hommes mal traités

01/03/2013 à 19:52

stephyduclos

Type : Femme
Messages : 4556
Membre depuis : 18/09/2012
HOMMES MAL TRAITES

Bonjour à tous, 

Combien de femmes sont mal traitées dans leur vie ?
Le nombre pourrait vous étonner (ou peut être pas)

Mais les femmes ne sont pas seules les victimes de maltraitance, d'abus sexuels ou viols.

Des hommes maltraités n'osent pas forcément témoigner de peur des railleries ou de jugements des "autres"
ou tout simplement se disant qu'il faut garder ce genre de choses en eux. 


Messieurs, cette page vous est ouverte !

Témoignez de votre histoire ou celle de vos proches,
Osez parler de votre histoire, et aidez les autres victimes à confier la leur....
Vos témoignages sont utils à tous.

Un premier pas vers la guérison ....
02/03/2013 à 15:04

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970
Quelques chiffres pour rappel. C'est assez édifiant :

Il y a un décès d'homme tous les 13 jours dans le Monde, pour des violences physiques ou psychologiques. Aujourd'hui sur 5 victimes de violences conjugales, une est un homme.
Le sujet est extrêmement tabou parce que les hommes ne parlent pas. Les femmes, elles ont pris l'habitude de parler...Elles ont, en France, la chance de bénéficier de 30 ans de liberté de parole. Même si ce n’est pas encore facile pour les femmes victimes. Elles ont donc tendance, plus facilement à mettre leurs paroles en actes. Alors que les hommes sont dans le déni. La violence des femmes n’est pas visible. Elle se passe à l’intérieur des foyers. Et l’homme, dès qu’il sort de ce foyer, se doit de continuer à avoir cette image sociale forte. Et si l’homme est fort à l’extérieur du foyer, la femme serait par nature faible. Elle serait douce, maternante, non violente et par nature victime.
On est dans du stéréotype : on a des agresseurs nés (les hommes) et des victimes nées (les femmes).
Que faire pour une meilleure prise en compte de ce phénomène ?


Il faut qu’au niveau des ministères la prise de conscience de l’existence des violences conjugales faites aux hommes se fasse afin de mettre en œuvre une prévention commune contre les violences au sein du couple (avec des vidéo expliquant les deux situations par ex. ou un affichage pour tous), ensuite la mise en place de structures ou d’organismes qui puissent venir en aide à toutes les victimes de violences conjugales. Rien qu’à Londres, il existe 10 centres d’accueil pour les hommes victimes de violences conjugales ...

02/03/2013 à 15:51

lilies

Type : Femme
Messages : 430
Membre depuis : 13/09/2012
ouaip^oaui^^p je reste dubitative sur ce sujet mais il y a un autre sujet qui rejoinds celui ci c'est les femmes pedophiles à une époque je frequentais beaucoup de psy,de facon pro, j' avais un client psy donc je me tapait la conversation avec ses potes psychiatres
et une fois j'en ai parler
"est ce qu'une femme peut etre pédophile?"
arfff
les messieurs etaient tres mal à l'aise ,mais ils m'ont confirmé que cela existait mais que chuuuuuuuuut

alors partez devant avec la "violence faite aux hommes" mais je pense que ce combat est beaucoup plus profond
02/03/2013 à 18:09

florestan

Type : Homme
Messages : 2975
Membre depuis : 13/09/2012

Ambre a dit : 

Quelques chiffres pour rappel. C'est assez édifiant :

Il y a un décès d'homme tous les 13 jours dans le Monde, pour des violences physiques ou psychologiques. Aujourd'hui sur 5 victimes de violences conjugales, une est un homme.
Le sujet est extrêmement tabou parce que les hommes ne parlent pas. Les femmes, elles ont pris l'habitude de parler...Elles ont, en France, la chance de bénéficier de 30 ans de liberté de parole. Même si ce n’est pas encore facile pour les femmes victimes. Elles ont donc tendance, plus facilement à mettre leurs paroles en actes. Alors que les hommes sont dans le déni. La violence des femmes n’est pas visible. Elle se passe à l’intérieur des foyers. Et l’homme, dès qu’il sort de ce foyer, se doit de continuer à avoir cette image sociale forte. Et si l’homme est fort à l’extérieur du foyer, la femme serait par nature faible. Elle serait douce, maternante, non violente et par nature victime.
On est dans du stéréotype : on a des agresseurs nés (les hommes) et des victimes nées (les femmes).
Que faire pour une meilleure prise en compte de ce phénomène ?


