La loi A-N sur la pénalisation des clients :

19/06/2015 à 15:10

Victor

Type :
Messages : 8
Membre depuis : 01/01/1970
J'ai écouté Brigitte (Lahaye) cet après midi lors de son premier échange avec Ali je crois (?), et j'ai admiré sa profondeur    et sa prise de position claire et nette sur le sujet. Si vous me lisez Brigitte , Bravo et Solidarité !   Pour ma part je considère cette loi votée à l'AN de pénalisation des clients de prostituées comme une loi nocive et    une mauvaise loi, même si elle réunit une majorité de Députés, PS, FdG et PC avec l'appoint de l'abstention UMP-UDI.   sur ce sujet pour les VIP de la politique et des affaires il existe non pas des "putes" comme il se dit encore chez certains

malheureusement mais des escort_girls et escort-boys dans la discrétion et le secret médiatique le plus total, mais comme dirait le philosophe  Kant

l'essence est pourtant la même, voire même aussi chez certaines  ambitieuses "sociètales" . Interdiction du plaisir des "sans-dents" mais jouissance    de "libérés" chez les favorisés de la socièté.   Par contre l'homme basique qui aurait un "égarement de rue" ou plus qu'une alternative pour raisons diverses  

pourra se prendre 1500 € d'amende (le prix d'une voiture de "sans-dents", hallucinant!) et si récidive surenchère et prison .La "vertu" par la

terreur ! les choses malgrè le passage à venir au Sénat semblent législativement pliées. Alors que les songages donnent 68% des français contre la

pénalisation des clients, du client "prostitueur" selon le vocabulaire du pouvoir. Car selon eux 100% de ces femmes sont victimes, mais tous    ceux-celles  qui ont un peu circulé dans le monde et hors leur micro-milieu ont constaté que si effectivement il y a 40 % de victimes ( à aider

socialement et c'est là qu'il faut traquer fermement via la police contre les proxos et les réseaux internationaux!),    il y a aussi 60% de fait qui le fait  pour de ou  plus d'argent et préfére ça à un travail peu rémunérateur ou à un  chômage ou    un assistanat niveau infime.  Entre adultes libres et consentants,c'est leur problème. A l'heure du GPA mondialisé et quasi-légalisé pourquoi pas ?   On ne pas ne pas envisager dans ce vote (ce ne sont que des hommes femmes comme tous, mais propulsés élus donc avec un plus grand pouvoir )

des subconsciences, de "prostituophobie" éducative innée,  d'hétérophobie via des homosexuel(le)s excessifs, et des

craintes via des femmes mariées envers l'institution du mariage qui peuvent faire  un transfert, une projection , soit de craindre    pour un couple instable voire  déjà brisé, ainsi que  des "monogamocrates" comminatoires de diverses religions.    La morale est simple pourtant si tu veux pas le faire (prostitué(e)  ou client(e)) ,ne le fais pas et n'impose pas "Ta"    loi et "ta morale" , le tout sans respect du jugement d'autrui et de l'opinion génerale (sondage environ 70% contre cette pénalisation voir Google !).   On pense ce qu'on veut mais la prostitution, mauvais mot, est selon beaucoup qui se taisent un stabilisateur psychologique apaisant    collectif (sur environ  3,5 millions clients mensuels/25 millions d'adultes hommes en gros,  on l'a vu au dessus, c'est pas rien)    et qui évite des violences encore pire que ce qu'on voit parfois aujourd'hui et qui est déjà salé. Comme le prouve     l'observatoire suivant qui montre chiffres à l'appui que pour la  Suède, qui a mis en place la pénalisation des clients de prostituées (mais 350€

d'amende) depuis 10 ans a vu son niveau de viols devenir quintuple de la moyenne européenne et décuple des pays européens où elle est

