Fantasme et imaginaire sexuel

03/08/2015 à 16:42

Evelyne

Type :
Messages : 193
Membre depuis : 01/01/1970
Je ne sais pas trop si ce sujet devrait être ici ou ds le forum "désir"...

Je souhaite me dévoiler un peu et vous comprendrez
que ça me coûte énormément......

J'ai beaucoup de mal à formuler les choses et plus encore s'agissant de fantasme
ou d'imaginaire sexuel. Même à mes partenaire, si j'ai fantasmé de quelque chose les
concernant j'évite d'en parler.
Crainte que la réalité soit dénaturée ou déformée par l'imaginaire.
Je m'explique, je crains toujours que mon partenaire déforme mon idée ou
se l'approprie et que ça gâche notre entente par la suite...
J'ai peur aussi qu'on détourne mes idées dans un sens qui ne correspond pas à ce
que j'avais à l'esprit.

J'essaie d'être claire et concrète:
si je fantasme sur une pratique en particulier, j'ai peur que si j'en parle
la réalité me déçoive et que mon imaginaire soit du coup un peu abîmé.

Oui c'est ça j'ai parfois peur que le réel ne me convienne pas, si je ne contrôle pas
suivant l'idée que j'en avais!

D'où mon silence froid qd on me questionne trop sur mes envies, mes désirs, mes expériences....
Mes expériences aussi alimentent mes fantasmes!
Je parle peu aussi du passé et donc de mon vécu.

Cela est-il un dommageable?

Comment pourrais-je parler davantage sans avoir le sentiment de trahir mes idées?

03/08/2015 à 17:00

Kalrak

Type :
Messages : 70
Membre depuis : 01/01/1970

C’est dommageable dans une certaine mesure, oui

La crainte de voir ton fantasme détourné ou déformé et qu’il finisse comme un soufflé dans le four est louable, mais c’est dommage de louper des moments qui peuvent être tout autant excitant.

Je comprends le fond de ta pensée, mais si tu ne dis rien à ton (tes) partenaires tu seras toujours sur la touche avec cette impression de frustration.

Les fantasmes sont, par définition, des envies mentales qui ne se réalisent pas, si tu les réalises ce ne sont plus des fantasmes mais la réalité, d’où peut-être ta frustration….

 

03/08/2015 à 17:29

guko84

Type :
Messages : 2732
Membre depuis : 01/01/1970

Kalrak a dit : 

C’est dommageable dans une certaine mesure, oui

La crainte de voir ton fantasme détourné ou déformé et qu’il finisse comme un soufflé dans le four est louable, mais c’est dommage de louper des moments qui peuvent être tout autant excitant.

Je comprends le fond de ta pensée, mais si tu ne dis rien à ton (tes) partenaires tu seras toujours sur la touche avec cette impression de frustration.

Les fantasmes sont, par définition, des envies mentales qui ne se réalisent pas, si tu les réalises ce ne sont plus des fantasmes mais la réalité, d’où peut-être ta frustration….

 

 Nous avons vécu beaucoup de fantasmes .. nous ne pouvons pas tous les vivre ..
Mais nous sommes parti du principe .. qu'un fantasme vécu en génère un autre ..

04/08/2015 à 10:52

alice

Type :
Messages : 549
Membre depuis : 01/01/1970

Evelyne a dit : 

Je ne sais pas trop si ce sujet devrait être ici ou ds le forum "désir"...

Je souhaite me dévoiler un peu et vous comprendrez
que ça me coûte énormément......

J'ai beaucoup de mal à formuler les choses et plus encore s'agissant de fantasme
ou d'imaginaire sexuel. Même à mes partenaire, si j'ai fantasmé de quelque chose les
concernant j'évite d'en parler.
Crainte que la réalité soit dénaturée ou déformée par l'imaginaire.
Je m'explique, je crains toujours que mon partenaire déforme mon idée ou
se l'approprie et que ça gâche notre entente par la suite...
J'ai peur aussi qu'on détourne mes idées dans un sens qui ne correspond pas à ce
que j'avais à l'esprit.

