Image de soi...

18/03/2016 à 13:19

reve44

Type :
Messages : 119
Membre depuis : 01/01/1970
ah! Un vaste sujet que je lance là...
L'humain est compliqué je ne vous apprend rien. Juste que moi, j'ai conscience de mes atouts et mes difficultés. Certes je ne suis pas une "pretty women". Vous savez, la fille qui est pile, dans les critères physiques du moment. (de ce coté là, j'aurais été top au 16 eme)

Alors je vous pose la question:
Que faites-vous pour vous accepter tel(le)s que vous êtes avec vos qualités et vos défauts?
Car bien souvent, moi je n'y arrive pas. Et du coup, je ne prends plus soins de mon apparence, pourtant je suis consciente que l'image de soi, révèle bien qui nous sommes. Et ce, en quelques secondes.

L'image que nous avons de nous même, bien plus sévère que le regard des autres...Wink
18/03/2016 à 18:13

alice

Type :
Messages : 549
Membre depuis : 01/01/1970
Bonsoir Reve

l'image de soi, comme tu dis, vaste sujet et également très compliqué.

Il m'arrive de croiser mon reflet et de me dire "pffff" . Le seul moment où je me suis vraiment trouvée belle c'était à travers le regard de mon dernier ex. Aujourd'hui c'est un peu plus compliqué, toujours ce besoin d'être rassurée sur moi même.

quand tu parles de qualités et défauts, de quel genre de qualités et défauts parles-tu ? genre "je suis trop grosse" ou "je suis trop chiante" ?

je pense que le regard que l'on a sur soi ou sur les autres vient avant tout du regard du coeur. Je m'explique.
Au début de ma dernière relation, j'étais contre mon ami et quand je l'ai regardé je ne le voyais plus de la même manière, je l'ai trouvé à ce moment super beau. Je suppose que j'étais tombée amoureuse a ce moment là.
18/03/2016 à 22:16

Madison

Type :
Messages : 246
Membre depuis : 01/01/1970
Hé oui lorsque l'on n'aime pas trop son corps, ni même son visage, mais lorsqu'on est amoureuse/amoureux, ça aide beaucoup à se sentir beau/belle, à s'aimer un peu. Je sais pour moi, depuis que j'ai mon nouveau chéri, qui me dit toujours que je suis belle, qui me fait toujours des compliments, parce qu'il m'aime et qu'il me trouve belle, grâce à tout ses mots, à tout son amour, je me trouve moins moche, je n'en suis pas à dire que je suis belle, mais j'arrive à me dire que je ne suis pas si moche, mais sans pour autant penser que d'autres pouvaient me trouver belle ; mais au moins je ne me pose pas trop de questions, et même sur certaines photos j'arrive à me trouver pas trop mal. Se sentir belle dans les yeux de l'autre, le voir nous regarder avec ce regard si amoureux, ça fait toujours plaisir ;

malheureusement c'est aussi la société qui est comme ça, à montrer trop de différences entre les gros, les maigres, les grands, les petits ; à proner à tout prix les femmes presque maigres, mais sans forme, les ventres plats, et tout un tas de "critères" qui font que ceux/celles qui n'entrent pas dans ces cases se sentent mal alors qu'il n'y a pas lieu d'être.
19/03/2016 à 07:05

reve44

Type :
Messages : 119
Membre depuis : 01/01/1970
merci les filles de vos réponses...
Il y a bien une chose qui ressort de vos message, c'est le regard de l'autre.
ah si vous saviez, comme je suis "toute mimi" dans les yeux de mon homme!!! Cela ne fait pas de doutes. Et puis il me le dit aussi...

