Légiférer sur la prostitution

31/03/2015 à 12:45

Parvati

Type :
Messages : 743
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour,

Un billet de Catherine Marx sur la loi contre le système dit "prostitutionnel". Elle affirme que nous sommes tous concernés par ce sujet et vous explique pourquoi. Qu'en pensez-vous ?

Pour le lire, c'est ici.
01/04/2015 à 08:12

eaubraise

Type :
Messages : 187
Membre depuis : 01/01/1970

Parvati a dit : 

Bonjour,

Un billet de Catherine Marx sur la loi contre le système dit "prostitutionnel". Elle affirme que nous sommes tous concernés par ce sujet et vous explique pourquoi. Qu'en pensez-vous ?

Pour le lire, c'est ici.

 Je pense qu'elle a raison et je pense au film de Bunuel aussi, "belle de jour", quel avant-gardiste! mais bon ça veut dire aussi qu'on a pas beaucoup avancer!! c'est marrant mais je connais une libertine qui demande parfois une rémunération dans le cadre" libertinage", j'avoue que ça m'a un peu choqué au départ mais je me dis qu'elle a peut être raison après tout!

07/04/2015 à 09:33

Titlucile

Type :
Messages : 53
Membre depuis : 01/01/1970
Je suis tout à fait d'accord.
Cette loi n'a pour but que d'imposer de nouveau aux femmes le carcan de la morale judeo-chrétienne et de culpabiliser les hommes.
Non, les putes ne sont pas que de la viande sans cervelle.
Non, les putes ne sont pas forcément (au choix:) droguées, violées, immatures, malades, névrosées, incultes, et j'en passe...

Certes, l'activité est particulière, mais de là à nous transformer systemagiquement en victimes, il y a un pas qu'il faut se garder de franchir.
Les puritains, sous prétexte de féminisme, sont en train de tuer la Femme, de la ramener à l'état de petit être fragile dont il faut régenter la vie.
On commence par les prostitués (je ne vous oublie pas, messieurs et trans, mais les puritains si), cible facile, et après ? Que va t'on réglementer ? 

Quand je pense que ces bons français gardiens de "l'honneur des femmes" conspuent les musulmans pour le bête port d'un foulard. (Je parle ici du léger voile qui couvre les cheveux).

Messieurs les sénateurs, Messieurs les députés, reconnaissez la véritable liberté première de l'Homme (humain au sens large): disposer de son propre corps comme il l'entend!

Oui, je joue les escorts à mes heures perdues, et croyez moi, je préfère cela a certains métiers "décents".
Oui, mon corps est mon outil de travail, mais le maçon qui à 50 ans aura le dos bouzillé n'utilise t'il pas son corps ?
À 42 ans, mon dos va très bien, merci.
Je n'exercerais le métier de proctologue pour rien au monde... Pourtant c'est un metier "tres bien".

chacun perçoit son corps à sa manière. Je comprends qu'une personne répugne à se prostituer, et je l'y pousserais pas, mais qu'elle ne cherche pas à me l'interdire! La tolérance, c'est dans les deux sens.

"Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'au bout pour que vous puissiez le dire."



07/04/2015 à 09:41

Parvati

Type :
Messages : 743
Membre depuis : 01/01/1970

Titlucile a dit : 

Je suis tout à fait d'accord.
Cette loi n'a pour but que d'imposer de nouveau aux femmes le carcan de la morale judeo-chrétienne et de culpabiliser les hommes.
Non, les putes ne sont pas que de la viande sans cervelle.
Non, les putes ne sont pas forcément (au choix:) droguées, violées, immatures, malades, névrosées, incultes, et j'en passe...

Certes, l'activité est particulière, mais de là à nous transformer systemagiquement en victimes, il y a un pas qu'il faut se garder de franchir.
Les puritains, sous prétexte de féminisme, sont en train de tuer la Femme, de la ramener à l'état de petit être fragile dont il faut régenter la vie.
On commence par les prostitués (je ne vous oublie pas, messieurs et trans, mais les puritains si), cible facile, et après ? Que va t'on réglementer ? 

