La séparation est elle la seule solution?

02/07/2015 à 04:43

MysteriousMans

Type :
Messages : 288
Membre depuis : 01/01/1970

Bonjour à tous et à toutes,

 

ça fait longtemps que je voulais le faire, alors je me lance !

Marié depuis 15 ans et père de deux enfants, comme beaucoup, je suis passé par toutes les phases du couples et les crises à 3 5 7 10 12 et 15 ans.

Bref, de manière chronique, ponctué de haut et de bas, on a à chaque fois su faire face par l'écoute et le dialogue, mais à ce jour, malgré des efforts pour corriger le tirs après chaque crise, le(s) problèmes demeurent. Bien que de nature positif et bien que sachant rebondir à chaque fois et remettre de l'énergie positive dans le couple, me montrer patient, etc...

J'ai le sentiment profond que mon couple est en souffrance depuis longtemps,

Que la marge de progression, voir de changement de l'un et l'autre est faible et que finalement, nous avons chacun, nos propres limites, fruits de nos éducations respectives mixées à nos personnalité, peurs, tabous...

Là je m'inclu, mais en fait, le côté peurs et tabous ne me concernent que peu au niveau sexuel, j'entends car, plutôt très ouvert, et ayant eu la chance de m'ouvrir à la sexualité avec une femme plus expérimentée que moi à l'âge de 18 ans et d'avoir eu plusieurs expériences sexuelles avec d'autres femmes avant mon mariage, j'ai pu vérifié que la sexualité n'était pas un problème au niveau fonctionnel et opérationnel (sourire) et même relationnel car pour moi, il s'agit depuis le début de partage, de don de soi, bien évidemment de plaisirs qui s'accordent à deux voir en solo, incluant le respect, la tolérance et l'amour voir la passion torride quelques fois.

Passion et intensité qui étaient mes moteurs au départ, envie de séduire et conquérir aussi, de gagner en expérience, non pas pour devenir une bête de sexe, ni un « performer », mais juste un homme au fait de la sexualité et surtout en « harmonie avec sa vision de la sexualité » comme un acte naturel, sain, nécessaire, voir indispensable (du moins pour moi)

Pour ma compagne, qui n'a pas du tout eu la même éducation, parents très stricts basés sur l'éducation, les études etc...plus la culture musulmane et ses tabous, le poids du mariage de la virginité symbole de pureté etc...j'ai rencontré ma femme à l'âge de 26 ans, elle était encore vierge et n'avais connu que quelques hommes sans expériences sexuelles poussées au delà des flirts et préliminaires.

Suite à notre rencontre et à notre coup de foudre, et suite à un rapport non protégé pour sa première fois, elle est tombé enceinte et j'ai choisi d'assumer et de devenir père, Elle a arrêté ses études de l'époque pour moi et nous avons choisis de nous marier, jeunes moi à 21 et elle à 27. Très vite notre premier enfant est née, Et comme pour beaucoup la parentalité à tout chamboulé.

Nous sommes passé du couple amant qui avait de 1 à 4 voir 5 rapports /jour à 1 à 3 rapports/sem puis beaucoup moins, car l'enfant prenait beaucoup de place, doublé de la peur de ma femme, malgré la pillule, de retomber enceinte involontairement. Comme elle allaité, cela à pris près d'un an ^pour revenir à un rythme sexuel « acceptable » et à peu près régulier, mais déjà plus du tout aussi intense qu'à nos débuts.

Ensuite, pour des raisons professionnelles, nous avons quitté la région et déménager, subit plusieurs licenciement pour ma part, et donc une vie professionnelle assez mouvementé, mais à chaque fois, j'ai su rebondir et nous avons même pu devenir propriétaire depuis maintenant 8 ans.

Après 5 ans de haut et de bas, nous avons failli nous séparer vraiment et j'avais une forte envie d'aller voir ailleurs suite à notre changement de rythme sexuel et au changement inexistant.Finalement, nous somme repartis et nous avons choisi de faire un deuxième enfant ce qui a bien sur remis du ciment au couple de parent, mais qui n'a fais que colmater les brèches du couple amant, qui à nouveau à du patienter près d'un an, voir deux avant de retrouver un rythme sexuel à peu près correct qui se situe entre 1 à 2 rapport semaine à l’époque.

