le pédophile était mon voisin

21/09/2012 à 16:15

stephyduclos

Type : Femme
Messages : 4556
Membre depuis : 18/09/2012
Préambule

Bonjour à tous ,

Ambre et Brigitte ont évoqué mon passé présent ce jour 21 septembre.
Ambre je te remercie mille fois pour ce que tu as fait et le message le plus important est passé.
J'irais tout à l'heure remercier Brigitte.

A toutes femmes et homme violés, si vous décidez de retrouver votre agresseur,
je vous met en garde.

J'y suis allée pour faire ce que mes parents auraient du faire à l'époque :
- intervenir en tant qu'adulte pour me défendre,
comme si ça pouvait reconstruire ses années de souffrance et dire haut et fort à ce vieux qu'il ne     m'avait pas entièrement détruite,
que j'étais belle et forte malgré tout et que lui n'était qu'un monstre pédophile !

j'étais alors loin de me douter que cela allait développer une phase de renouveau négatif.

Le courrier  fait à Ambre vous expliquera tout ________________________________________________________________________ bonjour Ambre, voici le loooooooooooooooog mail
j'ai huit ans, je suis un bébé non désiré, un enfant pillule comme dit ma mère... mes parents viennent de déménager à la campagne dans un petit village en Charentes maritimes. le sort est lancé, mon voisin, ancien colonel à la retraite est pédophile, mais ça je ne le sais pas encore. "il est gentil" comme dit mon père... après des choses que malheureusement beaucoup de femmes sans paroles avouées ont vécu, j'ai parlé à ma soeur pour lui dire ce que me faisait ce si gentil voisin. ma soeur (de six ans mon ainée) est allée voir ma mère et est revenue et disant : "maman a dit que surtout il ne faut rien dire, sinon papa va tuer la voisin avec un fusil... maman a dit que ça l'étonne pas parceque il a essayé de la coincer dans les écuries" en gros : "ferme la et ne dérange pas les adultes" en suite j'ai vécu toutes sortes de maladies nerveuses ainsi que une non nerveuse: enfance : - trichotillomanie - mst ado : - fin de la trichotillomanie, suivie par : une tentative de suicide à 18ans(j'habitais à Nice à ce moment là) "je vous met quoi avec ça ma ptite dame ??" adulte : - disydrose sur deux mains(ça c'est du light) - boulimie - anorexie je vous passe les détails car après une fille qui n'a presque plus de cheuveux sur le dessus de la tête et une mst,ma mère n'a toujours rien fait... Nous en sommes à la vie d'adulte : - mariage à 19 ans avec un homme violent avec moi (je l'ai su après bien sur) mais des parents adorables qui m'ont hébergés pour m'échaper de chez mes parents infectes (heureusement sinon j'aurais recommencé). divorce puis de nouveau en couple à 23ans, une magnifique histoire d'amour et un fils super avec santé, beauté et intelligences mais je vous le met dans le mille : homme violent avec moi aussi! du coup séparation à 29ans... patience, on arrive à la partie qui nous intéresse : à 32ans j'ai rencontré un homme gentiiiiiil avec énormément de caractère, carré comme un cube, une vraie force de la nature avec une force extraordinaire mais n'a jamais levé la main sur moi. lorsque je lui ai raconté mon histoire,sans me le dire il s'est débrouillé pour retrouver l'adresse de mon agresseur pour que je puisse lui règler son compte... (j'avais eu de temps en temps la force de faire des recherches mais sans aboutir) je ne savais pas encore si j'allais avoir envi de le tuer, lui cracher dessus tout en lui hurlant dessus. Lorsque mon compagnon m'a avoué la trouvaille de cette fameuse adresse et montré le papier plié, j'ai mis deux ans à trouver la force de l'ouvrir. En fait,mon fils allait faire ses 8 ans, et seulement à cette période, la peur en moi de devenir subitement un monstre était définitivement terminé ! papier ouvert, le soir même mon compagnon et moi partions de Nice vers Biot pour que je puisse afronter mon agresseur et enfin me liberer d'un poids.....ce que je croyais, mais la vérité est autre. Arrivée à Biot devant l'adresse en question, une magnifique maison luxe avec un portail et un parlophone à caméra. mon compagnon me dit alors : "merde comment on va faire ils ne nous connaissent pas tu vas