infidelité

05/09/2015 à 13:18

massa

Type :
Messages : 16
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour Brigitte ainsi qu'à vous tous,
Voila maintenant un peu plus de 3 mois que j'ai découvert l'infidélité de mon mari (qui durait depuis au moins 3 ans) .
Je suis en plein dans la démarche du Pardon, (à sa demande, puisqu'il dit m'aimer et ne pas vouloir me perdre). Cette démarche,  j'ai bien voulu l'entamer à la condition bien évidement qu'il cesse tout contact avec cette fille et il accepté. Nous avons beaucoup parlé, pleuré, fait l'amour aussi...
Et tout semblait rentrer dans "l'ordre"
Cette semaine je me suis rendue compte qu'il lui avait téléphoné. Mon sang n'a fait qu'un tour et j'ai préféré le lui dire tout de suite.
Il m'affirme que c'est une simple politesse, pour prendre des nouvelles,  puisque quelques temps plus tôt elle lui avait dit avoir eu un accident de voiture.
J'ai fais part de mes doutes à mon mari, sur ses sentiments à lui ou elle encore présents ? il me dit que non...
Est ce que ma demande de rompre TOUT CONTACT est déplacé ou légitime?
J'attends avec impatience vos réponses ainsi que vos idées à ce sujet
Merci
05/09/2015 à 15:46

Parvati

Type :
Messages : 743
Membre depuis : 01/01/1970

Personne ne peut répondre à votre place... La question posée par ce type d'ultimatum, c'est qu'est-ce que je fais s'il n'est pas respecté ? Et là, vous y êtes confrontée...

Après tout, rien ne l'obligeait à prendre de ses nouvelles, s'il lui avait bien signifié que pour son couple, il mettait un terme à leurs échanges. Cette femme n'est certainement pas isolée, il y a d'autres gens auprès d'elles qui peuvent s'en inquiéter. D'un autre côté, ils ont été amants pendant 3 ans durant lesquels ils ont développé une forme de complicité, d'affection, et il peut s'avérer très compliqué, voire douloureux, pour votre conjoint de l'ignorer totalement alors qu'il lui arrive quelque chose de fâcheux. Ça peut se comprendre, non ?

Si vous tenez vraiment à votre conjoint, vous pouvez lui dire que vous avez vraiment besoin qu'il vous démontre son amour en cessant tout contact, pour que la confiance renaisse en vous, que vous vous sentez trop fragile pour supporter l'idée qu'ils échangent encore. Mais au final, c'est lui qui décide de ce qu'il fait ou pas. Il peut très bien vous jurer qu'il cessera tout contact et le faire derrière votre dos. Est-ce vraiment si important ? Pourquoi ? Peut-être vaudrait-il mieux que tout simplement, vous n'alliez plus voir s'il l'a contactée... Et que d'autre part, vous construisiez de nouvelles choses ensemble, en partageant des moments joyeux, pour que la lumière chasse l'ombre...

De son côté, il n'est pas très futé de laisser des traces de ses contacts. Du vôtre, c'est un très mauvais plan de chercher ce type de preuve. Voyez où vous en êtes. Il vous avait fait une promesse, vous aviez décidé de le pardonner, vous vous étiez retrouvés amoureux, tout repartait bien... et maintenant, parce que vous êtes allée chercher un élément pour le confondre, mue par le doute et la jalousie, vous êtes à nouveau tourneboulée ! C'est à vous-même que vous avez fait du tort... Alors, pour votre bien-être, pour votre sérénité, si vous voulez vivre joyeusement et en paix avec votre conjoint, ne cherchez pas à savoir. Il vous aime, vous l'aimez, c'est une bonne base, mais ça ne suffit pas. 

Votre demande est légitime de votre point de vue (et c'est ce qui compte). L'attitude de votre conjoint est légitime aussi, de son point de vue. Cessez d'entretenir le malaise, passez à autre chose ; ça ne se joue pas à qui a raison ou tort. Il faut que vous retrouviez un élan amoureux qui nécessite de votre part à tous les deux certains efforts et du temps... Allez, souriez !!! Sortez danser, faites-vous un bon petit restau et des câlins sous la couette !

05/09/2015 à 16:04

Evelyne

Type :
Messages : 193
Membre depuis : 01/01/1970
Je suis d'accord avec Parvati,

c'est à vous que ça fait du tort. On ne peut empêcher personne de parler à qui il veut
et cela ne fera qu'entretenir ou créer un sentiment d'étouffement chez lui.
Il risque de se sentir bridé et jauger sur tout ce qu'il fait et inconsciemment vous en vouloir et
d'avoir envie de vous tromper à nouveau, pour s'évader de cette emprise...
Cela risque de faire l'effet inverse du but recherché, vous devriez éviter de le surveiller
même si le doute vous tourmente car cette infidélité vous a fait énormément souffrir.