Bon C'est moi et moi seule mon soucis, ce ton si sévère à mon égare.
J'ai toujours été rondelette, mais je savais très bien mettre en avant "mes atouts". Le hic, c'est que depuis 2 césariennes j'ai vraiment du mal à accepter mon bidou! Sure j'ai le corps d'une maman, et d'un sens je l'accepte, mais ce ventre!!pfff je ne peux plus mettre, mes jeans taille basse adorés et puis c'est carrément gênant pour le sport...(faisant de l'équitation, le ventre repose sur ma selle, c'est parfois douloureux à force)
Bref vous l'aurez compris, c'est mon ventre le couac!

J'ai vu un chirurgien, pour une abdominoplastie, c'est tout à fait faisable, et en plus il me dit, qu'une telle intervention fait perdre de manière "mentale" et durable, le surpoids. Pour ma part le coté "shar pei"(vous savez ces chiens, avec plein de replis de peau) est ciblé à l'avant du corps, donc pas à travaillé le dos, c'est déjà hyper important, et comme j'ai une bonne masse musculaire abdominale, il est confiant pour une remise sur pieds "rapide".
Bon on était ok le chir et moi mais c'est le médecin de la Sécu, qui a bloqué mon bel élan!! Selon cette personne, je n'ai pas un tablier assez important. (ben voyons, cette pouf, on devine bien qu'elle ne vit pas avec ça, elle!)

Et depuis ce jour j'ai vraiment pris en grippe, mon "défaut" devenu majeur. Sur ce point, je n'arrive pas à lâcher prise. Et le cercle vicieux, comme noté plus haut, je m'enferme dans cette image là et je laisse aller ce me plaisait bien quand je n'était pas maman. Genre se maquiller, coiffeur...
Etre séduisante et féminine.

Voilà le pourquoi de ce poste. Comment palier, à ce gros soucis et avoir une meilleur image de moi?
Merci les miss de vos réponses.
19/03/2016 à 07:10

reve44

Type :
Messages : 119
Membre depuis : 01/01/1970
heu Alice, oui "que je suis trop chiante"!!lol mon mari, y dit depuis le temps qu'il s'y est habitué!!Tongue Out
19/03/2016 à 08:08

alice

Type :
Messages : 549
Membre depuis : 01/01/1970

reve44 a dit : 

heu Alice, oui "que je suis trop chiante"!!lol mon mari, y dit depuis le temps qu'il s'y est habitué!!Tongue Out

 lol oui, c'est bien ce qu'il me semblait que tu parlais physique mais je voulais être sûr.

Concernant cette histoire de pli, effectivement j'ai appris cela de ma meilleure amie qui a eu un anneau gastrique. Je crois qu'il faut que ce fameux pli soit en dessous du pubis, un truc comme ça. C'est du n'importe quoi. Les personnes en souffrance doivent faire quoi alors ? Prendre encore plus de poids pour re tenter de les perdre et prier que la peau ne soit plus élastique et tombe sur les genoux ? Yell

Bref

Je vais te dire, il y a peu, je me suis aperçue ses transformations dues à l'âge qui avance. Ouais le ventre, gros soucis pour beaucoup, moi en première. S'apercevoir que l'élasticité de la peau n'est plus la même Undecided
après, je m'amuse a regarder les petites de 20 ans et je m'aperçois que pour certaines, leur corps est bien plus relache que le mien, donc je me rassure (on fait comme on peut lol).
Je tente aussi de regarder les points positifs comme ma poitrine (longtemps mon "souffre douleur" mais je me suis soignée). Ma grande fierté a été le médecin surpris par sa fermeté Cool (pourtant il a dû en tater des lolos mdr). 

Une femme dont je suis très proche était très complexée, il y a quelques années. Je lui disais d'arréter et de regarder ce qui est beau chez elle. J'adorais, j'adore toujours ses jambes. C'est ce qu'il faut regarder chez nous je pense. Mais comme tu dis, nous sommes trop sévères avec nous même.

Regardes toi un instant dans la glace et dis moi ce qui pourrait être un atout. Ne me dis pas que tu n'en as pas, je suis sûr qu'il y en a au moins un.