dire quoi?" moi "je sonne et le destin fera le reste" fait magique,sans aucune voix demandant mon nom, le portail s'est lentement ouvert, donnant vue sur une partie pavée descendant devant leur maison, et au bout de cette partie pavée un homme que je reconnu tout de suite. mon ami m'a dit "c'est lui?" je lui ai dit : "oui, mais dans ma mémoire il était beaucoup plus grand" nous sommes descendus doucement, il nous a dit bonjour et tout de suite je lui ai dit mon nom et mon prénom. et ce personnage s'est décomposé comme une pauvre "merde" qu'il était. Je ne me suis pas mise en colère, je n'avais pas plus de haine que ça, mais à ma grande surprise ce personnage niait !!! IL NIAIT TOUT !!! LES ACTES QUI ME CONCERNENT, LE FAIT DE ME FORCER A REGARDER LE SEXE DES ANIMAUX LES TENANT AVEC VIOLENCE !!! ME FORCER A REGARDER LES ANIMAUX S'ACCOUPLER !!! désolée pour ces détail je sais c'est très moche ! devant ses refus d'avouer, mes bras en tombaient, mais je peux vous dire que c'est ce jour ou j'ai compris le sens de ces mots! mes bras pesaient une tonne chaqu'un. comment me douter qu'il aurait pu nier !!! Heureusement mon ami voyant que je perdais de la force morale montait à l'assault en lui disant qu'une petite bonne femme avait le courage de l'affronter, et que lui n'était même pas capable de faire face à la réalité ! Je ne me rappelle presque plus ce que je lui ai dit, et ça des notre départ, ce dont je me souviens c'est qu'après que je lui ai demandé, il m'a dit que j'avais été la seule. Je me rappelle aussi que je lui avait dit que j'avais prévu de lui déverser toute ma haine, mais que je constatais qu'il n'avait pas réussi à détruire le respect que j'ai envers les humains, et que je savais enfin aux 8 ans de mon fils que je ne deviendrais pas un monstre comme lui. Aussi que je ne lui souhaitait qu'une chose, c'est de rentrer dans l'enfer de se retrouver seul et de creuver la bouche ouverte! Départ de chez lui (difficile de tourner le dos) rentré dans la voiture, un tournant deux tournant, et la, je me suis efondrée en larme tellement lourde contrairement à ce que je pensais face à une émission ou j'avais vu la fille toute guillerette partir en disant un truc du style "je me sens légère" FOUTAISE !!! En ce qui me concerne, j'avais réussi à avoir un semblant de vie équilibrée, avec un trésor formidable : de véritables amies Après mon afrontement, le moral est descendu très vite, mon caractère s'est modifié, la battante est devenu d'un seul coup un truc mou et inconnu, même mes meilleures amies(qui ne se voient pas) m'ont dit chaqune de leur côté à quel point elles ne me reconnaissaient pas et que la battante "rebondissante" était ...molle... grace à internet, j'ai trouvé un site super ou j'ai pu discuter par mail avec une psy. "SOS FEMMES" je lui ai raconté et lui ai expliqué que je me sentait comme de la gadoue, comme de la glaise, comme une expèce de bouillie. La dame m'a donc expliqué que je n'avais pas été prévenue des problèmes liés à affronter son agresseur. Elle m'a donc expliqué que c'est une réaction naturelle et que je n'étais pas un tas de bouillie. Elle m'a expliqué que depuis petite, je me suis formée une carapace de défences que je me suis consolidée avec les années jusqu'à l'âge adulte. Le fait d'aller afronter le monstre m'a détruit toutes mes protections. Elle m'a ensuite expliqué qu'il faudrait en construire de nouvelles avec beaucoup de temps et l'aide d'un psy et que je ne suis pas de la bouillie, mais "comme un phoeutus qui hurle" depuis, je me refuse toujours d'aller voir un psy et je ne sais pas pourquoi.... peut être choquée par un sophrologue qui m'a dit "enfin madame, à huit ans on sait ce que l'on fait !" bref, encore une mal chance.... depuis je me reconstruit seule petit à petit, j'ai une relation sur le système "chaquun chez soi et tout caché" depuis cinq ans complètement bancale et destructrice, aucune rencontre et toujours ce sentiment d'abandon et de solitude. - Est-il bien d'affronter son destructeur d'enfance ? - serais-t-ces pire si je ne l'avais pas fait ? - comment peux-t-on se préparer et se réparer ?
21/09/2012 à 17:34