Ce n'est pas facile de surmonter une telle épreuve dans le couple,
il faut du temps mais cela en vaut la peine si vous arrivez à créer une nouvelle complicité!
05/09/2015 à 19:47

massa

Type :
Messages : 16
Membre depuis : 01/01/1970

Evelyne a dit : 

Je suis d'accord avec Parvati,

c'est à vous que ça fait du tort. On ne peut empêcher personne de parler à qui il veut
et cela ne fera qu'entretenir ou créer un sentiment d'étouffement chez lui.
Il risque de se sentir bridé et jauger sur tout ce qu'il fait et inconsciemment vous en vouloir et
d'avoir envie de vous tromper à nouveau, pour s'évader de cette emprise...
Cela risque de faire l'effet inverse du but recherché, vous devriez éviter de le surveiller
même si le doute vous tourmente car cette infidélité vous a fait énormément souffrir.

Ce n'est pas facile de surmonter une telle épreuve dans le couple,
il faut du temps mais cela en vaut la peine si vous arrivez à créer une nouvelle complicité!

 

Merci pour vos réponses,
Je sais que je me fais du mal, mais c'est plus fort que moi, je ne peux m'empêcher d'imaginer ce qu'ils ont pu se dire ou se faire...
Je pense que si j'avais posé toutes les questions au moment où elles me venaient à l'esprit, il n'aurait pas supporté.
Et puis les vacances sont passées par là et son comportement   a tellement changé, plus attentif dans ses paroles et ses gestes que j'en était parfois effrayée et me disait que cela n'allait pas durer....
Pourquoi ce sentiment de "culpabilité" m'habite t -il  souvent au point d'être méfiante de ce que je pourrais dire ou faire de travers ?
Je n'ai rien fait de mal moi, c'est lui, même si je sais qu'il en est malheureux et presque honteux ( je pense même lui avoir entendu utiliser ce terme là)
C'est une situation très difficile à vivre. Je sais que je ne suis ni la première ni la dernière à qui cela arrive, et je la surmonterait comme beaucoup l'ont fait mais je ne sais si cela se fera sans laisser des traces et des douleurs résiduelles

06/09/2015 à 07:09

melusinefee

Type :
Messages : 1010
Membre depuis : 01/01/1970

massa a dit : 

 

 

Je n'ai rien fait de mal moi, c'est lui, même si je sais qu'il en est malheureux et presque honteux ( je pense même lui avoir entendu utiliser ce terme là)

 Je pense, que cette phrase est très importante et résume pas mal de choses dans votre crise.
Pour toi, les rôles sont clairs: il est coupable (celui qui a fait du mal) et tu es la victime (celle à qui on a fait du mal) et cela te donne le droit (tu parlais dans le post précédent de "légitimité" de ta demande) d'exiger de lui tel ou tel comportement et de le surveiller. Dans le schéma classique de la morale sociale convenue, qui a tendance à tout codifier en noir et blanc, effectivement tout est clair. Mais comme tu le constates toi-même, cela ne fonctionne pas aussi simplement parce que les êtres humains ne fonctionnent pas comme cela.
A mon avis, tu aurais tout à gagner à te remettre aussi un peu en question, notamment pour identifier ce qui - par rapport à votre couple - a amené ton mari à avoir cette relation (pendant 3 ans quand-même : ce n'est pas juste un petit écart). Il semble que ce travail sur soi et sur le couple n'a pas été fait.
Cette "démarche de pardon" que tu décris dans ton premier post résonne un peu pour moi comme un cataplasme sur une jambe de bois: on traite en superficie (avec beaucoup de magnanimité: là aussi tu as le beau rôle de la généreuse qui pardonne!) et pas en profondeur. Ça aurait pu marcher bien sûr, mais il semblerait que le mal soit plus profond (ce qui est généralement le cas dans ce genre de situation) et d'ailleurs tu exprimes bien ta souffrance.
Alors un peu de courage ... va voir un peu plus loin. Pose-toi les bonnes questions et fais-toi aider si tu n'y arrives pas toute seule.


06/09/2015 à 08:09

massa

Type :
Messages : 16
Membre depuis : 01/01/1970

melusinefee a dit : 

massa a dit : 

 

 

Je n'ai rien fait de mal moi, c'est lui, même si je sais qu'il en est malheureux et presque honteux ( je pense même lui avoir entendu utiliser ce terme là)

 Je pense, que cette phrase est très importante et résume pas mal de choses dans votre crise.
Pour toi, les rôles sont clairs: il est coupable (celui qui a fait du mal) et tu es la victime (celle à qui on a fait du mal) et cela te donne le droit (tu parlais dans le post précédent de "légitimité" de ta demande) d'exiger de lui tel ou tel comportement et de le surveiller. Dans le schéma classique de la morale sociale convenue, qui a tendance à tout codifier en noir et blanc, effectivement tout est clair. Mais comme tu le constates toi-même, cela ne fonctionne pas aussi simplement parce que les êtres humains ne fonctionnent pas comme cela.
A mon avis, tu aurais tout à gagner à te remettre aussi un peu en question, notamment pour identifier ce qui - par rapport à votre couple - a amené ton mari à avoir cette relation (pendant 3 ans quand-même : ce n'est pas juste un petit écart). Il semble que ce travail sur soi et sur le couple n'a pas été fait.
Cette "démarche de pardon" que tu décris dans ton premier post résonne un peu pour moi comme un cataplasme sur une jambe de bois: on traite en superficie (avec beaucoup de magnanimité: là aussi tu as le beau rôle de la généreuse qui pardonne!) et pas en profondeur. Ça aurait pu marcher bien sûr, mais il semblerait que le mal soit plus profond (ce qui est généralement le cas dans ce genre de situation) et d'ailleurs tu exprimes bien ta souffrance.
Alors un peu de courage ... va voir un peu plus loin. Pose-toi les bonnes questions et fais-toi aider si tu n'y arrives pas toute seule.


