Le manque de désir chez l'homme

02/02/2015 à 11:51

Foxey

Type :
Messages : 50
Membre depuis : 01/01/1970

Bonjour tous !


Je suis allée faire ma petite présentation dans la catégorie dédiée, et maintenant, voilà. Je viens demander de l'aide, des conseils, des critiques constructives. Je suis en couple avec mon chéri depuis bientôt 2 ans, nous avons une magnifique petite fille qui nous comble de bonheur depuis 2 mois. Lorsque nous avons décidé d'avoir un enfant, ô joie pour moi et ma libido "épanouie", monsieur à suivi le fameux conseil "pour être certain de ne pas louper une ovulation, il faut faire l'amour un jour sur deux". Pendant 7 mois, j'étais un peu impatiente de tomber enceinte mais ravie de ce rythme qui me convient.

 

Avant ça, dès que je sentais le soufflé retomber, j'attaquais pour ne pas que l'on s'enferme dans un rythme d'une fois ou deux par semaine (je m'excuse pour ceux qui aimeraient déjà avoir ça !! On est jamais contents...). Je dois dire que ça marchais plutôt bien ! 

 

Pendant la grossesse, bon surtout sur la fin, évidemment il a fallu bosser et surtout bouder (le dernier recours qui le fait réagir, ça me rend triste mais bon c'est comme ça) pour parvenir à une fois par semaine, le vendredi soir : bref, l'horreur. Après l'accouchement, je lui ai dit clairement qu'il n'avait plus d'excuse et qu'il fallait se remettre en selle, que s'il y avait un autre problème il pouvait m'en parler (genre je suis passée de maîtresse à maman), mais que si vraiment il est sincère et que ce n'était que cette peur farfelue des hommes de "toucher" le bébé pendant l'acte, alors ça n'avait plus de raison d'être. Il a voulu que je lui laisse du temps, ce que j'ai fait. On est passés d'une fois par semaine à deux fois par semaine.

 

Et maintenant, 2 mois après, et bien il m'a promis (lui tout seul comme un grand, j'ai rien demandé !) qu'on ferait l'amour à chaque fois que j'en avais envie. Bon il se rend pas compte de ce qu'il dit... Je lui ai répondu que c'était très gentil mais qu'il tiendrait jamais le rythme, que moi mon but c'est pas de le forcer, et que même si ça me fait plaisir, il avait le droit de me repousser UNE FOIS DE TEMPS EN TEMPS (j'ai lourdement insisté sur ce point).

Résultat, évidemment, vous vous en doutez, ça n'a rien changé en fait. J'ai l'impression d'avoir tout essayé. Moi, de ne pas faire l'amour pendant une semaine entière ça me fait péter un plomb, j'en peux plus, je deviens même aigrie quoi. 'Fin aigrie ça commence au bout de 48h x)
Alors j'ai tenté de ne rien tenter, justement. J'avouerai qu'au bout du 4e jour je le laisse même plus me faire des calins parce que ça me donne trop envie alors que je sais qu'il ne va rien se passer (je retente une fois de temps en temps parce que c'est idiot comme réaction mais, non, ça ne se termine pas au lit. Ou sur le canapé. Ou sur la table. Ou... Bref je m'égare).

J'ai essayé d'être attentionnée au quotidien, le petit massage, le bon petit plat sur une belle table, les compliments, limite les fleurs ^^ 

J'ai essayé de faire en sorte qu'à chaque fois qu'on fasse l'amour ce soit génial, mais ça a l'effet inverse (un peu comme s'il était repu).

 

Et bon. Le pire c'est ce qui marche. Bouder. J'ai horreur de ça. Il croit que je vais partir alors il me fait l'amour le soir même, c'est imparable mais ridicule et ça ne fait rien avancer.

 

 

Désolée pour le roman, mais il me semblait important de tout expliquer, peut-être que quelqu'un parmi vous arrivera à comprendre ce qui se passe dans sa tête ? Enfin dans sa tête... ;) 

 

Merci en tous cas à ceux qui m'auront lue jusqu'au bout, et surtout à ceux qui prendront le temps de me répondre.




Judy

02/02/2015 à 17:36

Albator71

Type :
Messages : 289
Membre depuis : 01/01/1970
Je viens de lire ton message, et je me dis. Ton ami a beaucoup de chance de t'avoir. Je ne peux pas tout ecrire en detail de ce que je viens de lire, mais vraiment tu es une " perle ". J'aimerais bien que les filles ( je ne parle pas de petites amies mais de relations, ou de connaissances ) te ressemblent un peu. En ce "  moment  " je ne les trouve pas tres attentionné !!! Après elles s'etonnent que ce soit moi qui fasse la tete  !!!!