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970
Ça va ? Est-ce que j'ai été fidèle par rapport au message que tu voulais faire passer ? Est-ce que çà t'as fait du bien qu'on parle de tout çà ?
21/09/2012 à 18:08

stephyduclos

Type : Femme
Messages : 4556
Membre depuis : 18/09/2012
oh que oui Ambre tu étais super !
tu sais quoi ?
je m'en suis presque voulue de te faire sortir des choses si moches d'une si jolie voix pure.

En fait ca a commencé à huit ans... il m'a lâché lorsqu'il a trouvé un petit garçon qui venait d'aménager dans la rue.
Si ma mère avait fait quelque chose ce petit garçon n'aurait pas été victime à son tour !

Oui! ça m'a fait du bien Ambre :

lorsque je suis allée voir ce malade mental,
je m'en suis voulue de ne pas avoir fait le tour des voisins pour les prévenir de faire attention à leurs enfants, mais je n'y ai pas pensé sur le coup et je n'ai pas eu la force d'y retourner .....
ce que tu as fait ce jour m'enlève un gros poids de culpabilité :
celui de ne pas "prévenir" 

je ne sais pas si je m'exprime bien Ambre,
mais j'ai au moins l'impression que mon vécu "de l'après" pourra servir à ceux qui sont concernés et qui ont entendu.

Mon fils m'a demandé de te remercier de sa part !!!!!!

grou bijou bijou !
21/09/2012 à 19:25

Lithium

Type :
Messages : 351
Membre depuis : 01/01/1970
Sophie, je viens d'écouter et je viens de lire. Inutile de te dire que ton témoignage me touche profondément et que je n'ai qu'une seule envie, c'est de te faire un gros câlin et de te dire que tu n'es pas seule.

Je pense que quelque part, comme dit ton psy sur SOS Femmes, tu aurais du anticiper les différentes types de réactions que ce monstre aurait pu avoir pour ne pas te sentir frustrée devant sa négation. Plus facile à dire qu'à faire pour moi bien sûr et après coup...

Mais selon  moi, tu as bien fait. Car peut-être que ça te serait revenu en pleine face quelques années après, Je pense que ta thérapie tu l'as commencée déjà depuis longtemps et tu la continues maintenant.

Je pense que tu as eu un courage immense et que ce que tu fais ici est tout simplement l'accomplissement, la suite logique, bénéfique et utile de ton malheur d'enfance.

J'espère sincèrement que cela servira à d'autres car plus de voix s'élèveront plus ces malades seront confondus. Je comprends également mieux certains aspects de ta vie maintenant.

J'espère que maintenant tu approches de la paix avec toi-même et les autres.

Je te fais un très gros câlin et un gros bisou!!!

Merci d'avoir témoigné.
21/09/2012 à 20:43

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970

stephyduclos a dit :

oh que oui Ambre tu étais super !
tu sais quoi ?
je m'en suis presque voulue de te faire sortir des choses si moches d'une si jolie voix pure.