 Est ce que la bonne question serait : m'aime t-il vraiment ? a t il réellement le désir de continuer avec moi ? parce que en effet pour moi la porte de cet "incident" ( puisqu'il quand même réussi à me dire que cela ne comptait pas que c'est moi qu'il aimait ) n'est pas encore refermée tant qu'il ne m'aura pas clairement exprimé les raisons de cette relation .Encore ce matin je lui disait que s'il ne pouvait en parler peut être me l'écrire serait plus facile pour lui. La réponse a été qu'il lui faudrait surement encore un peu de temps.
Je suis prête évidement à me remettre en question encore faut il savoir sur quel point...
Et quand j'émets des doutes si petits soient ils, il me répond tout va bien je suis avec toi là, non ?
Bah oui là il est avec moi en l'occurrence quand je suis dans ses bras c'est évident mais il l'était aussi (puisque nous sommes mariés) quand il était dans ses bras à elle!!
Suis je trop compliquée ? Je me souviens de ses premiers mots au début de notre relation je t'aime car tu es quelqu'un de cool qui se prend pas la tête qui ne "gueule" pas pour un oui ou pour un non..
Cette affaire m'a t elle fait perdre ma "coolitude"
Oui je souffre énormément plus que je ne l'exprime au quotidien, et j'essai de vivre avec cela. Et pourtant je suis sûre que SES réponses m'aideraient à avancer.
Quel genre de thérapeute pourrait m'aider ?

06/09/2015 à 08:47

Parvati

Type :
Messages : 743
Membre depuis : 01/01/1970
Et si la vraie question, c'était : l'aimez-vous vraiment et avez-vous vraiment envie de continuer avec lui ?


Vous avez besoin d'être rassurée, c'est le message qu'il faut transmettre à votre conjoint. Mais êtes-vous prête à accepter ses paroles en ce sens ? Pourquoi dans ce cas vouloir en savoir plus sur cette relation ? C'est vous qui ouvrez régulièrement cette porte, par manque de confiance en vous-même et par jalousie (qu'a-t-elle de plus que moi ?).

Peu importe que vous ayez perdu votre coolitude : cela se comprend. C'est toujours compliqué, ce qu'on ressent et la manière dont on réagit, dans ce genre de situation. Acceptez vos émotions, mais plutôt que de remuer là où ça fait mal, décidez de traverser cette épreuve en faisant confiance à votre conjoint : il a cessé de voir cette femme, il dit qu'il vous aime, vous parvenez à être bien ensemble, vous avez envie de pardonner, alors foncez dans ce sens.

Il est possible, contrairement à ce que vous pensez, que d'en savoir davantage vous rendra encore plus malade. Il ne faut pas chercher à savoir pourquoi il est allé avec elle (il a cessé cette relation, c'est FINI), mais ce qui éventuellement lui manquerait dans son couple et comment, à deux, vous pourriez rendre votre relation plus épanouissante pour chacun. Tout en sachant que parfois, ben il ne manque pas forcément quoi que ce soit, mais qu'on a pris plaisir à découvrir quelqu'un d'autre, dans l'excitation liée au secret et qu'ensuite, on est juste désolé de la peine que ressent le conjoint trompé et on se rend compte de ce qu'on peut perdre. Ça ne veut pas dire qu'on n'aimait pas son conjoint, mais qu'on aimait aussi quelqu'un d'autre, différemment... Le plus beau cadeau que vous fasse votre conjoint aujourd'hui, c'est de vous choisir et de mettre un terme à une relation qui lui plaisait, parce qu'il tient à vous.

Alors, si vous voulez aller mieux, demandez de l'aide à votre conjoint : dites-lui à quel point vous aimeriez ne plus être hantée par cette affaire mais combien c'est compliqué parce que malgré vous, vous êtes agitée par le doute et le malaise. Vous pourriez aller consulter un thérapeute conjugal pour cela. Parce qu'il est possible que votre conjoint ne sache pas ce qu'il peut faire de plus et que parfois, il ne trouve pas les bons mots. Mais vraiment, il y a quelque chose qui doit venir de vous : une détermination à lâcher votre malaise et à aller de l'avant avec confiance (en vous surtout).

06/09/2015 à 13:50

massa

Type :
Messages : 16
Membre depuis : 01/01/1970

Parvati a dit : 

Et si la vraie question, c'était : l'aimez-vous vraiment et avez-vous vraiment envie de continuer avec lui ?


Vous avez besoin d'être rassurée, c'est le message qu'il faut transmettre à votre conjoint. Mais êtes-vous prête à accepter ses paroles en ce sens ? Pourquoi dans ce cas vouloir en savoir plus sur cette relation ? C'est vous qui ouvrez régulièrement cette porte, par manque de confiance en vous-même et par jalousie (qu'a-t-elle de plus que moi ?).