Il faut qu’au niveau des ministères la prise de conscience de l’existence des violences conjugales faites aux hommes se fasse afin de mettre en œuvre une prévention commune contre les violences au sein du couple (avec des vidéo expliquant les deux situations par ex. ou un affichage pour tous), ensuite la mise en place de structures ou d’organismes qui puissent venir en aide à toutes les victimes de violences conjugales. Rien qu’à Londres, il existe 10 centres d’accueil pour les hommes victimes de violences conjugales ...

 Je peut te dire que la ministre délégués a la famille à se dossier sur sont bureau depuis son arrivé, mais malheureusement je le vois prendre la poussière.....

02/03/2013 à 18:12

florestan

Type : Homme
Messages : 2975
Membre depuis : 13/09/2012
Je me sent pas encore près pour parler de la violence conjugale vécu lors de mon divorce,
Je vais bien réfléchir avant de poster, car la j'ai beaucoup a dire.
Mais je parlerai aussi de la violence sentimentale envers les hommes, la aussi j'ai à dire.


Je me demande si vous seriez pas sœur jumelle les deux attachiante hein
02/03/2013 à 20:13

stephyduclos

Type : Femme
Messages : 4556
Membre depuis : 18/09/2012
1 déces tous les 13 jours ????? LA VACHE !!!

Le papa d'une copine s'est pendu, le deuxième compagnon de sa maman s'est suicidé aussi...
Ma cops est persuadée que sa mère les a mis à bout tous deux ......


03/03/2013 à 16:08

Venom

Type : Homme
Messages : 718
Membre depuis : 16/09/2012

Ambre a dit : 

Quelques chiffres pour rappel. C'est assez édifiant :

Il y a un décès d'homme tous les 13 jours dans le Monde, pour des violences physiques ou psychologiques. Aujourd'hui sur 5 victimes de violences conjugales, une est un homme.
Le sujet est extrêmement tabou parce que les hommes ne parlent pas. Les femmes, elles ont pris l'habitude de parler...Elles ont, en France, la chance de bénéficier de 30 ans de liberté de parole. Même si ce n’est pas encore facile pour les femmes victimes. Elles ont donc tendance, plus facilement à mettre leurs paroles en actes. Alors que les hommes sont dans le déni. La violence des femmes n’est pas visible. Elle se passe à l’intérieur des foyers. Et l’homme, dès qu’il sort de ce foyer, se doit de continuer à avoir cette image sociale forte. Et si l’homme est fort à l’extérieur du foyer, la femme serait par nature faible. Elle serait douce, maternante, non violente et par nature victime.
On est dans du stéréotype : on a des agresseurs nés (les hommes) et des victimes nées (les femmes).
Que faire pour une meilleure prise en compte de ce phénomène ?



Excellente analyse.

Les hommes victime de violence, de chantages, de tyrannie domestique, ne peuvent pas représenter une voix parce que " ça ne se fait pas" et qu'il sera forcément taxé de Machiste, masculiniste, misogyne..

On l'accusera de lâche et d'irresponsable s'il décide de quitter sa compagne maltraitante qui ne manque jamais de se retrancher derrière son "sexe faible" , pauvre victime de la phallocratie..

Et toute ces associations minimisent les maltraitances féminines faites aux hommes, et au contraire sur-victimisent ou se sur-victimisent à outrance la femme, elles n’apaisent certainement pas les choses mais au contraire mettent de l'huile sur le feu..c'est à se demander ce qu'ils cherchent.

Heureusement que la plupart des gens savent garder leurs lucidités, mais pour combien de temps ?  
 

