le désir peut-il revenir ?

05/11/2013 à 22:30

meloluna

Type :
Messages : 9
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour à tous, 

Voici en quelques lignes mon problème (je vais tenter de faire court)

Je suis avec mon compagnon depuis 6 ans et nous avons 2 enfants (2 et 4 ans).
Mon compagnon est un homme très bien sous tous les angles. J'ai beaucoup de chance d'avoir un tel homme à mes côtés. 

Mais (biensur il y a un 'mais'), je n'éprouve plus de désir pour lui... plus du tout ! Je sais que ça vient de notre couple car il m'est arrivé d'être convoitée par d'autres et bien que j'ai repoussé les avances, j'ai été très excitée par un des hommes qui tentait de me séduire et j'en ai developpé un fantasme.

Mon homme est biensur très touché par cette situation, d'autant plus qu'elle s'est bien installée dans notre couple.
Je tente tout le temps de me concentrer sur mon conjoint, de me dire que j'ai de la chance mais rien n'y fait. Je me force même pour lui faire plaisir mais c'est pire. Ça le ronge, surtout qu'il m'a connu beaucoup plus entreprenante. 

Je ne crois pas que je ne redeviendrai pas celle qu'il a connu sexuellement car mon rapport au sexe a changé mais je sais que je suis toujours une séductrice. 

J'ai beaucoup de peine pour lui.

Je pense que notre relation s'est un peu fanée,  nous n'avons pas beaucoup de centres d'intérêt communs...et c'est sans doute cela qui coince. Il ne comprend pas car lui ne trouve pas que nous avons moins de complicité. j'ai du mal aujourd'hui à le voir comme un objet de désir. 

Pensez-vous qu'un retournement de situation est possible ?


06/11/2013 à 08:08

Isanybody

Type : Homme
Messages : 958
Membre depuis : 12/09/2012
Si tu souhaites donner un nouveau souffle à votre couple, en quelque sorte repartir à zéro, oui c'est possible de retourner la situation. A condition de bien discuter sereinement et de prendre le temps.

Quand j'évoque de bien parler ensemble, c'est aussi bien comprendre l'autre et soi même.

Pour exemple en reprenant ton dernier paragraphe, il faut bien différencier entre le fait d'avoir ou pas des points communs et le fait d'être complice ou pas. On peut très bien être avec quelqu'un avec qui il y a des points communs et pour autant il ne se passe pas grand chose, en tous cas rien de folichon. Dans le contraire, deux personnes peuvent être très complice alors qu'elles ne partagent pas un points ou centre d'intérêt commun.
Pour illustrer, un couple où elle aime danser mais pas lui. il a essayer de l'accompagner à un cours mais ça ne le branche pas du tout. Elle par contre elle aime, elle s'éclate, c'est son moment de la semaine où elle vide son esprit. Il n'y a pas de point commun ou centre d'intérêt commun mais il y a de la complicité dans la mesure où elle prépare ses affaires, dis au revoir à son chéri, parce qu'elle sait que son homme lui fait confiance et elle sent libre et indépendante et qu'à son retour elle sera réjouie et qu'il vont tous les deux se retrouver dans les bras.

Maintenant, qu'entends tu par nous n'avons pas de points communs ? Peux tu préciser sur ce tu penses que vous n'avez pas en commun ?

06/11/2013 à 09:18

meloluna

Type :
Messages : 9
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour et merci pour la réponse,  
Je pense qu'en effet, il faut plutôt parler de complicité alors...
Disons que nous sommes vraiment très differents. Je suis plutôt spirituelle et il est très terre-à-terre. Nous n'avons pas du tout les même fréquentations,  ni les même activités, nous n'évoluons pas dans le même milieu...
En revanche, nous nous entendons bien de manière générale,  je n'ai pas de reproches à lui faire, nous nous accordons sur l'éducation des enfants et nous respectons chacune de nos personnalités. Il est très tolérant. 
Je crois que l'ennui s'est installé, de mon côté en tout cas et je me freine dans la réalisation de moi-même car j'ai l'impression que, au plus je me dirige vers mes ambitions personnelles, au plus le fossé entre nous risque de se creuser. Et je ne veux bien sûr pas le faire souffrir.
06/11/2013 à 11:56

melusinefee

Type :
Messages : 1010
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour

Il semblerai en effet à ta réponse qu'il y a un très fort éloignement entre vous. Il vous faut peut-être trouver un terrain d'entente, un projet commun en dehors des enfants et du quotidien. Sinon, effectivement le fossé risque de se creuser. En tout cas, vous avez l'ai d'en parler ensemble et c'est déjà positif. C'est comme cela que vous avancerez ... dans un sens ou dans un autre!
06/11/2013 à 12:01

FranckP

Type : Homme
Messages : 687
Membre depuis : 13/09/2012
Franchement je ne sais pas s'il existe une recette , rien n'est pire que tenter des trucs pilotés pour forcer le destin du naturel ...
Par contre je suis certain que si d'autres femmes le désirent et que tu t'en rendes compte , enfin j'me comprends !
Et inéluctablement c'est ce qui va se produire car quand sa compagne n'a plus de désir pour soi , on s'en rend trés vite compte et on ouvre ses antennes , notre virilité se console trés vite dans d'autres bras ..