Fidèle pendant 12 ans, malgré les envies d'ailleurs, j'ai expérimenté les sites de rencontres, forums et le sexe virtuel avec l’avènement des réseaux sociaux et d'internet pour « compenser » les manques que je n’avais cesse de soulever, sans trouver de solution, ça été un bon jardin secret, puis, l'occasion s'est présenté, et j'ai choisi de réaliser une rencontre éphémère unique, pour savoir si j'en été capable et voir ce que cela changerai et trouver des réponses sur moi à l'extérieur de mon couple puisqu'à l'intérieur, je n'y arrivais pas. Cela s'est très bien passé, même avec une inconnue, nous avons fait l'amour toute la journée à l'hôtel, la dose de relation sexuelle que j'ai avec mon épouse sur plusieurs mois...(en comparaison)

La confiance, pas perdue, mais augmenté aidant, j'ai baissé de vigilance, et ma femme est tombé sur des photos que j’échangeai avec mes coquines virtuelles depuis près de deux ans en Mai 2013

Bien que ma femme avait des doutes car j'étais collé en permanence sur mon téléphone portable, il m’arrivais aussi de dormir sur le clic clac la nuit pour en fait surfer et dialogué, j'étais devenu addict et donc pas discret du tout. Donc La découverte et le choc pour elle qui forcement m'a demandé des comptes, ce qui m'a permis de tout mettre à plat, en espérant que cela nous amènerai soit à une séparation (depuis le temps qu'on en parle!) soit à une remise en question profonde me concernant et aussi Madame. Bien évidemment, j'ai fauté, donc malgré mes raisons, malgré les causes profondes, Madame, n'avais rien à se reproché car installé dans son rôle de victime et moi dans celui du méchant. Quelques moi difficiles après, beaucoup de dialogue et d'écoute, une confiance à reconstruire...et une sexualité qui repart légèrement à la hausse, je me suis dis au moins il y'a quelques efforts, ça peut progresser...tout n'est pas fini. J'avais bien sur pour mieux reconstruire et regagné sa confiance tout arrêté, mes dials coquins, même les réseaux sociaux, mes visites sur des sites pornos etc...du coups ça m'a dégagé un temps précieux que j'ai remis dans le couple pour penser les blessures...Pendant 6 mois ça été bénéfique, il y'avait du mieux...dirons nous.

Puis petite rechute, voyant que la routine recommençait à s'installer, j'ai recommencé un dial coquin, ma femme l'a senti direct, car Il m'arrive par ailleurs, outre les rêves érotiques de « parler cruement la nuit comme si je faisais l'amour en rêvant, sans que je me souvienne de quoi que ce soit le matin.

Donc patatrac, re perte de confiance, re crise et re fantôme de séparation,

Donc ça se confirme, je suis en plus d'être le méchant, le malade qui doit se soigner de son addiction au sexe virtuel. Ok pas de souci, j'accepte de voir quelqu'un si de son côté elle accepte de franchir le pas pour parler de ses peurs, tabous auprès d'un(e) professionnel(le) pour essayer de comprendre ce qui l'empêche d'évoluer sexuellement au lieu de se contenter (voir de se camoufler volontairement dans son rôle de mère, de parent, en priorité, laissant complètement de côté son couple d'amant

Bien évidemment, Elle n'a rien fait, moi, j'ai tout arrêté, pendant presque 6 mois, notre sexualité encore fragile, est repartit timidement, mais est repartit un peu quand même (c'est mieux que rien). Fin d'année dernière, en Septembre 2014, j'ambitionne un changement professionnel et un retour dans ma région d'origine, nous nous décidons à mettre la maison en vente, et je part 3 mois hors de mon domicile revivre provisoirement chez mon père pendant ma période d'essai qui sera décisive.

Triple challenge pour moi qui n'ai jamais été physiquement séparé de ma femme et de mes enfants pendant 15 ans de vie commune. L'occasion de me retrouver seul H24 de faire le point aussi, sans rien qui me parasite et d'envisager soit une séparation (en suis je capable?) de regouter à une pseudo vie de célibataire (bien que pas envie de sortir seul)

Je me focalise sur mon objectif professionnel et celui à venir de revenir si c'est concluant dans notre région. C'est un échec, le marché étant ce qu'il est, je résiste à la tentation, du virtuel, ne sors pas donc pas de tentation réelle de rencontre, puis sentant le projet m'échapper et après deux mois de séparation physique, le manque devient important, je me reconnecte par curiosité sur un site de rencontre, juste pour amorcer des tentatives de dial et pour tuer l'ennui, car si j’avais vraiment envie de plus, je connais le moyen, où je serai sorti draguer tout simplement, je sais encore comment faire et en plus j'étais en situation de célibataire, donc j'aurai pu très facilement. Mais je n'en fais rien.