Quand je pense que ces bons français gardiens de "l'honneur des femmes" conspuent les musulmans pour le bête port d'un foulard. (Je parle ici du léger voile qui couvre les cheveux).

Messieurs les sénateurs, Messieurs les députés, reconnaissez la véritable liberté première de l'Homme (humain au sens large): disposer de son propre corps comme il l'entend!

Oui, je joue les escorts à mes heures perdues, et croyez moi, je préfère cela a certains métiers "décents".
Oui, mon corps est mon outil de travail, mais le maçon qui à 50 ans aura le dos bouzillé n'utilise t'il pas son corps ?
À 42 ans, mon dos va très bien, merci.
Je n'exercerais le métier de proctologue pour rien au monde... Pourtant c'est un metier "tres bien".

chacun perçoit son corps à sa manière. Je comprends qu'une personne répugne à se prostituer, et je l'y pousserais pas, mais qu'elle ne cherche pas à me l'interdire! La tolérance, c'est dans les deux sens.

"Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'au bout pour que vous puissiez le dire."



 Merci Titlucile !!! Kiss Wink

12/04/2015 à 13:55

eaubraise

Type :
Messages : 187
Membre depuis : 01/01/1970

Titlucile a dit : 

Je suis tout à fait d'accord.
Cette loi n'a pour but que d'imposer de nouveau aux femmes le carcan de la morale judeo-chrétienne et de culpabiliser les hommes.
Non, les putes ne sont pas que de la viande sans cervelle.
Non, les putes ne sont pas forcément (au choix:) droguées, violées, immatures, malades, névrosées, incultes, et j'en passe...

Certes, l'activité est particulière, mais de là à nous transformer systemagiquement en victimes, il y a un pas qu'il faut se garder de franchir.
Les puritains, sous prétexte de féminisme, sont en train de tuer la Femme, de la ramener à l'état de petit être fragile dont il faut régenter la vie.
On commence par les prostitués (je ne vous oublie pas, messieurs et trans, mais les puritains si), cible facile, et après ? Que va t'on réglementer ? 

Quand je pense que ces bons français gardiens de "l'honneur des femmes" conspuent les musulmans pour le bête port d'un foulard. (Je parle ici du léger voile qui couvre les cheveux).

Messieurs les sénateurs, Messieurs les députés, reconnaissez la véritable liberté première de l'Homme (humain au sens large): disposer de son propre corps comme il l'entend!

Oui, je joue les escorts à mes heures perdues, et croyez moi, je préfère cela a certains métiers "décents".
Oui, mon corps est mon outil de travail, mais le maçon qui à 50 ans aura le dos bouzillé n'utilise t'il pas son corps ?
À 42 ans, mon dos va très bien, merci.
Je n'exercerais le métier de proctologue pour rien au monde... Pourtant c'est un metier "tres bien".

chacun perçoit son corps à sa manière. Je comprends qu'une personne répugne à se prostituer, et je l'y pousserais pas, mais qu'elle ne cherche pas à me l'interdire! La tolérance, c'est dans les deux sens.

"Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'au bout pour que vous puissiez le dire."



 témoignage très intéressant ! merci à toi
une petite question y a t-il pour toi une différence entre prostituée et escort et quelle est elle?

12/04/2015 à 18:24

Titlucile

Type :
Messages : 53
Membre depuis : 01/01/1970
La prostitution englobe plusieurs façon de travailler, mais une escorte est une prostituée dans la mesure où elle monnaye des rapports sexuels.

Je différencie cependant la prostituée "à la passe" de l'escort.
Lors d'une passe, on offre avant tout un service sexuel. C'est du "fast sex". Une passe, c'est souvent juste le temps que Monsieur ai fini. C'est le rapport en lui même qui est vendu.
L'escorting propose, en plus de la partie purement sexuelle, une compagnie, un échange plus complet, plus large. Là durée des rencontres est souvent assez longue.(soirée, nuit voire plusieurs jours). C'est le temps passé avec le client qui est vendu.