En fait ca a commencé à huit ans... il m'a lâché lorsqu'il a trouvé un petit garçon qui venait d'aménager dans la rue.
Si ma mère avait fait quelque chose ce petit garçon n'aurait pas été victime à son tour !

Oui! ça m'a fait du bien Ambre :

lorsque je suis allée voir ce malade mental,
je m'en suis voulue de ne pas avoir fait le tour des voisins pour les prévenir de faire attention à leurs enfants, mais je n'y ai pas pensé sur le coup et je n'ai pas eu la force d'y retourner .....
ce que tu as fait ce jour m'enlève un gros poids de culpabilité :
celui de ne pas "prévenir" 

je ne sais pas si je m'exprime bien Ambre,
mais j'ai au moins l'impression que mon vécu "de l'après" pourra servir à ceux qui sont concernés et qui ont entendu.

Mon fils m'a demandé de te remercier de sa part !!!!!!

grou bijou bijou !

Je suis trop émue. Merci.

21/09/2012 à 20:48

stephyduclos

Type : Femme
Messages : 4556
Membre depuis : 18/09/2012
merci Lithium t un amour 

Il y a un fait étrange, c'est que entre "abusées" on s'attire comme des mouches.

j'avais sympathisé avec une serveuse de 50 ans passé qui s'est mis à me raconter son passé sans même que je lui parle du mien.
elle se faisait régulièrement "abuser" par son oncle et ses parents l'envoyaient systématiquement chez lui en la forçant.

Lorsque ce salopard est mort, elle s'est faite belle, elle est allé à l'enterrement et a craché sur sa tombe et a vidé son sac en hurlant dans le cimetière sale pédophile et toutes les horreurs qui lui avait fait subir.

Elle est partie dans une crise d’hystérie.
La police est venue et l'ont enfermée dans un mausolée en attendant les pompiers, qui l'ont assommée avec des piqûres avant de l'embarquer.

elle m'a dit une simple phrase "je regrette ne n'avoir pas pu le faire lorsqu'il était encore vivant"

je peux t'affirmer que depuis ce jour j'avais peur de ne pouvoir vider ma haine que sur une tombe et me retrouver avec le même regret.

la suite tu la connais.....


une de mes meilleures amie a vécu nettement pire, un esprit sain ne peut imaginer.
Elle a eu la force de lancer un procès et de mettre son beau père en prison.
Lors du procès, ils ont arrêté plusieurs fois, car les jurés vomissaient dans la sale.
Je peux t'affirmer que malgré le procès et de longues années de thérapie elle subit encore les répercutions néfastes de ce malade, arrivée maintenant à se déclencher une maladie auto-émule grave.

Je pense malheureusement, lorsque tu es victime, tu paies à vie et qu'il n'y a rien à faire sauf vivre avec.


Je pense que tu as eu un courage immense et que ce que tu fais ici est tout simplement l'accomplissement, la suite logique, bénéfique et utile de ton malheur d'enfance. surprenant, une amie vient de m'envoyer un texto pour me dire pratiquement la même chose !

Ben c'est sur que pour faire le clown et dire des bêtises ce sera moins facile maintenant Wink

Je te fais un très gros câlin et un gros bisou!!! JE PRENDS !!!