J'essaie d'être claire et concrète:
si je fantasme sur une pratique en particulier, j'ai peur que si j'en parle
la réalité me déçoive et que mon imaginaire soit du coup un peu abîmé.

Oui c'est ça j'ai parfois peur que le réel ne me convienne pas, si je ne contrôle pas
suivant l'idée que j'en avais!

D'où mon silence froid qd on me questionne trop sur mes envies, mes désirs, mes expériences....
Mes expériences aussi alimentent mes fantasmes!
Je parle peu aussi du passé et donc de mon vécu.

Cela est-il un dommageable?

Comment pourrais-je parler davantage sans avoir le sentiment de trahir mes idées?

 Il y a egalement des envies ( je ne parle jamais dz fantasmes car pour moi un fantasme reste de l ordre de l imaginaire) que je garde pour moi, tout comme toi je ne veux pas que d autres se les approprient et de ce fait, elles m echaperaient. Ces envies je les ais deja vecues avec quelqu un et si je dois le faire avec quelqu un d autre il faudra une mega complicite. 

04/08/2015 à 12:12

MysteriousMans

Type :
Messages : 288
Membre depuis : 01/01/1970

Evelyne a dit : 

Je ne sais pas trop si ce sujet devrait être ici ou ds le forum "désir"...

Je souhaite me dévoiler un peu et vous comprendrez
que ça me coûte énormément......

J'ai beaucoup de mal à formuler les choses et plus encore s'agissant de fantasme
ou d'imaginaire sexuel. Même à mes partenaire, si j'ai fantasmé de quelque chose les
concernant j'évite d'en parler.
Crainte que la réalité soit dénaturée ou déformée par l'imaginaire.
Je m'explique, je crains toujours que mon partenaire déforme mon idée ou
se l'approprie et que ça gâche notre entente par la suite...
J'ai peur aussi qu'on détourne mes idées dans un sens qui ne correspond pas à ce
que j'avais à l'esprit.

J'essaie d'être claire et concrète:
si je fantasme sur une pratique en particulier, j'ai peur que si j'en parle
la réalité me déçoive et que mon imaginaire soit du coup un peu abîmé.

Oui c'est ça j'ai parfois peur que le réel ne me convienne pas, si je ne contrôle pas
suivant l'idée que j'en avais!

D'où mon silence froid qd on me questionne trop sur mes envies, mes désirs, mes expériences....
Mes expériences aussi alimentent mes fantasmes!
Je parle peu aussi du passé et donc de mon vécu.

Cela est-il un dommageable?

Comment pourrais-je parler davantage sans avoir le sentiment de trahir mes idées?

Bonjour Evelyne, bien evidemment, prendre le risque de se devoiler, c est aussi prendre le risque d etre juger voir mal juge par l autre...Mais que va t il/elle penser de moi si je lui parle de tels ou tels fantasmes? Etc...etc... c est pourquoi...pour ma part des que j ai pu evoque librement les miens...ma femme les a immediatement mal recus...(je ne lui suffit pas/il est obsede/je ne suis pas assez bien pour lui etc...etc...) et elle meme reste totalement fermee a la simple evocation d une idee d une envie d un fantasme non conventionnel...donc depuis...j evite ce sujet avec elle car elle ne me comprends pas et denature mes propos en y projetant ses propres peurs certainement c est pour ca que je dis que je connais ses limites...et son manque d initiative...donc pour ma part j en parle facilement avec mes coquines virtuelles ou reelles...et certaines acceptent ou non de les realiser avec moi ce qui est dommage c est que je ne puisse pas en profiter avec celle que j aime et avec qui j ai choisi de me marier et de faire ma vie...
C est comme ca...ceci m appartient c est mon jardin secret...libre a elle d en avoir un ou de ne meme pas en eprouver le besoin...et libre a moi de m autoriser cela...

 

04/08/2015 à 17:52

Evelyne

Type :
Messages : 193
Membre depuis : 01/01/1970

alice a dit : 

Il y a egalement des envies ( je ne parle jamais dz fantasmes car pour moi un fantasme reste de l ordre de l imaginaire) que je garde pour moi, tout comme toi je ne veux pas que d autres se les approprient et de ce fait, elles m echaperaient. Ces envies je les ais deja vecues avec quelqu un et si je dois le faire avec quelqu un d autre il faudra une mega complicite. 