Avec le temps, même si en me regardant dans la glace je me dis parfois "pffff", je finis par me dire que crotte si je dois être aimée ce sera pour ce que je suis physique et mental. 
Je me dis aussi que ce n'est pas par manque de soins de ma part, juste que l'on ne peut pas contrôler certains faits. J'ai beau faire du sport une fois par semaine et bien je ne retrouverais pas un corps idéal (pour moi).

21/03/2016 à 09:44

mimilune

Type :
Messages : 107
Membre depuis : 01/01/1970
sujet vaste certes mais tellement important aussi !

pour répondre ... petit topique sur ma life....

jusqu'à mes 9 ans tout va bien , puis
arrive les abus sexuelles, alors je "bouffe", faut bien remplir cette bouche , ce corps de tout ce vide.....
14 ans , ca prend fin !
15 ans , je maigri de manière fulgurante..... petit 36, ceinture pour pas que le pantalon tombe....
je m'abime le corps de bien des manières mais plus par la nourriture....
je fais jusqu'a 9 heures de sport intense dans ma semaine , mon salut !
18 ans , je pars de chez moi , direction Paris, je fuis , avec celui qui deviens mon mari....
a cette période , j'oubli, (mémoire traumatique) , j'arrête miraculeusement de faire pipi au lit , (un des symptomes de cette horreur)
je veux un bébé, je ne parle que de ça !
je tombe enceinte a 20 ans.
je prend 26 kg
je retombe enceinte, ca ne marche pas , bref, prise de poids....
un autre bébé arrive 2ans et demi après....
je fais le yoyo.....c'est la lutte au jour le jours.....je m'enfonce, les flash reviennes.....
je ne sors pas, je reste chez moi , avec mes deux loulous.....mon mari est peu la , a cause du boulot.
vrai dépression , pourtant j'affirme au et fort a tout le monde que je vais bien.....
déménagement, je peux réussir a voir du monde, j'arrive même a me faire des copines.....3éme bébé arrive !
et la je veux m'enfuir avec un homme , que j'aime passionnément..... je maigri !
au final,
je suis restée,
j'ai continuée a rencontrée des hommes dont je suis tombée enceinte, pour au final avortée////
comment se punir, je trouve....
pour dire que je suis montée a 110 kilos environ,
pour en faire 70 aujourd'hui....
je suis capable de ne pas manger des journées entière.....pour me remplir d'un frigo par la suite....
mais pour me sentir belle j'ai mes techniques, je met en valeur ce qui est jolie chez moi,
mon regard, mes jambes.....

il faut trouver les parties a mettre en avant....
et se tenir devant le miroir, se répeter a son propre reflet :
je suis belle, je suis belle, je suis belle.....

maintenant je travail a perdre les derniers kilos..... et je travail a aimer ma vie, elle pas si mal .....

et les jours ou ca craint, (comme hier pour moi ) , je me force a sourire......sourire a mon mari, lui dire que je l'aime.....

j'ai écrit tout ca pour "ME" libérer....... alors merci Rêve d'avoir lancer le sujet !
35 ans pour en arriver là !
la vie est pleine de surprise.....vivons la  !
21/03/2016 à 09:56

reve44

Type :
Messages : 119
Membre depuis : 01/01/1970
oh mimi tu me fais une belle rétrospective là. Et quelle vie tu as eu...
Sure toi, le surpoids et le moribond tu as connu et d'une façon encore plus dure que moi. Je me "plaints" de mes petits 12 kilos à perdre...pfff Face à des gens comme toi, qui ont mal vécu, et ont eu un parcours d'obèse très lourd. Je ne peux que m'incliner et me dire que oui finalement, j'ai tout pour être heureuse.
Merci de ton témoignage. Vite qu'on se rencontre. On en aura des choses à se dire, j'en suis persuadée.
Je te souhaite d'être heureuse, avec ta petite famille et surtout avec toi-même. On le mérite tous, le bonheur.
Merci mimilune.

Et il n'y a pas des messieurs, pour témoigner sur l'image de soi???