Les 100 questions d'actualité sur la prostitution

16/09/2014 à 19:51

Brigitte

Type : Femme
Messages : 1251
Membre depuis : 15/09/2012
Titre du livre : Prostitution, les 100 questions d'actualité sur la prostitution (étude de la législation - examen de la nouvelle proposition de loi et observations critiques) aux Editions ESKA de Jacques DELGA

J’ai eu le plaisir d’écrire un texte en postface de cet ouvrage très clair et très instructif sur les questions qu’on peut se poser sur la prostitution aujourd’hui. Jacques DELGA est avant tout avocat et il démontre de manière claire les paradoxes de cette pratique. Jacques fut le premier à m’informer de cette proposition de loi qui se présentait à l’assemblée nationale. Je ne suis pas une partisante farouche de la prostitution mais je reste toujours et encore persuadée que attaquer les personnes qui se prostituent,  c’est attaquer la liberté individuelle sexuelle. Ce livre peut vous aider à votre tour à vous faire un avis sur cette question qui reste complexe puisqu’elle touche les deux tabous essentiels, le sexe et l’argent.... A noter également, le livre de Catherine MARX sur le même sujet qui est sorti récemment mais qui lui nous présente plutôt des témoignages sur le "terrain”
17/09/2014 à 09:15

bedio

Type :
Messages : 235
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour, Brigitte, je vous ai souvent entendu dire qu'à partir du moment où la prostitution est "saine", c'est à dire voulu et non dirigée, elle devait rester un droit, une liberté...
Pour ma part, pour avoir côtoyé ces filles dans mon enfance, j'habitais pigalle, j'ai un souvenir de ces Dames extraordinaire, livré un peu à moi même la journée quand je n'étais pas à l'école, je trainais dans la rue... Ces Dames, m'offraient le chocolat chaud au bar, les croissants, elles restaient avec moi et se relayaient, ne me laissant jamais seul, j'éprouve un grande empathie pour elles encore aujourd'hui, ce qui fait aussi que je n'ai jamais pu "consommer"...
Ces Dames semblaient heureuses, liées, toujours prévenantes et respectueuses, je voulais juste leur témoigner mon amour ici chez vous Brigitte, même si je sais qu'elles ne me liront pas, mais c'était important pour moi que beaucoup aient une autre vision de ces Dames...
17/09/2014 à 10:55

melusinefee

Type :
Messages : 1010
Membre depuis : 01/01/1970

Brigitte a dit : 

Titre du livre : Prostitution, les 100 questions d'actualité sur la prostitution (étude de la législation - examen de la nouvelle proposition de loi et observations critiques) aux Editions ESKA de Jacques DELGA

J’ai eu le plaisir d’écrire un texte en postface de cet ouvrage très clair et très instructif sur les questions qu’on peut se poser sur la prostitution aujourd’hui. Jacques DELGA est avant tout avocat et il démontre de manière claire les paradoxes de cette pratique. Jacques fut le premier à m’informer de cette proposition de loi qui se présentait à l’assemblée nationale. Je ne suis pas une partisante farouche de la prostitution mais je reste toujours et encore persuadée que attaquer les personnes qui se prostituent,  c’est attaquer la liberté individuelle sexuelle. Ce livre peut vous aider à votre tour à vous faire un avis sur cette question qui reste complexe puisqu’elle touche les deux tabous essentiels, le sexe et l’argent.... A noter également, le livre de Catherine MARX sur le même sujet qui est sorti récemment mais qui lui nous présente plutôt des témoignages sur le "terrain”

 Je suis d'accord avec vous Brigitte pour la partie que j'ai surlignée. Mais, ce qui me gêne énormément c'est que plus on met en valeur cette facette de la thématique, et plus on risque d'envoyer aux oubliettes le réel problème de l'exploitation et de la violence faite à de très nombreuses femmes. Les exploitées et violentée sont malheureusement plus nombreuses que les librement consentantes.
Exemple: en Allemagne, où la prostitution est légale et réglementée ...cette fassade législative sert de couverture à d'ignobles exactions, mais personne ne vient mettre son nez dedans au motif que de toute façon c'est réglementé, donc il ne doit pas y avoir de probléme.
En gros, les proxénétes ont les mains libres ... personne ne les inquiète.

Pour ceux que le sujet intéresse vraiment: http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/laurence-neuer/les-effets-pervers-de-la-legalisation-de-la-prostitution-07-12-2011-1404925_56.php

17/09/2014 à 13:16

Elisa

Type : Femme
Messages : 1497
Membre depuis : 13/09/2012

bedio a dit : 

Bonjour, Brigitte, je vous ai souvent entendu dire qu'à partir du moment où la prostitution est "saine", c'est à dire voulu et non dirigée, elle devait rester un droit, une liberté...
Pour ma part, pour avoir côtoyé ces filles dans mon enfance, j'habitais pigalle, j'ai un souvenir de ces Dames extraordinaire, livré un peu à moi même la journée quand je n'étais pas à l'école, je trainais dans la rue... Ces Dames, m'offraient le chocolat chaud au bar, les croissants, elles restaient avec moi et se relayaient, ne me laissant jamais seul, j'éprouve un grande empathie pour elles encore aujourd'hui, ce qui fait aussi que je n'ai jamais pu "consommer"...
Ces Dames semblaient heureuses, liées, toujours prévenantes et respectueuses, je voulais juste leur témoigner mon amour ici chez vous Brigitte, même si je sais qu'elles ne me liront pas, mais c'était important pour moi que beaucoup aient une autre vision de ces Dames...