J'espère que maintenant tu approches de la paix avec toi-même et les autres. oui, c'est aussi pour ça que j'ai besoin d'agir, ma meilleure amie me dit tout le temps :
"j'ai peur que tu deviennes aigrie"
et c'est vrai que je devenais de plus en plus acide et moins aimante de mes congénères,
et ça je ne veux pas l'apprendre à mon fils

merci de toutes les choses gentilles que tu m'as dites Lithium c'est gentil Kiss

gros bisous signé :

STEPHYYYYYYYYYYYYYYYY Wink




21/09/2012 à 21:04

stephyduclos

Type : Femme
Messages : 4556
Membre depuis : 18/09/2012
Je suis trop émue. Mercica m'a fait du bien, je viens de déverrouiller quelque chose ce jour.

ya une heure, j'ai eu ma meilleure amie au tel
(avocate spécialisée dans "abus" d'enfants et divorces violents....comme quoi le hasard )

je lui ai tout expliqué et elle aussi est très surprise de l'avancée soudaine que j'ai faite grâce à ton explication à l'antenne.

on en est venues à la conclusion que tu étais la voix qui me manquait pour m'exprimer .....

pfff compliqué d'expliquer suis pas très douée en écriture....

bref MERCI MERCI MERCI MERCI


21/09/2012 à 21:10

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970
Cette voix que j'ai toujours voulu être en fait...

Je suis une victime aussi et certaines choses dites dans TON histoire m'ont fait un bien fou aussi.

Encore merci et pour cette rencontre.
21/09/2012 à 21:29

Lithium

Type :
Messages : 351
Membre depuis : 01/01/1970
Ambre , je me vois dans l'obligation de te faire également un gros câlin , je ne connais pas ton histoire mais j'ai cru comprendre qu'elle était également particulière.

Bon allez, double câlins et gros bisous à vous deux les filles et à tout ceux qui partagent et qui vivent des histoires difficiles!!
21/09/2012 à 22:13

alexandre

Type :
Messages : 625
Membre depuis : 01/01/1970
l'on avait rendez vous non?
Je ne suis pas à l'aise pour commenter sur ce genre de sujet tellement il est affreux.
ce qui t'ai arrivé est attroce. également à tous ceux à qui sa arrive.
ce sont des horreures qui me touche au plus profond de moi même. 
j'ai du me retenir pour ne pas pleurer.

je m'arréte là mais sache que je suis de tout coeur avec toi et également une immense pensée à tous ceux à qui ça arrive.

bonne nuit
je t'embrasse    




21/09/2012 à 22:17

stephyduclos

Type : Femme
Messages : 4556
Membre depuis : 18/09/2012
alors........

Bien venue au club Ambre ......
lorsque les langues se délient nos rangs grossissent (malheureusement)

j'ai fait un dessin un jour d'un vieillard tendant un bouquet d'épines à une petite fille, et il lui disait :
"remercie le ciel, grâce à moi, ton histoire ne sera pas celle des tes enfants"

Alors, que tout roule pour nos petits et que nos problèmes nous aident à les préserver.

Si je devais changer quoi que ce soit à ma vie je ne changerai rien Laughing

oh oui Lithium fais nous des câlins !!! rien de tel qu'un peu de Lithium pour recharger nos piles !!!!!


21/09/2012 à 22:24

stephyduclos

Type : Femme
Messages : 4556
Membre depuis : 18/09/2012
merci au nom des concernés

très bonne nuit, je t'embrasse aussi
22/09/2012 à 12:08

crisdeschenes

Type : Homme
Messages : 12
Membre depuis : 20/09/2012

Bonjour stephy, je voudrais déjà te dire que ton témoignage ma beaucoup touché, j’ai aussi vécu des choses analogues mais j’ai réagir différemment et plus tôt que toi. Si j’ai pu me reconstruire c’est surtout en me concentrant sur l’amour : L’Amour dans le sens, don, partage, échange, avec mes amis, avec ceux avec qui j’avais encore un peu de confiance à l’époque. J’ai bien connu les doutes et les douleurs que tu éprouves aujourd’hui et te dis « courage » si tu trouves la bonne aide tu te retrouveras aussi. Prend-le comme un rigoureux hiver qui aurait tout gelés puis aidé par le soleil du printemps, reverdira le jardin du clos Wink
amicalement,
cris