Et faire la tete ce n'est pas une solution.

Ce qui est important et je pense que c'est primordial c'est d'en discuter avec la personne.

Je pense que cette personne tient enormement à toi.

Mais qu'il n'est pas très calin ni tactil. Il y en a .

Il t'aime mais est peut être maladroit pour te le montrer.
02/02/2015 à 17:54

eaubraise

Type :
Messages : 187
Membre depuis : 01/01/1970
Tu as fait preuve de bcp de patience....
Il y a forcément un problème chez lui, même deux puisqu'il ne semble pas être conscient que c'est un problème d'avoir si peu de libido... à moins qu'il trouve son compte autrement car tu serai devenue une figure de mère...

quelles relations a -t-il avec elle?
Lui as tu proposé d'aller vous faire aider puisque tu es en souffrance?

02/02/2015 à 18:07

Albator71

Type :
Messages : 289
Membre depuis : 01/01/1970
Le mieux je pense ça serait de vous faire aider par un " professionnel ".
02/02/2015 à 18:44

melusinefee

Type :
Messages : 1010
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour et bienvenue sur le forum

D'après ce que tu racontes, il apparait que ton compagnon et toi n'avez pas du tout les mêmes besoins en matière de sexualité. Du moins en ce qui concerne la fréquence des rapports. Et il semblerait que ce ne soit pas nouveau. Mais vous tournez en rond car chacun reste forcément sur sa position. En même temps, on ne peut pas forcer quelqu'un à changer .... donc si vous ne faites pas réciproquement des compromis pour vous adapter l'un à l'autre, cela va être frustration sur frustration .... et ça peut mal se terminer ! Et si tu te mettais à voir tes bouderies comme un jeu au lieu de t'offusquer de devoir passer par là pour arriver à tes fins ?
03/02/2015 à 10:13

Foxey

Type :
Messages : 50
Membre depuis : 01/01/1970

Albator71 a dit : 

Je viens de lire ton message, et je me dis. Ton ami a beaucoup de chance de t'avoir. Je ne peux pas tout ecrire en detail de ce que je viens de lire, mais vraiment tu es une " perle ". J'aimerais bien que les filles ( je ne parle pas de petites amies mais de relations, ou de connaissances ) te ressemblent un peu. En ce "  moment  " je ne les trouve pas tres attentionné !!! Après elles s'etonnent que ce soit moi qui fasse la tete  !!!!

Merci c'est gentil ! Tu sais je ne pense pas être une perle, je ne fais que rendre ce qu'il me donne... Il est aussi très attentionné, et contrairement à ce que tu as mis plus bas, très calin et tendre. Je le sais aussi amoureux que moi, et c'est bien ça qui me donne envie de me battre pour notre couple ! 

Et faire la tete ce n'est pas une solution.

Je suis bien d'accord avec toi ^^

Ce qui est important et je pense que c'est primordial c'est d'en discuter avec la personne.

On en discute quand je n'y tiens plus et que j'ai besoin que les choses changent, et il fait des efforts mais ça ne dure qu'un temps... C'est pour ça que je suis venue ici, pour trouver une solution plus durable.

Je pense que cette personne tient enormement à toi.

Mais qu'il n'est pas très calin ni tactil. Il y en a .

Il t'aime mais est peut être maladroit pour te le montrer.

 

03/02/2015 à 10:15

Foxey

Type :
Messages : 50
Membre depuis : 01/01/1970

eaubraise a dit : 

Tu as fait preuve de bcp de patience....
Il y a forcément un problème chez lui, même deux puisqu'il ne semble pas être conscient que c'est un problème d'avoir si peu de libido... à moins qu'il trouve son compte autrement car tu serai devenue une figure de mère...

Je ne sais pas si on peut dire qu'il a "si peu de libido", pour lui une fois par semaine ça irait, disons qu'il est dans la moyenne ! J'ai la sensation que c'est plutôt moi qui ait un problème, d'avoir une si grande libido... J'essaye de la freiner mais je n'y parviens pas...

quelles relations a -t-il avec elle?

Avec sa mère tu veux dire ?

Lui as tu proposé d'aller vous faire aider puisque tu es en souffrance?

