J'avais douze ans...

31/08/2013 à 13:24

alexandre

Type :
Messages : 625
Membre depuis : 01/01/1970
Voici mon dernier livre en date,

"J'avais douze ans..." de Nathalie Schweighoffer.

Le titre en dit tellement long.

C'est l'histoire de Nathalie, qui à l'age de douze ans, fut violée par son père. 
Par peur, honte, chantage, torture, Nathalie n'a rien dit.
Son calvaire durera jusqu’à ce que sa mère décida avec courage de quitter le foyer conjugal.
Nathalie avait à ce moment là 17ans.
Et c'est à se moment qu'elle révéla à une amie de sa mère ce qu'elle avait subit.
Une parcours juridique commence alors. Pas sans encombre. 
Il fallu qu'elle passe devant mainte et mainte personne, racontant à chaque passage les supplices que son père lui à fait subir. Une horreur. 
Le père fut condamné à douze ans de prison ferme, avec circonstance atténuantes.

Ce livre est très difficile à lire, même horrible.
Ce qui m'a retenu de le lire jusqu'au bout, c'est ce que Nathalie à écrit:

" J'ai du mal à écrire cette scène là. J'ai du mal, parce que je la revois trop nettement, en relief. Ca me paraît loin, et tout près à la fois. Comme si c'était hier. Je sais. On m'a souvent dit que je n'aurais pas assez de recul pour écrire. Je suis trop jeune, je n'ai que 19 ans. Et je suis en train de vous raconter ce qui m'est arrivée quand j'avais douze ans et demi. Pas encore treize. J'étais une petite fille qui ne comprenait rien du tout à ce qui lui arrivait. Ca c'est vrai, que je ne comprenais rien. Mais j'ai eu le temps de comprendre. Et, surtout, j'ai eu le temps de voir, et d'en prendre plein la gueule. c'est pour ça que j'écris. Que je m'efforce d'écrire ce que j'ai vu à douze ans et demi, comment ça c'est passé dans le détail. Comme un film. Parce que je veux que vous, vous le voyiez comme je l'ai vu. Ce qui va m'arrivée dans cette salle de bain, c'est l'horreur. Chaque mouvement, chaque geste, je les ai gravés dans ma tête pour l'éternité. C'est comme ça. Ca ne pourra plus jamais s'en aller, c'est indélébile. Vous allez étouffer, vous allez avoir la trouille de ce je vais raconter. Ca va vous dégoûter. Mais je vous interdis de ne pas lire. Vous n'avez pas le droit de vous barrer. Ce serait trop facile de faire ça. J'aurais vécu toute cette horreur, et ça ne servirait même pas à vous obliger à savoir."

Je vous avoue qu'après avoir lu se passage j'ai hésité à poursuivre.
Tout le long du livre on se pose des multitudes de question.
Des millions de pourquoi, mais pas à un seul moment je me suis posés cette question, "pourquoi n'a t elle rien dit". Cette question est trop facile. Puis à t elle vraiment une réponse?
Je vous conseille ce livre. 
Pourquoi, dans qu'elle but? Je ne sais pas. Il se passe tellement de merde dans le monde, à t'on vraiment envie d'en rajouter une couche avec cette histoire d'inceste?
Je pense que c'est essentiel, essentiel dans le sens que trop d'inceste, de viol on lieu sans que ses victimes ne puissent parler. Un tabou, la honte qui empêche les victime de pouvoir.


23/09/2013 à 22:28

Bambie

Type :
Messages : 418
Membre depuis : 01/01/1970
j'ai lu ce livre j'était très jeune, et il m'a beaucoup marqué et je pense qu'il est nécessaire d'avoir ce genre de livre témoignage poignant et bouleversant pour justement comme tu le dit si bien levé les taboux et que les victimes ose enfin parlé.   

JE suis surprise je ne connaissait que des femmes qui avait lu ce livre.  
je trouve ca très bien qu'un homme s'itéresse à ce genre d'ouvrage. bravo à toi et merci d'en avoir parlé
23/09/2013 à 22:53

alexandre

Type :
Messages : 625
Membre depuis : 01/01/1970
Mon livre du  moment, c'est "J'étais sa petite princesse". Tu vois le genre.
Mais j'ai lu 30 page puis j'ai décroché. Je vais le lire mais j'avoue que "j'avais douze ans" m'a pas mal retourné.
Il y a des passage que je ne veux même pas croire.
Je ne la traite pas de menteuse attention!!!!! 
Seulement c'est tellement gros, tellement lourd, tellement ignoble, que je n'imagine pas un parent faire ça à son enfant. 
Mais malheureusement ça arrive.
J'en avais des larmes aux yeux.
Je ne pleure jamais, mais là!!!!!
Et je pense que j'ai du mal à rentrer dans le second livre parce que, lorsque j'ai lu la sanction que le père de Nathalie a eu, je ne supporterai pas que que ce soit pareil.
Tout le long du livre j'espérais qu'il est une peine lourde de conséquence. Mais non. Il a eu une peine de 12 ans avec "circonstance atténuante". Il va se taper 8 ans puis reprendre sa vie.
24/09/2013 à 06:34

lilies

Type : Femme
Messages : 430
Membre depuis : 13/09/2012
j'avais lu ce livre aussi boulversant ...........
un autre aussi qui m'avait touché "l'enfant du placard" j'avoue qu'en le lisant je pleurais ,difficile à lacher ce livre
24/09/2013 à 17:39

Bambie

Type :
Messages : 418
Membre depuis : 01/01/1970
j'ai lu aussi l'enfant du placard effectivement très poignant aussi