L'infidélité, faut il la révéler?

26/05/2014 à 14:03

Arwenn

Type :
Messages : 1
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour,

En complément de Nicolas et ayant écouter l'émission de Brigitte, je viens poster pour la première fois.

L'infidélité est elle bonne à révéler?

Mon avis perso :

Pour avoir été infidèle dans ma vie, je pense qu'il ne faut rien dire. L'ayant révélée au moment où elle s'est produite par soucis d'honnêteté, je me suis rendue compte que j'avais infligé un mal profond à mon conjoint à ce moment là. De plus, ce n'était qu'une passade mais elle a mis en péril un couple fort de sa construction pendant 7 ans. 

Plus tard je me suis posée la question de savoir, pourquoi révéler une infidélité au vu de la blessure qu'elle crée chez l'autre? 

J'en suis venue à la conclusion que si l'événement se renouvelait, je ne dirais rien. Je ne souhaite plus voir cette détresse dans le regard de mon partenaire.  Ne rien dire préserve également le couple. De plus,  si cela n'est qu'une passe par  manque de communication et qu'en se posant les bonnes questions, il est possible de régler les défaillances du couple. 

Voilà pour mon premier post!



26/05/2014 à 18:05

Brigitte

Type : Femme
Messages : 1251
Membre depuis : 15/09/2012
C'est vrai qu'il ne vaut mieux pas révéler une infidélité. Merci de votre témoignage supplémentaire et par rapport à l'émission. Je suis ravie que vous réagissiez aux différents témoignages et j'espère qu'il y aura pleins d'autres post. surtout pensez à m'appeler au 3216. En disant que vous venez de ce site, une surprise vous attend.
26/05/2014 à 18:54

nicolas84rmc

Type : Homme
Messages : 1006
Membre depuis : 13/09/2012
Je suis plutôt d'accord Arwenn, et si l'on veut communiquer, peut etre vaut mieux t il le faire quand l'idée de l'infidélité devient possible dans notre esprit. La communication, une fois, l'erreur passée est dans la majorité des cas plus destructrice que constructive.

Je pense que c'est aussi à l'individu de tirer les conclusions de son acte et ce que cela a déclenché ou non chez lui. Le couple est il remis en cause, qu'est ce qui l'a poussé à trompé, est ce un bouleversement durable de la relation ou une simple incartade ?

Quoiqu'il en soit communiquer oui, mais sur l'infidélité, je suis très sceptique aussi.
28/05/2014 à 14:50

Davy22

Type :
Messages : 909
Membre depuis : 01/01/1970
Oui il faut en parler avant de ses désirs et si l'autre accepte, ce n'est plus de l’infidélité mais une "experience" que l'on à souhaitai vivre en toute connaissance de cause du conjoint...le drame est donc quelque part évité car on n'a pas trahis...

En parlé après, ça crée en effet le doute chez l'autre, c'est destructeur...Celui qui à était infidèle doit alors s'autoriser un jardin secret avec la personne qui l'accompagne. Je pense que c'est aussi difficile a vivre, ça crée du mensonge.

Donc je conseillerai de bien réfléchir et oser en parler avant de faire le pas...
04/06/2014 à 15:45

florette

Type :
Messages : 12
Membre depuis : 01/01/1970

Bonjour,

Je vous rejoins aussi sur ce point. Je pense que révéler une infidélité peut créer des blessures inutiles dans un couple.

Les réactions peuvent varier d'une personne à une autre.

Si je prends ma propre expérience, il y a quelques années mon mari m'a avoué avoir embrassé une autre. Sur le moment, bien sûr, je l'ai très mal vécu mais j'ai accepté de tourner la page très rapidement. Et d'ailleurs, pour moi, malgré cette infidélité, il n'était pas question de remettre en question mon couple. J'estimais que j'avais aussi ma part de responsabilité et que ce n'était qu'un accident de parcours.