Je ne le lui ai pas proposé parce que nous n'en avons pas les moyens financiers mais si c'était le cas on y serait sans doute déjà allés ^^

 

03/02/2015 à 10:24

Foxey

Type :
Messages : 50
Membre depuis : 01/01/1970

melusinefee a dit : 

Bonjour et bienvenue sur le forum

Merci :)

D'après ce que tu racontes, il apparait que ton compagnon et toi n'avez pas du tout les mêmes besoins en matière de sexualité. Du moins en ce qui concerne la fréquence des rapports. Et il semblerait que ce ne soit pas nouveau.
En fait c'est depuis le troisième trimestre de ma grossesse à peu près, quand j'ai commencé à avoir un gros ventre (et je comprends que ça puisse gêner). J'espérais que ça revienne après l'accouchement... 

Mais vous tournez en rond car chacun reste forcément sur sa position. En même temps, on ne peut pas forcer quelqu'un à changer .... donc si vous ne faites pas réciproquement des compromis pour vous adapter l'un à l'autre, cela va être frustration sur frustration ....
Justement, je ne cherche pas à le "changer" mais à stimuler sa libido, parce que je pense que c'est possible pour tout le monde, c'est tellement fluctuant à chaque moment de la vie ! Des compromis, il en fait, mais même si ce n'est pas forcément le cas, je n'aime pas l'idée de le forcer à faire l'amour... Pour moi c'est un plaisir, et je trouve dommage que ça se passe comme ça ! Pour lui d'ailleurs il n'y a rien de frustrant dans tout ça. J'ai l'impression qu'il croit que lorsque je ne dis rien, que je ne montre pas mon désir pour ne pas le brusquer, il pense que tout va bien, que ça ne me dérange pas... Mais c'est juste que j'en ai marre de me faire refouler !!

et ça peut mal se terminer ! C'est ce que je lui ai dit la dernière fois quand il m'a répondu par sa promesse...

Et si tu te mettais à voir tes bouderies comme un jeu au lieu de t'offusquer de devoir passer par là pour arriver à tes fins ?
C'est à dire ?? Moi ce qui m'embête dans le fait de bouder c'est qu'on a une très belle relation, hormis la fréquence de nos rapports il n'y a aucun nuage... Et je préfère passer de bons moments avec lui plutôt que de bouder toute la journée dans l'espoir que le soir au moment d'aller se coucher il se passe quelque chose... Et puis je le ressens comme une menace, comme si je lui disais "attention, si tu ne me fais pas l'amour, je vais partir" ! C'est malsain =/

 

03/02/2015 à 11:41

alice

Type :
Messages : 549
Membre depuis : 01/01/1970
a t il assisté à l'accouchement ?
03/02/2015 à 11:55

Foxey

Type :
Messages : 50
Membre depuis : 01/01/1970

alice a dit : 

a t il assisté à l'accouchement ?

 Oui oui mais c'était une césarienne programmée qui a fini en anesthésie générale, il a rien vu si c'est à ça que tu pense.

03/02/2015 à 11:57

alice

Type :
Messages : 549
Membre depuis : 01/01/1970

Foxey a dit : 

alice a dit : 

a t il assisté à l'accouchement ?

 Oui oui mais c'était une césarienne programmée qui a fini en anesthésie générale, il a rien vu si c'est à ça que tu pense.

 Oui souvent cela créé un blocage chez les hommes. 

03/02/2015 à 12:50

melusinefee

Type :
Messages : 1010
Membre depuis : 01/01/1970

Foxey a dit : 

melusinefee a dit : 

Bonjour et bienvenue sur le forum

Merci :)

D'après ce que tu racontes, il apparait que ton compagnon et toi n'avez pas du tout les mêmes besoins en matière de sexualité. Du moins en ce qui concerne la fréquence des rapports. Et il semblerait que ce ne soit pas nouveau.
En fait c'est depuis le troisième trimestre de ma grossesse à peu près, quand j'ai commencé à avoir un gros ventre (et je comprends que ça puisse gêner). J'espérais que ça revienne après l'accouchement... 