Peu importe que vous ayez perdu votre coolitude : cela se comprend. C'est toujours compliqué, ce qu'on ressent et la manière dont on réagit, dans ce genre de situation. Acceptez vos émotions, mais plutôt que de remuer là où ça fait mal, décidez de traverser cette épreuve en faisant confiance à votre conjoint : il a cessé de voir cette femme, il dit qu'il vous aime, vous parvenez à être bien ensemble, vous avez envie de pardonner, alors foncez dans ce sens.

Il est possible, contrairement à ce que vous pensez, que d'en savoir davantage vous rendra encore plus malade. Il ne faut pas chercher à savoir pourquoi il est allé avec elle (il a cessé cette relation, c'est FINI), mais ce qui éventuellement lui manquerait dans son couple et comment, à deux, vous pourriez rendre votre relation plus épanouissante pour chacun. Tout en sachant que parfois, ben il ne manque pas forcément quoi que ce soit, mais qu'on a pris plaisir à découvrir quelqu'un d'autre, dans l'excitation liée au secret et qu'ensuite, on est juste désolé de la peine que ressent le conjoint trompé et on se rend compte de ce qu'on peut perdre. Ça ne veut pas dire qu'on n'aimait pas son conjoint, mais qu'on aimait aussi quelqu'un d'autre, différemment... Le plus beau cadeau que vous fasse votre conjoint aujourd'hui, c'est de vous choisir et de mettre un terme à une relation qui lui plaisait, parce qu'il tient à vous.

Alors, si vous voulez aller mieux, demandez de l'aide à votre conjoint : dites-lui à quel point vous aimeriez ne plus être hantée par cette affaire mais combien c'est compliqué parce que malgré vous, vous êtes agitée par le doute et le malaise. Vous pourriez aller consulter un thérapeute conjugal pour cela. Parce qu'il est possible que votre conjoint ne sache pas ce qu'il peut faire de plus et que parfois, il ne trouve pas les bons mots. Mais vraiment, il y a quelque chose qui doit venir de vous : une détermination à lâcher votre malaise et à aller de l'avant avec confiance (en vous surtout).

 merci pour votre soutien, j'ai versé quelques larmes en vous lisant, j'ai tellement besoin "d'ouvrir les vannes" et déjà le fait de venir sur ce forum pour y exprimer ce que je vis et ressens face à des gens qui comprennent et/ou qui ont vécu ce genre de situation me fait un bien fou d'autant que je ne peux en parler à personne d'autre autour de moi.
Je commence à comprendre grâce à vous que oui peut être ce qui me rend malade c'est la jalousie (c'est pas beau hein ?... mais tellement humain ). Alors oui comme vous dites cette relation est FINI, mais comme le dit Melusinefee et je suis assez d'accord avec elle :  3 ans quand même c'est pas juste un petit écart; alors depuis la découverte de cette infidélité et aujourd'hui il ne s'est passé que 3 mois et j'ai toujours ce doute que cette relation soit réellement terminée et je pense que ce n'était pas uniquement sexuel car les petits noms d'amour que cette personne adressait à mon conjoint ( avant la "rupture") sur des messages que j'ai eu l'occasion d'entendre ont forcément été encouragés par celui -ci;
D'ailleurs ces petits mots je ne peux plus les entendre d'autant qu'ils n'ont jamais fait partie de son voccabulaire amoureux en tout cas avec moi...

06/09/2015 à 14:05

Parvati

Type :
Messages : 743
Membre depuis : 01/01/1970
Oui, ça a duré 3 ans, oui, ils ont échangé des mots doux et des caresses, oui, ce n'était probablement pas que sexuel... mais c'est fini ! Et justement parce qu'il y avait tout cela, votre conjoint vous fait un beau cadeau en vous choisissant ! Il a fait un effort qu'il n'aurait pas eu à produire si ça avait été "rien"... Et cela, il l'a fait car il tient profondément à vous. L'amour qu'il vous porte et votre vie de couple représentent plus à ses yeux que cette histoire, même si elle lui a été agréable (on ne reste pas avec un amant ou une maîtresse si c'est désagréable).

 

Lâchez vos doutes, ils ne servent qu'à vous rendre malheureuse. Et vous n'êtes pas à même d'apprécier que votre conjoint ait fait ce choix en votre faveur. Pardonnez-lui d'avoir aimé une autre sans votre consentement (avoir envie d'aimer quelqu'un d'autre, c'est humain aussi). Pardonnez-lui de ne pas avoir été uniquement à vous et de vous l'avoir caché (ce qui est compréhensible). Mais soyez reconnaissante de ce qu'il vous aime et vous le démontre aujourd'hui. Et faites confiance au temps qui passe et soigne ce genre de maux. Décidez d'être heureuse, décidez d'être en paix, décidez que ça va passer.

Oui, la jalousie, c'est humain. Vous n'avez pas à en rougir. Mais vous n'êtes pas obligée de la laisser vous grignoter de l'intérieur... Courage !

