Les hommes simulent aussi !

22/12/2013 à 21:46

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970
Vous pensez que votre partenaire atteint l'extase à chaque fois que vous faites l’amour ? Sachez qu’en réalité, seuls 47% des hommes auraient un orgasme systématiquement. Donc certains simulent… et même très bien ! Pourquoi ? Comment s'en rendre compte ?

http://www.brigittelahaie.fr/m/imagearticles/view/les-hommes-simulent-aussi


22/12/2013 à 22:46

Isanybody

Type : Homme
Messages : 965
Membre depuis : 12/09/2012
Éjaculation = orgasme ?

Jouir = orgasme ?

Je ne sais pas comment sont les hommes que je ne fréquente pas dans leur intimité, je vous les laisse mesdames. Ma seule référence de jouissance masculine est la mienne. L'attribution du mot "orgasme" n'est il pas un peu galvaudé ? En tous cas, ça doit être, c'est à mille lieu de celui de la femme.

Brigittte utilise souvent ce mot plutôt que le mot "jouir". Personnellement, je ne m'y reconnais pas (bon, en même je suis un mauvais cas d'exemple).

L'emploi du mot "orgasme", à mon sens son utilisation est récente, n'aurait il pas pour but de rassurer l'homme d'aujourd'hui sur sa jouissance par rapport à celle de la femme ? Donner le sentiment d'un meilleur équilibre du ressentis de jouissance entre les deux partenaires ?
23/12/2013 à 06:45

FranckP

Type : Homme
Messages : 687
Membre depuis : 13/09/2012

Ambre a dit : 

Donc certains simulent… et même très bien !




 hahaha  les vilains !! Laughing

24/12/2013 à 15:49

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970

Isanybody a dit : 

Éjaculation = orgasme ?

Jouir = orgasme ?

Je ne sais pas comment sont les hommes que je ne fréquente pas dans leur intimité, je vous les laisse mesdames. Ma seule référence de jouissance masculine est la mienne. L'attribution du mot "orgasme" n'est il pas un peu galvaudé ? En tous cas, ça doit être, c'est à mille lieu de celui de la femme.

Brigittte utilise souvent ce mot plutôt que le mot "jouir". Personnellement, je ne m'y reconnais pas (bon, en même je suis un mauvais cas d'exemple).

L'emploi du mot "orgasme", à mon sens son utilisation est récente, n'aurait il pas pour but de rassurer l'homme d'aujourd'hui sur sa jouissance par rapport à celle de la femme ? Donner le sentiment d'un meilleur équilibre du ressentis de jouissance entre les deux partenaires ?

 Il faudrait poser la question aux hommes justement... N'existe-t-il pas chez vous aussi un échelon de la jouissance ?

1. j'éjacule - bof bof
2. je jouis - c'était pas mal
3. j'ai eu un "putain" d'orgasme qui m'a fait comme des vagues dans tout le corps et qui a duré plus de 10 secondes (Tongue Out, c'est du vécu, oui je sais....)

Est-ce que vous ne connaissez que le 1 ? Le 2 ? Avez-vous déjà connu le 3 ? ON pourrait peut-être vraiment parler d'orgasme (comme pour les femmes) à ce moment là...

Et pour ta question Isany, oui l'emploi de ce terme est récent - il est vrai qu'on l'utilise plus pour les femmes....
Pour avoir beaucoup discuté avec des hommes, justement : certains m'ont avoué avoir connu ce fabuleux "orgasme", plutôt rare...
Je ne pense pas qu'il faille rassurer l'homme sur sa jouissance car Mon Dieu, depuis des siècles, on ne s'intéresse qu'à la sienne justement... Peut-être souffrent-ils du fait qu'on parle plus de celui de la femme actuellement... En tout cas, point de guéguerre selon moi et que tout le Monde ait droit à son orgasme : voilà ce que je revendique.Wink

24/12/2013 à 16:10

FranckP

Type : Homme
Messages : 687
Membre depuis : 13/09/2012
Moi je connais le 4  ...   encore mieux que le 3  krr krr Laughing
Sinon sans rire , oui évidemment il y a graduation dans le plaisir et le top survient parfois quand l'envie était impérieuse et la fille tellement désirable , si féline , si troublante , si douée , si .. si .. Tongue Out


Quant à simuler , parfois en soirées pour ne pas passer pour un peine à jouir  lol !  (facile de tricher avec une capoteEmbarassed)

24/12/2013 à 16:11

Isanybody

Type : Homme
Messages : 965
Membre depuis : 12/09/2012
Merci Ambre pour ce complément. Smile

Entre le 1, 2 et 3, je peux citer les 3 chiffres.

Le 3 notamment, je l'ai déjà raconté (je ne sais plus si c'était ici ou sur rmc), je l'ai ressenti lors d'une fellation sans que ça aille à l'éjaculation avec sensation chaleur ou ondes dans les pieds, jambes, ventre et contraction. Lors de caresses solitaire (au réveil), il m'arrive parfois de provoquer un début de contractions.