Mais vous tournez en rond car chacun reste forcément sur sa position. En même temps, on ne peut pas forcer quelqu'un à changer .... donc si vous ne faites pas réciproquement des compromis pour vous adapter l'un à l'autre, cela va être frustration sur frustration ....
Justement, je ne cherche pas à le "changer" mais à stimuler sa libido, parce que je pense que c'est possible pour tout le monde, c'est tellement fluctuant à chaque moment de la vie ! Des compromis, il en fait, mais même si ce n'est pas forcément le cas, je n'aime pas l'idée de le forcer à faire l'amour... Pour moi c'est un plaisir, et je trouve dommage que ça se passe comme ça ! Pour lui d'ailleurs il n'y a rien de frustrant dans tout ça. J'ai l'impression qu'il croit que lorsque je ne dis rien, que je ne montre pas mon désir pour ne pas le brusquer, il pense que tout va bien, que ça ne me dérange pas... Mais c'est juste que j'en ai marre de me faire refouler !!

et ça peut mal se terminer ! C'est ce que je lui ai dit la dernière fois quand il m'a répondu par sa promesse...

Et si tu te mettais à voir tes bouderies comme un jeu au lieu de t'offusquer de devoir passer par là pour arriver à tes fins ?
C'est à dire ?? Moi ce qui m'embête dans le fait de bouder c'est qu'on a une très belle relation, hormis la fréquence de nos rapports il n'y a aucun nuage... Et je préfère passer de bons moments avec lui plutôt que de bouder toute la journée dans l'espoir que le soir au moment d'aller se coucher il se passe quelque chose... Et puis je le ressens comme une menace, comme si je lui disais "attention, si tu ne me fais pas l'amour, je vais partir" ! C'est malsain =/

 

 D'une certaine manière, en voulant "stimuler sa libido", tu essayes de le changer. Car à te lire, on sent bien que pour lui tout va bien et qu'il est satisfait de cette sexualité et de sa libido. Dans toutes les phrases que j'ai surlignées, tu exprimes ton insatisfaction à toi et ton désir de voir les choses tourner comme tu le voudrais toi...
Ce que je vais te dire ne va sans doute pas te plaire, mais il me semble que tu n'aies actuellement pas d'autre choix que de l'accepter tel qu'il est et non comme tu voudrais qu'il soit.
Quant à la bouderie, je comprends que tu le ressentes comme une sorte de chantage et d'une certaine manière c'en est un mais si c'est la seule façon d'arriver à tes fins, eh bien essaye de prendre cela comme un petit jeu entre vous deux: attention je boude.... je veux un calin !
Maintenant, ce qui est intéressant c'est le fait que sa libido ait diminué pendant la grossesse et ne soit pas revenue depuis... consciemment, il ne peux sûrement pas se l'expliquer lui-même. Inconsciemment, il y a sans doute un rapport avec ton changement de statut: avant uniquement femme et maintenant aussi mère. Est-ce que vous en avez parlé ?

03/02/2015 à 12:52

melusinefee

Type :
Messages : 1010
Membre depuis : 01/01/1970

Foxey a dit : 

 

 

Avant ça, dès que je sentais le soufflé retomber, j'attaquais pour ne pas que l'on s'enferme dans un rythme d'une fois ou deux par semaine (je m'excuse pour ceux qui aimeraient déjà avoir ça !! On est jamais contents...). Je dois dire que ça marchais plutôt bien ! 

 

 Je viens de relire ton premier post, il n'était pas non plus un foudre de guerre avant la grossesse ... donc, c'est peut-être tout simplement son rythme naturel !

03/02/2015 à 12:53

Foxey

Type :
Messages : 50
Membre depuis : 01/01/1970

melusinefee a dit : 

Foxey a dit : 

 

 

Avant ça, dès que je sentais le soufflé retomber, j'attaquais pour ne pas que l'on s'enferme dans un rythme d'une fois ou deux par semaine (je m'excuse pour ceux qui aimeraient déjà avoir ça !! On est jamais contents...). Je dois dire que ça marchais plutôt bien ! 

 

 Je viens de relire ton premier post, il n'était pas non plus un foudre de guerre avant la grossesse ... donc, c'est peut-être tout simplement son rythme naturel !

Euh ouais non mais le soufflé qui retombe c'est quand on faisait l'amour un jour sur deux au lieu de tous les jours... Entre ça et une fois par semaine c'est différent... Je réponds à ton autre post dans 2 minutes ;)

03/02/2015 à 13:03

Foxey

Type :
Messages : 50
Membre depuis : 01/01/1970

melusinefee a dit : 

Foxey a dit : 

melusinefee a dit : 

Bonjour et bienvenue sur le forum

Merci :)

D'après ce que tu racontes, il apparait que ton compagnon et toi n'avez pas du tout les mêmes besoins en matière de sexualité. Du moins en ce qui concerne la fréquence des rapports. Et il semblerait que ce ne soit pas nouveau.
En fait c'est depuis le troisième trimestre de ma grossesse à peu près, quand j'ai commencé à avoir un gros ventre (et je comprends que ça puisse gêner). J'espérais que ça revienne après l'accouchement... 