06/09/2015 à 15:11

massa

Type :
Messages : 16
Membre depuis : 01/01/1970

Parvati a dit : 

Oui, ça a duré 3 ans, oui, ils ont échangé des mots doux et des caresses, oui, ce n'était probablement pas que sexuel... mais c'est fini ! Et justement parce qu'il y avait tout cela, votre conjoint vous fait un beau cadeau en vous choisissant ! Il a fait un effort qu'il n'aurait pas eu à produire si ça avait été "rien"... Et cela, il l'a fait car il tient profondément à vous. L'amour qu'il vous porte et votre vie de couple représentent plus à ses yeux que cette histoire, même si elle lui a été agréable (on ne reste pas avec un amant ou une maîtresse si c'est désagréable).

 

Lâchez vos doutes, ils ne servent qu'à vous rendre malheureuse. Et vous n'êtes pas à même d'apprécier que votre conjoint ait fait ce choix en votre faveur. Pardonnez-lui d'avoir aimé une autre sans votre consentement (avoir envie d'aimer quelqu'un d'autre, c'est humain aussi). Pardonnez-lui de ne pas avoir été uniquement à vous et de vous l'avoir caché (ce qui est compréhensible). Mais soyez reconnaissante de ce qu'il vous aime et vous le démontre aujourd'hui. Et faites confiance au temps qui passe et soigne ce genre de maux. Décidez d'être heureuse, décidez d'être en paix, décidez que ça va passer.

Oui, la jalousie, c'est humain. Vous n'avez pas à en rougir. Mais vous n'êtes pas obligée de la laisser vous grignoter de l'intérieur... Courage !

 

Ah vous avez le don de me faire pleurer Parvati, je dois être un peu maso car cela me fait du bien.....Tiens ça me donne une idée peut être que c'est ce genre de relation qui manquait à mon homme et qu'il est allé chercher...LaughingEmbarassed
Permettez moi de revenir vers vous tous pour continuer ma démarche avec votre soutien

06/09/2015 à 16:00

melusinefee

Type :
Messages : 1010
Membre depuis : 01/01/1970

massa a dit : 


 

 Est ce que la bonne question serait : m'aime t-il vraiment ? a t il réellement le désir de continuer avec moi ? parce que en effet pour moi la porte de cet "incident" ( puisqu'il quand même réussi à me dire que cela ne comptait pas que c'est moi qu'il aimait ) n'est pas encore refermée tant qu'il ne m'aura pas clairement exprimé les raisons de cette relation .Encore ce matin je lui disait que s'il ne pouvait en parler peut être me l'écrire serait plus facile pour lui. La réponse a été qu'il lui faudrait surement encore un peu de temps.

Il y a plusieurs hypothèses imaginables pourquoi il ne peut pas te donner de raisons:
1) il ne le sait pas vraiment lui-même (cela demande parfois un travail personnel d'introspection)
2) Il a peur de te blesser
3) Il ne veut pas ... c'est son histoire à lui; son domaine
4) il veut tout simplement tourner la page ....
Il y a sûrement d'autres possibilités!


Oui je souffre énormément plus que je ne l'exprime au quotidien, et j'essai de vivre avec cela. Et pourtant je suis sûre que SES réponses m'aideraient à avancer.

Elles te feraient peut-être également encore plus souffrir ? Y-as-tu pensé?

Quel genre de thérapeute pourrait m'aider ?

Le mieux serait sans doute une thérapie de couple. S'il accepte. Sinon quelques séances pour toi seule avec un(e) thérapeute pour travailler sur cette souffrance et ta difficulté à retrouver confiance pourraient sûrement te faire du bien.
Tu dis toi-même que rien que d'en parler sur le forum, c'est en quelque sorte libérateur.

 

06/09/2015 à 16:32

Parvati

Type :
Messages : 743
Membre depuis : 01/01/1970
Une jolie petite fable : je viens de la voir passer sur Facebook. Je partage ici.
06/09/2015 à 17:12

Brigitte

Type : Femme
Messages : 1251
Membre depuis : 15/09/2012

massa a dit : 

Bonjour Brigitte ainsi qu'à vous tous,
Voila maintenant un peu plus de 3 mois que j'ai découvert l'infidélité de mon mari (qui durait depuis au moins 3 ans) .
Je suis en plein dans la démarche du Pardon, (à sa demande, puisqu'il dit m'aimer et ne pas vouloir me perdre). Cette démarche,  j'ai bien voulu l'entamer à la condition bien évidement qu'il cesse tout contact avec cette fille et il accepté. Nous avons beaucoup parlé, pleuré, fait l'amour aussi...
Et tout semblait rentrer dans "l'ordre"
Cette semaine je me suis rendue compte qu'il lui avait téléphoné. Mon sang n'a fait qu'un tour et j'ai préféré le lui dire tout de suite.
Il m'affirme que c'est une simple politesse, pour prendre des nouvelles,  puisque quelques temps plus tôt elle lui avait dit avoir eu un accident de voiture.
J'ai fais part de mes doutes à mon mari, sur ses sentiments à lui ou elle encore présents ? il me dit que non...
Est ce que ma demande de rompre TOUT CONTACT est déplacé ou légitime?
J'attends avec impatience vos réponses ainsi que vos idées à ce sujet
Merci

 

Votre demande est tout à fait légitime. C’est d’ailleurs la meilleure marche à suivre quand l’adultère est découvert. Mais bien souvent la personne a du mal à rompre définitivement et peut être tentée. Malheureusement, cela non seulement vous a fait à nouveau souffrir mais surtout, cela entache le processus de réconciliation en handicapant particulièrement la confiance.

