs des vrais affranchis.

20/12/2013 à 14:33

FranckP

Type : Homme
Messages : 687
Membre depuis : 13/09/2012
Ah ok je n'avais pas tout à fait compris ...

C'est très bien de se poser ces questions et d'en parler entre vous .
De toute façon , même avec de l'expérience et plusieurs couples vécus , les choses sont loin d'être simples ou/et définitives sur ce sujet de la sexualité à vivre .
Parfois une certitude devient inverse peu de temps plus tard .

Carpe diem Wink
20/12/2013 à 16:52

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970

Vous n'êtes pas prêt MBSG. Il faut que çà reste un fantasme. En parler, se titiller sur l'oreiller et rien que sur l'oreiller suffit vraiment à maintenir une excellente libido.
Votre femme a peut-être des envies de.... En réponse à vos infidélités notamment. C'est jouer avec le feu et risquer de gacher votre couple si vous passez à l'acte, j'en suis persuadée.... Aujourd'hui mais peut être que demain ce sera OUI. Ne forcez rien, vraiment....

20/12/2013 à 20:58

MBSG

Type :
Messages : 9
Membre depuis : 01/01/1970
Très bien.


Ce qui m’intéresserait, c'est connaître votre cheminement intérieur :

Comment vous êtes vous aperçu que vous étiez libertins ?
A quel âge ?
21/12/2013 à 14:16

FranckP

Type : Homme
Messages : 687
Membre depuis : 13/09/2012
Heu ... pas vraiment d'idée précise , pour ma part c'est venu assez logiquement avec les fantasmes et l'envie de les vivre ..
En couple trés jeune à peine 20 ans j'ai connu la vie conjugale insouciante au début puis un peu carcan car vite Père de famille mais j'aimais bien , les idées de folies sexuelles sont venues vite et la mère de mes enfants ayant des fantasmes bi les expériences ont débuté , mais bof c'est devenu assez vite prise de tête à cause de sa jalousie maladive ...
En prenant de l'âge (aprés 30 ans je dirai) je suis devenu trés partageur , la jalousie est un sentiment que j'ai vite rejeté car il est bloquant et c'est bien la peine d'avoir envie de jouer et goûter les autres filles si c'est pour devenir égoïste à son tour .
Je crois que la jalousie c'est lié à un sentiment d'infériorité et je ne dis pas que je me sens supérieur mais plutôt que je suis globalement assez serein dans la vie , ça me permet de dépasser les limites de la convention et de ne pas me croire propriétaire aussi .
Mais finalement au bout de 20 ans de mariage mon envie de vivre la liberté sexuelle n'a pas été possible à maintenir le couple , c'est con franchement car on avait tous les éléments en mains mais toujours cette fichue jalousie et posséssivité !
J'ai ensuite vécu seul quelques années avec bcp de maitresses (sexfriends comme on dit) et expériences multiples en libertinage toujours , mais il me manquait la vie de couple à partager et un jour j'ai croisé par hasard une femme inattendue qui m'a tout de suite raconté ses envies et son mode de pensée libre ..
Ma compagne actuelle donc , avait commencé trés jeune vers 20 ans , elle avait un couple d'amis qui l'emmenait dans les clubs Parisiens à l'époque elle qui venait des iles Pacifiques c'était une sorte d'initiation comme dans les films Emmanuelle , elle a vécu ses fantasmes de soumission et d'exhib' , elle était offerte les yeux bandés à des hommes et elle adorait ça , ça remonte aux annés 90 une époque trés élégante et secrète dans ce milieu , rien à voir avec les usines à orgies d'aujourd'hui !
Puis une fois mariée elle a vécu comme moi une période troublée par le refoulement de ses fantasmes avec un mari ultra jaloux , divorce 18 ans plus tard et une vie dissolue célib , un parcours assez comparable finalement ...
Bref , on s'est bien trouvé il y a 7 ans et beaucoup de belles choses partagées (pas que le libertinage évidemment) une complicité trés forte et un attachement sincère .
Donc , je ne pense pas qu'on décide de devenir libertin , on l'est au fond de soi et un jour naturellement on se dirige vers cette énergie sexuelle , c'est parfois difficile mais c'est toujours plus positif que l'inverse , la vie de couple classique je m'y emmerde graaaaaaave  !!!

Ce qui est d'ailleurs le cas aujourd'hui depuis quelques mois , ma compagne est un peu deprimée pour beaucoup de raisons et se laisse un peu aller , résignée et pessimiste ... j'ai tenté de l'aider sans grand succés .. au contraire , j'espère que c'est juste une passade .

Carpe Diem Innocent
22/12/2013 à 15:15

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970
Ah et bien voilà, comme çà on connait toute ta vie Franckinou !!!! Ahahaha !
22/12/2013 à 15:36

FranckP

Type : Homme
Messages : 687
Membre depuis : 13/09/2012
Et encore je n'ai pas tout dit hahaha .. tiens encore cet aprem mais schuutttt ......  Innocent
30/03/2014 à 17:59

COCOKOKINE84

Type :
Messages : 2
Membre depuis : 01/01/1970
Je viens mettre mon grain de sel car je suis une libertine invétérée depuis presque 20 ans et mariée à un libertin depuis bientôt 40 ans !

Je veux juste donner mon expérience et mon point de vue, en effet je constate un dialogue entre hommes alors que les femmes sont concernées (toujours pareil dans notre société dominée par les hommes !) Alors je vais dire que je ne fait que ce que je souhaite avec qui je veux et comme je veux dans le respect de chacun bien sûr et que mon mari est très heureux aussi de me voir heureuse et libre entièrement. Nous sortons ensemble et rencontrons ensemble mais nous sortons chacun de notre côté aussi et on se raconte ou pas selon le désir de chacun, peu importe tout ça pour vu que notre vie familiale, amicale et libertine soit épanouie par notre jardin secret à tous les deux !
Vivez....... nous n'avons qu'une vie et ne privez pas de liberté votre conjoint si vous désirez avoir la même liberté pour vous même !! Vous verrez que la confiance entre vous fait tout ensuite et c'est là l'essentiel. Voilà le seul conseil que je pourrais formuler en tant que femme à un homme qui se pose beaucoup de questions sur l'infidélité ; pour moi il n'y a pas d'infidélité il n'y a que de la confiance ou pas, 90 % de mes amies ont le même fantasme à savoir trouver le plaisir avec plusieurs hommes ou même plusieurs femmes ou couples aussi !
Pourquoi en gastronomie l'on ne mange pas toujours le même plat ? Pour trouver un autre plaisir non ? Pourquoi on ne va pas toujours voir le même spectacle ? ou toujours le même film ? eh bien le sexe c'est la même chose et que ce soit pour les HOMMES COMME POUR LES FEMMES.
Les hommes souvent vont prendre leur plaisir ailleurs que dans leur couple et ils ont peur que si la femme fait la même chose elle s'en aille ! bizarre non ?
On a les MEMES BESOINS sauf que certaines femmes s'interdisent, se sacrifient, ont la capacité à le faire alors que les hommes (culture oblige) ne le font pas souvent, la plupart ne se privent pas alors pourquoi se priver les FEMMES ? FEMMES réagissez !! faites vous plaisir.....
Heureusement je vois que de plus en plus de femmes se libèrent de cette culture idiote et j'espère que ça va continuer et alors on aura plus de souci de PARITE !!! lol  LIBERTE ...... EGALITE .......
COCOKOKINE84 une VRAIE LIBERTINE !