Après deux mois d'absence, je remonte une semaine voir ma femme et mes filles, mais à peine rentré, ma femme tombe (fouille plutôt) dans mon téléphone et trouve des téléchargement qu'elle n'arrive pas à identifier sur mon portable ce qui la met en rage, donc je lui avoue que c'était par ennui et que je n'ai même pas amorcé le début d'un dial, que je n'ai pas recommencé au même niveau que précédemment, mais que c'était pour tuer l'ennui etc...évidemment elle ne me croit pas, dispute etc...mes enfants sont témoin de ça, je repart dégoûté finir ma période d'essai qui ne risque pas de devenir concluante dans le 3ème mois...Mais je me dis que la coupure à nouveau apaisera le s tentions de notre couple.

Après cet période je rentre en Décembre 2014, le couple est en dilettante face à ces deux années mouvementés, mais nouvelle année oblige, nouvelles résolution etc...

Et nouveau projet professionnel qui m'amène à prendre la route et découché à l'hôtel plusieurs soirs par mois (1 à deux soir par semaine)

Le premier mois étant chargé en formation, tout ce passe bien, mais dès le 2ème mois et vu que dans mon couple ça repart en sucette, je recommence à m'inscrire sur des sites de rencontres etc...je renoue avec mon jardin secret (pour moi) et finalement, je rencontre une fille en virtuel puis en réel, nous passons un agréable moment coquin, puis j'en rencontre une deuxième, une troisième le tout sur le même Mois en Mai dernier (2015) Comme on apprends de ces erreurs, j'ai été plus discret, je lâche mon téléphone, et je discute que quand je suis au boulot et en déplacement...

Si je vous écrit cela, c'est parce que, les causes, reproduisant les même effets, je me dis que je ne suis pas à l'abri de me faire prendre, car ma femme n'est pas en confiance du tout avec tout ce qui s'est passé évidemment.

Elle n'a rien fait de son côté pour consulter, même son gyneco, elle ne l'a pas revu depuis son accouchement il y'a déjà 9ans. On fait l'amour une fois par semaine, en général le Week end et personnellement je ne suis pas du tout satisfait ni de la qualité, ni de la durée, je ne prends qu'un plaisir moyen car frustré de ne pas faire l'amour « entièrement » (entrée+plat+ dessert) bref, j'en arrive à la conclusion qu'aller voir ailleurs n'est pas une solution, j'ai donc cessé depuis 15 jours 3 semaines mes rencontres coquines, j'essaie de faire des efforts encore, de remettre de l'énergie dans mon couple encore, les vacances arrivent (déjà le cas pour madame) donc tant mieux, j’espère qu'elles seront bénéfique pour nous, et en même temps, j'envisage sérieusement une séparation, voir un divorce (je l'ai exprimé à de nombreuses reprises (en crise, au calme) mais ma femme prends cela pour une menace de la quitter, envisage en chantage la garde des enfants, donc forcement ça ne m'aide pas à me décider. Lui mentir et mener une double vie, c'est pas tenable à long terme.

Personnellement, je ne me vois pas continuer ma vie comme cela et repartir dans les même conditions pendant les 15 prochaines année.

Comme je le dit à ma femme : si la situation telle qu'elle est te convient : tant mieux, pour moi elle ne te convient plus. Ce qui me retient, c'est mes enfants et ensuite j'ai pas envie d'abandonner ma femme car je ne sais pas comment elle s'en sortira après sans moi. Outre l'aspect financier évidemment, y'a la famille, mes enfant sont prêts je penses car ils ne sont plus en bas âges et j'en ai parlé aussi avec eux. Comme j'ai toujours donné des secondes chance à mon couple, j'ai toujours espoir que cela s'arrange...

Je viens d'apprendre hier que mon contrat de travail ne sera pas reconduit, donc je dois à nouveau me remettre en recherche d'emploi car dans un mois je serai en vacance et au chômage, j'ai l'habitude, même si cela m'ennuie, je ne désespère pas et je vais rebondir, mais cela signifie déjà tension pendant les vacances (ça gâche un peu de savoir qu'on rentre chômeur après) ça va redonné un sentiment « insécure » à ma femme et donc une nouvelle excuse pour mettre de côté notre sexualité qui à l'heure où je vous parle se réalise une fois par quinzaine...(super!) et qui n'a évidemment rien d'extatique. Ma femme jouit mais moi, je demeure frustré, surtout quant je vois quel plaisir je peux avoir à côté avec des femmes que je ne connais même pas alors que celle que j'aime, que j'ai choisi et avec qui j'ai construit une relation d'une vie ne mis pas un copec sur notre épanouissement sexuel, et où j'ai l'impression d'être un mendiant à quémander à chaque fois c'est pénible et même quand on le fait c'est bâclé, c'est pas all inclusive...

Voilà, merci à ceux et celles qui me lieront et qui souhaiteront me répondre en public voir en privé.

Ça m'a fait du bien, j'ai essayé d'être clair, désolé pour les longueurs mais elles sont nécessaires pour que vous ayez une vision assez juste et presque globale de ma situation.