Il n’est en même temps pas question de tout remettre en cause mais il faut qu’il comprenne et qu’il accepte le prix à payer pour vous garder : mettre une distance définitive entre lui et cette femme.

Surtout ne lui posez pas d’ultimatum car l’humain est toujours capable de faillir. Expliquez-lui plutôt ce que cela vous a fait et regardez ensemble vers l’avenir.

Enfin, même si ses sentiments pour cette femme ne sont plus là, les hommes surtout ont cette fibre protectrice qui les poussent à toujours vouloir prendre soin des femmes qu’ils ont connues, mieux vaut en sourire finalement non ? Car cela prouve qu’il saura vous protéger plus que tout !

Brigitte
07/09/2015 à 06:28

melusinefee

Type :
Messages : 1010
Membre depuis : 01/01/1970

Parvati a dit : 

Une jolie petite fable : je viens de la voir passer sur Facebook. Je partage ici.

 C'est mignon comme tout mais c'est une fable et qui plus est compare des objets inanimés (carotte, oeuf, café) à des êtres humains dotés eux d'émotions et de sentiments. Il nous faut souvent passer par les phases carotte et oeuf avant d'arriver à l'état café. En même temps, la leçon importante à retenir c'est que ce sont les épreuves qui nous rendent forts.

08/09/2015 à 13:58

maybeline

Type :
Messages : 18
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour Massa,
J'ai vécu la même histoire que vous...mon conjoint m'a été infidèle pendant 3 ans avec une femme mariée. Il y a maintenant 2 ans que j'ai découvert cette histoire et je n'ai toujours pas réussi à pardonner vraiment... j'essaye mais c'est difficile :( toutes ces images d'eux, les moments qu'ils ont passé ensemble. J'ai perdu la confiance que j'avais en lui. On voit un psychologue (spécialisé en thérapie de couple) pour aider à comprendre pourquoi ça c'est produit, ça fait du bien de parler à quelqu'un d'extérieur à tout ça. Mais mon conjoint souhaite arrêter car
pour lui c'est du passé, il n'a plus aucun contact avec elle et il ne veut plus en entendre parler mais pour moi c'est plus compliqué.
J'y pense constamment, je suis triste et je pleure souvent.... quelque chose c'est brisé ;( 

Voilà tout ça pour vous dire que si vous choisissez de rester, ce n'est pas facile à vivre au quotidien.
Je vous souhaite beaucoup de courage
09/09/2015 à 19:03

massa

Type :
Messages : 16
Membre depuis : 01/01/1970

maybeline a dit : 

Bonjour Massa,
J'ai vécu la même histoire que vous...mon conjoint m'a été infidèle pendant 3 ans avec une femme mariée. Il y a maintenant 2 ans que j'ai découvert cette histoire et je n'ai toujours pas réussi à pardonner vraiment... j'essaye mais c'est difficile :( toutes ces images d'eux, les moments qu'ils ont passé ensemble. J'ai perdu la confiance que j'avais en lui. On voit un psychologue (spécialisé en thérapie de couple) pour aider à comprendre pourquoi ça c'est produit, ça fait du bien de parler à quelqu'un d'extérieur à tout ça. Mais mon conjoint souhaite arrêter car
pour lui c'est du passé, il n'a plus aucun contact avec elle et il ne veut plus en entendre parler mais pour moi c'est plus compliqué.
J'y pense constamment, je suis triste et je pleure souvent.... quelque chose c'est brisé ;( 

Voilà tout ça pour vous dire que si vous choisissez de rester, ce n'est pas facile à vivre au quotidien.
Je vous souhaite beaucoup de courage

 

Bonjour Maybeline
Oui je pense que cela va être très difficile pour moi en tout cas d'oublier.
Il ne s passe pas un jour sans qu'à un moment des images ou des mots doux échangés s'imposent à moi et que les questionnements recommencent dans ma tête .C'est d'autant plus difficile qu'actuellement il est sans emploi et qu'il a donc beaucoup de temps libre pendant que je suis au travail...
Mais bon, nos rapports ont beaucoup changé, il est plus attentionné et j'essais le plus possible de maintenir le dialogue et de lui faire passer le message quand à mes ressentis et aux siens .
Reste que ma confiance en lui est très altérée et qu'effectivement quelque chose s'est vraiment brisé en moi,  même si je l'aime toujours et lui également comme il semble me le dire.
Comment se passent ces séances de thérapie, vous les pratiquez séparément ou en couple ?
Je pense pour ma part avoir recours à une aide et j'en ai vaguement parlé à mon conjoint qui pour le moment n'a pas répondu clairement à ma question
Au plaisir de vous lire, car c'est pour moi déjà d'une grande aide
10/09/2015 à 07:01