S'orienter vers les passes ou l'escorting est avant tout affaire de goûts personnels.


14/05/2015 à 20:23

Myrddhin

Type :
Messages : 1
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour à toutes et à tous,

Je souhaiterais juste faire part de mon opinion d'homme concernant la prostitution. Je suis pour la légalisation et même l’institutionnalisation de la prostitution. Alors mon idée pourra probablement paraître comme révolutionnaire ou trop moderne, mais peu importe je m'explique.

Pourquoi ne pas enseigner la prostitution à l'école? Ce qui déboucherait sur la préparation d'un diplôme, pourquoi pas un Baccalauréat P (Prostitution) où un certain nombre de disciplines seraient enseignées : histoire des sexualités des différents pays, psychologie, sexologie, anatomie et MST, sport, comptabilité, site internet, législation , sexualité et religion (kama sutra, tantrisme, tao, magie sexuelle, enseignement de Hsi Lai),  etc. toutes les matières indispensables pour être suffisamment armé afin d'exercer cette profession. Pourquoi ne pas imaginer aussi des sections spécialisées, je pense tout comme la biologie, les maths et la physique pour la section S (Scientifique) alors pourquoi pas une section porno pour ceux qui voudraient faire une carrière d'acteur avec des modules artistiques de comédie, ou bien ceux ou celles qui préféreraient plutôt l''escorting avec en module la création d'un site web, une section littérature érotique et que sais-je encore il y aurait tout à inventer.

Bref, si la prostitution était un jour légalisée ce serait judicieux de voir une section à part entière dédié à son enseignement par des professionnels et reconnue par l'état, après tout la sexualité fait partie intégrante de notre existence qu'on le veuille ou non, qu'on le nie ou pas. La prostitution pourrait tout à fait être une discipline noble, si elle était développée plutôt qu'étouffée pour la satisfaction du pouvoir du mâle dominant.

Je rêve me direz-vous mais ça commence souvent de cette façon.
15/05/2015 à 13:04

bedio

Type :
Messages : 235
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour, j'ai souvent entendu Brigitte dire qu'à partir du moment où la prostitution est "saine", c'est à dire voulu et non dirigée, elle devait rester un droit, une liberté... 

Pour ma part, pour avoir côtoyé ces filles dans mon enfance, j'habitais pigalle, j'ai un souvenir de ces Dames extraordinaire, livré un peu à moi même la journée quand je n'étais pas à l'école, je trainais dans la rue... Ces Dames, m'offraient le chocolat chaud au bar, les croissants, elles restaient avec moi et se relayaient, ne me laissant jamais seul, j'éprouve un grande empathie pour elles encore aujourd'hui, ce qui fait aussi que je n'ai jamais pu "consommer"...

Ces Dames semblaient heureuses, liées, toujours prévenantes et respectueuses, je voulais juste leur témoigner mon amour ici chez vous Brigitte, même si je sais qu'elles ne me liront pas, mais c'était important pour moi que beaucoup aient une autre vision de ces Dames...
16/05/2015 à 16:01

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970

Myrddhin a dit : 

Bonjour à toutes et à tous,

Je souhaiterais juste faire part de mon opinion d'homme concernant la prostitution. Je suis pour la légalisation et même l’institutionnalisation de la prostitution. Alors mon idée pourra probablement paraître comme révolutionnaire ou trop moderne, mais peu importe je m'explique.

Pourquoi ne pas enseigner la prostitution à l'école? Ce qui déboucherait sur la préparation d'un diplôme, pourquoi pas un Baccalauréat P (Prostitution) où un certain nombre de disciplines seraient enseignées : histoire des sexualités des différents pays, psychologie, sexologie, anatomie et MST, sport, comptabilité, site internet, législation , sexualité et religion (kama sutra, tantrisme, tao, magie sexuelle, enseignement de Hsi Lai),  etc. toutes les matières indispensables pour être suffisamment armé afin d'exercer cette profession. Pourquoi ne pas imaginer aussi des sections spécialisées, je pense tout comme la biologie, les maths et la physique pour la section S (Scientifique) alors pourquoi pas une section porno pour ceux qui voudraient faire une carrière d'acteur avec des modules artistiques de comédie, ou bien ceux ou celles qui préféreraient plutôt l''escorting avec en module la création d'un site web, une section littérature érotique et que sais-je encore il y aurait tout à inventer.