 Merci bcp tu me rassures, je ne suis pas la seule à vouloir garder certaines choses!


04/08/2015 à 17:54

Evelyne

Type :
Messages : 193
Membre depuis : 01/01/1970

MysteriousMans a dit : 



Bonjour Evelyne, bien evidemment, prendre le risque de se devoiler, c est aussi prendre le risque d etre juger voir mal juge par l autre...Mais que va t il/elle penser de moi si je lui parle de tels ou tels fantasmes? Etc...etc... c est pourquoi...pour ma part des que j ai pu evoque librement les miens...ma femme les a immediatement mal recus...(je ne lui suffit pas/il est obsede/je ne suis pas assez bien pour lui etc...etc...) et elle meme reste totalement fermee a la simple evocation d une idee d une envie d un fantasme non conventionnel...donc depuis...j evite ce sujet avec elle car elle ne me comprends pas et denature mes propos en y projetant ses propres peurs certainement c est pour ca que je dis que je connais ses limites...et son manque d initiative...donc pour ma part j en parle facilement avec mes coquines virtuelles ou reelles...et certaines acceptent ou non de les realiser avec moi ce qui est dommage c est que je ne puisse pas en profiter avec celle que j aime et avec qui j ai choisi de me marier et de faire ma vie...
C est comme ca...ceci m appartient c est mon jardin secret...libre a elle d en avoir un ou de ne meme pas en eprouver le besoin...et libre a moi de m autoriser cela...

 

 Oui tu as raison, dans ton cas ne pas pouvoir partager ses envies
est une souffrance. Encore plus qd, nos fantasmes sont mal compris
ou recalés d'office!

04/08/2015 à 18:36

Coquintendre

Type :
Messages : 880
Membre depuis : 01/01/1970
evelyne, tu te poses trop de question....

vie tes envies ....

de toute façon, dans la vie , tu ne peux pas faire un "strik" a chaque fois!

certaines choses te plairont, certaines choses te plairont pas, certaines te donnerons de la joie, d'autre de la peine.... etc.....

la vie quoi!


04/08/2015 à 21:17

eaubraise

Type :
Messages : 187
Membre depuis : 01/01/1970

Evelyne a dit : 

Je ne sais pas trop si ce sujet devrait être ici ou ds le forum "désir"...

Je souhaite me dévoiler un peu et vous comprendrez
que ça me coûte énormément......

J'ai beaucoup de mal à formuler les choses et plus encore s'agissant de fantasme
ou d'imaginaire sexuel. Même à mes partenaire, si j'ai fantasmé de quelque chose les
concernant j'évite d'en parler.
Crainte que la réalité soit dénaturée ou déformée par l'imaginaire.
Je m'explique, je crains toujours que mon partenaire déforme mon idée ou
se l'approprie et que ça gâche notre entente par la suite...
J'ai peur aussi qu'on détourne mes idées dans un sens qui ne correspond pas à ce
que j'avais à l'esprit.

J'essaie d'être claire et concrète:
si je fantasme sur une pratique en particulier, j'ai peur que si j'en parle
la réalité me déçoive et que mon imaginaire soit du coup un peu abîmé.

Oui c'est ça j'ai parfois peur que le réel ne me convienne pas, si je ne contrôle pas
suivant l'idée que j'en avais!

D'où mon silence froid qd on me questionne trop sur mes envies, mes désirs, mes expériences....
Mes expériences aussi alimentent mes fantasmes!
Je parle peu aussi du passé et donc de mon vécu.

Cela est-il un dommageable?

Comment pourrais-je parler davantage sans avoir le sentiment de trahir mes idées?

 Je trouve ton questionnement intéressant!!! entre cérébrales on se comprends hi hi hi!!
beaucoup de crainte de se livrer, de se lâcher, du contrôle... est-ce dommageable? le fait que cela te travaille n'en ai-t-il pas la preuve?Foot in Mouth

Je crois que c'est d'un autre ordre que la crainte d'être jugée mais n'y a t-il pas un peu de ça? Y a-il des expériences antérieures qui te font appréhender? d'ordre sexuel ou non?