 Très joli témoignage Bédio.

A une époque j'avais une copine qui travaillais dans un "bar à hôtesse" à Pigalle et j'y allais de temps en temps lui dire bonjour, j'ai toujours été très bien accueillie par toutes, respectée, et je n'ai jamais payé le champagne...... WinkSmile

17/09/2014 à 13:25

bedio

Type :
Messages : 235
Membre depuis : 01/01/1970

Elisa a dit : 

 

 Très joli témoignage Bédio.

A une époque j'avais une copine qui travaillais dans un "bar à hôtesse" à Pigalle et j'y allais de temps en temps lui dire bonjour, j'ai toujours été très bien accueillie par toutes, respectée, et je n'ai jamais payé le champagne...... WinkSmile

 Merci Elisa, une petite tranche de ma vie et un souvenir impérissable...

17/09/2014 à 17:13

Cathy

Type :
Messages : 1204
Membre depuis : 01/01/1970

bedio a dit : 

Bonjour, Brigitte, je vous ai souvent entendu dire qu'à partir du moment où la prostitution est "saine", c'est à dire voulu et non dirigée, elle devait rester un droit, une liberté...
Pour ma part, pour avoir côtoyé ces filles dans mon enfance, j'habitais pigalle, j'ai un souvenir de ces Dames extraordinaire, livré un peu à moi même la journée quand je n'étais pas à l'école, je trainais dans la rue... Ces Dames, m'offraient le chocolat chaud au bar, les croissants, elles restaient avec moi et se relayaient, ne me laissant jamais seul, j'éprouve un grande empathie pour elles encore aujourd'hui, ce qui fait aussi que je n'ai jamais pu "consommer"...
Ces Dames semblaient heureuses, liées, toujours prévenantes et respectueuses, je voulais juste leur témoigner mon amour ici chez vous Brigitte, même si je sais qu'elles ne me liront pas, mais c'était important pour moi que beaucoup aient une autre vision de ces Dames...

 
Très jolie tranche de vie et très touchante, tu as su mettre le doigt exactement où il fallait, le jugement extérieur. Souvent ces personnes qu'on englobe dans le terme de "marginale", sont bien plus humaines et ont bien plus de valeur que ces personnes bien pensantes qui transpirent le fiel et le mépris. 
La prostitution peut être choisie, mais malgré tout je ne suis pas sûre qu'elle soit anodine, je connais un peu le cas, je n'en parlerais pas ici parce que ça me touche de trop près. J'aimerais juste qu'on arrête de mépriser ces femmes qui bien souvent n'ont d'autres choix pour pouvoir s'en sortir … 

17/09/2014 à 21:02

bedio

Type :
Messages : 235
Membre depuis : 01/01/1970

Cathy a dit : 

bedio a dit : 

Bonjour, Brigitte, je vous ai souvent entendu dire qu'à partir du moment où la prostitution est "saine", c'est à dire voulu et non dirigée, elle devait rester un droit, une liberté...
Pour ma part, pour avoir côtoyé ces filles dans mon enfance, j'habitais pigalle, j'ai un souvenir de ces Dames extraordinaire, livré un peu à moi même la journée quand je n'étais pas à l'école, je trainais dans la rue... Ces Dames, m'offraient le chocolat chaud au bar, les croissants, elles restaient avec moi et se relayaient, ne me laissant jamais seul, j'éprouve un grande empathie pour elles encore aujourd'hui, ce qui fait aussi que je n'ai jamais pu "consommer"...
Ces Dames semblaient heureuses, liées, toujours prévenantes et respectueuses, je voulais juste leur témoigner mon amour ici chez vous Brigitte, même si je sais qu'elles ne me liront pas, mais c'était important pour moi que beaucoup aient une autre vision de ces Dames...

 
Très jolie tranche de vie et très touchante, tu as su mettre le doigt exactement où il fallait, le jugement extérieur. Souvent ces personnes qu'on englobe dans le terme de "marginale", sont bien plus humaines et ont bien plus de valeur que ces personnes bien pensantes qui transpirent le fiel et le mépris. 
La prostitution peut être choisie, mais malgré tout je ne suis pas sûre qu'elle soit anodine, je connais un peu le cas, je n'en parlerais pas ici parce que ça me touche de trop près. J'aimerais juste qu'on arrête de mépriser ces femmes qui bien souvent n'ont d'autres choix pour pouvoir s'en sortir … 

 Merci ma cathy, en effet, trop de mépris pour ces Dames qui ont sans doute sauvées et des couples et des gens...