03/03/2013 à 18:37

Venom

Type : Homme
Messages : 718
Membre depuis : 16/09/2012

Ambre a dit : 

Quelques chiffres pour rappel. C'est assez édifiant :

Il y a un décès d'homme tous les 13 jours dans le Monde, pour des violences physiques ou psychologiques. Aujourd'hui sur 5 victimes de violences conjugales, une est un homme.
Le sujet est extrêmement tabou parce que les hommes ne parlent pas. Les femmes, elles ont pris l'habitude de parler...Elles ont, en France, la chance de bénéficier de 30 ans de liberté de parole. Même si ce n’est pas encore facile pour les femmes victimes. Elles ont donc tendance, plus facilement à mettre leurs paroles en actes. Alors que les hommes sont dans le déni. La violence des femmes n’est pas visible. Elle se passe à l’intérieur des foyers. Et l’homme, dès qu’il sort de ce foyer, se doit de continuer à avoir cette image sociale forte. Et si l’homme est fort à l’extérieur du foyer, la femme serait par nature faible. Elle serait douce, maternante, non violente et par nature victime.
On est dans du stéréotype : on a des agresseurs nés (les hommes) et des victimes nées (les femmes).
Que faire pour une meilleure prise en compte de ce phénomène ?


Il faut qu’au niveau des ministères la prise de conscience de l’existence des violences conjugales faites aux hommes se fasse afin de mettre en œuvre une prévention commune contre les violences au sein du couple (avec des vidéo expliquant les deux situations par ex. ou un affichage pour tous), ensuite la mise en place de structures ou d’organismes qui puissent venir en aide à toutes les victimes de violences conjugales. Rien qu’à Londres, il existe 10 centres d’accueil pour les hommes victimes de violences conjugales ...

 Tu devrais aller dire ça où tu sais pour leurs faire fermer un peu leurs gueules à toute ces connes et cons. Wink

03/03/2013 à 18:47

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970

lilies a dit : 

ouaip^oaui^^p je reste dubitative sur ce sujet mais il y a un autre sujet qui rejoinds celui ci c'est les femmes pedophiles à une époque je frequentais beaucoup de psy,de facon pro, j' avais un client psy donc je me tapait la conversation avec ses potes psychiatres
et une fois j'en ai parler
"est ce qu'une femme peut etre pédophile?"
arfff
les messieurs etaient tres mal à l'aise ,mais ils m'ont confirmé que cela existait mais que chuuuuuuuuut

alors partez devant avec la "violence faite aux hommes" mais je pense que ce combat est beaucoup plus profond

 Avec l'affaire d'Outreau assez récemment, il me semble que oui.... Nous aurons compris que des femmes peuvent être pédophiles, que oui elles violent des petits garçons et des petites filles, que oui çà se passe aussi dans un contexte familial mais chut, le mot "inceste" n'existe pas dans le code pénal. On peut ouvrir un autre sujet d'horreur si tu veux Lilies ...

Je vais demander à l’association AIVI d'intervenir d'ailleurs prochainement sur le blog.

03/03/2013 à 21:37

stephyduclos

Type : Femme
Messages : 4556
Membre depuis : 18/09/2012

Ambre a dit : 

 

 Avec l'affaire d'Outreau assez récemment, il me semble que oui.... Nous aurons compris que des femmes peuvent être pédophiles, que oui elles violent des petits garçons et des petites filles, que oui çà se passe aussi dans un contexte familial mais chut, le mot "inceste" n'existe pas dans le code pénal. On peut ouvrir un autre sujet d'horreur si tu veux Lilies ...

Je vais demander à l’association AIVI d'intervenir d'ailleurs prochainement sur le blog.

 J'ai entendu dire que c'est parque que l'on touche à l'image sacrée de la mère ...

04/03/2013 à 08:40

lilies

Type : Femme
Messages : 430
Membre depuis : 13/09/2012
exactement la pedophilie est le tabou supreme ,et connaissant les femmes ,je ne doute pas qu'elles sont plus perverses et manipulatrice que les hommes

et que penser de cette femme qui donnait tous les jours la douche à son fils de 14 ans Undecided

il y a là 2 poids ,2 mesures mais déjà que les hommes battus c'est tabou ,ben moi je dis qu'il y a des gosses qui ne sont pas pres d'etre sauvé Yell
04/03/2013 à 15:47

stephyduclos

Type : Femme
Messages : 4556
Membre depuis : 18/09/2012

lilies a dit : 

exactement la pedophilie est le tabou supreme ,et connaissant les femmes ,je ne doute pas qu'elles sont plus perverses et manipulatrice que les hommes

et que penser de cette femme qui donnait tous les jours la douche à son fils de 14 ans Undecided

il y a là 2 poids ,2 mesures mais déjà que les hommes battus c'est tabou ,ben moi je dis qu'il y a des gosses qui ne sont pas pres d'etre sauvé Yell

 malheureusement tu as raison Frown

04/03/2013 à 18:18

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970

stephyduclos a dit : 

HOMMES MAL TRAITES

Bonjour à tous, 

Combien de femmes sont mal traitées dans leur vie ?
Le nombre pourrait vous étonner (ou peut être pas)

Mais les femmes ne sont pas seules les victimes de maltraitance, d'abus sexuels ou viols.