 Dont acte ! Innocent
06/11/2013 à 12:35

Isanybody

Type : Homme
Messages : 958
Membre depuis : 12/09/2012

meloluna a dit : 

Je pense qu'en effet, il faut plutôt parler de complicité alors...
Disons que nous sommes vraiment très différents. Je suis plutôt spirituelle et il est très terre-à-terre. Nous n'avons pas du tout les même fréquentations,  ni les même activités, nous n'évoluons pas dans le même milieu...
En revanche, nous nous entendons bien de manière générale,  je n'ai pas de reproches à lui faire, nous nous accordons sur l'éducation des enfants et nous respectons chacune de nos personnalités. Il est très tolérant.

Dans la pensée collective, est sans doute est elle vrai, il parait plus facile et évident de former et faire fonctionner un couple lorsque les deux esprits, personnalité se ressemble.
Toutefois, je pense qu'il est tout à fait faisable pour deux personnes, ayant des personnalités ou plutôt des centres d'intérêt différents ou une culture éducative différente, d'arriver à former et faire fonctionner un couple.

Dans les deux cas, il faut parvenir à faire vivre le couple. Que ce soit avec deux personnalités ressemblante ou différente. Sinon, l'ennuie, la routine prennent place même si les deux personens se ressembles.

meloluna a dit : 

Je crois que l'ennui s'est installé, de mon côté en tout cas et je me freine dans la réalisation de moi-même car j'ai l'impression que, au plus je me dirige vers mes ambitions personnelles, au plus le fossé entre nous risque de se creuser. Et je ne veux bien sûr pas le faire souffrir.

Pourquoi l'ennui s'est installé chez toi et dans votre couple ? A analyser tous les deux.

Il semblerait que dans votre histoire, chacun à fait vivre une part de soi, une grande part peut être. En soi, ce n'est pas mauvais à partir du moment où cela se répercute en bien vers l'autre.
Là, on dirait que chacun vie pour soi, ou tente de se combler soi même par ses propres intérêts personnel. Même si vous vivez ensemble, que vous avez des enfants, l'identité, l'entité (je ne sais comment le formuler) couple paraît inexistant ou tout du moins relativement endormis.

Il y a matière à rechercher la bonne alchimie permettant à chacun de s'épanouir individuellement venant enrichir l'entité couple associant des valeurs communes, qui soudent et ainsi enrichir à son tour le soi des deux partenaires.

06/11/2013 à 12:41

meloluna

Type :
Messages : 9
Membre depuis : 01/01/1970
Merci pour vos réponses.
Je me doute bien qu'on va chercher ailleurs ce qu'on ne trouve pas chez soi... et d'ailleurs, je ne l'en blâmerai pas.
J'ai tourné la chose dans tous les sens et je n'ai pas la recette. J'espère que mon désir pour lui finira par revenir.
C'est sûr, nous en parlons, donc au moins c'est déjà un plus.
Merci et à très vite.
06/11/2013 à 12:52

Isanybody

Type : Homme
Messages : 958
Membre depuis : 12/09/2012

meloluna a dit : 

J'ai tourné la chose dans tous les sens et je n'ai pas la recette. J'espère que mon désir pour lui finira par revenir.
C'est sûr, nous en parlons, donc au moins c'est déjà un plus.
Merci et à très vite.

Au moins, aller jusqu'au bout de votre histoire. Peut être s'arrêtera t-elle demain ou alors elle redémarrera de plus belle.

A part le rôle parents que vous avez en commun, vous ne semblez plus avoir de moment consacrés au couple, à l'intime.
Il y a sûrement quelque chose à construire, reconstruire de ce côté là. Petit à petit, étape par étape, en douceur afin de réveiller à nouveau ce lien commun et le désir.

06/11/2013 à 15:23

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970

meloluna a dit : 

Merci pour vos réponses.
Je me doute bien qu'on va chercher ailleurs ce qu'on ne trouve pas chez soi... et d'ailleurs, je ne l'en blâmerai pas.
J'ai tourné la chose dans tous les sens et je n'ai pas la recette. J'espère que mon désir pour lui finira par revenir.
C'est sûr, nous en parlons, donc au moins c'est déjà un plus.
Merci et à très vite.

 Bonjour,

Et si vous n'étiez plus amoureuse ?

06/11/2013 à 16:50

melusinefee

Type :
Messages : 1010
Membre depuis : 01/01/1970

FranckP a dit : 

Par contre je suis certain que si d'autres femmes le désirent et que tu t'en rendes compte , enfin j'me comprends !
Et inéluctablement c'est ce qui va se produire car quand sa compagne n'a plus de désir pour soi , on s'en rend trés vite compte et on ouvre ses antennes , notre virilité se console trés vite dans d'autres bras ..