réglementée.   http://globometer.com/criminalite-viols.php   De mémoire le taux officiel de viols en Suède pour 2012 était  de 55/100 000,en France de 11 pour 100 000 en Allemagne    de 5/100 000 (réglementé) et en Espagne de 3/100 000 (légalisé)pour la même année . Le taux suèdois est plus que    quintuple que celui de la moyenne des pays européens et plus que décuple dans les pays d'Europe où c'est organisé et    légalisé.   Si le site était innaccessible  on trouve confirmation de ces faits statistiques officiels et incontournables dans d'autres sites par exemple.   http://www.planetoscope.com/Criminalite/1202-viols-dans-le-monde.html   Extrait:   la Suède serait le 2ème pays au monde où il y a le plus de viols, après le Congo !    "Le Conseil Suédois pour la Prévention du Crime (Brottsförebyggande rådet, ou BRÅ) a déterminé que seulement 5 à 10% des viols étaient reportés à la police, par peur de représailles. La Suède enregistre 60 000 viols  par an, soit environ 5000 viols par mois, soit 164 viols par jour. C’est 20 fois plus que dans les autres pays européens. Le nombre de viols a augmenté de 12% entre 2009 et 2010. Le Human Right Service révèle que les viols  en réunion ont augmenté de 377% entre 1995 et 2006. Les viols commis en extérieur ont augmenté de 300% entre 1975 et 2007. Selon un sondage du quotidien Aftonbladet, 82% des femmes ont peur de sortir le soir. La situation est telle qu’un groupe d’adolescentes suédoises a créé une sorte de ceinture de chasteté, que seul le porteur a le moyen d’enlever, à l’aide de ses deux mains. (source : //irreductiblegauloise.wordpress.com)    J'aurais donc encore plus la trouille pour mes filles et mes filles elles la peur au ventre quand elles devront obligées    sortir tard le soir voire de jour, ce qui n'est déjà pas triste. Ca n'est que des indications statistiques mais si ça vous tombe dessus...c'est 100% !!!   Il ne sert à rien d'aggraver le phénomène prostitutionnel vers encore plus de misère par des idéologies pseudo-morales hors réel. C'est ce qui va se

passer.

Cordialement .  
19/06/2015 à 15:38

Evelyne

Type :
Messages : 193
Membre depuis : 01/01/1970
Slt Victor,

Je n'ai pas lu tout ce que tu as écris, dsl il ya bcp de texte et on est vendredi soir...lol

Mais je partage ton avis sur cette loi stupide et sans intérêt sur la pénalisation des clients.
Elle n'avantagera ni les prostituées ni leur client
et effectivement l'analyse de Brigitte sur ce sujet était très fine et bien argumentée!

20/06/2015 à 09:55

Victor

Type :
Messages : 8
Membre depuis : 01/01/1970
Bjr Evelyne,   Merci de ton  commentaire. Tant qu'à faire, une reconnaissance sociale officielle respectueuse de ce  phénomène    sociologique et des personnes, des "prostituées" (rejetées par le mépris de "bien pensant" "bien faisant" hommes-femmes    en fait hypocrites ou ignorant soit la "prostituophobie" pseudo-morale ) et des "clients" (aussi rejetés comme "paumés", "pauvres types"-michetons-

maintenant "prostitueurs" lol, Hugo, Baudelaire , Sartre,  et bcp d'autres qui y eurent recours étaient-ils dans ce cas ? l'effort actif de la police ne va

plus aller au max contre  les proxos ...mais vers les clients ) serait mieux et là vraiment progressiste, "de gauche" comme s'en targuent en

imposture les "voteurs" AN de cette "loi". Deux "puristes" au XXème siècle avaient interdit violemment la prostitution: Hitler ! et Mao Tsé Tsoung ! et

on a vu le malheur et le désastre in fine de leurs sociètés . Les allemands ont eux retenu la leçon . Mais ici tout le monde semble s'en foutre ...et

tout, "légiféré", passe.   Cordialement.