Mais vous tournez en rond car chacun reste forcément sur sa position. En même temps, on ne peut pas forcer quelqu'un à changer .... donc si vous ne faites pas réciproquement des compromis pour vous adapter l'un à l'autre, cela va être frustration sur frustration ....
Justement, je ne cherche pas à le "changer" mais à stimuler sa libido, parce que je pense que c'est possible pour tout le monde, c'est tellement fluctuant à chaque moment de la vie ! Des compromis, il en fait, mais même si ce n'est pas forcément le cas, je n'aime pas l'idée de le forcer à faire l'amour... Pour moi c'est un plaisir, et je trouve dommage que ça se passe comme ça ! Pour lui d'ailleurs il n'y a rien de frustrant dans tout ça. J'ai l'impression qu'il croit que lorsque je ne dis rien, que je ne montre pas mon désir pour ne pas le brusquer, il pense que tout va bien, que ça ne me dérange pas... Mais c'est juste que j'en ai marre de me faire refouler !!

et ça peut mal se terminer ! C'est ce que je lui ai dit la dernière fois quand il m'a répondu par sa promesse...

Et si tu te mettais à voir tes bouderies comme un jeu au lieu de t'offusquer de devoir passer par là pour arriver à tes fins ?
C'est à dire ?? Moi ce qui m'embête dans le fait de bouder c'est qu'on a une très belle relation, hormis la fréquence de nos rapports il n'y a aucun nuage... Et je préfère passer de bons moments avec lui plutôt que de bouder toute la journée dans l'espoir que le soir au moment d'aller se coucher il se passe quelque chose... Et puis je le ressens comme une menace, comme si je lui disais "attention, si tu ne me fais pas l'amour, je vais partir" ! C'est malsain =/

 

 D'une certaine manière, en voulant "stimuler sa libido", tu essayes de le changer. Car à te lire, on sent bien que pour lui tout va bien et qu'il est satisfait de cette sexualité et de sa libido. Dans toutes les phrases que j'ai surlignées, tu exprimes ton insatisfaction à toi et ton désir de voir les choses tourner comme tu le voudrais toi...
Ce que je vais te dire ne va sans doute pas te plaire, mais il me semble que tu n'aies actuellement pas d'autre choix que de l'accepter tel qu'il est et non comme tu voudrais qu'il soit.
Quant à la bouderie, je comprends que tu le ressentes comme une sorte de chantage et d'une certaine manière c'en est un mais si c'est la seule façon d'arriver à tes fins, eh bien essaye de prendre cela comme un petit jeu entre vous deux: attention je boude.... je veux un calin !
Maintenant, ce qui est intéressant c'est le fait que sa libido ait diminué pendant la grossesse et ne soit pas revenue depuis... consciemment, il ne peux sûrement pas se l'expliquer lui-même. Inconsciemment, il y a sans doute un rapport avec ton changement de statut: avant uniquement femme et maintenant aussi mère. Est-ce que vous en avez parlé ?

 Je comprends ce que tu veux dire quand tu parle d'égoïsme. J'ai essayé de freiner ma libido et d'avoir moins envie, de me calquer sur sa libido à lui mais je n'y arrive pas, et c'est pour ça que j'essaye de stimuler la sienne, parce que parfois ça marche, et surtout qu'il est loin d'être contre. S'il m'avait envoyée chier en me disant que ça commençait à le gonfler que je veuille tout le temps faire l'amour, j'aurais laissé tomber mais ce n'est pas le cas. Pour preuve la promesse qu'il a faite. Alors, oui, j'essaye d'améliorer ma vie, et ça passe essentiellement par mon couple, et dans mon couple une bonne partie passe par le sexe. 

On a effectivement parlé du fait que la petite soit arrivée, plusieurs fois même, mais après y avoir réfléchi il m'assure que ça n' a rien à voir, qu'il a toujours la même image de moi. D'ailleurs ça se vérifie quand on fait l'amour, rien n'a changé au niveau des pratiques, je sens bien qu'il me voit toujours comme sa maîtresse au lit.