 Dont acte ! Innocent

 C'est le genre d'électrochoc qui peut être très révélateur: soit cela fait effectivement revenir son désir pour son homme, soit c'est le contraire et dans ce cas elle sera fixée: c'est que le désamour a pris le dessus !

07/11/2013 à 08:36

secret01

Type :
Messages : 143
Membre depuis : 01/01/1970
bonjour, est ce que vous essayez de prendre du temps pour vous deux? rien que vous deux? avec des enfants le couple est quand même déstabilisé si il y a rien d autre qu une vie de famille. par rapport au fait que le desir puisse revenir je suis encore moi aussi sur l étude de cette question
07/11/2013 à 19:56

meloluna

Type :
Messages : 9
Membre depuis : 01/01/1970
Cest vrai que nous ne prenons pas trop de temps l'un pour l'autre. 
En ce qui concerne d'être amoureuse, je sais que j'ai énormément d'affection pour lui et que j'aime être avec lui.
Je vais tenter de provoquer un peu les choses et être plus organisatrice de moments à deux. Nous verrons bien l'avancée des choses.
Je vous tiendrai au courant
Merci pour tous vos précieux conseils.

08/11/2013 à 18:32

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970

meloluna a dit : 

Cest vrai que nous ne prenons pas trop de temps l'un pour l'autre. 
En ce qui concerne d'être amoureuse, je sais que j'ai énormément d'affection pour lui et que j'aime être avec lui.
Je vais tenter de provoquer un peu les choses et être plus organisatrice de moments à deux. Nous verrons bien l'avancée des choses.
Je vous tiendrai au courant
Merci pour tous vos précieux conseils.

 Bonsoir, n'oubliez pas que "l'affection", on peut en avoir pour un ou une ami(e) aussi... Mais si c'est ce que vous recherchez dans votre vie de couple, pourquoi pas ....Smile

09/11/2013 à 04:03

FranckP

Type : Homme
Messages : 687
Membre depuis : 13/09/2012
aarrrfff , la passion ou la raison ... 

C'est vrai que la passion ça fait souvent mal mais la raison , pffoouuu qu'est-ce qu'on s'emm... !  Innocent
10/11/2013 à 11:06

meloluna

Type :
Messages : 9
Membre depuis : 01/01/1970

FranckP a dit : 

aarrrfff , la passion ou la raison ... 

C'est vrai que la passion ça fait souvent mal mais la raison , pffoouuu qu'est-ce qu'on s'emm... !  Innocent

 Aaah, c'est vrai que ca résume bien les choses.

il est assez difficile de savoir, après un certain temps, si on aime d'un vrai amour ou si on tombe dans l'habitude et dans une affection simple.

En ce qui me concerne, je n'ai pas de quoi me plaindre chez mon conjoint et mes enfants sont trop jeunes pour envisager une séparation Dans tous les cas. (Ça déchirerait trop de personnes). Je ne veux donc pas trop me poser la question. J suis une personne qui a besoin de beaucoup de liberté et de changements et il est vrai que j'étouffe parfois.
CC'est la vie !,

10/11/2013 à 21:26

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970
Et puis c'est un cap à passer aussi peut-être.... Dans un couple, il y a des hauts et des bas. le principal étant de ne pas abandonner dès qu'il y a une petite tracasserie. Se dire que çà en vaut la peine, surtout si il y a encore des sentiments et des projets...
12/11/2013 à 21:41

vorenius

Type :
Messages : 5
Membre depuis : 01/01/1970
Moi je trouve que c'est déjà bien de pouvoir en parler l'un avec l'autre. Pour ma part dans un cas similaire, je n'arrive pas à dire ce que j'ai sur le coeur
15/11/2013 à 14:22

secret01

Type :
Messages : 143
Membre depuis : 01/01/1970

meloluna a dit : 

FranckP a dit : 

aarrrfff , la passion ou la raison ... 

C'est vrai que la passion ça fait souvent mal mais la raison , pffoouuu qu'est-ce qu'on s'emm... !  Innocent

 Aaah, c'est vrai que ca résume bien les choses.

il est assez difficile de savoir, après un certain temps, si on aime d'un vrai amour ou si on tombe dans l'habitude et dans une affection simple.

En ce qui me concerne, je n'ai pas de quoi me plaindre chez mon conjoint et mes enfants sont trop jeunes pour envisager une séparation Dans tous les cas. (Ça déchirerait trop de personnes). Je ne veux donc pas trop me poser la question. J suis une personne qui a besoin de beaucoup de liberté et de changements et il est vrai que j'étouffe parfois.
CC'est la vie !,

 je serai vraiment interressé d echanger avec toi car je ressens la meme chose