22/09/2012 à 12:43

Micky79

Type : Homme
Messages : 69
Membre depuis : 13/09/2012
Je suis sans mot. Quel courage et quelle épreuve difficile. Vous avez tout mon respect et toute ma sympathie. je vous envoie de la tendresse virtuelle. Bien à vous.
22/09/2012 à 13:19

nicolas84rmc

Type : Homme
Messages : 1006
Membre depuis : 13/09/2012
Je reviendrai plus longtemps sur ce sujet plus tard mais je voulais juste apporter mon admiration à Stephy et Ambre pour ce qu'elles ont fait ce 21 septembre mais surtout pour avoir surmonté ce terrible obstacle qu'est l'abus sexuel. Je suis admiratif.

Je voulais aussi approter mon soutien à tous les victimes, tout le monde doit savoir et donc protéger son entourage de cette souffrance terrible. C'est grâce à des personnes comme vous que nous éviterons beaucoup de souffrance et grâce à vous que nous ferons parler les victimes et les sauveront de leur douleur.

Trés admiratif et touché, bisoux à vous deux.
22/09/2012 à 15:27

Ahavah

Type : Femme
Messages : 74
Membre depuis : 14/09/2012
Je suis écœurée par ce genre de ''personne'' rien ne m'énerve plus que ces choses ( c'est pas des hommes) qui se permettent de toucher à l'innocence d'un enfant . Je pense sincèrement que je serais capable du pire face à eux !!! Mais comment c'est possible !!?! Il faudrait les marquer au fer rouge au milieu du front pour qu'ils vivent à leur tour un peu de l'enfer qu'ils ont fait subir à leurs victimes ! Ça me met hors de moi !! ......... Bisoussss
22/09/2012 à 16:18

stephyduclos

Type : Femme
Messages : 4556
Membre depuis : 18/09/2012
Crisdeschenes
merci pour ton petit mot, encore un rescapé qui a réussi à s'en sortir,
tu parles des amis, mais je suis consciente que c'est en grande partie grâce à eux que je suis encore là.
Micky
merci, je voyais plus ça comme de l’autodéfense
Nicolas
tu comprends mieux maintenant pourquoi le topic sur les parents
Ahavah
coucou "Mademoiselle " Wink

Il faudrait les marquer au fer rouge au milieu du front pour qu'ils vivent à leur tour un peu de l'enfer qu'ils ont fait subir à leurs victimes ! Je pense sincèrement que je serais capable du pire face à eux !!! je ne sais quoi dire à ça sans devenir acide et aller dans ton sens à 2000%
en fait.........ce doit être bien d'avoir un mari comme Dexter Wink
23/09/2012 à 10:06

crisdeschenes

Type : Homme
Messages : 12
Membre depuis : 20/09/2012

Ahavah a dit :

Je suis écœurée par ce genre de ''personne'' rien ne m'énerve plus que ces choses ( c'est pas des hommes) qui se permettent de toucher à l'innocence d'un enfant . Je pense sincèrement que je serais capable du pire face à eux !!! Mais comment c'est possible !!?! Il faudrait les marquer au fer rouge au milieu du front pour qu'ils vivent à leur tour un peu de l'enfer qu'ils ont fait subir à leurs victimes ! Ça me met hors de moi !! ......... Bisoussss