Pour ce qui est de bouder, en soi je ne veux pas simplement arriver à mes fins. Je pense que plus on a de libido, plus c'est signe d'un bonheur général de notre vie. Je me trompe peut-être mais la libido comme dit souvent Brigitte, ce n'est pas que du sexe. J'aimerai lui donner envie (et d'ailleurs je fait tout ce que je peux pour améliorer sa vie au quotidien à mon échelle, ce n'est pas que physique), parce que pour moi ça voudrait dire qu'il est heureux. Alors peut-être que je ne lui laisse pas assez de place ? Je sais que dans sa relation précédente la fréquence des rapports était un problème pour lui parce que son ex avait une faible libido (du genre une fois par mois), et du coup il est peut-être perdu d'être face à une femme qui veut tenir les rennes et se montre entreprenante. Enfin je réfléchis un peu à tout et n'importe quoi, si ça se trouve je dis des co**eries...

03/02/2015 à 13:58

melusinefee

Type :
Messages : 1010
Membre depuis : 01/01/1970

Foxey a dit : 

 Je comprends ce que tu veux dire quand tu parle d'égoïsme. J'ai essayé de freiner ma libido et d'avoir moins envie, de me calquer sur sa libido à lui mais je n'y arrive pas, et c'est pour ça que j'essaye de stimuler la sienne, parce que parfois ça marche, et surtout qu'il est loin d'être contre. S'il m'avait envoyée chier en me disant que ça commençait à le gonfler que je veuille tout le temps faire l'amour, j'aurais laissé tomber mais ce n'est pas le cas. Pour preuve la promesse qu'il a faite. Alors, oui, j'essaye d'améliorer ma vie, et ça passe essentiellement par mon couple, et dans mon couple une bonne partie passe par le sexe. 


On a effectivement parlé du fait que la petite soit arrivée, plusieurs fois même, mais après y avoir réfléchi il m'assure que ça n' a rien à voir, qu'il a toujours la même image de moi. D'ailleurs ça se vérifie quand on fait l'amour, rien n'a changé au niveau des pratiques, je sens bien qu'il me voit toujours comme sa maîtresse au lit.

Pour ce qui est de bouder, en soi je ne veux pas simplement arriver à mes fins. Je pense que plus on a de libido, plus c'est signe d'un bonheur général de notre vie. Je me trompe peut-être mais la libido comme dit souvent Brigitte, ce n'est pas que du sexe. J'aimerai lui donner envie (et d'ailleurs je fait tout ce que je peux pour améliorer sa vie au quotidien à mon échelle, ce n'est pas que physique), parce que pour moi ça voudrait dire qu'il est heureux. Alors peut-être que je ne lui laisse pas assez de place ? Je sais que dans sa relation précédente la fréquence des rapports était un problème pour lui parce que son ex avait une faible libido (du genre une fois par mois), et du coup il est peut-être perdu d'être face à une femme qui veut tenir les rennes et se montre entreprenante. Enfin je réfléchis un peu à tout et n'importe quoi, si ça se trouve je dis des co**eries...

 C'est parfois en disant des co**eries qu'on avance Laughing
Quand tu dis : "Je pense que plus on a de libido, plus c'est signe d'un bonheur général de notre vie." - Moi je pense qu'on ne peut pas en faire une généralité et que le bonheur ne se mesure pas au degré de libido!En disant cela, tu sous-entendrais que ton compagnon est moins heureux que toi! Alors que finalement tes écrits trahissent le contraire ... Donc, ne t'efforce pas de vouloir le rendre encore plus heureux en stimulant sa libido ... ça ne fonctionne pas !
Une chose semble sûre, il t'aime et essaye de te contenter du mieux possible ... mais ses besoins sexuels ne sont pas les mêmes que les tiens.
Sa baisse d'envie n'est peut-être donc pas forcément en relation avec toi en tant que femme-amante et mère de sa fille, mais cela peut éventuellement correspondre à la réalisation d'un certain confort intérieur du fait d'avoir fondé une famille ... Certains hommes ont tendance à devenir un peu "pantouflards du désir" quand ils ne sont plus dans la conquête ! La libido répond aussi à des schémas inconscients qui la font évoluer au cours de la vie. 
Je pense que tu devrais essayer de ne plus te focaliser là-dessus tout en veillant à maintenir une sexualité heureuse entre vous.