Bref, si la prostitution était un jour légalisée ce serait judicieux de voir une section à part entière dédié à son enseignement par des professionnels et reconnue par l'état, après tout la sexualité fait partie intégrante de notre existence qu'on le veuille ou non, qu'on le nie ou pas. La prostitution pourrait tout à fait être une discipline noble, si elle était développée plutôt qu'étouffée pour la satisfaction du pouvoir du mâle dominant.

Je rêve me direz-vous mais ça commence souvent de cette façon.

 C'est une blague ? Smile
Légaliser, institutionnaliser, ok mais de là à créer un bac "prostitution" Surprised. Le débat est lancé Laughing

16/05/2015 à 16:32

guko84

Type :
Messages : 2732
Membre depuis : 01/01/1970

Ambre a dit : 

Myrddhin a dit : 

Bonjour à toutes et à tous,

Je souhaiterais juste faire part de mon opinion d'homme concernant la prostitution. Je suis pour la légalisation et même l’institutionnalisation de la prostitution. Alors mon idée pourra probablement paraître comme révolutionnaire ou trop moderne, mais peu importe je m'explique.

Pourquoi ne pas enseigner la prostitution à l'école? Ce qui déboucherait sur la préparation d'un diplôme, pourquoi pas un Baccalauréat P (Prostitution) où un certain nombre de disciplines seraient enseignées : histoire des sexualités des différents pays, psychologie, sexologie, anatomie et MST, sport, comptabilité, site internet, législation , sexualité et religion (kama sutra, tantrisme, tao, magie sexuelle, enseignement de Hsi Lai),  etc. toutes les matières indispensables pour être suffisamment armé afin d'exercer cette profession. Pourquoi ne pas imaginer aussi des sections spécialisées, je pense tout comme la biologie, les maths et la physique pour la section S (Scientifique) alors pourquoi pas une section porno pour ceux qui voudraient faire une carrière d'acteur avec des modules artistiques de comédie, ou bien ceux ou celles qui préféreraient plutôt l''escorting avec en module la création d'un site web, une section littérature érotique et que sais-je encore il y aurait tout à inventer.

Bref, si la prostitution était un jour légalisée ce serait judicieux de voir une section à part entière dédié à son enseignement par des professionnels et reconnue par l'état, après tout la sexualité fait partie intégrante de notre existence qu'on le veuille ou non, qu'on le nie ou pas. La prostitution pourrait tout à fait être une discipline noble, si elle était développée plutôt qu'étouffée pour la satisfaction du pouvoir du mâle dominant.

Je rêve me direz-vous mais ça commence souvent de cette façon.

 C'est une blague ? Smile
Légaliser, institutionnaliser, ok mais de là à créer un bac "prostitution" Surprised. Le débat est lancé Laughing

 bac sciences et technologies de la santé et du social (ST2S) en 3 ans .. ou en Alternance aussi

16/05/2015 à 19:21

Parvati

Type :
Messages : 743
Membre depuis : 01/01/1970
Institutionnaliser la prostitution? Moi pute, jamais, je signerais ! Tongue Out
Travailleuse sexuelle sous contrôle d'État, ayant suivi le cursus pondu par des branquignoles ? Naaaaan , quelle horreur !
Franchement, que l'école républicaine apprenne aux gens à lire, écrire, compter. 

Et qu'on laisse les travailleurs et travailleuses du sexe créer leurs propres lieux de formation (IST, self défense et pratiques perverses... Tongue Out).

Pour la prostitution, je crois que les intéressé(e)s demandent surtout 1) la dépénalisation effective du racolage passif et 2) qu'on ne pénalise pas les clients. Et qu'on les laisse travailler tranquilles et ouvrir leurs propres lieux de travail (suppression du délit de proxénétisme hôtelier et de soutien).