maybeline

Type :
Messages : 18
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour Massa,
Les séances de thérapie se passent en couple avec l'aide du psychologue chacun des conjoints peut s'exprimer sur son ressenti, ses doutes, ses incompréhensions, ses questionnements, ses peurs .... ce n'est pas facile, il y a beaucoup de larmes mais au moins on en parle !!! Néanmoins mon conjoint veut arrêter ces séances (nous en sommes à la 6ème) car il veut passer à autre choses et ne veut plus parler de l'autre et de ce qui c'est passé. C'est vrai qu'on ressasse beaucoup lors de ces séances et je comprends que ça puisse le "fatiguer". On a entamé cette thérapie à ma demande et il a accepté de suite car il voyait bien que j'étais mal mais honnêtement je ne vois pas franchement d'amélioration Frown
Je l'aime, je sais qu'il m'aime mais je n'arrive pas à admettre qu'on puisse aimer et tromper sur une durée si longue.

10/09/2015 à 15:54

massa

Type :
Messages : 16
Membre depuis : 01/01/1970

maybeline a dit : 

Bonjour Massa,
Les séances de thérapie se passent en couple avec l'aide du psychologue chacun des conjoints peut s'exprimer sur son ressenti, ses doutes, ses incompréhensions, ses questionnements, ses peurs .... ce n'est pas facile, il y a beaucoup de larmes mais au moins on en parle !!! Néanmoins mon conjoint veut arrêter ces séances (nous en sommes à la 6ème) car il veut passer à autre choses et ne veut plus parler de l'autre et de ce qui c'est passé. C'est vrai qu'on ressasse beaucoup lors de ces séances et je comprends que ça puisse le "fatiguer". On a entamé cette thérapie à ma demande et il a accepté de suite car il voyait bien que j'étais mal mais honnêtement je ne vois pas franchement d'amélioration Frown
Je l'aime, je sais qu'il m'aime mais je n'arrive pas à admettre qu'on puisse aimer et tromper sur une durée si longue.

 

Je suis comme vous Maybeline ,
Je pense que j'aurais plus facilement "accepté"  ( en tous cas pardonné plus vite ) un dérapage d'une soirée , une pulsion ou un "craquage " face aux avances d'une "créature".
Mais là 3 ans de relation ...et encore si je n'avais pas eu besoin d'une facture de téléphone (et dieu sait pourquoi j'ai imprimé celle de mon conjoint , et c'est là que j'ai vu ce numéro qui se répétait plusieurs fois par jour, je suis alors remontée jusqu'à 3 ans en arrière il n'a donc pas pu nier et ne l'a d'ailleurs pas fait.)
Je reste persuadée qu'autant de temps ne peut être qu'une passade et qui sait si cela ne continuerait pas encore à l'heure actuelle ?
Ce sont tous ces questionnements qui me font souffrir.
Tous ce que vous citez de ce que vous abordez avec le psy,  c'est ce que j'ai exprimé à mon conjoint et il me dit que c'est tout à fait légitime que je ressente cela et il le comprend.
Alors je ne sait pas si cela sera utile pour moi, mais peut être que pour lui , pour comprendre le pourquoi de ses actes, et s'il faut je suis prète à l'accompagner.
Courage  à vous et restons en contact si cela vous aide , en tout cas moi beaucoup, car quand cela arrive on se dit pourquoi moi? mais ce n'est pas que moi nous  sommes plusieurs dans ce cas femmes comme hommes


11/09/2015 à 06:42

maybeline

Type :
Messages : 18
Membre depuis : 01/01/1970
Pour ma part, la découverte de son infidélité c'est faite par la vue d'un sms non effacé ou elle lui disait qu'elle l'aimait Cry ensuite explication et aveu que ça faisait 3 ans que ça durait !! et là j'ai découvert sur les factures jusqu'à 900 sms par mois !!! ben oui naïve comme j'étais je n'ai jamais regardé ses factures de téléphone, jamais eu le moindre doute sur sa fidélité !!
Le pire c'est qu'il l'aurait croisé dans la rue jamais il ne se serait retourné sur elle !!!!!!! pas du tout son style, ce n'est pas une "belle" femme et elle est plutôt vulgaire, ils étaient amis et ont fini amants Cry 
A noter que leur relation a débuté 6 mois avant qu'on ne vive ensemble et à cette période ils se voyaient chez lui le soir, elle était même là quand on se téléphonait le soir, ils couchaient dans le lit ou je dormais le week-end !!! pffffff rien que d'y penser je suis encore écœurée alors oui il l'aimait mais c'était de la tendresse, de l'affection...et je crois que c'est ce qu'il y a de pire .... au moins avec un dérapage il n'y a pas de sentiments mais là oui et c'est ce qui fait le plus mal et ce qui est le plus dur à "accepter".
Il m'a dit que la voir était devenu "une habitude", qu'il se voyait pour le fun ..... une sex-friend !!!!
Ils parlaient des enfants, de leurs soucis, de leur quotidien et bien sûr de temps en temps s'envoyait en l'air entre midi et 2.
Il n'a jamais eu l'intention de me quitter et encore moins pour elle car de toute manière il m'a clairement dit que jamais il n'aurait pu vivre avec une femme comme elle ...... pffffff tant de souffrance et de gâchis juste pour du cul !!!!!
Excusez-moi pour le vocabulaire mais il faut que ça sorte ;)
Il parait que quand j'ai découvert le pot aux roses, la relation allait s'arrêter de toute manière MDR mais bien sûr.... c'est tellement facile de dire ça une fois pris la main dans le sac !!!!!!! mais bon il persiste et signe c'est d'ailleurs ce qu'il a dit au thérapeute.
Le problème c'est qu'avec tout ses mensonges, je ne crois plus un mot de tout ce qu'il dit.
Et même si comme il dit la relation se terminait ça n'excuse en rien les 3 ans qu'il a passé avec.
Je vous souhaite beaucoup de courage car même après 2 ans ça reste difficile à vivre au quotidien et parfois je me demande si j'ai fait le bon choix en restant et vous que comptez vous faire partir ou rester?