03/02/2015 à 14:09

Foxey

Type :
Messages : 50
Membre depuis : 01/01/1970

melusinefee a dit : 

Foxey a dit : 

 Je comprends ce que tu veux dire quand tu parle d'égoïsme. J'ai essayé de freiner ma libido et d'avoir moins envie, de me calquer sur sa libido à lui mais je n'y arrive pas, et c'est pour ça que j'essaye de stimuler la sienne, parce que parfois ça marche, et surtout qu'il est loin d'être contre. S'il m'avait envoyée chier en me disant que ça commençait à le gonfler que je veuille tout le temps faire l'amour, j'aurais laissé tomber mais ce n'est pas le cas. Pour preuve la promesse qu'il a faite. Alors, oui, j'essaye d'améliorer ma vie, et ça passe essentiellement par mon couple, et dans mon couple une bonne partie passe par le sexe. 


On a effectivement parlé du fait que la petite soit arrivée, plusieurs fois même, mais après y avoir réfléchi il m'assure que ça n' a rien à voir, qu'il a toujours la même image de moi. D'ailleurs ça se vérifie quand on fait l'amour, rien n'a changé au niveau des pratiques, je sens bien qu'il me voit toujours comme sa maîtresse au lit.

Pour ce qui est de bouder, en soi je ne veux pas simplement arriver à mes fins. Je pense que plus on a de libido, plus c'est signe d'un bonheur général de notre vie. Je me trompe peut-être mais la libido comme dit souvent Brigitte, ce n'est pas que du sexe. J'aimerai lui donner envie (et d'ailleurs je fait tout ce que je peux pour améliorer sa vie au quotidien à mon échelle, ce n'est pas que physique), parce que pour moi ça voudrait dire qu'il est heureux. Alors peut-être que je ne lui laisse pas assez de place ? Je sais que dans sa relation précédente la fréquence des rapports était un problème pour lui parce que son ex avait une faible libido (du genre une fois par mois), et du coup il est peut-être perdu d'être face à une femme qui veut tenir les rennes et se montre entreprenante. Enfin je réfléchis un peu à tout et n'importe quoi, si ça se trouve je dis des co**eries...

 C'est parfois en disant des co**eries qu'on avance Laughing
Quand tu dis : "Je pense que plus on a de libido, plus c'est signe d'un bonheur général de notre vie." - Moi je pense qu'on ne peut pas en faire une généralité et que le bonheur ne se mesure pas au degré de libido!En disant cela, tu sous-entendrais que ton compagnon est moins heureux que toi! Alors que finalement tes écrits trahissent le contraire ... Donc, ne t'efforce pas de vouloir le rendre encore plus heureux en stimulant sa libido ... ça ne fonctionne pas !
Une chose semble sûre, il t'aime et essaye de te contenter du mieux possible ... mais ses besoins sexuels ne sont pas les mêmes que les tiens.
Sa baisse d'envie n'est peut-être donc pas forcément en relation avec toi en tant que femme-amante et mère de sa fille, mais cela peut éventuellement correspondre à la réalisation d'un certain confort intérieur du fait d'avoir fondé une famille ... Certains hommes ont tendance à devenir un peu "pantouflards du désir" quand ils ne sont plus dans la conquête ! La libido répond aussi à des schémas inconscients qui la font évoluer au cours de la vie. 
Je pense que tu devrais essayer de ne plus te focaliser là-dessus tout en veillant à maintenir une sexualité heureuse entre vous.

 Le premier truc que j'ai pensé en te lisant : "Ouais, c'est pas faux" ^^ 

Bon sinon le truc c'est que maintenir une sexualité heureuse entre nous en étant frustrée... En gros j'ai plus qu'à manger mon oreiller en attendant que ça passe... Tant pis pour moi. Je l'avais prévenu pourtant quand on s'est mis ensemble. J'ai été pas mal en colère d'ailleurs quand j'ai vu qu'au bout de 6 mois ça avait déjà changé.

 

Bref. Tfaçon je vais pas le quitter maintenant... Mais qui sait combien de temps ça durera. Pas 20 ans en tous cas.

03/02/2015 à 14:37

melusinefee

Type :
Messages : 1010
Membre depuis : 01/01/1970

Foxey a dit : 


 Le premier truc que j'ai pensé en te lisant : "Ouais, c'est pas faux" ^^ 

Bon sinon le truc c'est que maintenir une sexualité heureuse entre nous en étant frustrée... En gros j'ai plus qu'à manger mon oreiller en attendant que ça passe... Tant pis pour moi. Je l'avais prévenu pourtant quand on s'est mis ensemble. J'ai été pas mal en colère d'ailleurs quand j'ai vu qu'au bout de 6 mois ça avait déjà changé.