L'année dernière, j'ai embrassé à mon tour un autre et, par soucis d'honnêteté, j'ai avoué cette petite infidélité à mon mari. Au fond, j'espérais qu'il aurait eu une réaction similaire à la mienne, mais pas du tout. Un an après, il me le reproche encore et est devenu très soupconneux à la limite de surveiller mon portable. Lui considère que les situations étaient complètement différentes, voire même, il ne comprend pas pourquoi je lui reparle de son infidélité à lui. A croire que ça n'a jamais existé et que mes souffrances à cette époque, étaient infondées.

En somme, même si on partage nos vies, nous avons une sensibilité et une conception de la "trahison" complètement différente. Avec le recul, je regrette lui avoir avoué.

04/06/2014 à 17:53

Davy22

Type :
Messages : 909
Membre depuis : 01/01/1970
Florette, vous avez espéré "qu'il aurait eu une réaction similaire à la mienne", et je trouve votre démarche cohérente. Souvent, le partenaire essaye de prendre le contre pied...peut être par vengeance, peut être pour mieux comprendre l'autre, peut être parce-qu’on en avait tous simplement envie ...

Mais finalement cela n'a fait que révélé quelque part une limite de plus dans l'ouverture d'esprit de votre partenaire...

Alors pourquoi ces regrets ? Cela vous à encore plus éloigné, c'est une occasion de plus à la discorde parfois ? Cela aurait pu se passer différemment, se donner l'occasion de mieux se connaitre, oui vos espoirs était légitime, ce que vous regrettez ce n'est pas "le bisou" en soit....mais votre partenaire. Vivre caché pour être heureux, ou du moins faire semblant finalement, je trouve cela finalement bien plus triste...Vous ne devriez pas avoir de regret.




05/06/2014 à 21:37

florette

Type :
Messages : 12
Membre depuis : 01/01/1970

Non, je ne regrette pas du tout le baiser. D'ailleurs, pour moi ce n'est pas un acte répréhensible en termes d'infidelité.
Ce que je regrette surtout c'est son "égocentrisme" si je puis dire. Selon lui, je ne peux pas comprendre la souffrance qu'il ressent et que je ne peux pas me permettre de lui demander de passer à autre chose ou de ne pas en faire une montagne.
Je ne supporte pas l'injustice et là, j'ai clairement l'impression que nous ne sommes pas égaux là-dessus. J'ai l'impression d'avoir été une idiote pour avoir passer l'éponge aussi facilement à l'époque ... mais bon, c'est du passé.
J'essaye de retrouver un nouvel équilibre dans le mon couple, ce qui n'est pas du tout évident.

D'autant plus que quand j'ai embrassé l'autre, je souhaitais vraiment me séparer de mon mari.

07/08/2014 à 17:08

Jilgero

Type :
Messages : 541
Membre depuis : 01/01/1970

Arwenn a dit : 

Bonjour,

En complément de Nicolas et ayant écouter l'émission de Brigitte, je viens poster pour la première fois.

L'infidélité est elle bonne à révéler?

Mon avis perso :

Pour avoir été infidèle dans ma vie, je pense qu'il ne faut rien dire. L'ayant révélée au moment où elle s'est produite par soucis d'honnêteté, je me suis rendue compte que j'avais infligé un mal profond à mon conjoint à ce moment là. De plus, ce n'était qu'une passade mais elle a mis en péril un couple fort de sa construction pendant 7 ans. 

Plus tard je me suis posée la question de savoir, pourquoi révéler une infidélité au vu de la blessure qu'elle crée chez l'autre? 

J'en suis venue à la conclusion que si l'événement se renouvelait, je ne dirais rien. Je ne souhaite plus voir cette détresse dans le regard de mon partenaire.  Ne rien dire préserve également le couple. De plus,  si cela n'est qu'une passe par  manque de communication et qu'en se posant les bonnes questions, il est possible de régler les défaillances du couple. 

Voilà pour mon premier post!



 D'accord avec toi !