Des hommes maltraités n'osent pas forcément témoigner de peur des railleries ou de jugements des "autres"
ou tout simplement se disant qu'il faut garder ce genre de choses en eux. 


Messieurs, cette page vous est ouverte !

Témoignez de votre histoire ou celle de vos proches,
Osez parler de votre histoire, et aidez les autres victimes à confier la leur....
Vos témoignages sont utils à tous.

Un premier pas vers la guérison ....

 Il y a eu un témoignage aujourd'hui 1ère partie d'émission. Le gars travaille dans la santé (c'est un phénomène qu'il connait à travers son métier) et a lui même été victime de la violence conjugale. Il racontait son expérience lorsqu'il est allé déposer sa plainte au commissariat et les moqueries ambiantes bien sur ....
Affligeant.

04/03/2013 à 19:16

stephyduclos

Type : Femme
Messages : 4556
Membre depuis : 18/09/2012

Ambre a dit : 

stephyduclos a dit : 

HOMMES MAL TRAITES

Bonjour à tous, 

Combien de femmes sont mal traitées dans leur vie ?
Le nombre pourrait vous étonner (ou peut être pas)

Mais les femmes ne sont pas seules les victimes de maltraitance, d'abus sexuels ou viols.

Des hommes maltraités n'osent pas forcément témoigner de peur des railleries ou de jugements des "autres"
ou tout simplement se disant qu'il faut garder ce genre de choses en eux. 


Messieurs, cette page vous est ouverte !

Témoignez de votre histoire ou celle de vos proches,
Osez parler de votre histoire, et aidez les autres victimes à confier la leur....
Vos témoignages sont utils à tous.

Un premier pas vers la guérison ....

 Il y a eu un témoignage aujourd'hui 1ère partie d'émission. Le gars travaille dans la santé (c'est un phénomène qu'il connait à travers son métier) et a lui même été victime de la violence conjugale. Il racontait son expérience lorsqu'il est allé déposer sa plainte au commissariat et les moqueries ambiantes bien sur ....
Affligeant.

 Oui j'ai entendu et encore pleuré

05/03/2013 à 18:40

florestan

Type : Homme
Messages : 2975
Membre depuis : 13/09/2012

stephyduclos a dit : 

Ambre a dit : 

stephyduclos a dit : 

HOMMES MAL TRAITES

Bonjour à tous, 

Combien de femmes sont mal traitées dans leur vie ?
Le nombre pourrait vous étonner (ou peut être pas)

Mais les femmes ne sont pas seules les victimes de maltraitance, d'abus sexuels ou viols.

Des hommes maltraités n'osent pas forcément témoigner de peur des railleries ou de jugements des "autres"
ou tout simplement se disant qu'il faut garder ce genre de choses en eux. 


Messieurs, cette page vous est ouverte !

Témoignez de votre histoire ou celle de vos proches,
Osez parler de votre histoire, et aidez les autres victimes à confier la leur....
Vos témoignages sont utils à tous.

Un premier pas vers la guérison ....

 Il y a eu un témoignage aujourd'hui 1ère partie d'émission. Le gars travaille dans la santé (c'est un phénomène qu'il connait à travers son métier) et a lui même été victime de la violence conjugale. Il racontait son expérience lorsqu'il est allé déposer sa plainte au commissariat et les moqueries ambiantes bien sur ....
Affligeant.

 Oui j'ai entendu et encore pleuré

 la connerie humaine na pas de limite toujours en progression, jamais en manque de progrés
il y a de quoi pleuré , mais parmi se qui se sont moquer de lui je suis sur qu'il y en avais au moins un qui vivait le même calvaire!!!