 

Bref. Tfaçon je vais pas le quitter maintenant... Mais qui sait combien de temps ça durera. Pas 20 ans en tous cas.

 LoL tu m'as bien fait rire Cool

Si tu le quittes uniquement pour cela, ce serait que le lien d'amour n'est quand même pas bien fort et dans ce cas-là... effectivement mieux vaut passer à autre chose. Mais ce n'est pas l'impression que tu donnes.
Où en serez-vous dans 20 ans ? Si ça se trouve, c'est toi qui d'ici là sera moins dans la demande ... qui sait ?
Et si au lieu d'essayer de t'acharner sur lui ... tu te mettais à travailler sur toi et ton sentiment de frustration ? Il y a peut-être quelque chose à creuser là non ?
Ne le prends pas mal STP, mais tu donnes un peu l'impression d'une petite fille capricieuse à qui on refuse le jouet qu'elle convoite ! Les frustrations font partie de la vie et quand elles sont là et qu'on ne peut pas les changer, il faut apprendre à les gérer.

03/02/2015 à 14:41

Foxey

Type :
Messages : 50
Membre depuis : 01/01/1970

melusinefee a dit : 

Foxey a dit : 


 Le premier truc que j'ai pensé en te lisant : "Ouais, c'est pas faux" ^^ 

Bon sinon le truc c'est que maintenir une sexualité heureuse entre nous en étant frustrée... En gros j'ai plus qu'à manger mon oreiller en attendant que ça passe... Tant pis pour moi. Je l'avais prévenu pourtant quand on s'est mis ensemble. J'ai été pas mal en colère d'ailleurs quand j'ai vu qu'au bout de 6 mois ça avait déjà changé.

 

Bref. Tfaçon je vais pas le quitter maintenant... Mais qui sait combien de temps ça durera. Pas 20 ans en tous cas.

 LoL tu m'as bien fait rire Cool

Si tu le quittes uniquement pour cela, ce serait que le lien d'amour n'est quand même pas bien fort et dans ce cas-là... effectivement mieux vaut passer à autre chose. Mais ce n'est pas l'impression que tu donnes.
Où en serez-vous dans 20 ans ? Si ça se trouve, c'est toi qui d'ici là sera moins dans la demande ... qui sait ?
Et si au lieu d'essayer de t'acharner sur lui ... tu te mettais à travailler sur toi et ton sentiment de frustration ? Il y a peut-être quelque chose à creuser là non ?
Ne le prends pas mal STP, mais tu donnes un peu l'impression d'une petite fille capricieuse à qui on refuse le jouet qu'elle convoite ! Les frustrations font partie de la vie et quand elles sont là et qu'on ne peut pas les changer, il faut apprendre à les gérer.

 Je le prends pas mal ! Je sais pas gérer la frustration sexuelle, c'est pas nouveau. Ce qui est nouveau chez moi en revanche c'est ma fidélité. Et j'ai pas du tout envie que ça change ! Effectivement je vais pas le quitter que pour ça, mais ça me fait flipper de me dire qu'au fur et à mesure des années, les choses pourraient changer, que je répète mes "erreurs" et que tout finisse par se casser la gueule, alors que si on prends le problème à bras le corps maintenant, peut-être qu'on en arrivera pas là ! Mais bon. Si y a rien à faire y a rien à faire ! À part aller faire un petit tour sur la boutique de Brigitte x)

03/02/2015 à 15:04

alice

Type :
Messages : 549
Membre depuis : 01/01/1970
En 2 ans, il y a eu quand même beaucoup de changement dans votre situation. Vous êtes passés du statut de 2 grands ados  à parents. Même s'il était partant, cela engendre un grand bouleversement. Ne lui en demande pas trop quand même, une sexualité 1 jour sur 2 est déjà très bien.
Disons que ce n'est pas la fréquence qui est le plus important, mais la qualité. Si un jour tu reviens en disant que c'est devenu banal et que vous l'avez fait tel jour car c'était le jour attitré, là il y aura un problème.

Ce qui est important aussi, c'est de ne pas vous engouffrer dans la routine, étonnez vous, surprenez vous, faites monter le désir (pas en boudant lol).