En tous cas, ce qui est sûr, c'est que quand on a peur d'être déçue, on ne peux pas mieux se préparer à être déçue...!!
Pour ma part, j'avoue que j'ai parfois une hésitation à demander une pratique pendant l'acte (est ce aussi bien cela dont tu parles?) car le fait d'y penser m'excite déjà et parfois j'ai l'impression que je vais perdre qqchose en le disant... "le mettre à plat", je ne sais pas toujours comment le partager à la hauteur de ce que je ressens, je crois aussi qu'il y a une histoire de complicité, d'entente dans le couple, on voudrait parfois que ça se passe par télépathie

je suis plus souvent guidée qu'active mais dernièrement j'ai vraiment pris mon pied en disant ce que je voulais, en suivant mon rythme (qui serait plutôt tout le temps ou presque le slow sex!!) J'ai l'impression de mûrir. Après je pense qu'il faut aussi garder son jardin secret et tu aurais tort de t'en priver!!Wink

04/08/2015 à 22:04

guko84

Type :
Messages : 2732
Membre depuis : 01/01/1970

Coquintendre a dit : 

evelyne, tu te poses trop de question....

vie tes envies ....

de toute façon, dans la vie , tu ne peux pas faire un "strik" a chaque fois!

certaines choses te plairont, certaines choses te plairont pas, certaines te donnerons de la joie, d'autre de la peine.... etc.....

la vie quoi!


 Je penses que vivre un fantasme c'est déjà en parler dans le couple ..
Le Dialogue est le premier fantasme .. Et dans mal de couple .. le dialogue est absent au sujet du sexe .. je penses.

05/08/2015 à 06:16

Evelyne

Type :
Messages : 193
Membre depuis : 01/01/1970

eaubraise a dit : 

 Y a-il des expériences antérieures qui te font appréhender? d'ordre sexuel ou non?


En tous cas, ce qui est sûr, c'est que quand on a peur d'être déçue, on ne peux pas mieux se préparer à être déçue...!!
Pour ma part, j'avoue que j'ai parfois une hésitation à demander une pratique pendant l'acte (est ce aussi bien cela dont tu parles?) car le fait d'y penser m'excite déjà et parfois j'ai l'impression que je vais perdre qqchose en le disant... "le mettre à plat", je ne sais pas toujours comment le partager à la hauteur de ce que je ressens, 
Après je pense qu'il faut aussi garder son jardin secret et tu aurais tort de t'en priver!!Wink

 Oui Eaubraise je pense que tu as bien compris
mon questionnement, c'est exactement ce que je ressens.

Moi aussi je suis assez svt adapte du slow sexe pour atteindre l'orgasme,
Mais j'm aussi autre chose.

Concernant un mauvais souvenir aussi, une sodomie réalisée par surprise et donc très brutale
avec une personne avec laquelle j'ai été en couple très lgt
mais avec qui sexuellement je n'ai jamais vraiment été transportée.....

Heureusement les relations suivantes étaient toutes très bien au niveau sexuel,
et depuis j'ai plus eu de regrets de ce côté là.
Mais comme tu dis, cette histoire ancienne peut encore laisser des
traces inconscientes!

05/08/2015 à 18:57

Coquintendre

Type :
Messages : 880
Membre depuis : 01/01/1970
entre cerebrale........

c'est la masturbation du cerveau!

avec humour
08/08/2015 à 17:39

guko84

Type :
Messages : 2732
Membre depuis : 01/01/1970

Coquintendre a dit : 

entre cerebrale........

c'est la masturbation du cerveau!

avec humour

 D'ou la surdité de certaine personne

09/08/2015 à 18:00

Coquintendre

Type :
Messages : 880
Membre depuis : 01/01/1970

guko84 a dit : 

Coquintendre a dit : 

entre cerebrale........

c'est la masturbation du cerveau!

avec humour

 D'ou la surdité de certaine personne

 ptdr

Wink