11/09/2015 à 13:28

severine88

Type :
Messages : 28
Membre depuis : 01/01/1970

maybeline a dit : 

Pour ma part, la découverte de son infidélité c'est faite par la vue d'un sms non effacé ou elle lui disait qu'elle l'aimait Cry ensuite explication et aveu que ça faisait 3 ans que ça durait !! et là j'ai découvert sur les factures jusqu'à 900 sms par mois !!! ben oui naïve comme j'étais je n'ai jamais regardé ses factures de téléphone, jamais eu le moindre doute sur sa fidélité !!
Le pire c'est qu'il l'aurait croisé dans la rue jamais il ne se serait retourné sur elle !!!!!!! pas du tout son style, ce n'est pas une "belle" femme et elle est plutôt vulgaire, ils étaient amis et ont fini amants Cry 
A noter que leur relation a débuté 6 mois avant qu'on ne vive ensemble et à cette période ils se voyaient chez lui le soir, elle était même là quand on se téléphonait le soir, ils couchaient dans le lit ou je dormais le week-end !!! pffffff rien que d'y penser je suis encore écœurée alors oui il l'aimait mais c'était de la tendresse, de l'affection...et je crois que c'est ce qu'il y a de pire .... au moins avec un dérapage il n'y a pas de sentiments mais là oui et c'est ce qui fait le plus mal et ce qui est le plus dur à "accepter".
Il m'a dit que la voir était devenu "une habitude", qu'il se voyait pour le fun ..... une sex-friend !!!!
Ils parlaient des enfants, de leurs soucis, de leur quotidien et bien sûr de temps en temps s'envoyait en l'air entre midi et 2.
Il n'a jamais eu l'intention de me quitter et encore moins pour elle car de toute manière il m'a clairement dit que jamais il n'aurait pu vivre avec une femme comme elle ...... pffffff tant de souffrance et de gâchis juste pour du cul !!!!!
Excusez-moi pour le vocabulaire mais il faut que ça sorte ;)
Il parait que quand j'ai découvert le pot aux roses, la relation allait s'arrêter de toute manière MDR mais bien sûr.... c'est tellement facile de dire ça une fois pris la main dans le sac !!!!!!! mais bon il persiste et signe c'est d'ailleurs ce qu'il a dit au thérapeute.
Le problème c'est qu'avec tout ses mensonges, je ne crois plus un mot de tout ce qu'il dit.
Et même si comme il dit la relation se terminait ça n'excuse en rien les 3 ans qu'il a passé avec.
Je vous souhaite beaucoup de courage car même après 2 ans ça reste difficile à vivre au quotidien et parfois je me demande si j'ai fait le bon choix en restant et vous que comptez vous faire partir ou rester?


 Bonjour
Vous lire me fait remonter il y a un an.... ou j'ai d3couvert la liaison de mon conjoint par un sms (9 mois et une maîtresse enceinte ) . Pareil que vous il me disait la voir juste à cause du futur  bebe, pour soutenir cette femme, ne voulait pas me perdre....
Alors moi j'ai posé toutes les questions possibles et inimaginables et j'ai eu de la part de mon conjoint et de sa maîtresse toutes les réponses.  
J'ai décidé de pardonner après des phases de ruptures... 
A ce jour nous nous retrouvons , il dit regretter cette histoire avec cette femme qui lui donnait des moments courts et forts qui lui permettait de s'évader de tous nos soucis quotidiens, il regrette le mal qu'il a fait...
Ça vaut le coup de passer outre, nous vivons de bons moments c'est sur que tout me reviens en pleine figure des fois mais ses moments là s'estompent....
Ça fait un an et nous nous retrouvons et j'espère nous en ressortiront plus fort
Moi il a toujours des contacts avec elle (et en aura toujours) du à la petite, mais me dit tout pour que je retrouve confiance en lui..
Je vous souhaite à toutes et tous qui vivez une situation similaire du courage et de la persévèrance si vous pensez vraiment que ça vaille le coup, que votre amour en vaut me coup.. mais si vous doutez de votre faculté à supporter lâchez tout car c'est dur (et je ne sais pas comment dans le temps je vais le vivre...)