J’entends ce discourt depuis si longtemps et il me glace d’effroi. J’avoue que si  l’une de mes filles vivait la même horreur que celle que j’ai subie, j’aurai aussi des envies Talions.  J’aurai autant envie de venger mes filles que moi-même. Mais cela ne servirai pas la bonne cause !  Pensez bien, que ses violeurs d’enfant, ses personnes, ont souvent subit eux aussi, des sévices moraux ou physiques et que leur instinct de chasseur fait écho à leurs propres souffrances. Jeter l’opprobre sur eux ne sert qu’à les rendre plus fourbe et vile, à se cacher et à les faires se sentir plus martyre que satyre. Ses violeurs ont autant besoin d’aide que nous les violés, ils ont besoin d’écoute face à leurs souffrances afin qu’ils comprennent pourquoi ils s’en prennent à plus faible, pourquoi ils s’en prennent à l’innocence. Ils doivent aussi être aidés pour qu’ils ne la reproduisent plus ces tortures qu’ils ont eux-mêmes subit. Ne jetez pas ses bourreaux dans une cellule sans les comprendre car sa serai jetez les souffrances des victimes aux oubliettes ! La société se doit traiter leurs problèmes car au font, leur souffrance est souvent la même que celle que ressentent leurs victimes et peuvent engendrer autant de mal. Ne séparez pas ses problèmes car ils font parties de la même et équation et pour la résoudre il faut connaitre les deux inconnues ! Alors, je sais que la démarche est dur mais aidez nous tous, en sortant de ce discourt passionné, de cette stigmatisation qui est réflexe face à ce genre de problème.
PS : je n'ai rien contre toi Ahavah, merci pour ton post qui me permet de réagir.

23/09/2012 à 10:41

stephyduclos

Type : Femme
Messages : 4556
Membre depuis : 18/09/2012
crisdechenes,

c'est très "joli" ce que tu dis
plein de raison....
plein de positif....s
et c'est peut être comme ça que ça t'a aidé à dépasser.....
c'est très bien......

maintenant je vais te dire ce que je pense :

si tu crois qu'ils soufrent, je pense que tu te met le doigt dans l'oeil, leur souffrance c'est quand ils n'ont plus de quoi se mettre sous la dent et de savoir que c'est interdit !

En allant dans des endroits tordus ou on exploite les enfants ils s'y rendront la joie dans l'âme !

je ne partage pas ton point de vue et suis même extrémiste sur ce genre de choses (tout en me trouvant trèèèès  modérée)
Volontiers il faudrait leur marquer VIoleur sur le front !!! 


quand à dire que souvent ils ont vécu aussi vécu des violences.......
- une de mes amies s'est fait violer, torturer, vendre à des clients et tout ça par son beau père !
c'et une maman exemplaire qui n'a cesse que de protéger ses enfants ! (avec qui elle a très peu d'écart)
- un homme faisait tirer dessus au fusil par son père 
c'est un papa merveilleux et son fils ne voudrait changer de père pour rien au monde.

ET JE SUIS UNE MAMAN HYPER A L'ECOUTE ET JE N'AI JAMAIS FAIT DE MAL A MON FILS !

j'en ai tellement des histoires comme ça !!!!

je peux t'affirmer que celui qui a étouffé mon enfance
a une magnifique propriété dans notre région , avec une gentille petite femme et des petits enfants et tout ce dont on rève pour finir sa vie tranquille ET SA FAMILLE QUI LE PROTEGE.

Attention : il y a NOUS LES VICTIMES ! et eux LES ASSASSINS ! surtout ne pas retourner en arrière et de nous mettre à l'égal, ce serait nous stigmatiser !
combien d'hommes et de femmes se sont cachée plein de honte et de culpabilité .
NOUS NE SOMMES PAS EGAUX A CES GENS LA MEME PAS DANS LA PEINE !!!! ni dans la douleur ni dans quoi que ce soit d'autre !!!!!!

Bravo Crisdeschenes si tu as trouvé un moyen de t'en sortir comme ça et je suis heureuse pour toi,
mais perso,
j'aimerais être la soeur de Elisabeth Salander épouser Dexter !

biz
23/09/2012 à 11:08

Ahavah

Type : Femme
Messages : 74
Membre depuis : 14/09/2012
Désolée mais j'ai beau essayer de les comprendre mais rien n'y fait j'en reviens invariablement à la même conclusion ! Et si justement ils étaient un peu plus stigmatisés , ils comprendraient peut-être plus facilement que ce qu'ils font est inadmissible ! Je n'ai absolument aucune pitié pour eux !!!