le voyeur volant

13/01/2015 à 08:12

alice

Type :
Messages : 549
Membre depuis : 01/01/1970

Nous marchons sur ce sentier désert,

autour de nous, la nature

des champs, des arbres

nous traversons un petit ruisseau asséché

Nous quittons le sentier pour aller sur notre gauche

devant nous, un petit coin tranquille

une clairière bordée d'arbres et de fleurs

 

IL m'enlace, IL m'embrasse

nos mains parcourent nos corps encore vêtus

ma main s'arrête sur son pantalon

IL est excité, je le sens

Je le frotte avec insistance

tandis que nos langues jouent ensembles, je défais sa braguette

ma main glisse en dedans et je continue mes mouvements sur le tissu de son boxer

L'air est bon, autour de nous, tout est calme et silencieux

 

petit à petit, je m'agenouille devant lui

telle une soumise devant son maitre

je vais chercher ce sexe déjà gonflé

j'entre ouvre la bouche

ma langue sort et vient l'accueillir, mais je joue

 

je joue avec son gland que je contourne

je le regarde bouger au rythme de ma langue

des petits coups avec douceur sur le frein

des petites caresses mouillées tout autour de la couronne

je le sens grandir encore plus

je suis fascinée par ce membre si vivant

je l'observe

 

mes lèvres s'ouvrent

je prend cette queue si vivante

ma main accompagne ma bouche remplie de cet organe vivant, que je lèche avidement

 

Nous entendons un bruit

lui, le pantalon sur les genoux

moi, toujours agenouillée devant lui

derrière moi, quelqu'un

quelques arbustes nous cachent un peu, mais ce n'est pas suffisant

 

Je ne me retourne pas, un sourire sur mes lèvres, j'ai envie de rire

le silence est interrompu

« bonjour monsieur » dit-IL naturellement

Je n'entend pas l'homme, qui ce jour là, avait décidé de faire du VTT dans la nature déserte

L'homme fait demi tour

 

IL me regarde, nous nous en amusons

Nous sommes de nouveau seuls

toujours à genou devant lui, je prend son sexe entre mes lèvres

je me mis a le branler, aidée de ma main, ma bouche, ma langue

Je le regarde, IL apprécie cet instant

Mais je vois qu'IL est un peu inquiet

d'autres promeneurs pourraient avoir envie de profiter de cette campagne si paisible

 

IL me parle, encourage mes mouvements

Puis IL s'abandonne

sa respiration est rapide

Je sens entre mes lèvres son sexe se gonfler

Son liquide chaud vient envahir ma langue

entre mes lèvres, je sens cet organe vivre

 

Nous nous installons sur la couverture

et nous parlons

Nous profitons du calme de la campagne et du beau temps

 

Assis l'un à coté de l'autre, IL passe sa main sur ma jambe

ses caresses au dessus du tissu, IL arrive sur mon sexe

je ne bouge pas, je le laisse faire

IL s'arrête à cet endroit

IL le frôle, l'effleure

je l'invite en écartant les cuisses

IL ôte mes vêtements qui le dérangent

 

je m'allonge doucement

mes cuisses, mon sexe entier sentent l'air de cette nature venir les caresser

Petit à petit je m'ouvre à cet homme

 

je regarde le ciel bleu désert au dessus de nous

sa main vient me caresser les lèvres déjà gonflées

IL les écarte et je sens sa langue sur mon intimité la plus secrète

je ferme les yeux et je m'abandonne

 

Ma respiration devient plus rapide

des frissons me gagnent

Mais là où c'est le plus intéressant c'est entre mes cuisses

je ressens les réactions vives de mon clitoris, de mon sexe entier,

mes jambes tremblent

ces sensations qui font que plus rien ne compte

 

je suis dans un autre monde

un monde où il y a un bruit, je l'entend mais je suis si bien que je ne m'en soucis pas

Si quelque chose n'allait pas IL me le dirait

Lui seul est maitre de cet instant

 

IL continue son œuvre,

je sens les caresses de ses doigts sur ma vulve, sur mon bouton

mes gémissements de bonheur viennent entraver le calme de la nature

mon corps bouge au rythme de ses mouvements, je me cambre

mon coeur bat si vite

 

 

IL fait monter de manière intense mon plaisir

je veux qu'il continue, plus rien n'a d'importance pour moi à cet instant

Je ne sais pas combien de temps cela a duré

Mais croyez moi, j'ai pris mon pied

 

mes réactions sont si vives,

IL ralenti la cadence pour stopper cet instant en douceur,

 

je reprend mes esprits, IL ne dit rien, me laisse encore profiter de cet instant

J'avais garder les yeux fermés, me concentrant sur mon corps, sur mes sensations

Allongée sur cette couverture, j'entre ouvre mes yeux, je vois le ciel bleu au dessus de nous

Peu à peu je reprend mes esprits, mon entre jambe encore très sensible

Et là, au milieu de ce ciel bleu, un planeur

je le regarde, surprise

 

IL me dit que ce voyeur volant tourne au dessus de nous depuis un moment, je l'avais entendu mais je ne m'en étais pas souciée

je regarde cet homme amusé

et je lui souris

 

Finalement la nature calme et apaisante peut être très peuplée par moment

13/01/2015 à 08:12

alice

Type :
Messages : 549
Membre depuis : 01/01/1970
désolée, c'est long
13/01/2015 à 08:37

guko84

Type :
Messages : 2732
Membre depuis : 01/01/1970

alice a dit : 

désolée, c'est long

 Nous avons pas mal de belles histoires et anecdotes comme cela .. mais je ne serais les dires comme une femme le fait aussi sensuellement ..
Merci Alice ...

13/01/2015 à 14:17

Barbamama

Type :
Messages : 189
Membre depuis : 01/01/1970

alice a dit : 

désolée, c'est long

 
Ohhhhhh mais tu sais bien que plus c'est long.......

Moi je trouve cela très beau et tu as bien fait cette fois ci de t'allonger sur une couverture pour éviter ces mauvaises tiques... lol  Wink


Encore !!!!!

13/01/2015 à 15:27

alice

Type :
Messages : 549
Membre depuis : 01/01/1970
et oui lol

Je ne l'avais pas dit,  mais l'autre fois il y avait aussi une couverture, c'était une forêt remplie essentiellement de sapins, valait mieux Surprised
14/01/2015 à 08:16

Barbamama

Type :
Messages : 189
Membre depuis : 01/01/1970

alice a dit : 

et oui lol

Je ne l'avais pas dit,  mais l'autre fois il y avait aussi une couverture, c'était une forêt remplie essentiellement de sapins, valait mieux Surprised

 
je me demande bien pourquoi je ne me suis pas souvenue de la couverture dans ton premier récit ???? Innocent

14/01/2015 à 10:57

Montagnard

Type : Homme
Messages : 1211
Membre depuis : 12/09/2012
toujours aussi bien écrit et raconté, bravo !