Merci à Brigitte LAHAIE que j'écoute tous les jours en direct ou en podcast lors de mes longs déplacements professionnels et que ma femme n'a même pas la curiosité d 'écouter...c'est bien dommage, surtout que cela lui serait du bien.

Merci à ceux et celles qui étaient plus ou moins au courant et avec qui j'ai déjà pris plaisir à discuter ici
Mysterious Mans

02/07/2015 à 07:45

melusinefee

Type :
Messages : 1010
Membre depuis : 01/01/1970
Tu as posté deux fois le même sujet ...avec un intitulé différent. Je t'ai répondu sur l'autre. Pour répondre à ta question "la seule solution" ?: il n'y a jamais une seule solution ... ce serait trop facile et d'ailleurs tu réponds à cette question dans ton récit :-)

A toi de trouver, avec le temps, TA solution !
02/07/2015 à 09:05

MysteriousMans

Type :
Messages : 288
Membre depuis : 01/01/1970

melusinefee a dit : 

Tu as posté deux fois le même sujet ...avec un intitulé différent. Je t'ai répondu sur l'autre. Pour répondre à ta question "la seule solution" ?: il n'y a jamais une seule solution ... ce serait trop facile et d'ailleurs tu réponds à cette question dans ton récit :-)

A toi de trouver, avec le temps, TA solution !

 Oui Melusine en effet, parce que l un ne vas rarement sans l autre et qu infidelite et separation sont lies...
Cela me permettre je l espere de recueillir des avis differents et un peu plus nombreux. Oui tu as raison...avec le temps...va tout s en va...lol...meme si ma patience a des limites...je suis conscient de ce que j ai de ce que j ai construit et meme si je suis insatisfait principalement sur ce plan la mais pas que...je sais aussi ce qui va et ce qui fonctionne encore dans mon couple...L'idee meme de divorcer meme si je l envisage serieusement m est difficile a mettre en oeuvre sans faire baisser encore plus le manque d estime de soi de mon epouse. Je n ai pas envie de l abandonner a son sort...mais plutot de reussir enfin a ce qu elle entende ce que je lui repette depuis de nombreuses annees non pas comme une liste longues de reproches que l on se jette a chaque dispute mais comme une base qui permettra une amelioration notable et durable afin soit que notre couple y gagne en etant plus epanouit soir pour elle meme si elle devait demain se remettre avec un homme...car si elle ne fait pas ce travail ce lui sera d autant plus difficile. J en suis convaincu. Je ne suis pas irremplacable ni parfait j ai aussi des defauts mais je suis plus realiste qu elle a ce sujet qu elle choisit de sous estimer a tord. Elle ne pourra ni dire que je ne l ai pas prevenu (et non pas menacee comme elle l interprete) ni que je n ai pas essaye de l aider en l encourageant a prendre rdv ches son Gyneco et/ou un sexologue ou un sexo therapeute...Si elle ne le fait pas pour elle meme qu elle le fasse pour elle meme. Moi de mon cote je ne suis pas inquiet ni dans ma capacite a seduire faire l amour prendre et recevoir du plaisir ni dans faire facilement de belles rencontres voir de refaire un jour ma vie si je trouve la belle personne tandis que pour elle, je lui dis souvent: bon courage a mon sucesseur qu elle aura du mal a trouver et si elle y arrive il faudra qu il accepte et ce contente de ce qu elle est capable de lui donner et je connais peu d hommes qui en supporterai le 10eme sans en plus reussir a en retirer un plaisir...

02/07/2015 à 09:05

MysteriousMans

Type :
Messages : 288
Membre depuis : 01/01/1970
 
02/11/2015 à 10:46

Cmonchoix

Type :
Messages : 16
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour à tous, 

Je travaille pour l'émission culte "C'est mon choix", Evelyne Thomas est de retour sur vos écrans ... 
Dans le cadre d'une émission sur les couples, nous sommes à la recherche de couple dont l'un des conjoints serait plus porté sur LA question que l'autre ... 
Tous vos commentaires sont les bienvenus, mais sachez que nous cherchons des personnes libre d'en parler en plateau !

Nous cherchons des femmes plus demandantes que leur conjoint, l'inverse, des couples qui faisaient l'amour partout tout le temps et qui, aujourd’hui se sont calmés ... EST- CE QUE CELA AURAIT PU CREER UNE SEPARATION CAR VOUS ETIEZ TROP DEMANDEUR OU INVERSEMENT ?

Chaque témoignage ou envie d'en parler est le bienvenue ! Evelyne est très ouverte, nous ne rentrerons pas dans les détails, cette émission est fun et chaque participant doit se sentir à l'aise !

Contactez moi à sportier@reservoir-prod.fr